Dortmund-Hannover (1-0) : La Borussia Akadémie livre des notes laborieuses

Jean est de retour à la maison, sans le tarif.

 

Après une trêve internationale qui a permis à l’Allemagne de composter son ticket et ne pas recevoir d’amendes sur la route du Brésil, le Borussia Dortmund entame une semaine importante avec des déplacements à Londres et Gelsenkirchen. Avant cela, petite remise en forme en accueillant Hannover, un club qui réussit bien à Dortmund et à Lewandowski. Jean se souvient avec émotion d’une victoire éclatante en Pokal il y a moins d’un an. Götze y avait été beau.

Bon, retour de la Bundesliga donc. Retour de Marco Reus aussi, dans le XI titulaire. Et Schmelzer sur le banc. Et Hummels en tribunes. Car oui, Mats a été expulsé contre Gladbach, ce qui a provoqué un mouvement de grève au sein de la rédaction de Jean Colère. Cette expulsion et cette défaite ne pouvaient pas être diffusées sur Horsjeu pas net sous la main de Jean.

Alors dans la composition, compte tenu de ces informations, peu de surprises. Si ce n’est qu’Aubameyang est encore là, sur son flanc droit. Nul doute que Kuba aura sa chance dans un des deux matches à venir.

 

Le pré-match :

En trois minutes, il est fini. Dortmund commence fort, avec des dédoublements de partout et du jeu en triangle et en petit périmètre. Hannover est déboussolé, Sakai utilise sa main pour retenir Durm, le penalty est sifflé. Marco Reus, comme cela a été décidé pour cette saison, s’en charge et Zieler continue la belle série dans sa carrière de zéro penalty arrêté. 1-0, fin de l’histoire.

Le match :

Chiant. Il ne se passe, dès le 1-0, plus grand chose. Dortmund joue petit bras et a perdu toute sa vitesse d’exécution. Hannover semble limité offensivement, chose étrange, et provoque Dortmund principalement sur des coups de pieds arrêtés lointain.

Certes, dans le dernier quart d’heure, il y aura un petit sursaut d’orgueil et de « pourquoi pas tenter le coup ». Mais rien de franchement folichon. On est plus proche du néant que du seyant. Et le meilleur joueur de leur côté aura été Sané. En position de 6. Oui, oui, Salif Sané.

Jean entend d’ores et déjà le Rekordmeister hurler aux penaltys pour Hannover et à la protection dont jouit Dortmund. Jean lui répond avec toute son amitié : va chier.

 

Les notes :

Weidenfeller (3/5) Concentré sur les phases de balles arrêtés. Rassurant. Mais un peu tendu sur les fautes, un peu trop tendance à aller s’adresser à l’arbitre à 30 mètres de ses cages.

Großkreutz (5/5) Vous-mêmes vous savez.

Durm (4/5) Un penalty provoqué, un match assuré. Schmelzer pourrait presque se faire du soucis pour sa place et Jean ne sait pas quoi choisir en vue du match d’Arsenal.

Subotic (2/5) Qui est bien, mais pas top.

Sokratis (3/5) Le charme grec, une barbe, dur sur l’homme. Séduisant.

Bender (4/5) Propret et pas blessé.

Sahin (4/5) Resplendissant d’une seconde jeunesse.

Aubameyang (1/5) S’enferme dans les stéréotypes. Je suis noir, donc je cours vite avant de réfléchir à ce que je pourrais faire d’autre. Rappel : les ballons vont plus vite que les joueurs.

Mhkitaryan (3/5) Des bons choix, de bons appels, présents dans le jeu, plaque tournante.

Reus (3/5) Un penalty pour son retour, soixante minutes de jeu sans éclat mais qui confirme qu’il est prêt pour cette semaine.

Lewandowski (1/5) Plus introuvable que le corps d’Oussama ben Laden (version pré-mortem).

Les remplaçants :

Blaszczykowski pour faire souffler Reus, Hofmann pas inspiré par les corners à la rémoise, Schieber pour rappeler qu’il est vivant et qu’il peut être intéressant (oui, en trois minutes, il a eu une bonne inspiration offensive).

 

Analen Küssen,

Jean Colère, qui reviendra dans la semaine en mode Champions League.

Si vous aimez le Borussia Dortmund, envoyez des mots doux à Jean Colère (via Facebook ou par e-mail), qui les affichera dans son local entre deux photos de Kevin Großkreutz et Mats Hummels.

Si vous n’êtes pas rassasié de Bundesliga, de football allemand, de nudistes dans les parcs et de clichés de bières, Doppelpack se chargera bientôt de vous accueillir. Ils commencent en fait dès maintenant, sur un WordPress, et ça promet d’être bieng.

Si vous n’êtes pas abonné à Horsjeu, pensez à le faire pour avoir des cadeaux alcoolisés par milliers.

Jan-Karl Sabatierung

Akadémitien. Niveau expert en (an)allemand.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.