La Jup’ souhaite la bienvenue à son petit nouveau – Journée 14

L’émission radio-vidéo qui n’a toujours pas de nom, première sur l’emploi des jeunes.

Cher lecteur de la Jup’Académie, bonjour.

 C’est suite à l’Appel radiophonique de Bart Van der Van Krrr que je me suis décidé à faire part à qui de droit de mon intérêt pour une collaboration avec la Jup’Académie. Le post ci-dessous est le résultat de la réponse positive que j’ai reçue de Jean-Marie Pfouff (c’est donc ça de voir une de ses candidatures retenue ?! Merci les gars, ça me fait tout chose). En espérant que sa lecture t’apporte autant de plaisir que sa rédaction m’en a procuré.

BosonDeGiggs

Surprise au pays du surréalisme : la quatorzième journée de JPL tombait cette année juste après la treizième. Mais alors vraiment juste après. En effet, tous vos héros préférés étaient de retour sur les pelouses humides de Belgique dès samedi, après nous avoir offert en milieu de semaine un come-back improbable, du fair-play en veux-tu en voilà et une nouvelle contre-perf’ automnale du Standard.

Anderlecht – OHL: 3–1

 Pour cette rencontre face à Louvain, John Van Den Brom avait choisi de reconduire son milieu à trois un peu plus expérimenté : De Zeeuw et Milivojevic laissant sur le banc les jeunes Praet et Tielemans. Profitant de la blessure de Gillet, cisaillé dimanche dernier contre le Standard, « Gros Tony » Vanden Borre est passé en quelques jours du statut de tricard à celui «d’indispensable » au back droit. Comme un symbole de vérité d’un jour.

 La rencontre commençait bien pour les mauve et blanc qui étaient d’emblée à l’attaque. Après deux minutes de jeu, le poteau droit de Lenaerts s’interposait sur une frappe de De Zeeuw consécutive à un joli relais avec Mitrovic. Bruno et Mitrovic tentaient encore leur chance dans une première mi-temps assez calme, Louvain restant bien tranquillement dans son camp. Le match basculait en toute fin de première période, Anderlecht inscrivant deux buts coup sur coup grâce à l’inévitable  Kljestan (trois buts sur les trois derniers matches) et à Mitrovic.  En seconde période, Messoudi réduisait la marque sur penalty (68e) sous les yeux de Mohammed Sissoko, qui s’apprête à signer un contrat avec le Sporting et à poursuivre ainsi son tour d’Europe des clubs les plus prestigieux. Brave garçon.

A la 79e, l’exclusion sévère de Pettersson mettait fin aux espoirs de retour de Louvain. Deux minutes plus tard, Mitrovic inscrivait son deuxième but de la soirée et scellait le score du match. On signalera encore les exclusions de Ngolok et de Vanden Borre pour abus de cartes jaunes.

 Week-end de la Toussaint oblige, ce match aura aussi été l’occasion d’apercevoir le fantôme de Marvin Ogunjimi, ex futur avant-centre vedette des diables rouges : 4 buts en 7 sélections entre fin 2010 et juin 2011, à peine 30 matches joués pour 4 clubs différents depuis lors. RIP.

 

 KV Courtrai – KV Ostende : 2–0

 Privé de son buteur Ivan Santini suspendu, Courtrai n’a pas rencontré de difficultés majeures pour battre des Côtiers limités mais courageux tout plein, comme on dit quand on est poli. Les deux buts sont tombés en première période. Benito Raman, un petit jeune prêté par La Gantoise (13e,), et Elimane Coulibaly (45e) se sont chargés des goals. Courtrai signe là sa 5e victoire en 6 matches et s’installe dans le Big 6.

FC Malines – Zulte-Waregem : 2–2

 Pour ce troisième match de la journée, on passe tout de go à la seconde mi-temps. A la 56e, Van Damme ouvrait le score pour les locaux. Malanda égalisait deux minutes plus tard sur un joli enchaînement contrôle de poitrine, frappe dans le plafond. Le même Malanda donnait l’avantage au Essevee à dix minutes de la fin. Mais pour la deuxième fois en trois jours, Malines a pu compter sur son capitaine Seth de Witte (sorte de Toulalan blanc, mais en plus séduisant) pour convertir le penalty égalisateur en toute fin de rencontre.

Lierse – Charleroi : 2–1

 Après les deux points lâchés mercredi contre Malines, Charleroi a encore salopé le boulot et renoncé à une victoire qui lui tendait pourtant ses bras musclés en terres anversoises. De retour de blessure, Giuseppe Rossini avait ouvert le score de la tête au retour des vestiaires. C’est ensuite que ça s’est gâté pour les Carolos.

 Cinq minutes après le déflorage du marquoir, sur un ballon à priori facile à dégager loin, très loin, Sébastien Dewaest a jugé bon de gratifier le public d’un fantastique dérapage incontrôlé, illustré ci-dessous.

Fig1Fig. 1

   Fig2

 Fig. 2

  Fig3

Fig. 3

(Incapable de trouver une photo du Roi Philippe un tant soit peu détendu, j’ai dû me rabattre sur ces deux gugusses là, NDA).

 Dolly Menga, à l’affut, n’eut pas de difficultés pour tromper Mandanda et faire 1-1.

L’exclusion de Tony Watt, entré pour apporter de la puissance (Hi hi. Merci Hervé Gilbert de la RTBF) à peine quarante secondes après sa montée au jeu (61e), ne fit rien à l’affaire pour les Zèbres. Farag donnait en effet la victoire au Lierse sur un joli coup-franc à la 71e minute.

 Fin de série donc pour Charleroi.

Mons – Genk : 2–3

 Vossen a marqué, Mons a perdu. Hasard ou coïncidence ? Toujours est-il que, pour l’Albert, ça sent de plus en plus les play-offs 3 au printemps prochain.

 La Gantoise – Standard : 0–1

 Le Standard a renoué dimanche avec la victoire après un mois d’octobre vierge de succès. Un super but de Batshuayi (54e) a permis aux Rouches de l’emporter à la Ghelamco Arena de Gand.

 Mircea Rednic, toujours bien remonté vis-à-vis du président du Standard, vise, à terme, le titre avec La Gantoise. Mais pour l’instant, son équipe n’a glané que 2 points en 5 matches coachés par le Roumain. C’est fort peu, il faut bien en convenir.

FC Bruges – Lokeren : 1–0

 Avant dimanche, le FC Bruges de Michel Preud’homme restait sur trois revers d’affilée. Quelque peu mécontents de la défaite de jeudi dernier face aux voisins du Cercle, quelques supporters blauw en zwart sont venus mettre un petit coup de pression à l’entraînement de vendredi. Le match contre Lokeren, à défaut de se rassurer, aura au moins permis aux Brugeois de gagner à nouveau. Un centre de Lestienne pour le mollet de Tom de Sutter à la vingtième minute aura suffi pour vaincre les Waeslandiens. On notera par ailleurs que Barry Copa est toujours aussi doué pour faire des plongeons spectaculaires lorsqu’il faut aller chercher des ballons non cadrés. Frimeur, va !

 Waasland-Beveren – Cercle de Bruges : 0–1

 Le Cercle vient de vivre une semaine de rêve. Et Dieu sait que c’est pas souvent ! La victoire dans le derby de la Venise du Nord sur le FC Bruges en milieu de semaine (2-0), conjuguée au succès de ce week-end à Waasland-Beveren, fait remonter le triple champion de Belgique  à la 8e place du classement. Waouh ! il y’avait longtemps qu’on ne les avait pas vu si haut.

 Au-delà de la jolie volée victorieuse de Thibaut van Acker, on retiendra la belle séquence de TOC (c’est ce qui se rapproche le plus du toque par ici), offerte par les joueurs du Cercle en collaboration étroite avec ceux de Waasland, et qui a donné l’occasion au Niçois Joris Delle de se mettre en valeur sur une frappe de Rowell.  A voir ici, à partir de la 3e minute.

 Le classement :

 Classement

Malgré ses mauvais résultats du mois d’octobre, le Standard est parvenu à résister à Genk et à conserver sa place de leader. La sixième place, qualificative pour les play-offs 1, semble devoir se jouer entre Courtrai et Lokeren.

Sur le programme du week-end prochain, on pointera notamment les déplacements d’Anderlecht à Genk et du FC Bruges au Standard. Attention, chocs et beau jeu en vue.

A tantôt,

BosonDeGiggs

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.