Cannes – Saint-Etienne (Coupe de France, 1-1, 4 TAB 3)

L’avis de Notre Président :

Notre Président nous avait donné son avis à l’époque de la date initiale du match. Il était plutôt confiant ce con, mais reste quand même un sacré visionnaire :

Le Mollo, y s’rait p’tet temps qu’il nous montre que son taleuent s’est pas fait la malle avec Aubame à Dortmund : j’l’aime bien l’pillot, mais s’il s’émasèle pas un peu sur l’terrain, j’vais regretter de devoir lever son optieuon d’achat à la fin d’la saiseuon. Et pareil pour ma Brandade : il a eu droit à quelques jours de plus, j’espère qu’il a plus soul’vé d’la feuonte que son coude lesté d’une caïpirinha ce foutu galapiat !

Pour le reste de son avis, c’est sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Nul à chier »

Ridicules. Ouais, pas d’autre mot que celui-là pour qualifier les Verts mardi soir. Les mecs se vautrent encore lamentablement contre une équipe de CFA. On va pas vous la refaire : blablabla ils sont pas pros blablabla ils se lèvent à 5h pour travailler blablabla c’est pas comme ces connards surpayés etc… Bref, même si ce n’est pas la 1e fois que ça arrive, je ne comprends toujours pas comment c’est possible de perdre contre une équipe qui joue 3 niveaux en-dessous. Quand on voit le contenu du match, c’est juste affligeant. Aucun enchaînement potable, aucun (je dis bien aucun) coup de pied arrêté n’a été tiré correctement (une honte pour une équipe de Ligain), aucune envie pour ceux qui ne jouent jamais (se faire bouger à l’épaule quand on a 16 ans comme Saint-Maximin, OK. Pas quand on a 10 ans de plus, hein Mollo ?)… C’est simple, on a vu une parodie de football qui nous a quand même emmené jusqu’aux tirs au but avec en prime un carton rouge et sans doute un blessé de plus au milieu.

Voilà, les Verts sont sortis des 2 coupes (3 si on compte la promenade digestive en Ligue Europa), ne reste plus que le championnat à jouer. C’est bien, ils pourront arrêter de nous casser les couilles avec le rythme trop soutenu des derniers temps, et se réserver leurs week-ends de coupe pour aller à Center Park par exemple. J’en dirai pas plus, ce match m’a énervé, et j’espère bien que certains joueurs vont prendre une bonne soufflante pour le niveau pathétique qu’ils ont affiché mardi. Vendredi on joue Lille (match que je ne pourrai pas voir, la relève de la Forez s’en chargera pour moi), alors on espère bien une bonne victoire pour aider à faire (un peu) passer la pillule.

 

La compo :

 compo

Entre les blessés, les suspendus et les mecs que Galtier veut un peu économiser, ben on se retrouve avec une équipe bancale. Moulin dans les buts, Pogba en défense centrale, Polomat et Nyemeck sur les côtés. Le milieu ressemble plus à ce qu’on voit d’habitude, même si Lemoine devra assurer le rôle de 6. Devant, on va trouver la Brandade, en manque de temps de jeu, épaulée par le jeune Saint-Maximin (qui sera remplacé par une pipe d’ébène) et une pipe de fort belle facture.

 

Le mâche vu par Fouillasse :

coupe-france-asse

Perso, j’ai préféré aller me faire un petit karaoké pour décompresser un peu. Bon, je crois que ça se voit un peu que j’étais encore tendu du match :

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »//www.youtube.com/embed/2WKCtm14VVs?rel=0″ frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

 

Les notes :

Moulin (ne mérite pas ça, 3/5) : une belle envolée en 1e mi-temps, mais quelques sorties aériennes « claquage de fessier ». Pas irréprochable sur le but (j’avais trouvé son placement bizarre), il sort quand même 2 tirs au but dans la séance fatale. Maintenant, si tout le monde avait été à son niveau, on passait tranquille.

Nyemeck (baptême dans le feu, 3/5) : ça le change pas trop de ce qu’il doit vivre de d’habitude, sauf que là, il était entouré de pro. Enfin supposés pour certains. Pas facile pour lui de démarrer dans un match aussi pourri. On demande à revoir dans d’autres circonstances.

Bayal (toujours là, 3/5) : il a été bon, comme d’habitude depuis quelques matches. Puissant et souvent intraitable, il a tenté de tenir la baraque comme il a pu et, faut bien le dire, il n’a jamais été trop inquiété par les Cannois.

Pogba (pas le bon frère, 1/5) : il joue contre une CFA, le but vient de son côté parce qu’il laisse l’attaquant s’avancer tranquillement. Rien à dire de plus : sur ce qu’il a montré, il n’a pas le niveau pour être titulaire. Loin de là.

Polomat (le cerveau, 0/5) : des tampons qui montrent qu’il en veut, mais aussi 10 minutes anales : une défense à chier sur le 1er but ; 1 carton jaune 5 minutes plus tard qui donne un coup-franc, les Cannois ont touché la barre ; 2e carton jaune 5 minutes plus tard qui laisse les Verts à 10. Bravo champion.

Lemoine (Trezeguet, 3/5) : comme d’hab, il a bouché les trous au milieu par son activité incessante, mais ça n’a pas suffit. Il prend une grosse semelle sur laquelle un Cannois prend un rouge mérité, et ça a sans doute eu des conséquences sur son tir au but : sa frappe pourtant bien tapée et prenant le gardien à contre-pied s’écrase sur le poteau. Putain de poteaux, carrés ou pas.

Cohade (pro ?, 0/5) : Renaud, je t’aime bien, mais là… Ton match a été dégueulasse, pas capable de donner un bon ballon en attaque ou d’en exploiter un toi-même. Mais surtout, ce tir au but tiré comme une merde, tu n’as pas le droit. A ce niveau et avec ton vécu, c’est pas normal.

Corgnet (arrête de quiner, 0/5) : pas mieux que « Djaizeuon Stateuame », Ben Stiller n’a pas fait d’étincelles sur le terrain. Passant plus de temps à pleurer au sol qu’à faire du jeu, il n’a pas tenu son rang lui non plus. Remplacé à la 82e par Ghoulam (non noté) qui a fait ce qu’il a pu avec les moyens (coéquipiers) du bord. Pas forcément grand chose donc.

Saint-Maximin (diamant à polir, 3/5) : la pépite du centre, 16 ans seulement, a connu un match compliqué. Exilé sur le côté droit, souvent esseulé, il n’a pas pu peser sur la défense cannoise. Souvent trop compliqué dans ses dribbles, il a néanmoins réussi un joli geste avec ce dribble derrière la jambe pour se dégager et une frappe enchaînée. Dans tous les cas, on a plus envie de le revoir que son remplaçant. Remplacé donc à 64e par Gradel (pasteur imposteur, 0/5) qui a voulu évangéliser son côté droit, mais qui a juste réussi à me convertir à l’alcool en grandes quantités.

Brandão (à la brandade, 2/5) : un but brandadesque. Une reprise du genou que le gardien repousse sur lui puis le plat du pied tranquille, genre « le geste avant, je l’ai fait exprès ». Sinon, il a presque autant pleuré que Corgnet et s’est fait bouger par le sosie de Mouss Diouf. Moche. Remplacé à la 78e par Erding (sauce blanche, 0/5)  qui n’a pas eu une seule occasion, et a raté son tir au but de la même façon que Cohade. Honteux, surtout pour un attaquant qui était rentré en cours de match, il n’a même pas l’excuse de ne pas avoir l’habitude ou de la fatigue.

Mollo (périmé, 0/5) : on en avait le pressentiment, il vient de le confirmer. Mollo, c’est 6 bons mois, et tout le reste de pourri. Nul à chier (et je pèse mes mots) dans les coups de pied arrêtés, pitoyable dans les dribbles et l’impact offensif, il a absolument tout raté, et aurait dû sortir à la place de Saint-Maximin tellement il a été mauvais. On ne se demande plus pourquoi Galtier n’a pas pris la peine de le prendre dans le groupe pour les derniers matches de Ligain.

 

Le coach (sanctions et gueulantes attendues, 0/5) : oui, il a eu des blessés et des suspendus. Oui, ce n’est pas lui qui joue sur le terrain. Mais si la rumeur (non démentie à ce jour) comme quoi les Verts avaient commandé les pizzas est vraie, alors c’est un manquement grave dans la gestion de son groupe. Je pense que c’est un mytho, dont l’entraîneur cannois s’est servi pour motiver ses troupes, mais bon… En attendant, merci de ne plus faire jouer Gradel ou Mollo tant qu’ils n’auront pas prouvé qu’ils peuvent réellement apporter quelque chose à l’équipe. Perso, je préfère voir un Saint-Maximin dans le groupe et rentrer en cours de match plutôt que ces 2 branquignols.

 

Les adversaires : la magie de la Coupe de France blablabla le petit poucet a terrassé l’ogre blablabla… Bravo à eux en tout cas, ils ont joué le coup à fond et méritent leur victoire.

 

La question minitel : la question a quelques (pute pute pute) soucis de santé.

Pute ! Pute ! Pute ! Pute ! La chatte à ta mère ! Mais on en retient quoi de ce match ?

 question

Max-Alain, casse toi. Mollo, reste en CFA2. Les autres, ne travaillez pas vos penalties, on verra ça la saison prochaine.

 

 Bonus Max-Alain:

Son plus grand fan lui a fait une chanson :

<iframe width= »420″ height= »315″ src= »//www.youtube.com/embed/QTQ674KgV-A » frameborder= »0″ allowfullscreen></iframe>

Il a d’autres fans, mais ça se passe moins après les défaites :

Gradel

 

Roland Gromerdier

 

Pas d’images du match, tant mieux en même temps.

Pas d’avis en face, tant mieux en même temps.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland tient aussi à saluer le Diable Vert, et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

2 commentaires

  1. Roland le Binguiste et Shaggy Sharouf, tu m’as fait rêvé là. Le premier a un blaze de mollusque sauce bété, et l’autre sort tout droit d’un roman de Jean Bruce. Pendant ces 5 minutes de jouissance auditive, j’ai touché du doigt la main de l’Eternel.

    Sinon au delà de cette fumeuse histoire de cuisine italienne, Galtier – très bon dans le rôle du seigneur de Bonnivet – doit sérieusement se remettre en question. Difficile de résumer cette défaite à 120 minutes d’opprobre footballistique, ponctuées d’approximations collectives et de dribble en pleine cécité. Pour moi c’est plus la résultante d’une gestion de groupe et d’une navigation en mode « politique de l’autruche ».

    Malgré quelques chimères, depuis fin novembre on a accumulé beaucoup de points chanceux qui masquent une animation offensive titubante. Aucune prétention de ma part d’avoir « la » solution, mais la non réactivité de Galtier m’exaspère depuis plus de deux mois… Il serait peut-être temps de préférer l’audace de nouvelles solutions aux certitudes tranquilles.

    Quelque soit l’attaquant de pointe – Erding ou Brandao – il ne touche que très (trop) peu de ballons : peut-on essayer de changer de schéma de jeu ? Pourquoi s’entêter à faire jouer la crête galliforme de Martigues et la belette jésuite d’Abidjan ? Pourquoi ne pas profiter du mercato d’hiver pour leur servir une analogie patronale entre un club et un aérostat ? Qu’attend-on pour faire jouer St-Maximain ? Pourquoi Cohade a choisi une pizza aux anchois alors qu’il sait parfaitement qu’il est allergique à toutes sortes d’engraulidés ? Tant d’énigmes, de mystères et de questions sans réponses, et quant au reste de notre infortune, de toutes choses ne nous demeure que l’honneur et nos vies qui sont sauves. Quoi que l’honneur, il faut vérifier que l’article 521 du règlement de la Ligue de Football Professionnel ne le prohibe pas dès l’entrée du stade.
    cf : http://www.asse.fr/index.php?page=detail_actu&id=12184&from=home

    sur ce : TITS !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.