Heart of Midlothian – Hibernian (2-1 AP) : la Cœur Battant Academy pense à Marius Zaliukas

This is Halloween, everybody make a scene

Trick or treat till the neighbors gonna die of fright

Danny Elfman – The Nightmare Before Christmas

Bien le bonjour.

L’Ecosse est un pays formidable. Comme vous le savez, les championnats de la saison 2019-2020 ont été arrêté avant leur terme et les classements figés. Et si on pouvait s’attendre à quelque chose de similaire pour la Scottish Cup, que nenni. Les instances ont confirmé que les demies & la finale de cette compétition se tiendraient bien, pendant la saison 2020/2021.
Ce qui veut dire que le vainqueur de la Scottish Cup 2019/2020 pourra se foutre sa place en Europe dans le cul. Seul le trophée sera la récompense pour l’équipe vainqueur. Ce qui reste quand même un bel accomplissement.

On se retrouve donc le jour d’Halloween pour affronter notre rival honni Hibernian dans un Hampden Park vide, et sous une pluie dantesque. De bien belles conditions pour un match qui doit se gagner. Seul résultat valable.
Petite anecdote : jamais les Hibees n’ont battu Hearts à Hampden Park. On va donc espérer que cette série continue. Ah, et si vous espérez voir votre encart « Présentation du club », vous pouvez toujours attendre. Je veux bien être sympa mais y’a des limites.

Le 11 de départ :

Deux changements par rapport au 11 ayant affronté Arbroath. Josh Ginnelly & Elliott Frear sont remplacés par Craig Wighton & Jordan Roberts. Petite déception de revoir aligné le duo Lee/Halliday au milieu, mais confiance en notre coach.

Le résumé du match :

Le match s’est déroulé en trois phases pour moi. Tout d’abord, une rencontre classique, si tant est qu’un derby est une rencontre classique. Le stress du match, l’énervement devant les mauvais choix et les sueurs froides devant les actions des Hibees. Par deux fois, les hommes de Jack Ross auraient pu ouvrir le score. Dans un premier temps, c’est Michael Smith qui défend parfaitement pour dévier la frappe de Josh Magennis, seul au second poteau. Puis, c’est Craig Gordon qui sort une manchette fabuleuse sur une tête de Kevin Nisbet. Rideau de sueur sur mon front mais toujours 0-0.

Pour Hearts, 3 petites actions mais pas de quoi faire frissonner les fans. Ce qui nous fait arriver à la deuxième partie. 18h37, mes yeux tombent sur ce tweet :

Au moment où l’information arrive à mon cerveau, je ne la comprends pas. Je refuse d’accepter. Puis je me mets à rechercher sur internet si cette news est une chose avérée.

Elle l’est.

Un uppercut de Mike Tyson, voila ce que je viens de prendre dans la tronche. Marius Zaliukas, capitaine en 2012 lors de notre finale de Scottish Cup victorieuse contre Hibs 5-1, véritable cult hero à Gorgie. Cet homme là qui m’aura tant fait rêver. Il n’est plus. Emporté par la maladie. Une Motor Neurone Disease pour être précis. Des larmes montent, le match devient secondaire.

La mi-temps arrive pour me permettre de souffler et de voir les hommages pleuvant de partout. Des simples fans aux anciens coéquipiers, tout le monde est unanime et loue l’homme formidable qu’était Marius. Il faudra un bel évènement pour me sortir de ma (William) léthargie.

Récupération au milieu du terrain, balle à Wighton qui sert Olly Lee sur l’aile droite. Le milieu n’est pas attaqué, avance et claque un centre parfait pour Craig Wighton qui croise parfaitement sa tête. 1-0 pour Hearts, comme un symbole. Lui qui a été souvent décrié semble enfin avoir trouvé la clé pour performer et marquer régulièrement. Un but qui fait du bien et qui refait monter en moi mes pulsions de fan.

Sauf qu’Hibernian n’est pas trop chaud pour laisser la victoire. 67e, moins de 10 minutes après notre but, Christian Doidge est trouvé sur coup-franc et trompe Craig Gordon d’une belle tête. 1-1, coup dur. 71e, Michael Smith se bat pour récupérer une balle sur son aile droite. Il centre pour Olly Lee qui joue en une touche à l’intention de Craig Wighton. Malheureusement, on a retrouvé le Wighton des années précédentes puisque sa frappe est dégueulasse. On avance de trois minutes avec un geste défensif sublime de Stephen Kingsley pour enrayer un contre d’Hibs. On enchaîne avec une passe somptueuse de Steven Naismith pour Liam Boyce qui croque complètement en envoyant sa frappe à coté. A ce moment, je me dis qu’on a laissé passer le match.

Rien jusqu’au coup de sifflet annonçant la fin du temps réglementaire. 1-1, on part pour 30 minutes de prolongations.

Première période fade, seule deux frappes venues des Hibees sont à signaler. Heureusement, Craig Gordon est dans un grand soir. On passe donc dans les quinze dernières minutes avec un enchaînement digne des plus grands thriller.

106e minute, Joe Newell se laisse bien tomber. Willie Collum tombe dans l’escroquerie et siffle penalty pour Hibernian. Kevin Nisbet s’élance et tape la barre transversale. Dans la foulée, Liam Boyce touchera le poteau sur un centre d’Aidy White. Le Nord-Irlandais croira même donner l’avantage aux siens, mais son but est annulé pour hors-jeu. Mais ce n’est pas fini ! 109e minute…

Aidy White est accroché par Paul McGinn dans la surface, Willie Collum ne bronche pas et accorde le penalty aux Jambos. Liam Boyce prend le ballon, le pose, s’élance et le transforme. 2-1, immense soulagement sur le banc, à Edinbourg et pour moi.

10 minutes à tenir, une éternité. Surtout quand Martin Boyle s’élève dans le ciel pour effectuer un retourné acrobatique magnifique. Mais Craig Gordon n’avait pas envie de laisser la balle rentrer dans ses filets pour une seconde fois. Après être passé par toutes les émotions, on peut enfin hurler notre joie. Heart of Midlothian Football Club 2 -1 Hibernian FC. Un résultat formidablement résumé par le CM du club :

Les notes des joueurs :

Craig Gordon 5/5 :
#FormidableAcadémie Homme du match. Largement. On revient tellement de loin à ce poste que c’est un délice de le voir jouer avec notre maillot.

Michael Smith 5/5 :
Monsieur. Juste Monsieur.

Craig Halkett 5/5 :
Bah oui, je vais perdre toute objectivité sur ce match mais qu’est-ce que vous voulez, c’est un Derby. Anecdote : il porte le numéro 26 et était capitaine. Comme Marius Zaliukas en son temps (en vrai il est un peu fautif sur le but d’Hibs, mais bon).

Mihai Popescu 5/5 :
Mihai, je l’aime vraiment. Super coup réalisé cet été.

Stephen Kingsley 5/5 :
Je le savais fort, mais pas à ce point. Vraiment plaisant.

Andy Hallyday 5/5 :
Il a cette hargne qui nous manquait dans ces dernières saisons, il va être un vrai chien sur la pelouse et c’est top (en vrai, il mérite 3/5 mais bon). Remplacé par Andy Irving #FormidableAcadémie qui n’aura joué que 3 minutes mais je m’en fous, il a gagné aussi.

Olly Lee 5/5 :
Son centre pour Wighton était un délice. Donc prend ton 5 et merci pour tout. Remplacé par Euan Henderson #FormidableAcadémie qui aura apporté de la fraicheur et de la technicité sur le plan offensif.

Jordan Roberts 1/5 :
Je veux bien être festif, mais la faut pas déconner. Match insipide de l’Anglais. J’en attends évidemment plus. Remplacé par Peter Haring qui a apporté de la stabilité au milieu. Un vrai plus quand il sort du banc.

Jamie Walker 5/5 :
#FormidableAcadémie Sa joie au coup de sifflet final me va dans les veines. J’espère juste que ses blessures ne sont que des coups, et rien de bien sérieux. Remplacé par Steven Naismith qui a apporté une vraie présence et un charisme qui a tiré tout le monde vers le haut.

Craig Wighton (5/5) :
La renaissance. Je suis extrêmement heureux pour lui. Dans un rôle d’ailier pas forcément adéquat, il s’est battu, a tout donné et a marqué une belle tête pour ouvrir le score. Premier but dans un derby, il va s’en souvenir. Remplacé par Aidy White qui provoque le penalty donc une bonne entrée.

Liam Boyce (5/5) :
Boycey, tu peux me frustrer, mais quand il a fallu transformer le penalty essentiel, tu as su être solide. Alors cœur sur ta face.

Marius Zaliukas (Capitaine/5) :
Merci pour tout Marius. Merci pour ces 212 matchs faisant de toi l’étranger ayant joué le plus de rencontres en Maroon. Merci pour tes buts, notamment contre Hibernian. Merci pour avoir montré qu’à force d’abnégation et de travail, on peut retourner les haters en fans. Merci de m’avoir fait aimer ce club. Tu vas me manquer Zal. Ilsékis ramybéje.

Le résumé du match offert par la SFA :

La finale se déroulera le 20 décembre 2020 à Hampden Park. On affrontera le vainqueur du match Celtic – Aberdeen qui ne s’est pas encore déroulé au moment d’écrire ses lignes. Le prochain match sera en Championship avec la réception d’Inverness Caledonian Thistle le 7/11. Mais en attendant, on va fêter cette qualif et rendre hommage à Marius Zaliukas. Prenez soin de vous.

Oh Captain, My Captain <3

Patrick Kiss-Mambo

Patrick Kiss-Mambo

4 commentaires

  1. Si les Hearts sont au Championship ce que l’OL est à la Ligain, alors Hibernian serait une sorte d’ASSE.
    En plus : Hibernian ==> hiberner. Cela correspond tout à fait à l’état catatonique des Verts en ce moment.
    Nous ne voyons pas d’autre explication.
    La bise à vous, et la montée pour cette année ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.