Nancy-Amiens à 9 (1-1) : La Chardon à Cran Académie se résout au changement.

La vie c’est déjà un pesant fardeau mais tu ne sais pas pourquoi, il y a des jours comme ça où elle semble vouloir faire mentir les lois de la nature et te montrer que c’est pas toi qui vis mais la vie elle-même et qu’elle fait bien ce qu’elle veut, elle ne t’attend pas pour agir à sa guise et prendre son envol quand bon lui semble. C’est comme ça, c’est pas toi qui décide. Tu te plains que ce soit difficile à supporter, tous ces efforts à fournir pour respirer boire et bouffer comme ton corps te dit, d’ailleurs pas toujours avec des messages très facile à déchiffrer, mais tu n’es jamais prêt quand c’est elle qui te dit stop, j’aimerais faire une balade là dehors, me prélasser au bord du ruisseau et humer l’herbe fraîche mais sans toi, juste une heure, rien qu’une petite escapade au soleil, ce qui te fait envie aussi mais tu sens que ce n’est pas le moment de proposer de l’accompagner alors tu te regardes d’un air impuissant et tu fais ce constat en forme d’excuse, toujours le même : je peux pas.


Valette 1/5
Quel meilleur contexte pour ressortir l’infâme de la boîte en forme d’étron qui le retenait depuis l’arrivée de Trott, fait d’arme tout de même appréciable, si rare qu’il fût, de la part de Stendel. Au vu de sa prestation, on suppute d’ailleurs que ce n’était même pas par esprit de justice.

Karamoko 1/5
Sans opposition il rate déjà trois centres sur quatre, alors quand l’adversaire est regroupé…

Bianda 2/5
Fait de la merde sur corner et laisse le match passer.

Basila 2/5
Voir ci-dessus.

Delos 2/5
Déborde et centre quand ça le chante, c’est-à-dire pas souvent.

Haag 2/5
Un point pour son but, l’autre pour ne pas avoir pris de carton rouge.

Patrick 1/5
Incomparablement translucide.

Biron 1/5
Trop c’est trop, tu en fais trop.

Simoes 1/5
Créateur d’un nouveau poste : le milieu inoffensif.

Thiam 1/5
Tout le monde le sait déjà mais on ne laisse pas de rappeler à quel point il est nul.

Jung 1/5
Pas servi mais même s’il l’avait été, il aurait probablement raté.


Note artistiques de l’équipe : toujours pas.

C’est même pas de l’art au sens de la technique, si vous voulez mon avis de vieux boomer. Ça n’a fini que par avoir une fonction de soulagement pour certains : le bouc-émissaire pointé, on l’a amené sur la place au centre du village pour exécution. On n’a pas eu le temps de trouver quoi que ce soit pour l’apprécier qu’il plie déjà bagage. L’incontinence de la foule a-t-elle été satisfaite ? Rien n’est moins sûr, car désormais tout le monde pressent que le tunnel de merdier ne va pas du tout s’ouvrir sur un grand jour scintillant mais, au contraire, plus probablement se resserrer en un boyaux plus malodorant et inconfortable encore.

Pedretti devait s’attendre, vu la tendance, à se voir bombarder coach, fut-ce de transition. Est-il prêt pour autant à prendre en main un groupe à peine plus expérimenté que sa réserve ? Ces joueurs n’ont jamais joué ensemble et vu ce à quoi on vient d’assister, on se demande s’ils en ont vraiment envie.

Est-ce qu’on poussera l’horreur jusqu’à évoquer les perspectives pour un futur coach ? On n’est pas sûr que les liens métaphysiques qui attachent encore au prix d’un effort désespéré notre âme à notre carcasse délabrée restent résistants assez longtemps. On ne fera pas l’affront à ceux qui nous lisent depuis longtemps et qui ont accueilli avec un certain soulagement la relative guérison de quelques une de nos obsessions de prononcer le nom désormais interdit. On aurait voulu croire en Daniel, maintenant concentrons-nous sur le présent, notre seule perspective à long terme.

Marcel Picon

Ras le cul de toutes ces conneries.

4 commentaires

  1. Ajoutez un soupçon de drogue avant d’écrire et vous serez l’être humain le plus proche de Beaudelaire depuis longtemps. On souhaiterait presque voir l’ASNL se décomposer un peu plus tant les mots qui suintent de votre plume sont fascinants. Mais aucun être humain ne mérite cela, tant pis pour l’art. Puissiez-vous bientôt dégainer des hélicobites de joie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.