PSG / ASSEX (4-0) – LA PORTE DE SAINT-CLOUD SE MET AU VERT

Hallo Champions,

Après de longues négociations (le camarade Georges étant difficile en affaire), j’ai eu le droit à une prolongation de contrat, sans revalorisation salariale. Évidement, Georges c’est pas Nasser.

Pour rappel, si vous souhaitez un récap’ de cet été, jetez un coup d’œil à la carte postale.

Pour ma part je résumerai en disant que l’ami Henrique en a bien profité pour se reposer, et j’en profite pour décliner ce bordel en deux points.

  • LES BOULETS :
    • Jesé Rodriguez : Kluivert n’ayant pas compris quel été le réel métier de Jesé, il a décidé de lui offrir un contrat de joueur, quand ce dernier s’est reconverti dans la musique depuis quelques années. Le poste de speaker étant chasse gardée, on se retrouver avec un DJ impossible à refourguer, même Hanouna n’en voudrait pas.
    • Kévin Trapp : Dans la gestion chaotique des gardiens mise en place depuis l’arrivée de QSI, Trapp a trouvé sa place. Sur Instagram, ce plus beau représentant de la race aryenne prend énormément de plaisir à être payé pour porter les bouteilles d’eau. En même temps, pour 400K€/mois, il n’a aucune raison de se plaindre. Pour la forme, retour chez l’envoyeur, avec une bonne partie du salaire à notre charge.
    • Alphonse Aréola : Faites votre choix entre Trapp et lui, mais il ne devait en rester qu’un. Ma préférence va forcément au gars formé au club, qui coûte beaucoup moins cher et qui a appris à prendre du plaisir depuis le banc pendant la CDM. Update : il semble qu’il soit numéro 1, mais on va rester sur nos gardes.
    • Lass’ Diarra : C’est dur je sais, puis vu le groupe il sera utile, n’empêche on sait toujours pas s’il sait encore jouer (la prépa ça compte pas !).
    • Gregorz Krychowiak : C’est presque fini, on l’a refilé en Russie avec option d’achat levée au bout de 10 matchs.
    • Antero Henrique : Bon, je suis pas les coulisses, mais t’es pas venu ici pour profiter du buffet seulement, il serait temps de remplir la table avec autre chose que des produits à DLC, ou payer une couille pour un inconnu.
    • Angel Di Maria : L’homme des demi-saisons commence bien, ça sent pas bon pour la seconde partie de saison.
    • Layvin Kurzawa : Tu fais chier, j’essaie de te défendre et toi t’as pas repris que tu prends un congé paternité couvert par une hernie.

 

  • LES NOUVEAUX :
    • Gianluigi Buffon : La caution expérience de l’été, Gigi débarque avec ses 40 ans, son palmarès, sa belle gueule. Un Zlatan bis ? L’égo en moins.
    • Thilo Kehrer : 37M pour un jeune inconnu, un pari sur l’avenir à l’instar de Marquinhos, ou Lucas. On va pas juger trop vite, même si ça démange.
    • Juan Bernat : Alex Sandro ? Guerreiro ? Marcelo ? Evra ? Non, Juan Bernat, ex-futur grand qui a jonglé entre le banc et les blessures la saison dernière.
    • Maxim Choupo-Mouting : Les Allemands aiment Paris (pas de mauvaise blague), alors on continue de les importer (pas de mauvaise blague), histoire qu’ils se sentent à l’aise.

En gros un recrutement low-cost, (Oui, 37M c’est low-cost) en raison du FPF, dont personne (même l’UEFA) ne comprend rien, du montant dû au délai, personne ne sait.

Perso je pense qu’on ne risque plus rien, mais on en parle tellement qu’on ne bouge plus, allez lâche-toi Nasser, fais sauter la banque.


Retour aux affaires courantes :

Bref, place à la première grosse semaine de la saison (et non, on n’est pas en février) avec comme point d’orgue ce déplacement chez le Stade Rennais de Rhatem.

Dans l’épisode précédent.

Quand au match du vendredi, on recevait la Forez Académie, Les Verts contre qui ça ne perd pas depuis 17 matchs (Merci Fred Calange), mais seule autre équipe invaincue (faut donner du suspens), et surtout, Paris se présente sans Neymar et Mbappé (Copyright : l’ensemble des sites/TV/Porno qui ont parlé du match), autant vous dire qu’on a chaud.

 

Herr Tuchel nous ressort un grand classique avec le 4-3-3 des familles, et qui rappelle l’ère Blanc et Emery, pour ne pas dépayser Gasset (Cœur sur toi grand homme).

psg/assez

Comme l’an dernier, on aime commencer tôt, et haut, Draxler a des choses à prouver, alors il est +/- partout, histoire de mettre des actes sur ses mots de la semaine, Marco en phase de reprise s’en va fouiner dans les petits espaces, Di Maria enclenche le mode poulet sans tête, Cavani court dans le vide, la défense n’est pas encore à table, et Lass fait acte de présence.

Marco/Julian, connexion 39-45, ouverture lumineuse, enchaînement contrôle + lob de la tête pour le plus bel esthète de la capitale, c’est 1-0, c’est pas un match brillant, mais létal (22’). On passe en mode gestion de merde, en offrant quelques opportunités aux verts par manque de solidité au milieu et surtout sur les côtés. Heureusement, Les Verts ne peuvent rien face à l’aura d’Al’Fonce.

Tuchel, pas adepte de la buvette, profite de la mi-temps pour faire entrer un 11è joueur et surtout en demandant à Lass d’attaquer la préparation du buffet d’après-match.

La conséquence c’est le passage en 4-2-3-1 avec Julian en meneur de jeu, Mouss’Amara Diaby amène sa vitesse et son envie pour foutre la pression au retour des vestiaires. Ça tranche avec la saison dernière où il nous fallait 10 minutes avant de s’y remettre.

Conséquence logique, on laisse plus personne sortir côté Verts, et ceux qui y parviennent finissent dans la poche Silva ou dans la gueule de Kimpembe.

Perrin, fatigué de voir Cavani courir dans le vide, décide de le descendre dans la surface pour lui offrir son minimum syndical (49’), Di Maria trouve enfin la faille dans son festival de (je joue pour ma gueule) en fusillant Ruffier (76’) tandis que Diaby vient finir le travail pour une belle seconde mi-temps, plus autoritaire et intense.

psg/asse

Quand la saison de la chasse ouvre. (Source: Europe 1)

 

Fin du spectacle : place à la Champions’, avec une mise en bouche aux saveurs de dessert chez la Reds Académy, en pleine forme sur ce début de saison.


Les notes :

  • AREOLA (3) : La prise de confiance est évidente, ça se voit dans les sorties parfois kamikazes. Il vient de comprendre qu’avec son gabarit, rien ne lui résisterait.
  • MEUNIER (2+) : Propre, pas mauvais défensivement, mais clairement en manque de rythme.
  • SILVA (3) : Pas de panique, en défense comme dans la relance, Ô Monstro continue son dressage d’attaquants. Laisse sa place à Kehrer après avoir anesthésié les gars en face, le tout agrémenté de relances 5 étoiles.
  • KIMPEMBE (3) : J’ai eu peur le temps d’une mi-temps. Revenu du vestiaire sans sa muselière, l’anesthésiant idéal pour Docteur Silva, toujours actif à 4-0 pour attendrir la viande.
  • BERNAT (2) : La caution espagnole qui remplace Yuri n’a pas son intensité physique pour tamponner des gars plus costauds. Tranquille en 2nde mi-temps.
  • LASS (1) : Jouer haut n’est pas lui rendre service, il n’a rien arrêté, multiplié les touches de balles. Il est pour beaucoup dans la tiède 1ère mi-temps.
  • VERRATTI (3) : Match de reprise qui lui va bien, pas trop de pressing au milieu, de quoi refaire ses gammes au rythme de passes soyeuses, et ouvertures lumineuses, le tout avec une apparence affutée.
  • RABIOT (2) : Il a fait beaucoup de bien lorsqu’il est descendu d’un cran à la mi-temps, même s’il ne veut pas l’admettre.
  • DI MARIA (2) : Beaucoup de ballons perdus, gros volume, un but. Il commence la saison fort, ça sent mauvais pour la seconde.
  • DRAXLER (4) : Des mots, des actes. C’est tout ce qu’on demande. Régulier, décisif et actif, ne change rien Julian.
  • CAVANI (5) : Je ne vous le présente pas, juste le mec qui fait un repli de 60m à la 80ème à 3-0.
  • DIABY (NN) : Friable techniquement mais de l’envie, jeune puceau qui fait mouche d’entrée.
  • NKUNKU (NN) : Tu sais bien, il sera utile pour les Coupes, mais aura toujours 5.
  • KEHRER (NN) : Venu gratter sa prime quand Silva et Kimpembe digéraient.

 


REMARQUE :

La LFP (Ligue des Fils de Pleutre?) commence fort en envoyant se faire enculer la minute de silence demandée par les verts en l’hommage de William Gomis, tué par balle (RIP).

psg/assez

RIP. (Source: asse.fr)

 

 

PAPUS

Papus Camarade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.