FCSM – ETG (0-3), la Lionceaux Académie termine sa saison en Ligue 2

La saison est terminée, la finale est ratée, feu à volonté !

 

Match

 

Mein Herz Brennt :

Equipe v2.2

 

Notre 7ème relégation en vidéo…

Le résumé de Bernard Lionsot : Ça y’est, le grand moment tant attendu est arrivé. Hervé Renard, encore plus beau que l’Editeur ce bel Homme et tel un sorcier africain, avait annoncé cette finale. Il l’a fait, Sochaux va bel et bien sa jouer sa finale contre l’ETG !!

Chers lecteurs et lectrices de la Lionceaux Académie, votre serviteur a eu des palpitations durant la semaine précédant le match. Même si le FCSM jouait sa survie, ça me rappelait les grands soirs des J&B, à l’époque où ils avaient battu Dortmund, tenu tête à l’Inter, remporté la CDL et CDF, ce que n’a pas connu et ne connaitra certainement jamais l’ETG. Non, votre serviteur adoré ne se comporte pas comme un troll.

Le club doyen de la L1 recevait l’ETG, club aux mille sponsors, au maillot rose, au stade pourri, aux spectateurs du dimanche, aux buveurs d’eau, mais surtout à l’homme le plus détesté du championnat, Pascal Dupraz. Si sportivement parlant ce personnage a fait de grandes choses à l’ETG et mérite qu’on le respecte, d’un point de vue humain et face aux caméras ce n’est qu’un sinistre individu. Un homme qui aime être un martyr, modeste en plus. C’est toujours le même refrain avec lui, à croire que Gillot l’a coaché. Comme quoi, la persévérance est une qualité, même chez les plus cons.

Quant à nous, cette semaine, avouons-le, fut bien agitée. Bien évidemment, cette agitation tournait autour du BG de la L1, du meilleur sourire 2014 selon Colgate et Signal. Hervé Renard était annoncé un peu partout, même à Evian d’après le plus grand Martyr de la L1. Même JMA, le président qui adore les jeunes entraîneurs, serait tenté de le faire venir à Lyon. Faut dire qu’il a tellement usé Rémi Garde, les samedi soirs après les matchs, que le changement s’imposait.

Bref, c’est dans un stade complet, 19 905 spectateurs étaient présents, que la sentence allait tomber. Qui allait descendre ? l’ETG, ou le FCSM ?

Le match en entier, Seul au Monde

3ème minute : But refusé de Jordan Ayew. Au ralenti, il était très, mais très légèrement hors-jeu. Un magnifique hors-jeu FIFA en fait.

8ème minute : 1-0 pour l’ETG, but de Wass.

41ème minute : 2-0 pour l’ETG. But d’Angoula suite à un corner. Au passage, notons le comportement inacceptable d’une poignée d’imbéciles qui ont eu la bonne idée de balancer des papiers au joueur de l’ETG tirant le corner. Ça sent le rapport, des pénalités financières à la clef et peut-être un match à huit-clôt.

45ème minute : Tir d’Ayew !!!! Poteau sortant de Jordan Ayew !!!

46ème minute : Prcic sort, remplacé par Bakambu.

47ème minute : Contout !!! Centre de Marange, tête de Contout mais Hansen boxe en corner, qui ne donnera rien.

59ème minute : Corner pour l’ETG. Sauvetage de Faussurier suite à une tête d’Angoula.

66ème minute : Corchia est remplacé par Boukari.

70ème minute : Bakambu est remplacé par Mayuka.

72ème minute : 3-0 pour l’ETG, but de Wass.

C’est fini, le FCSM descend en L2. Je n’ai pas grand-chose à dire sur ce match, maitrisé par l’ETG du début à la fin. Nos J&B ont produit un jeu à l’image de ce qu’ils pratiquaient au début du championnat. Un jeu long, imprécis, trop compliqué, qui n’avait rien avoir avec les autres matchs précédents. Dupraz a jubilé, nargué les gens présents au stade. Tant mieux pour lui, si ça peut le rendre heureux. Mais bon, je lui donne rendez-vous la saison prochaine !!!

Epilogue de la saison, par Bernard Lionsot :

            Après 13 saisons continues, depuis la remontée de 2001, le FCSM retourne donc en L2. Avouons-le, cette descente était inévitable, nous avions eu chaud aux fesses ces dernières saisons et à force de tirer sur la corde, elle finit par céder. Il a manqué un certain nombre de choses pour permettre au FCSM de se maintenir. Je ne reviendrais pas sur ces différents éléments, évitons de remuer le couteau, voir l’enclume, dans la plaie. Certes, la magnifique série de 7 matchs sans défaites avait rendu de l’espoir à une équipe de foot jusque-là à la rue, un peu comme une manif de la CGT.

Mes pensées vont avant tout vers ce peuple amoureux du FCSM qui ne verra pas des Sochaux-Paris, Sochaux-Monaco, Sochaux-Marseille la saison prochaine, mais des Sochaux-Luzenac, Sochaux-Clermont…

Pour autant, je me dis que cette descente peut être bénéfique pour les J&B. Il est temps de faire une grande lessive au sein de l’effectif, de mettre nos jeunes du centre de formation qui ont désormais une carte à jouer. Surtout, nos dirigeants ont intérêt à se sortir les doigts d’un lieu obscur, d’établir une véritable feuille de route et d’être ambitieux. Il est navrant de voir que le 9ème budget de L1 n’avait pas de véritables ambitions ces dernières saisons. Le FCSM a beaucoup d’atouts, tels que son centre de formation, son stade, sa pelouse, la tradition du beau jeu.

Supporters, supportrices du FCSM restez fiers de votre équipe, qui reviendra je l’espère très rapidement en L1 !!!

Quant à votre serviteur, il se met en mode pause. Il n’est pas question de mettre un terme à la Lionceaux Académie bien évidemment. Avec Jean-Claude, nous allons juste partir en vacances. Nous reviendrons bien sûr, comme dans Terminator, et nous continuerons à suivre les matchs du FCSM surtout à domicile. J’espère que quelques académies seront produites pour la saison 2014/2015, mais je ne promets rien.

 

Joueurs

Keine Lust :

– Yohann Pelé   2/5 : Commeunsymbole, même lui n’a pas été à la hauteur pour ce dernier match, c’est d’autant plus rageant qu’on lui doit plusieurs victoire durant la 2ème partie de saison. On espère qu’il restera avec nous, il sera un atout en Ligue 2.

– Julien Faussurier   3/5 : Un des seuls à avoir tenu le choc, il devra maintenant assurer sans le talent d’un Sébastien Corchia devant lui. Il serait aussi bon de lui trouver un véritable remplaçant en cas de problème…

– Stopilla Sunzu & Cédric Kanté   1/5 : La charnière n’a pas tenu, Carlao n’était pas là et cela s’est vu, une défense trop précipitée, trop imprécise et sous pression. Cela a permis à l’ETG d’amener presque à chaque offensive le danger devant le but sochalien. On ne sera au final pas trop triste de voir Kanté partir, par contre on demande de continuer à voir Sunzu la saison prochaine avec un défenseur à son niveau pour à la fois s’assurer des buts sur corner et une solidité défensive qu’on ne rencontre plus guère qu’avec le mur séparant Gaza du reste du monde…

– Florian Marange   0/5 : Marange nous a contactsé (devant l’école primaire d’Allenjoie en pleine journée, aucun risque d’être vu, cela fait des générations qu’il n’y a plus d’enfants là- bas) pour nous avouer que ce dernier match était un hommage aux Académies de Claude Pèze à l’époque où il se faisait refaire le portrait anal à chaque match de Bordeaux. Il a montré de bonnes choses sauf durant ces deux derniers matchs, son côté s’est transformé en boulevard pour nos adversaires… On l’oubliera vite…

– Sanjin Prcic   0/5 : Il a du potentiel et un talent certain et il sera je pense un joueur important la saison prochaine… Mais il est encore trop tendre pour la Ligue 1 et les rencontres à enjeu. Il doit encore apprendre le fait que muscler son jeu ne signifie pas amasser des cartons plus ou moins bêtement mais s’imposer dans l’impact physique, dans le jeu, et ne pas se laisser submerger comme un vulgaire village en Bosnie, il faut savoir surmonter les handicaps de son origine. Remplacé à la 46ème minute par Cédric Bakambu.

– Nathan Sinkala   1/5 : A peine mieux que Prcic mais bien trop passoire durant ce match. On l’a vu par intermittence mais jamais quand il s’agit de contenir le milieu de terrain Danette©, il doit encore apprendre mais ses prestations durant ce prêt étaient quand même intéressantes mais il était compliqué de prendre le temps de s’améliorer quand le club était dans une urgence constante de résultat…

– Sébastien Corchia   Adieu/5 : Il serait injuste de tenter de juger la dernière prestation de Corchia au FCSM tant il a fait pour nous et tant il est loin d’être un coupable, en somme, on lui demandait de transformer des dégagements digne de la grande époque de Bernard Mendy en occasion de but… Sébastien Corchia a été le meilleur recrutement du FCSM ces dernières années tout simplement. Certains pourront toujours critiquer son placement défensif pas toujours très juste quand il jouait en défense, mais quand on voit ce qu’il a pu apporter, sa progression et sa mentalité, on ne peut que le remercier d’avoir passé quelques saisons avec nous. Remplacé à la 67ème minute par Razak Boukari.

– Roy Contout   -5/5 : Un jeu stéréotypé, la théorie du genre bœuf à vouloir défoncer le passage face à 2 défenseurs et toujours finir par perdre la balle. Certes, l’impact physique c’est bien (cf Prcic), mais cela ne fait pas un joueur, il faut aussi savoir varier son jeu, faire des choix judicieux ce dont Contout a été incapable pendant tout le match.

– Sébastien Roudet   2/5 : Neurasthénique pendant une moitié de saison et lapin sous cocaïne pendant l’autre moitié, malheureusement Roudet nous a montré un échantillon de son début de saison lors de ce match… Pas aidé par une équipe qui s’est redécouvert une passion pour le suicide par jeu aérien avec des joueurs d’un mètre soixante, il n’a jamais été en posture de changer le cours du match, pas même un coup franc sur la tête de Sunzu…

– Jordan Ayew   2/5 : Celui dont on n’attendait rien a été finalement celui qui a le plus apporté d’espoir. A priori Renard était le coach qui lui fallait pour le faire avancer. Attention, cela ne veut pas dire qu’il est devenu un grandattaquantdeLigue1, mais qu’il peut faire plus qu’une simple figuration dans des clubs du milieu de tableau. Merci en tout cas pour les buts marqués et les dernières victoires.

Rein Raus :

– Cédric Bakambu   0/5 : 24 minutes pour décevoir Hervé Renard et le Stade Bonal. Ce ratage final reflète assez bien sa saison, il a marqué des buts certes, mais il est peut être l’attaquant le plus maladroit du FCSM et il ne semble pas avoir la capacité ou la volonté de dynamiser le jeu. Il va devoir se remettre en question, sinon, tel un Sloan Privat, il finira dans la réserve d’un club belge. Remplacé à la 70ème minute par Emmanuel Mayuka.

– Razak Boukari   NN : Ni meilleur, ni pire que les autres. Son prêt est semblable à celui de Mouyokolo la saison dernière, trop souvent blessé pour vraiment apporter quelque chose sinon du travail au staff médical, il sera donc très vite oublié tout comme on a presque oublié Kalilou Traoré qui lui est toujours sous contrat…

– Emmanuel Mayuka   NN : Capable du meilleur et du pire, on l’a vu décisif et passer totalement à côté le match suivant, la preuve est sa relégation sur le banc depuis l’arrivée de Jordan Ayew. Il est lui aussi un prêt tout à fait oubliable…

Das Modell :

– Hervé Renard   Presque/5 : Presque… sa prédiction a eu lieu, on a eu notre finale, on a eu notre destin entre nos mains pendant… 8 minutes, ensuite, comme l’a dit Renard après le match, on ne méritait pas de se maintenir vu le jeu produit.
Il ne faut pas pour autant blâmer le Maitre pour cette fin, il a apporté à Sochaux quelque chose que l’on croyait mort et enterré depuis le début de saison presque, l’espoir. Il a réussi un bon mercato hivernal et a relancé l’équipe qu’on voyait alors concurrencer Grenoble dans le challenge de la saison la plus pourrie en Ligue 1.
Merci pour la chemise blanche, le sourire carnassier, cette deuxième moitié de saison et bonne continuation.

Jean-Claude Persil et Bernard Lionsot remercient avec plein de bises anales tous ceux qui ont suivi cette longue et épuisante Route 66 du FCSM avec nous. Malgré la déception finale, ce fut une saison intense et on espère de tout cœur que l’impulsion donnée par Hervé Renard sera encore présente la saison prochaine, en Ligue 2…
Quant à nous, nous n’arrêtons pas la Lionceaux Académie, nous allons simplement faire une pause. Nous allons bien évidemment continuer à suivre le club, nous n’abandonnons pas le FCSM car il aura besoin de tout le soutien possible à partir du 1er Août, mais il nous sera plus difficile de suivre les matchs vu les conditions de diffusion de la Ligue 2, néanmoins, nous allons essayer de nous rendre au Stade Bonal autant que nos emplois du temps nous le permette afin de faire encore des Académies.

La bise anale et mèches d’Hervé Renard,

Jean-Claude Persil & Bernard Lionsot.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 commentaires

  1. Si jamais, David Moyes est peut-être dispo pour la saison prochaine…

  2. Cher Luke, David Moyes est le bienvenue chez nous. Au moins, il n’aura pas la pression du résultat, ni les Glazer derrière lui.

  3. Franchement, Sochaux j’en ai rien a pété, mais j’ai kiffé votre soutien indéfectible dans la défaite, bonne continuation pour la L2, et je pense que je vais continuer à vous lire de temps en temps (j’vais pas me taper tous vos matchs non plus, faut pas exagérer ^^)

  4. Tu aurais pu citer planetesochaux pour les insultes envers Dupraz : ils auraient eu leurs moments de gloire. Sans rancune, Roudet nous a mis un doigt, Dupraz vous met la main, c’est de bonne guerre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.