ASSE – ASNL (CdF, 1-0 a.p.) : la Forez Académie livre ses notes

La Forez Académie vous présente ses meilleurs voeux :

 

Le mâche résumé en 1 phrase : « L’important, c’est de se qualifier »

Le 1er we de janvier est souvent marqué par les relents du réveillon et aussi la Coupe de France. Match de reprise un peu pourri où on peut aller se.geler les grelots sur des bourbiers d’équipes de cfa2, comme jouer à domicile face à un adversaire de division juste inférieure qui va passer son temps à 10 dans ses 25 derniers mètres. Et c’est là 2e option qui se présentait pour les Verts avec la réception de l’AS Nancy Lorraine du sympathique Pablo Correa. Un match bien pourri que les Verts auront légèrement dominé tout en se faisant peur comme il se doit. Dans l’ensemble, ce match aura été une succession d’approximations techniques côté stéphanois, et de tacles de boucher côté nancéen.

Pas grand chose à dire de plus. Les Verts ont loupé tous leurs coups de pieds arrêtés dangereux ou presque (il aura fallu attendre la prolongation pour voir Mollo cadrer un coup-franc), auront pris un but hors-jeu (je.l’ai pas vu, j’étais parti.faire caca. True story) et marqué l’unique but du match sur une splendide demi-volée de Tabanou qui nettoie la lucarne. Ah oui: Ruffier (flop de la demi-saison de Ligain pour l’expert Riolo je le rappelle) nous aura encore sorti le cul des ronces avec un arrêt réflexe sur une reprise involontaire à bout portant de Perrin. On aura eu peur jusqu’au bout mais finalement les Verts se qualifient pour le prochain tour (seulement la 4e fois en 11 ans) sans passer par la loterie des TAB, et c’est bien le principal.

Au prochain tour, ils pourraient rencontrer les voisins d’Andrézieux (CFA 2), club qui est aussi partenaire de l’ASSE, ce qui serait assurément un beau clin d’œil. Je ne dirai pas un tirage facile, j’ai encore le souvenir de Cannes l’année dernière. En tout cas, il est toujours bon de commencer l’année par une victoire, place à la suite maintenant.

En bonus track, je vous propose de découvrir un peu mieux, Rodolphe Gaudin, aux commentaires du mâche dimanche après-midi et auteur-interprète de cette magnifique ballade avec Cindy Lopes de Secret Story 3. Une fois que vous aurez vu ça, vous ne vous demanderez plus pourquoi ce mec confond Monnet-Paquet et Théophile-Catherine, ou pense que Florentin et Paul Pogba sont jumeaux.

 On peut même le voir caresser sa guitare tel un sexe à 1mn35s

La compo :

Galtier envoie l’équipe type au feu ou presque. Seul Bayal manque à l’appel, tout blessé qu’il est. Sinon, on retrouve les 10 autres joueurs qu’on a l’habitude de voir débuter les matches. Galette l’a dit : il veut aller loin dans cette coupe, et il ne fera pas tourner pour le plaisir de dégourdir les pattes des remplaçants. Du coup, Moulin risque de trouver le temps long sur le banc, et les jeunes comme Bamba, Nyemeck ou autres risquent de ne pas jouer 1 minute en match officiel. C’est un choix, espérons qu’il s’avérera payant.

 

Les buts :

   97e, but de Tabanou (1-0): corner côté gauche tiré par Hamouma, et renvoyé par la défense nancéenne. Ce dégagement aurait fait faire des bonds à Larqué puisqu’il était plein axe, et il aurait encore lus hurlé quand il aurait vu la sanction. Tabanou arrive lancé, demande à Lemoine de laisser la balle, se l’emmène de la poitrine et envoie une lourde violente du gauche qui vient nettoyer la lucarne de N’Dy Assembe. Rien à dire, les 2 derniers buts vus à Sainté sont des bijoux (1 de chaque côté en plus, pas de jaloux).

 

Les notes :

Ruffier (Sauveur Giordano, 4/5): rien à faire du match ou presque. Du coup c’est Perrin qui le teste sur cet arrêt réflexe qui sauve les Verts d’une égalisation en bout de prolongations. La Ruff avait mis son slip Superman aujourd’hui.

Théophile-Catherine (solide, 3/5): très bon derrière et très offensif, il n’aura jamais cessé de proposer des solutions à son ailier tout en lui assurant un repli de qualité. Encore un gros match pour lui.

Perrin (en trottinant, 3/5): sans forcer et face à un Dembele peu en vue, il a assuré l’essentiel. Même s’il aurait pu tromper Ruffier sur un raté à bout portant. C’est la chance des grands joueurs épicétou.

Pogba (à dans 1 mois, 3/5): son départ à la CAN ne tombe pas forcément au bon moment. Surtout quand on voit la tranquillité avec laquelle il a défendu dimanche. Par contre, tirer les coup-francs comme il l’a fait c’est, pour citer un ex-sélectionneur, « un crime contre l’équipe ».

Tabanou (BANG, 4/5): sur son côté gauche, il a su lui aussi apporter du soutien à son ailier. Défensivement, pas grand chose à dire, il a finalement assez peu été sollicité. Son fait d’arme restera bien sûr cette mine qu’il a envoyé de demi-volée pour donner la qualif aux Verts. Vas-y Franckie, c’est bon.

Clément (normal quoi, 3/5): Sainté a passé son temps à récupérer les ballons au niveau du rond central adverse et il n’est pas étranger à cette performance. Bon, après, la tactique d’escargot frileux et asthmatique mise en place par Correa l’a bien aidé aussi. Un match normal, sans vague.

Lemoine (du client en face, 3/5): il a mis des coups mais il en a reçu un paquet lui aussi. Face à une équipe rugueuse, il ne s’est pas laissé démonter mais ses chevilles ont souffert. Toujours précieux dans l’entrejeu.

==> Remplacé à la 117e par Saint-Maximin (non noté) pour pas grand chose en fait. Va faire tes preuves en 3 min dans une prolongation où on doit tenir le score en même temps.

Cohade (meneur, 3/5): je l’ai trouvé pas mal, le Djaizeuon. Il perd toujours quelques ballons énervants (cette touche qu’il envoie directement sur l’adversaire…), mais je l’ai vu faire quelques renversements de jeu appropriés et il a souvent chercher à jouer vers l’avant, contrairement à d’autres. Bref, c’est peut-être dans cette position de meneur de jeu qu’il est le plus utile.

Monnet-Paquet (bouillie, 2/5): purée, 2015 démarre pas sous les meilleurs auspices pour l’ami Kevin. Peu inspiré dans ses choix, il n’a eu ou été à l’origine d’aucune occasion pour les Verts. Et Max-Alain qui part à la CAN en plus…

==> Remplacé à la 61e par Mollo (Christiano Raunaldeau, 1/5) qui a fait du mauvais Mollo (dribbles ratés, talonnades en touche, corners tirés à ras de terre,…). Seul joueur à avoir cadré l’un des 4 coup-francs que les Verts ont eu à environ 20m des cages quand même.

Hamouma (fauché en plein vol, 3/5): le plus dangereux offensivement. Par ses dribbles, sa conservation de balle ou sa vitesse, il a mis plusieurs fois en échec la défense nancéenne. Il a été fauché injustement en 1e mi-temps alors qu’il partait seul au but. Ça aurait dû faire rouge au lieu de jaune.

van Wolfswinkel (mais tire dedzeu !, 2/5): des situations à la con mais aussi un manque de spontanéité dans le geste plombe sa note. On a l’impression qu’il pourrait claquer une frappe ou un pointard dégueulasse dans les rares occasions qu’il a eu, mais il n’a jamais pris sa chance. Dommage.

==> Remplacé à la 74e par Erding (marche arrière, 1/5) qui a joué avec la tête en permanence tournée vers l’arrière même quand il fallait regarder devant. Paie ton torticolis. Et puis fallait pas espérer le voir marquer du coup.

 

Le coach (pas 2 fois la même erreur, 3/5) : l’année dernière, les Verts avaient perdu pied dans le bourbier de Cannes avec des jeunots aux commandes et Moulin dans les buts (qui n’avait rien à se reprocher, lui). Galtier raconte même que cette défaite a failli lui faire jeter l’éponge. Cette fois, le coach avait envoyé l’équipe type au feu. Et cette fois, c’est passé. Alors, à mon avis, il ne va pas falloir que les remplaçants comptent sur les Coupes pour gratter du temps de jeu cette année.

 

Les adversaires : une équipe coréenne. Non, rien à voir avec les Asiatiques, mais plutôt avec le sémillant Pablo Correa. Ça joue à 9 derrière, avec un mec dans le rond central pour partir vite en contre, et ça envoie des tacles dégueulasses pendant 120 minutes. Honnêtement, c’est un exploit que cette équipe finisse le match à 11 quand on voit la gueule des tacles par derrière qu’ont posé Cuffaut puis Sami.

 

La question minitel : la question revient aux matches nuls qui sont nuls.

Voilà, les Verts passent en 1/16e de finale de la Coupe de France, chose qui n’était arrivée que 3 fois depuis 2004/2005. Une qualification à apprécier donc. Mais on en retient quoi d’autre de ce mâche ?

Victoire écrasante pour la lourde de Tabanou qui, après la praline d’Hamouma lors du dernier mâche face à Evian, vient péter une nouvelle fois le mur du son (hommage à Willy Denzey) et encore une fois du gauche. Cet éclair fût bien la seule occasion pour nous enflammer malheureusement, puisque comme la question le montre, ce qu’on retient surtout c’est la qualif. Mais bon, on en connaît qui aurait bien aimé ne retenir que ça. Petit hommage aussi à Andrézieux, ville voisine de Sainté qui s’est brillamment qualifiée face à une équipe d’une division au-dessus. Et enfin, juste pour dire qu’on est pas pressé (mais vraiment pas) que Pablo nous revienne en Ligain.

Edit de dernière minute : il paraît qu’on va jouer Tours là-bas au prochain tour (haha, j’adore l’humour). L’occasion de recroiser ce bon vieux Bergougnoux. Si les Verts pouvaient avoir la bonne idée de l’humilier, nous en leur serions très reconnaissants.

 

Roland Gromerdier

 

Roland te propose juste de revoir la lourde de Tabanou, y’avait pas grand chose à retenir d’autre de toute façon.

L’avis d’en face, y’en a eu un, mais on l’a pas beaucoup vu. M’étonnerait qu’il repointe son nez après ce mâche.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Si tu veux te bidonner sur des images qui bougent, alors Fouillasse est ton ami. N’oublie pas d’aller voir sa boutique avec pleins de t-shirts faits maison.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

3 commentaires

  1. Tout d’abord, bonne année à la Forez Académie ! Continuez de nous régaler avec vos anal-yses !

    Ensuite, ‘fait plaisir de revoir Melbut sur les terrains, espérons qu’il revienne en forme pour cette deuxième partie de saison.

    Il faudra être costaud dès ce début d’année avec deux rencontres importantes face aux qataris.

    Et merci d’avoir levé le voile sur cette grosse bouse de Rodolphe Gaudin, je comprends mieux à présent.

  2. Ouais ça fait plaisir, mais c’est pas son meilleur. Il m’a rendu fou à ne JAMAIS vouloir jouer dans le sens du but.

    Après, faut lui laisser un peu le temps de revenir aussi : il a enchaîné 2 blessures qui l’ont éloigné des terrains pendant presque 4 mois. Ça va pas revenir d’un coup.

  3. Meilleurs voeux à la Forezacad’ !

    Ma foi, un bilan normal pour un match tranquille ( un peu trop parfois…).

    Bon maintenant, 2 choses m’inquiètent:
    _On a 4 milieux, dont un seul pur récupérateur ( Clément), Lemoine a 3 poumons mais il faudra le faire souffler un peu tout de même, un petit effort financier peut être ? Parce que c’est pas la Diomande qui va donner de l’espoir…

    _ Monnet Paquet et Mollo, manque de niveau compensé par le physique pour l’un, et l’autre je sais pas à vrai dire ^^, on va dire que la confiance lui manque.

    Enfin, Ricky !!! Tire !!! On est en pas Angleterre là, on veut des buts et certes de l’allégresse sur le terrain, on sera moins difficile que les rosbifs qui eux préfèrent un beau tacle plutôt qu’un but…

    Bonne année 2015 et comme on dit : Jamais 203 avec les voisins ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.