Australie – Pérou (0-2) La Titicoca Académie saute les marsupiaux

Pénurie de feuilles de coca ! Mais nous veillons au grain ! Pour ne pas vous endormir pendant cette académie, lancez donc la musique avant la lecture

Ça sent bon l’espresso ! L’occasion de rappeler au monde que l’eau en Amérique du Sud appartient de plus en plus à cette multinatianale du chocolat, pour qui l’humaniste George Clooney n’hésite jamais à tourner une publicité par semaine. Certainement pour les féliciter de leurs efforts en faveur de la mise en bouteille de l’eau potable provenant des sources qui auparavant abreuvaient les populations locales. Oh bien sûr ils s’occupent aussi du café de George et de l’huile de palme, bien entendu : il n’y a pas de petit profit.

Mais cessons de voir les choses avec autant de négativité, le peuple Quechua a su s’ouvrir au monde grâce à leurs solutions pratiques et pas chères pour ceux qui aiment s’aventurer dans les montagnes. Nous sommes tous la multinatianale d’un autre.

Le football ? Ah oui, le football. Mon amour du peuple andin me fait parfois avoir la tête dans les étoiles. Il faut dire que les ondes à cette hauteur sont très puissantes, parfaites pour une connexion avec les entités cosmiques. C’est autre chose que le réseau GSM qui nous cuit le cerveau ! Ici les ondes sont pures, et seuls les esprits les plus éclairés sont capables de capter leur signal. Votre réseau, ici, c’est zéro barres, alors que le mien est branché 24 heures sur 24, car le ciel et l’air ne sont pas pollués, et les feuilles de coca poussent avec tellement de véhémence que parfois je me dis que je ne pourrai jamais toutes les mâcher. À condition bien sûr d’aller se les procurer chez les marchands, et c’est loin de ces terres arides où je me suis installé. Sans mon matériel Quechua il me serait impossible d’aller chercher les biens de première nécessité, mais aussi de l’eau ou de la nourriture.

Ah oui, le football. Les Australiens. Ça me fait penser aux kangourous, pas vous ? Ici le truc c’est plutôt les lamas. Et je peux vous certifier que leurs poches sont bien plus grandes que celles des animaux australiens. Je les ai pesées avec mes propres mains. Chaque poche contenant les œufs de lama peut peser jusqu’à 5 kilos, c’est énorme. Ce qui me fait dire que le lama doit être bien plus fort que le kangourou. Et l’univers nous l’a démontré sous la forme de cette rencontre de football. Nos 11 guerriers, sous l’influence du pouvoir de la croupe du lama, n’a fait qu’une bouchée de la queue du kangourou.

 

Jean-Elcon caressant d’authentiques poches de lama péruvien


LOS GUERREROS

 


EL MATCHO

SI CABRON ! SI ! ARRIBA PERU CARAJO ! On est éliminés. Ce n’est pas toujours les plus forts qui gagnent, hélas. On le savait déjà après le match contre la France, et autant dire qu’on n’était pas très contents.

 

Notre mascotte répond à une journaliste française.

Est-ce la peine donc de se réjouir d’une victoire qui n’en est pas une ? Les Australiens, vous connaissez : ça frime beaucoup sur les plages, mais quand il faut sortir les COJONES tu vois leurs billes cancéreuses, on dirait des olives noires desséchées. D’autant plus que les dieux indigènes ont béni notre bataille contre ces barbares criminels sortis droit des prisons britanniques. La force positive a vaincu. La lumière fut. En 2018, le mal sera foutu.

 


LAS NOTAS

Gallese 5/5 Quel homme. Ses qualités physiques bien sûr, son talent naturel, mais aussi la force de son esprit qui pousse les pernicieux buveurs de sang d’Aborigène à tirer partout sauf dans les buts.

Trauco 4/5 Bonne entente avec Cueva. Il s’est mis au niveau des kangourous, et les kangourous se sont cachés dans le costume du koala.

Ramos 5/5 Il a subtilement volé l’énergie filsdeputienne de l’autre Ramos, celui qui s’est vautré comme une merde contre le Maroc.

Santamaria 5/5 SANTAMARIA ! que je me suis exclamé en voyant partir cette frappe en direction de ses parties génitales. Un entrejambe bâti avec le roc andin. Le ballon est mort en essayant de s’y amortir.

Advincula 3/5 Le guerrier fatigué s’est reposé. Il a néanmoins sacrifié des bébés kangourous pour son quatre heures.

Yotun 4/5 Le temple Yotun fut aventureux et fit trembler les ennemis d’Inti. Le rayonnement ultraviolet émanant du temple a empêché les malfaisants de satisfaire leur soif.

Tapia 3/5 L’amulette d’invisibilité de Trauco a dû tomber dans sa poche. Mais à défaut de subir la défaite, le garde n’a pas de raison d’être blâmé.

Cueva 4/5 Après moult jours de prière envers le dieu Inti, et quelques brûlures sur la peau, il a enfin pu se débarrasser de la malédiction qui l’avait transformé en crotte de bouc.

Flores 3/5 Le seul qui n’a pas été influent sur les buts marqués. Le guerrier caché dans sa tente, bien confortable dans ses chaussures, bermuda et gilet de chasse, à déguster sa gourde d’urine de lama pendant que ses camarades luttaient. Salopard de paysan Quechua.

Carrillo 5/5 Qu’on ne s’y trompe pas. C’est bien l’esprit du Condor qui a habité André pendant ce mundial. Il a longtemps plané dans le vide, mais à la fin il a dévoré sa proie mourante.

Guerrero (immunité divine)/5 En pleine guerra (guerre en espagnol), seul le Guerrero (guerrier en espagnol) pouvait invoquer la toute-puissance de l’univers et ensorceler les Australiens de sorte que les lois de la physique ne répondent plus en leur faveur. Ils ont perdu sur Terre mais aussi dans l’au-delà. Ils sont désormais marqués par le signe de l’anéantissement, et ne joueront jamais plus une coupe du monde car les Îles Fidji et Tuvalu franchiront leur défense comme le facteur franchira les portes des maisons Fidjiennes/Tuvaluanes pour faire connaissance avec les femmes des joueurs. On appelle cela la malédiction du pic du Machu Picchu.

 


Adieu les amis. Restez toujours sur le chemin du cœur, car il vous ouvre la porte de la perception de l’univers, là où habitent nos frères extraterrestres bienveillants grâce à qui notre monde va de mieux en mieux chaque jour, car leur amour inconditionnel nous baigne de sa lumière, nous sommes bénis et notre voyage sera glorieux car mené par Dieu. Ils me l’ont dit, les humains sont immortels, et nous sommes les êtres les plus joyeux de cette galaxie car nous avons parmi nous le Christ Comique. Je penserai à vous à chaque fois que je caresserai mon bâton de la vérité. Acceptez mes bises, elles viennent du fond.

Jean-Elcon d'Orpissa

Philosophe français exilé dans les Andes après être passé trop près des radars de la Miviludes, Jean-Elcon a trouvé au Pérou les produits chamaniques qui lui ont enfin permis de parachever sa connaissance mystique universelle. Il revient, fin prêt pour nous dispenser son savoir sur le football, la musique, l’univers et les compteurs Linky.

Un commentaire

  1. J’ai été une fois au Machu Picchu et j’ai été bluffé par la qualité de leurs carte postales. Comment un tel peuple peut-il réussir de telles œuvres si loin de tout ? Gloire en soit rendu au Soleil qui nous donne sa lumière et ma soif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.