La Jup’ termine l’année avec la 21ème journée

Salut les filles !

Eh ouais, entre les fêtes, on joue aussi en Belgique. Enfin on est présent physiquement sur le terrain. C’est pour avoir moins de journées à disputer au printemps et se concentrer pleinement sur la qualification pour les demi-finales de la Ligue des Champions. Ou pour être frais lors des playoffs 2, je ne sais jamais.

Outre-Manche, Jelle Vossen est en train de conquérir tous les cœurs, même ceux qui n’étaient pourtant plus à prendre. Avec un 5ème but en 3 semaines, le Bel Homme est toujours Bel Homme.

Zulte Waregem/Charleroi : 1-3.

A la trêve, Charleroi est donc le meilleur club wallon. Avec une 8ème victoire sur les 9 derniers matchs, les Carolos finissent l’année devant le Standard de Liège. Cette fois, ils sont allés s’imposer sur le terrain de Zulte Waregem. Malgré deux bons gardiens, quatre buts ont été inscrits. Les visiteurs ont d’abord menés 0-2, grâce au premier but de Geraerts et au 6ème de Fauré. Messoudi réduit l’écart sur pénalty, mais Kebano inscrit en contre le troisième but des Zèbres.

Courtrai/La Gantoise : 2-3.

Comme prévu, on a eu du spectacle dans ce Vanhaezebrouckico. Les deux équipes se sont montrées très offensives. Gand repart avec les trois points malgré une belle résistance des Courtraisiens, qui avaient réussi à égaliser (18’) après l’ouverture du score de Nielsen (13’). Mais contre le cours du jeu, les Buffalos reprennent l’avantage (Raman, 61’), avant que Depoitre ne creuse l’écart (1-3, 82’). Si Matton permet à Courtrai de revenir à 2-3 (90’), Chevalier gâche la dernière possibilité.

Malines/Mouscron : 1-0.

C’est le bordel à Mouscron sur le terrain. Troisième défaite consécutive. Cette fois-ci, les Hurlus s’inclinent à Malines. Dominés de bout en bout, sauvés deux fois par les poteaux, il faut pourtant attendre la 82ème minute pour les voir encaisser le seul but du match.

C’est aussi le bordel en dehors du terrain. Suite à cette mauvaise série, l’entraîneur français Rachid Chihab est démis de ses fonctions. Le choix est aussi dicté par le désengagement du LOSC (Chihab étant resté responsable du centre de formation du club français). Le problème, c’est que toutes les solutions internes sont des pions du LOSC. Les dirigeants ont donc provisoirement nommé Fernando da Cruz, ex-adjoint de la réserve lilloise.

D’autre part, Diaby, le meilleur buteur du championnat se casse : retour à Lille, après la CAN. Quant au capitaine Vandendriessche et à Langil, leurs contrats ont des failles : leurs options ne sont pas activables. Libres en juin, le premier s’est déjà engagé pour la saison prochaine avec Ostende. Le second ne devrait pas rester plus longtemps.

Lierse/Club Brugge : 0-6.

Une semaine après s’en être pris 6 à Charleroi, le Lierse, lanterne rouge et pire défense, reçoit Bruges, leader et meilleure attaque. Oh le carnage ! Faut dire que les Lierrois ont décidé de faire tout leur possible pour bien finir l’année.

Mention spéciale à Matoukou. Sa performance commence à la 10ème minute. Seul, il marque contre son camp.

Il récidive (MERCI TAUBIRA) 15 minutes plus tard, sous la pression de De Fauw. C’est alors que Bensebaini se réveille et tacle dans la surface : carton rouge, pénalty et 0-3 par Refaelov. On joue la 33’. Jaloux, Matoukou veut s’affirmer comme le plus grand joueur anal de la saison. Suite à une mauvaise relance, il devient passeur décisif pour Izquierdo (0-4, 38’). Pas le temps de revoir le ralenti que De Sutter, seul dans les 6 mètres, inscrit le 5ème but brugeois. La performance de Matoukou s’arrête là : il est remplacé à la 41ème minute.

La deuxième période est plus calme, puisque seul Refaelov trouvera le chemin des filets, après qu’un Lierrois se soit pris 2 petits ponts dans la même seconde.

En fin de match, Ryan se prend pour Neuer mais se manque totalement. A 40 mètres des buts, le ballon heurte sa main alors que l’attaquant partait seul vers le but vide.

L’arbitre ne sort pas le rouge, considérant sans doute que même dans un but vide, on ne peut pas estimer qu’il y avait une grosse occasion derrière avec cet attaquant. Les joueurs du Lierse protestent.

C’est le tournant du match.

Anderlecht/Westerlo : 4-0.

Sans Defour, Mbemba ou encore Vanden Borre, Anderlecht s’impose sans aucun problème face à Westerlo. Mitrovic (15’), Conte (24’), Praet (82’) et Colin (91’) sont les buteurs du soir.

Malheureusement, la soirée est un peu gâchée par le coup de coude de Mitrovic. Si l’arbitre ne l’a pas vu, la commission devra se charger de définir une (éventuelle, et probablement lourde) suspension pour l’attaquant serbe.

Westerlo licencie son entraîneur, après un 3/27 qu’on doit admettre un peu décevant.


Genk/Ostende : remis.

Match remis à 1h du coup d’envoi en raison de la neige. Pour remercier ses supporters qui avaient fait le long déplacement (plus de 400km aller-retour), le président d’Ostende paiera le déplacement le 3 février, date à laquelle ce match se jouera finalement.

Standard/Lokeren : 2-0.

Le Standard finit bien la saison avec une deuxième victoire de rang. La pire équipe à domicile ne l’est donc plus, grâce à 3 points acquis face à Lokeren, sur la pente descendante depuis plusieurs semaines.

Si Arslanagic et Ono sont les buteurs, on retiendra surtout la performance d’Adrien Trébel, double passeur décisif et en grande forme depuis la fin de ses pépins physiques.

Cercle/Waasland-Beveren : 1-0.

Voilà donc le dernier match de l’année civile. J’ai presque envie de dire « bien fait pour ta gueule ». Au terme d’un match affligeant, le Cercle s’impose 1-0 grâce à Buyl. Le coach de Beveren est viré.

Après avoir récupéré Faris Haroun en cours de saison, le Cercle s’est fait prêter Maarten Martens. A priori une excellente arrivée, ce qui devait permettre aux Vert et Noir d’être supérieur à leurs concurrents directs pour le maintien dans la dernière ligne droite.

Au classement :

Jean-Marie Pfouff.

Retrouvez-moi sur Twitter, Facebook et sur la page de la Jup’ Académie.

Mon compère Bart Van den Van Krrr, ce Bel Homme, est aussi ici et .

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

4 commentaires

  1. A force de regarder les résumés des matchs (ceux qui me semblent intéressants hein, pas tous, il faut pas déconner non plus) je commence à avoir quelques chouchous. Par exemple j’aime bien Depoitre, je trouve qu’il a des vrais gestes de bon attaquant et un bon sens du collectif.

    Et autre gros coup de coeur même si là il a pas joué: Victor Vazquez, grosse qualité de frappe, une bonne vision du jeu, je pense qu’il aurait sa place dans un gros championnat.

  2. Gelukkig nieuwjaar comme on dit ! Bravo Jean-Marie, c’est vrai que finir l’année avec Cercle-Beveren c’est moche.

    Et pour Mouscron, la rumeur du repreneur venant du sultanat d’Oman devient de plus en plus foireuse depuis qu’on sait qu’à la base de tout ça c’est Teni Yerima, un camerounais fourré dans une affaire de corruption d’entraîneurs et qui avait déjà promis des sous à l’Olympic Charleroi. Un sacré bonhomme !

    @Cyril : Oui Depoître a vraiment les gestes d’un très bon attaquant, sa protection de balle est vraiment géniale. Pour Vazquez, quitte à avoir un coup de coeur sur un médian du Club ce serait plutôt Gedoz qui m’impressionne. Ou encore Refealov, ce mec est dans un putain de forme !

  3. Anderlecht tire la langue quand même là.
    Le standard qui revient dans la qualif, ce club est un rêve pour les observateurs, mais un putain de cauchemar pour les supporters….
    Moi Lierse me vend du rêve, j’espère qu’ils vont se sauver en playoff pour recommencer l’année prochaine ^^

  4. @Cyril : je ne vais pas dire mieux que Bart sur les joueurs brugeois. C’est du tout bon à peu près partout. Et les montées de Meunier m’excitent.
    Pour Depoitre, c’est effectivement une belle recrue pour Gand. Et son jeu est sans doute encore mieux mis en valeur par les mouvements incessants de Benito Raman.

    @Bart : effectivement, la reprise mouscronnoise a du plomb dans l’cul. Ca sent la fin de saison moisie.

    @homerc : Anderlecht reste sur 3 victoires sérieuses (+1 en Coupe). Mais l’effectif est vraiment trop court, et il n’y a aucune arrivée à l’heure actuelle. Alors que le noyau brugeois, déjà plus large lors de cette demi-saison, a déjà 2 arrivées depuis le début du mercato.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.