Krasnodar-Rennes (1-0) : La Breizhou Académie sans tambour ni trompette

Hmppfff Lady di…hmfff…doigt dans la chatte…hmffff…ploc

 

« Tout le monde connaît l’enjeu de ce soir, les joueurs sont bien évidemment extrêmement motivés. Je suis convaincu que ce soir, on va voir une grande équipe de Rennes. (…) Ce soir c’est une finale, et une finale ça se gagne ! » Nicolas Holveck, président du Stade Rennais, francebleu.fr, 02/12.

« On y va avec une grande détermination, une grande volonté, beaucoup de motivation (…) Je suis convaincu que les joueurs seront dans une détermination totale, avec un investissement à 200%. Je ne sais pas quel sera le résultat mais je suis convaincu que les joueurs seront investis d’une mission. » Julien Stéphan, entraîneur du Stade Rennais, sport24.lefigaro.fr, 01/12.

Krasnodar 1-0 Rennes.

Les joueurs :

Salin : 3/5. Pas forcément meilleur que notre titulaire, mais plus rassurant.

Truffert : 3+/5. Notre joueur le plus dangereux et entreprenant. Et le plus novice. Tout va bien.

Nyamsi : 2+/5. Pourquoi pas.

Da Silva : 1/5. Furieuse envie de céder à l’humour xénophobe et de faire un rapprochement entre le béton et ta pointe de vitesse sur le but, Damien.

Traoré : 3-/5. Au moins, il y avait de l’implication.

Camavinga : 2+/5. On l’a mieux trouvé dans l’espace au cœur du jeu. Mais il perd toujours trop de ballons et n’est plus le facteur X du début de saison. Remplacé par Tait (82e, non noté). Une entrée tonitruante, il a été génial. BEN NON EVIDEMMENT.

N’Zonzi : 1/5. Absent physiquement et moralement.

Léa-Siliki : 2-/5. Je l’aime bien hein, mais j’ai plus confiance en un cul-de-jatte pour gagner un marathon qu’en James pour marquer. Remplacé par Grenier (65e, non noté). Quand on compte sur un mec qui nous a coûté le nul face à Chelsea et qui n’est pas foutu de lever un corner en fin de match, ça en dit long sur notre niveau de désespoir.

Doku : 2/5. On le sent plus à l’aise à gauche, mais que ça vienne de lui ou des autres, il parait jouer seul.

Hunou : 1/5. Supersub, undertitu. Remplacé par Niang (65e, non noté). Quand ton seul espoir de marquer c’est un pestiféré qui a tellement voulu se casser qu’il a envisagé Saint-Etienne, ça vire au masochisme.

Bourigeaud : 1/5. Aussi constant dans son pressing que dans ses erreurs techniques. Remplacé par Gboho (73e, non noté). Tel un eunuque dans un harem, c’est divertissant mais ça ne sert à rien.

Au terme d’une prestation terne et frustrante, au cours de laquelle ils auront multiplié les erreurs techniques et l’imprécisions offensives tout en faisant preuve d’une naïveté et d’un manque d’orgueil confondants, nos Rouge et Noir sont éliminés de leur première Ligue des Champions. Ils ne joueront même pas la Ligue Europa. Tant mieux, ce n’était ni mérité ni souhaitable au vu du jeu développé ces deux derniers mois. L’objectif est maintenant clair : aller chercher une place européenne en fin de saison pour recommencer, mais en moins pire.

ALLEZ RENNES

————————————————————-

Horsjeu.net a besoin de toi pour exister. Tu as envie d’aider ou de participer ? Alors clique sur les boutons ci-dessous pour que vive l’Alterfoot.

Tu te demandes ce que tu fous sur Twitter ? Moi aussi.

Marco Grossi

Marco Grossi

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.