Napoli – Mescouillesland (5-0) : la Napoli académie se pavane

1

Piccola mano, stronzo di merda

 

C’était tellement facile que c’en était chiant.

 

Les notes :

Reina (4/5) : une bonne sortie dans les pieds carrés d’un Danois nul à chier (pléonasme).

Maggio (4/5) : curieusement, un bon match! Il a même marqué en glissant, ce fossile.

Chiriches (3/5) : OKLM, il a joué les mains dans le short, et ça n’a rien à voir avec la sex tape de Valbuena.

Koulibaly (4/5) : toujours aussi terrorisant, toujours aussi massif, toujours aussi peu vosgien.

Strinic (3/5) : il a joué tellement haut qu’il est sorti du terrain. Bonne prestation, reste à savoir s’il a enfin niqué Falbala.

David Lopette (2/5) : l’objectivité n’a rien à voir avec ce joueur.

Valdifiori (4/5) : son jeu long a fait des ravages, face à des types constamment mal placés et à la ramasse.

Hamsik (4/5) : du côté de la Slovaquie, on avait jamais vu ça depuis les Bratisla Boys.

El Kaddouri (3/5) : ok il dévale la piste verte avec aisance, mais attendez de le voir sur la noire (et ça n’a rien à voir avec un porno inter-racial).

Insigne (5/5) : quand l’objectivité rejoint la subjectivité, ça s’appelle le bonheur.

Gabbiadini (5/5) : Pippo Inzaghi est venu le visiter dans la métempsycose, je vois pas d’autre explication.

 

Les remplaçants :

Allan : déjà au-dessus, physiquement, quand il est titulaire, alors là…

Callejon : déjà 4 buts, pour lui, en Europa League. Si ça continue il va bientôt marquer en championnat.

Hysaj : attention au réveil du fossile, ça s’est déjà vu dans Pokémon.

 

Baci les Nîmois,
2LF

1 thought on “Napoli – Mescouillesland (5-0) : la Napoli académie se pavane

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.