Grenoble – Metz (1-1) : La Metz que un club académie voit de travers.

Si j’aime la France, c’est pour ses nuances.

Franchement, un pays où un Benalla peut déclarer devant les juges que non, il n’a pas mis une « balayette » à la jeune fille sur la vidéo mais, je cite : « un geste technique pour qu’elle s’assoie » : c’est franchement bandant.
Après qu’il qualifie son intervention musclée de « chamaillerie », c’est vrai qu’il y est allé un peu fort. Moi j’aurais dit : « taquinerie », ou au mieux une petite « espièglerie » mais c’est vrai que je suis un homme de lettres, et lui, juste un type qui fracasse des types sur le bitume. Alors c’est facile pour moi.

Dans le même ordre, la règle du hors-jeu, on peut en discuter. Moi j’estime que ça, là, c’est un hors-jeu.

 

Merci à @flo57130 pour l’image.

 

Mais ce n’est que mon avis. Pour l’arbitre de touche, ce n’est pas le cas visiblement. Et on sait tous que pour avoir un bon débat, il vaut mieux avoir des avis tranchés. Mais qui dit « avis tranchés », dit aussi débat stérile. Et c’est là que la rhétorique et la nuance française nous permet de faire avancer le schmilblick. Accordons-nous alors sur, non pas, un « hors-jeu » (Ahh ! Qu’il est laid ce mot !) mais plutôt sur : « Un fait de jeu laissé à la libre appréciation d’un connard incompétent ».

Merde, je m’étais promis de me contrôler…

Et en plus, j’en oublie le match avec mes conneries…

 

16e journée : Grenoble Foot 38 – FC Metz.

 

Pour moi, mis à part six joueurs, tous les autres ont un niveau CFA 2. Bien ouej Tonnetonne’Neti !

 

On peut résumer le match par la présence sur le terrain d’un seul homme. Il a été l’élément clé du déroulement de cette rencontre. Déterminant pour notre équipe, il a éclaboussé tout le stade de son talent.

L’homme providentiel par excellence… J’ai nommé : l’arbitre de touche.

 

Merci encore pour ce grand moment, tocquard de biglouche !

 

J’abuse avec lui… Je suis sûr que cela ne doit pas être simple pour ce pauvre type de prendre des décisions aussi dures avec un strabisme aussi avancé…

Oui, la France, c’est aussi le pays de l’ironie.

 

Je vous jure, le mec doit tellement loucher, qu’il doit viser le coude de sa femme s’il veut la mettre au bon endroit pour la baiser.

Le mec louche tellement que pour faire ses lacets, il a deux paires de chaussures côte à côte, une dont il fait les lacets, et l’autre qu’il porte.

Le mec louche tellement qu’il doit certainement avoir plus de dentifrice sur les narines que sur les dents.

Le mec louche tellement que l’expression être à côté de ses pompes prend tout son sens.

Le mec louche tellement qu’il se prend des tartes lorsqu’il essaye d’applaudir.

Le mec louche tellement qu’il voit les tirs d’Opa N’guette cadrés…

 

Pfff… J’avais promis de ne pas m’énerver… Alors oui, on ne peut résumer ce match qu’à ça. Mais la mauvaise foi, c’est aussi très français comme concept…

 

La Metz Que Des Notes :

Oukidja (4/5)  :

Il ne peut pas grand chose sur le but. Et un super arrêt en deuxième mi-temps mais toujours aussi peu rassurant dans sa zone.

Rivierez (1/5) :

Touché au ménisque. La seule bonne nouvelle du match. Oui, c’est dégueulasse. Et oui, je suis une pute.

Sunzu et Boye (3/5) :

Moyens.

Udol (1/5) :

L’homme de verre a encore frappé. L’ami Kast&Deutch lance des cagnottes pour deviner à quelle minute du match il va se blesser…

Maïga (1/5) :

Sans doute le cousin de l’arbitre de touche. Ceci explique cela.

Angban (2/5) :

Un nom qui claque, mais rien dans le bonhomme.

Cohade (3/5) :

R.A.S.

Jallow (1/5) :

Pas vu, pas pris ? Non, pas vu, tu déguerpis.

Nguette (3/5) :

Il se bonifie. Plus véloce, presque plus doué techniquement. En vrai, ce n’est pas le Opa que j’ai connu. En plus, il a du jouer les quinze dernières minutes blessé, ne pouvant plus sortir parce que tous les changements ayant été effectués. Respect.

Riviere (0/5) :

Et les ménisques pour lui, c’est pour quand ? Oui, c’est encore méchant. Et oui, je suis encore une pute.

 

J’en ai marre de ce sport…

Bises Anales

 

P.S : En exclu, la photo de l’arbitre de la prochaine rencontre :

 

LeGrasAuLLy

3 Comments

  1. Et ben ça a pas l’air d’aller fort mon frère gras… Buvez un coup, ou même dix s’il le faut, puisque c’est la seule chose qu’il nous restera bientôt.

    La bizanale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.