La Jup’ Académie – Journée 2, Europe et Wilmots

Après avoir vu le champion perdre son premier match, Brugge, Genk et le Standard bien commencer leur saison, la Jup’ Leak’ continue tranquillement la reprise de la saison par la 2ème journée du championnat.

Cercle Brugge – Anderlecht : 0-4 Y’avait la pression côté mauve, puisqu’une défaite après celle contre Lokeren aurait été synonyme de crise au Parc Astrid (oui, on va vite en Belgique. Donc vos hypothétiques crises au PSG en permanence, vous pouvez vous les coller au cul ! ). Chez le Cercle, on s’en fout un peu, on est déjà bien content de rester en D1 malgré la saison dernière, devenue une des plus cultes de toute l’histoire du football, si bien qu’on a quasiment pas fait de changements. Parlons un peu quand même de Gaël Etock, un type de 20 piges qui, grâce à la fondation de Son Excellence Saméto, il entre à la Masia à 13 ans. A 18 ans, le Barça ne lui signe aucun contrat et il tente sa chance au Sporting Portugal. Sans aucun temps de jeu, il tente sa chance ici, en Belgique. Et pas sous forme de prêt, c’est un transfert. Ca te montre le niveau du mec… On commence chaud les ballons ce match, puisque Deschacht décoche un missile dans le but de Verbist sur la première attaque anderlechtoise,à la 8ème minute. Les Mauves baissent alors un rythme qu’ils n’avaient même commencé à poser. Côté bruggeois, rien à signaler, à part peut-être untir de Van Eenoo, on sent déjà que la soirée sera longue. A la 41ème minute, Suarez, balle au pied, tente de moins de 30m une frappe, il glisse comme un couillon, ce qui fait de sa frappe un lob qui trompe le goal adverse.

2013-08-07_230925Pendant ce temps, le site de la Ligue a fumé du crack et essaie de te faire croire qu’un but gag et un but de génie…

Par contre, si y’en a un qui doit être nommé « génie » (en gardant les critères de la Ligue hein), c’est Bruno. Petit jeu en une touche de balle côté Mauve, Cyriac remet à Bruno qui met une mine enroulée dans la lucarne de Verbist (51ème). Bruno marque un doublé à la 57ème minute. Servi par Suarez au point de penalty et même pas marqué (!) il contrôle de la poitrine et fusille le gardien adverse. Le match est déjà fini, plus rien ne se passera…

Charleroi – Waasland-Beveren : 1-1 Les Carolos commencent leur saison dans un stade en déconstruction. En fait, face à la faible affluence, à l’obsolescence du stade et au manque de budget du côté de la Ville, certaines tribunes supérieures seront détruites, passant la capacité de 24 000 à 15 000 places. Ca faisait longtemps, mais on commence le match par un bon gros raté. C’est Beveren qui commence, Lebbihi, côté droit, adresse un centre parfait. Henkens et Demjan se trouvent seuls au 6 m. Le dernier laisse la balle au second, mais sa reprise, mauvaise, fait un bon gros rebond et la balle passe au-dessus, Mandanda la touche quand même, par sécurité.

2013-08-08_172922Laisse là fieu, j’vais le fusiller le Mandanda ! 


2013-08-08_172956Bien joué l’peï !

Charleroi entre progressivement dans le match, Rossini tente par deux fois, mais ça ne rentre pas. Rossini et Pollet font beaucoup bouger la défense est-flamande qui reste toutefois solide, sans être propre (faut pas déconner non plus) comme le montre le sauvetage de D’Ulivo. Les Carolos continuent de pousser à la reprise, mais Coosemans sort le grand jeu 4 fois de suite, ce à quoi répond Mandanda qui, face à la contre-attaque Waaslandienne, sort de ses cages, loin, très loin de ses cages. Le match devient un duel de gardiens et de frappes molles à l’extérieur de la surface. Charleroi ouvre le score sur un coup-franc excentré de Milicevic (76ème) et Waasland-Beveren se met à se montrer plus dangereux. Alors que les locaux pensent tenir la victoire, mais à la toute fin de match, Maric tire un coup-franc lointain, dégagé comme ça peut par « on ne sent pas le » Kumedor. Lebbihi récupère la balle à l’angle de la surface et tente un centre, contré. La balle revient sur Belhocine (qui était pourtant hors-jeu lors de la tentative de centre) qui ,de la tête, sert Veselinovic qui égalise !

2013-08-08_180717Le révélateur horsjeu (.net) de Canal + est formel, il n’y a pas hors-jeu de la part de Belhocine (numéro 6)

La Gantoise – Malines : 2-1 En comparaison d’un Charleroi qui a besoin de déconstruire son stade, La Gantoise, comme un symbole d’inégalité entre Wallons et Flamands, inaugurait son tout nouveau stade de 20 000 places en championnat (ils y avaient déjà joué en amical contre Stuttgart), le Ghelamco Arena (stade sympa mais un peu trop classique). Un nouveau stade, oui, mais avec qui sur le terrain ? Car la saison dernière a été décevante côté gantois et le départ de Mboyo pour Genk (officiel ce mercredi 07 août) risque de peser. Les arrivées de janvier dernier et quelques renforts (dont celui de Pedersen, pour remplacer Mboyo) devraient permettre aux Buffalos de rejouer le Top 6, du moins on peut le penser. Le premier but dans ce stade sera le résultat d’une boulette (comme un symbole, encore une fois) du gardien Boeckx dont la savonnette permet à Mokulu de marquer (25ème). Le match est plus que moyen, et le salut passe par Mboyo (tiens tiens…) qui, au second poteau, prolonge un coup-franc de El-Ghanassy. C’est encore sur coup de pied arrêté que La Gantoise va gagner. 87ème minute, Diogo reprend un corner de Hubert.

Zulte-Waregem – Courtrai : 1-0  Après la défaite au PSV, les « tensions » suite à la question du brassard ( Hazard devait être le capitaine, mais De Fauw garde son rang), le retour de Junior « enculé » Malanda et l’annonce de départ de Leye (pour le grand bonheur de Berrier) vers la Turquie et son challenge sportif (pour le coup, ça marche), il fallait se rassurer pour l’ Essevee. Pourtant, à la vue du match, on peut dire que c’est Courtrai qui a dominé les débats, mais il a fallu un très bon Bossut pour garder les cages inviolées (ou bien des Courtraisiens aussi adroits au tir que Gilbert Montagné). De leur côté, les joueurs de Zulte n’ont pas grand’chose à se mettre sous la dent, si ce n’est cette occasion de Naessens servi par Berrier. 80ème minute, Skulason récupère le ballon suite à un raté de Habibou et marque. Une victoire qui n’est pas convaincante pour Zulte-Waregem, surtout que derrière il y a la phase retour contre le PSV Eindhoven…

2013-08-08_192245Pour le commentateur du résumé, cette « frappe frôle le poteau »… Bien vu l’aveugle !

Lokeren – Mons : 2-1  Quand tu regardes le résumé du match et que le gars dit « 1ère occasion du match, 23 minutes de jeu », tu sens déjà que ça promet du grand spectacle, et tu chiales parce que tu te demandes ce que tu vas bien pouvoir dire. La première occaz’, c’est même carrément le premier but du match. Côté droit, Chatelle fait un centre que coupe Angeli (aucun lien), 1-0 pour Mons. Là, tu te dis que ça va s’améliorer, le jeu va s’ouvrir. Mais quand, sur cet arrêt de Werner sur une belle reprise de Remacle, le commentateur dit « Premier arrêt d’un gardien dans ce match, une demi-heure de jeu », tu te mets à prier Pablo Correa. Lokeren continue quand même d’attaquer, mais la maladresse est présente à chaque action. Du côté montois, c’est la passivité défensive qui est flagrante, comme le montre l’égalisation à la 67ème minute où Remacle, pas du tout inquiété, tente une frappe croisée (et un peu molle, mais bien placée) à l’entrée de la surface. Passivité défensive toujours. Corner à la 78ème minute pour Lokeren. Taravel gagne un duel pas franchement engagé avec Le Postollec puis marque.

2013-08-09_141441Placer un joueur au premier poteau, c’est bien. Encore faut-il qu’il ne se troue pas lorsque le ballon arrive sur lui…

Louvain – Genk : 1-4  Alors que tu te plaignais de Lokeren-Mons sous prétexte qu’il ne se passait rien, le début de Louvain-Genk a de quoi te faire encore plus déprimer. Face à des Louvainistes recroquevillés devant leur but, les Genkois, malgré de bonnes idées de combinaisons, n’inquiètent que très peu Bailly. Le salut de l’équipe (et du spectateur) arrive avant la pause par Jelle Vossen ce bel homme. Sur une longue ouverture de Gorius, Da Silva se troue (comme un symbole de brésilien transexuel. Pléonasme) et Vossen, en renard des surfaces, marque. A la reprise, Mario Been fait rentrer Camus. Le Français permet au jeu genkois de devenir plus vif, plus fluide et plus dangereux. A l’heure de jeu, Tshimanga déboule côté gauche et adresse un centre que reprend Buffel au deuxième poteau. Camus y va de son petit but 4 minutes plus tard, et il sera à la construction du dernier. S’appuyant sur Buffel, il efface Da Silva mais bute sur Bailly. Buffel avait bien suivi et marque (75ème). Ngolok sauve la mise à la 86ème minute.

2013-08-09_143025Votre équipe s’en prend 4 dans la besace et c’est pas fini ? Balancez l’arrosage automatique pour interrompre le match !

Standard – Lierse : 3-0  Après un déplacement en Grèce et une victoire 2-1 contre Xanthi (béri) en Europa League, où Luzon a fait un peu tourner son équipe, c’est un Onze plutôt classique qui est aligné. Match entièrement liégeois, ça va aller vite. Après avoir fait circuler le ballon pendant le premier quart d’heure et suite à un joli mouvement dans l’axe de la défense, Bia bat Goris. Bia va continuer à profiter du travail d’ Ezekiel dans la défense pour tromper le portier lierrois d’un magnifique lob (20ème). Les Standardmen continuent d’attaquer, étouffant au pressing et ne laissant pas leurs adversaires développer un quelconque jeu. Bia profite d’une erreur défensive pour se faire un petit triplé (68ème). Bien que plié, le match n’est pas fini, les Rouches continuent de proposer du beau jeu, et Batsuhayi tente sa chance dans un angle fermé mais croise trop sa frappe.

2013-08-09_163420

2013-08-09_150359Mais pourquoi je gueule moi ? Je cause pas un mot d’français

Ostende – FC Brugge : 1-2 Contrairement à Liège, les Bruggeois ont raté leur phase aller de l’Europa League en perdant au Slask Wroclaw 1-0. Bonne nouvelle, De Sutter était titulaire ce dimanche. Mauvaise nouvelle, Marc Wilmots a préféré rester chez lui. Ca commence vite à Ostende : 3ème minute, coup-franc tiré par Verstrate, Engels s’élève et catapulte le ballon dans les filets. Ostende se démerde tout de même bien et arrive à bousculer les Blauw & Zwart. L’égalisation arrive à la 23ème minute lorsque Brillant reprend un corner. La réaction du Club ne se fait pas attendre car 3 minutes plus tard Rafaelov tire un bon coup-franc ne passant pas loin des cages de Kudimbana. Le match est très équilibré, Ostende arrive à se créer des occasions sérieuses. Ainsi, face à la difficulté à se procurer des occaz’ dangereuses, Garrido décide de faire entrer Lestienne. 64ème minute, il se joue de deux défenseurs et dépose la balle sur la tête d’ Bolingoli. Alors que le Club essaie de prendre le large au score, le promu pousse pour égaliser, et il faut un bon arrêt de Ryan à la 87ème minute pour sauver son équipe.

2013-08-09_170246Les dégagements ne se sont pas améliorés à Brugge depuis le temps…

 

Classement

Equipe Points Journée Victoires Différence
1 Genk 3 2 2 6
2 Standard 3 2 2 5
3 FC Brugge 3 2 2 3
4 Lokeren 3 2 2 2
5 Zulte-Waregem 3 2 2 2
6 La Gantoise 3 2 1 1
7 Anderlecht 1 2 1 3
8 Courtrai 1 2 1 0
9 Waasland-Beveren 1 2 0 0
10 Mons 1 2 0 -1
11 Charleroi 0 2 0 -2
12 Cercle Brugge 0 2 0 -4
13 Malines 0 2 0 -3
14 Ostende 0 2 0 -4
15 Lierse 0 2 0 -4
16 Louvain 0 2 0 -4

 

Les coupes d’Europe

Zulte-Waregem a perdu la phase retour contre le PSV 3-0, défaite logique compte tenu du fossé qu’il existe entre les deux équipes et le manque d’expérience chez les Belges (à noter un très bon match de Bakkali et, dans une autre mesure, Bossut), et retombe en barrages pour l’ Europa League contre l’ APOEL Nicosie. 

Anderlecht attend tranquillement puisque qualifié directement pour la phase de poules.

Le Standard a gagné 2-1 contre Xanthi (club copain du FC Barcelone) au match retour, buts de Bulot et De Camargo, et tombe en barrages contre le FC Minsk

FC Brugge a lui fait match nul contre le Slask Wroclaw 3-3 et n’a jamais mené au score, pourtant les Bruggeois ont beaucoup attaqué mais soit la malchance, soit le gardien polonais était là. De toute façon, y’a pas d’excuses, battre un club polak, c’est censé être à la portée d’un club comme Brugge !! Leekens démission ! Les Blauw & Zwart sont donc déjà éliminés…

Genk entre sur la scène européenne et affrontera un club islandais, le FH Hafnarfjördur (à vos souhaits).

La sélection de Wilmots

Marc Wilmots, notre sélectionneur bien aimé, a donné sa liste pour le match amical contre la France mercredi prochain. Quelques surprises, on en parle après :

Gardiens  : Casteels (Hoffenheim), Courtois (Atletico Madrid), Mignolet (Liverpool)

Défenseurs  : Alderweireld (Ajax Amsterdam), Ciman (Standard), Gillet (Anderlecht), « Dieu » Kompany (Manchester City), Lombaerts (Zenit St-Petersburg), Pocognoli (Hanovre), Van Buyten (Bayern Munich), Van Damme (Standard), Verthongen (Tottenham)

Milieux : Chadli (Tottenham), Defour (FC Porto), Dembélé (Tottenham), Fellaini (Everton, et maintenant, c’est 28 millions), Simons (FC Brugge), Witsel (Zenit St-Petersburg)

Attaquants : Bakkali (PSV), Benteke (Aston Villa, toujours), De Bruyne (Chelsea), Hazard (Chelsea), Gromelu (Chelsea, brelan), Mertens (Naples), Mirallas (Everton)

Deux sélections sont à commenter : celle de Casteels et celle de Bakkali. Pour Casteels, sa sélection tient surtout de la suspension dont fait l’objet Gillet en Italie à la suite d’une affaire de matchs truqués. Mais alors, pourquoi Casteels et pas par exemple Proto ? Parce que d’une, Wilmots c’est le patron il fait ce qu’il veut. Et de deux, parce que faire venir un jeune (sachant qu’il ne jouera pas de toute façon) permet de l’intégrer au groupe existant. Et de trois parce que comme ça Marc colle un joli mickey sur la tronche à Proto.

La sélection de Bakkali maintenant. Moi, ce qu’il me gêne, c’est que le petit fait 2-3 bons matchs, hop on le prend ! Des jeunes sur l’aile avec du potentiel, on en a : Bruno, Lestienne, Hazard… Pis, y’a cette histoire de binationalité. D’abord, le gars sait pas faire le choix entre le Maroc et la Belgique (si t’es pas trop con, y’a pas à tortiller…) et cette convocation fait un peu genre « opérations portes ouvertes », genre « Viens ! Allez, viens ! On est bien ! »

Verthongen est là, mais le joueur est blessé et a peu de chances de jouer, et Vermaelen n’est pas disponible. C’est peut-être pour cela que Wilmots a pris deux latéraux à gauche : Pocognoli et Van Damme.

Sinon, mais putain de bon dieu de merde au cul !!!! Pourquoi il est pas là Vossen ????!!!!!!!!!

Vous pouvez voir l’interview de Wilmots qui pose ses couilles sur les micros et se fout un peu de la gueule de l’équipe de France. Patron.

Bart Van der Van Krrr

A l’instar des millionaires français qui viennent en Belgique nous donner des sous (beaucoup de sous), viens ici et contribue au rayonnement de HorsJeu.net. Et si t’as pas le même compte en banque que ce gens-là (comme disait Jacques Brel), c’est pas grave, on prend quand même.

Ceci est une révolution. Les Belges ont enfin découvert Facebook, et comme ton serviteur aime être à la pointe de la technologie (ça plaît aux gonzesses), il a un profil que tu te dois d’avoir en ami, sinon c’est la honte. Même son acolyte Jean-Marie Pfouff est 

Bart et Jean-Marie sont même sur Twitter, pour ceux qui pensent qu’on peut tout dire en 140 caractères.

Sinon, on a aussi une page fan pour la Jup’Académie, pour avoir des infos sur notre beau championnat de notre beau pays. Mais attention, tu risques d’y croiser des pédophiles, des évadés fiscaux, voire même des évadés fiscaux pédophiles.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

Un commentaire

  1. Sélectionner Bakkali (au delà du potentiel énorme qu’il montre match après match) c’est surtout l’assurance d’être fixé sur son choix. S’il vient c’est bon, s’il vient pas, pas la peine de se monter de faux espoirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.