Bilbao-Real Sociedad (1-3) : la Txuri-Urdin académie note et fait l’hélico

Aupa !

Semaine de derby ! Les drapeaux sont en place sur tous les balcons de la ville et à l’entrée des bars, personne ne peut passer à côté de l’évènement. De mon côté, j’ai négocié pour porter mon maillot de la Real toute la semaine au boulot. Enfin négocié, tous les serveurs font ça ici. Seul problème, c’est que mon XXL commence à se faire petit. Moi pris des kilos ? Putain de machine à laver ouais. Y a pas à dire, c’est le pied de porter son maillot au taff. Surtout pour moi. On sait tous que les gros transpirent un max. Et sur un maillot de foot, ça a beau pas se voir, l’odeur est là pour te le rappeler. Du coup aucun client veut de moi et comme c’est dû à mon handicap, on peut pas me foutre à la porte. Royal le gars.

Etrangement, j’ai croisé aucun supporter de Bilbao cette semaine. Dommage, je vais enlever le taser sous le coussin du siège table 9. Pour une prochaine fois. Athletic-Real, ça a cette particularité d’être le seul match où ETA pourrait donner le coup d’envoi fictif. « Bravo les gars, bravo pour tout ce que vous avez fait ! ». Même les policiers iraient leur demander des autographes. Après tout, si le Pays Basque devenait indépendant, pas grand-chose changerait niveau foot. On aurait toujours un championnat à deux clubs et 18 figurants. Finalement, l’Espagne et le Pays Basque, c’est pas si différent que ça.

Côté terrain, derby particulier ce week-end. Le dernier à San Mames. Le stade de Bilbao qui fête ses 100 ans cette année joue sa dernière saison, avant un déménagement à San Mames Barria. 53 000 places. Non mais qui croit franchement que l’Athletic a 53 000 supporters ? Abrutis. Passons. C’est donc le dernier dans la « cathédrale » comme on l’appelle (sûrement parce qu’il sonne creux). Histoire de bien les emmerder, ce serait plutôt pas mal de les niquer. Même si on sait qu’à Bilbao, on est souvent moyens. Notre dernière victoire là-bas remonte à 2001. Mais depuis, les temps ont changé : la Real est maintenant européenne (6e) et Bilbao galère pour son maintien. On fait moins les malins hein ?

Aucun absent cette semaine dans le groupe puisqu’on enregistre les retours de Zurutuza et Estrada et que personne n’a décidé de se blesser cette semaine. Pas même ce con de Markel. Même ça il sait pas faire ! Enfin un point record, puisqu’on en est maintenant à 8 matchs consécutifs avec une expulsion pour l’adversaire (et non 8 consécutifs en supériorité numérique comme je lis un peu partout, étant donné qu’on a terminé à 10 contre 10 contre le Real). Si Bilbao peut pour une fois nous servir à quelque chose en prolongeant cette série, ils se rendraient utiles.

Pre-Jokoa :

« Bande de tanches, vous êtes pas foutus de planter un but en 20 occasions et à 10 contre 11 en plus. Il vous faut quoi ? Jouer à 8 contre 11 ? Des buts plus grands ? Si Vela est pas là vous en mettez pas un de la saison. Vous me croyez pas ? Eh bah je vais le foutre sur le banc pour le derby, on verra bien qui a raison. Ah ça vous trou le cul hein ? Rassurez-vous, pas de double peine chez moi. Je le remplace par Agirretxe. Avec Ifran, ça aurait fait trop. Au milieu, c’est bien Markel, tu continues dans ta médiocrité. J’aime ! C’est donc le dernier derby à San Mames. On a la chance de jouer un vendredi soir, c’est l’occasion de passer à la téloche si on gagne ! Je compte sur vous, depuis le temps que j’en rêve. »

Compo

Ahltetic : Raúl, Iraola, San Jose, Laporte, Aurtenetxe, De Marcos, Iturraspe, Herrera, Susaeta, Aduriz, Ibai

Jokoaren :

6’ : Premier contre de l’Athletic conclut par une frappe d’Aduriz captée par Bravo

7’ : Petit-pont sur Iñigo contraint de faire la faute. Coup-franc, tête, juste à côté. Que ça ne se reproduise pas. Pour le petit-pont hein.

15’ : Long ballon en profondeur dévié par la tête de Griezmann, Raul laisse filer pensant que personne n’est derrière lui… Mais en fait si, Agirretxe reprend petit-filet extérieur. Mais… Mais… DEVATION DE LA TÊTE DE GRIEZMANN ? OMG

23’ : Coup-franc excentré de l’Athletic pour la tête d’Aduriz. Superbe horizontale de Bravo.

27’ : Coup-franc joué vite pour la Real dans sa surface. Tellement vite que la passe est allé pour Aduriz. Frappe croisée. Un peu trop. Tocards.

30’ : Long centre de la gauche vers la droite de Aurtenetxe pour la lourde reprise Ibai sous la barre. PAN. 1-0.

35’ : Prieto talonne à droite pour Chory qui repique, centre du gauche pour la tête de Griezmann petit-filet opposé. Hein ? Quoi ? OH MERDE BUT DE LA TÊTE DE GRIEZMANN ! CETTE FOIS C’EST BEL ET BIEN TERMINE ! FIN DE CYCLE ! FIN DE CICLO POUR LES CHEVEUX DE GRIEZMANN ! 1-1.

« Même que la dernière fois que j’avais marqué, j’étais grand comme ça »

« Même que la dernière fois que j’ai marqué, j’étais grand comme ça »

40’ : Double occasion basque. (LOL)

Mi-temps :Première mi-temps largement favorable à l’Athletic et ses 15 occasions. Côté Real, un ballon touché = un ballon perdu. Oui mais voilà, on est la Real 2013 ou on l’est pas.

66’ : Coup-franc (à croire que toutes les occasions démarrent par des coups-francs) excentré aux 25 mètres. Chory le frappe dans la niche de Raul, qui relâche dans les pieds d’Agirretxe qui marque contre son gré. Encore une niche Ikea. 1-2.

75’ : Zurutuza (tout juste entré) lance Vela (tout juste entré). Plat du pied petit-filet opposé. 1-3. Montanier touch.

89’ : Tête de Llorente (oui oui, le vrai) juste à côté. Ca a dû lui faire tout bizarre de frôler le cadre. Comme un puceau à qui on taillerait une pipe.

Fin du match : Ce viol vous était présenté par La grosse chatte. Logique.

Chatte-dodo

Certaines images ont été modifiées pour ne pas heurter la sensibilité des plus jeunes. Et des tantes de Bilbao.

Jokalari :

Bravo (4/5) : Il a maintenu à flots la Real quand elle était dans la merde. C’est-à-dire 90 minutes.

C.Martinez (3/5) : Deux matchs qu’il est contraint de délaisser l’attaque pour défendre. On sent que ça l’emmerde, mais il fait ça bien.

Mikel, Iñigo (3/5) : « Iñigo, vous avez la pierre noire, vous ne participerez donc pas à la prochain occasion adverse »

De la Bella (Quelque part entre la défense et l’attaque/5) : On me voit, on me voit plus. On me voit, on me voit plus, on me voit plus on me voit.

Markel (2/5) : On me voit pas. Et on me voit toujours pas.

Illarramendi (3/5) : Contraint comme chaque semaine de faire le boulot pour deux, il a alterné le génie et les baisses de régime. Ne lui reste plus qu’à retrouver sa régularité.

Griezmann (3/5) : Il a très envie. Mais il perd beaucoup de ballons. Il apporte du danger. Mais il en fait parfois trop. Il est inconstant. Mais il a marqué un but de la tête. KO.

Xabi Prieto (3/5) : Toujours des éclairs de génie au milieu d’une prestation irrégulière.

Chrory Castro (4/5) : Le meilleur ce week-end. Double passeur décisif, il a apporté de la vitesse, de la technique et a su faire la différence quand il le fallait. Surtout, il commence à se canaliser et à ne plus trop en faire. Très prometteur.

Agirretxe (3/5) : Dans son style de dézonage habituel, il a apporté des décalages et a su créer des espaces. Buteur malgré lui, mais buteur quand même.

Ordezte :

Vela (Agirretxe, 70’) : Si Montanier avait encore un doute sur lui, je pense qu’il peut définitivement arrêter la blague.

Zurutuza (Chory Castro, 75’) : Passeur décisif dès son entrée. Retour réussi.

Ruben Pardo (Illarramendi, 87’) : Concrètement, l’objectif de Montanier c’est de sortir les meilleurs sur le terrain ?

Bonus :

Montanier vous salue bien

Montanier vous salue bien

Ce qu’il faut retenir :

• Après le match, ma bite aurait été capable d’héliporter tous les supporters de l’Athletic. S’il en existe.

• Le dernier à San Mames est à nous

• La Real a remporté les deux derbies de la saison. Comment on dit suprématie en Basque ?

• Montanier est maso. Cette fois c’est sûr.

• Griezmann a une tête. Au moins pour marquer.

• On l’aurait presque oublié mais le record est tombé. 8 matchs consécutifs avec un carton rouge pour l’adversaire. VIENS NOUS CHERCHER LE BARCA !

• Malaga a perdu, Valence a fait match nul, la Real est donc 6e, à 2 points de la 4e place et de la LDC.

• Prochain match dimanche soir à 21h et la réception du Betis, à un point derrière nous. Palmerin vient découvrir le Pays Basque. Il sera pas déçu.

Muxus,

Patxi

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

8 commentaires

  1. putain de commentaire de merde tu ny connais rien au football toi t un putain de basque de premiere

  2. Super acad encore une fois. C’etaitle match le plus important de la saison et il est a nous! Maintenant faut batte le betis a Anoeta, acrocher l’europe en fin de saison et prolonger Montanier.
    Aupa real !

  3. D’après google translate, suprématie se dit en langue d’idiots indépendantistes (oui, au Barça aussi on est indépendantistes. Mais pas idiots… ou en tout cas moins. Sauf pour Pedro) nagusitasuna.
    Sinon, bah bravo la Real, les playoffs de champions league la saison prochaine après un pillage en règle, ça pourrait être fun!

  4. Apparement tu dois noter Griezmann 5/5 à toutes tes acad’ et surtout pas dire du mal de lui.

    Bonne acad’

  5. Moi je dis qu’il a plagié EspritAnoeta…

    (comme ça t’auras tes 8 pages de commentaires, avec du troll dedans)

  6. Malaga ne peut pas jouer competitions européens l’année prochaine, par consequent le 5eme place donne accès a l’UCL. Les resultats de Malaga on s’en fout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.