PSG-Guingamp (2-0), la Paysan Breton Académie livre ses notes

Bien le bonjour l’ami ! Comment va ? Écoute moi ça va, je m’en vais te narrer le match PSG- Gwengamp, match à 6 points entre deux équipes qui luttent pour leurs survies en L1. Les Parisiens partent légèrement favoris quand on regarde leurs débuts de saison (N-N-V) de meilleures factures que celui des Guingampais (D-D-V). Comme je l’ai laissé entendre dans des acad’ précédentes, mes fiches ne sont pas toutes à jour depuis que je suis tombé dans une marmite de chouchen. Conséquence de la descente de Guingamp dans l’antichambre de la L1. Donc je ne sais pas si l’équipe parisienne a beaucoup changé pendant mon exil alcoolisé. Dans mes derniers souvenirs l’équipe c’était bien renforcée avec les arrivées de Pierre-Fanfan et Branko Boskovic ainsi que les retours de prêts de Benachour et Reinaldo.
Changement de programme de mon côté, je ne vais pas vous narrer ce match depuis mon canapé comme je l’avais dit lors de la dernière acad’ mais chez des gens qui peuvent regarder canal autrement qu’en streaming. J’ai bien vu l’appel du pied de Mèch Tuyot pour me rejoindre dans mon canapé. Je te donnerai l’adresse de ce canapé pour les prochains déplacements de l’En Avant. Reims, Nice ou Evian. Y’aura de la bière.
Côté compo on revient avec un dispositif plus compacte comme on l’a vu en 2ème face à l’OM et contre Saint-Etienne. On s’est dit qu’on allait pas à nouveau faire rire la France devant son poste de TV à 17H. Un samedi. Alors qu’à la même heure y’a moyen de bien se marrer devant Norbert et Jean : le défis ou l’excellente série S.O.D.A de Kev Adam’s. On ne peut pas rivaliser. On démarre donc en 4-3-3 avec Diallo dans le milieu à 3 et Atik sur un côté. Giresse et Mandanne repartent sur le banc. Je ne comprend pas le choix Atik. Giresse est plus adroit et tout aussi lent et Langil est plus rapide pour jouer les contres.

psg-eag

Le labourage

-3min : Je me demande si les Guingampais sont là, ça fait 4 minutes qu’on a le droit à pleins de gros plans sur les Parisiens. Ah si, interview de… Sankharé, formé à… Paris.

1ère : 23 secondes, j’ai la même réaction que Luke Seafer devant le poste.
luke

36 secondes pour être exact. Alex transmet à Zlatan dans les pieds, bien marqué par Kerbrat obligé de faire faute. Coup franc dangereux à 24 mètres. Poteau de Zlatan ! Le ballon revient sur Lavezzi, aussi adroit que pépé à vélo quand il rentre du PMU, sa reprise dans les six mètres passe à côté des cages de Samassa.

2ème : Dégagement de Samassa, Beauvue prend le meilleur sur Alex et dévie vers Yatabaré qui frappe dans un angle fermé, c’est au dessus.

8ème : Atik trouve Yatabaré sur le côté droit. Celui-ci déborde et centre vers Beauvue qui prend le dessus sur Wolverine. Malheureusement, le ballon passe largement au dessus.

11ème : Diallo dans son style, pique le ballon à Matuidi. Yatabaré en profite et se retrouve devant T.Silva, infranchissable. Yatabaré tire dans les pattes du capitaine Parisien.

15ème : Cère Pastore tente de trouver Lavezzi par dessus Kerbrat. Samassa intervient.

18ème : Lavezzi essaye de trouver Matuidi dans la surface côté gauche. Samassa sort bien.

20ème : Coup franc pour Guingamp. Atik s’en charge. C’est bien frappé et T.Silva renvoie le ballon sur Diallo dont la reprise est contrée par Alex.

29ème : Coup franc pour Guingamp, frappé largement au dessus par Beauvue.

33ème : Ibrahimovic vient de faire la rencontre de Mathis. Le duel nasale va bien avoir lieu.

34ème : Corner tiré par Lavezzi au premier poteau. Cavani décroise sa tête et Samassa nous sort un arrêt réflexe. Re-corner. Cette fois c’est Thiago « lèvre de salope » Silva qui trouve la barre.

35ème : Pastore trouve Cavani dans la surface et se retrouve seul avec Samassa. « Youpiiiiii dansons la carioooocaaa » Bien essayé de la part de Cavani mais Samassa repousse sur Pastore qui frappe. Nouvel arrêt de Samassa.

36ème : T.Silva trouve Maxwell dans la surface qui frappe à côté.

39ème : Cavani se retrouve dans la même position que lors de son but face à Ajaccio mais sa frappe passe au dessus.

42ème : Vilaine faute de Lavezzi, vexé de s’être fait subtiliser le ballon par Beauvue.

Mi-temps Brownies et crème anglaise Et c’est la seule chose appréciable de cette mi-temps. Les Parisiens mettent autant de rythme que Björk dans ses chansons, on s’ennuie un peu et toutes les personnes qui ont plus de 60 ans sont tombées dans une profonde sieste. On est quand même assez heureux d’être à 0-0 à la mi temps. Pour l’instant les joueurs remplissent leurs contrats : ne pas prendre de valise, voire repartir avec un point.

48ème : Sur un corner de Motta, Samassa dégage le danger des deux poings.

52ème : Zlatan perfore la défense suite à un « une-deux » avec Cavani et simule dans la surface. De toute façon, Kerbrat l’avait devancé. Suite à ça, il y aura deux corners repoussés par le bus Guingampais. Quelque part dans le monde, Di Matteo a eu un frisson.

57ème : Motta récolte un carton pour une faute sur Lemaître. Sévère.

61ème : Ibra se retrouve face à Mathis non loin du but. Par peur du capitaine Breton, il frappe en tribune.

62ème : Ezequiel « pipi vagin » Lavezzi est trouvé par Ibrahimovic. La frappe de l’Argentin est bien maîtrisé par Samassa.

63ème : Double changement Parisien : Lucas et Rabiot remplacent Lavezzi et Pastore.

67ème : Maxwell centre pour Cavani qui reprend de volé mais à côté. Beauvue était trop court et Lemaître était sur le flanc depuis quelques minutes.

68ème : Maxwell trouve Ibrahimovic au sol qui dévie le ballon vers la tête de Cavani. La remise de l’Uruguyen permet à Zlatan de prendre de vitesse Sorbon et de venir défier Samassa. Sa frappe n’est pas cadrée.

69ème : Beauvue prend le meilleur sur T.Silva puis déborde avant de centrer. Son centre est un peu trop derrière Yatabaré qui arrive tout de même à frapper. A côté.

70ème : Atik écope d’un jaune pour être sorti trop lentement du terrain. Il se fait remplacer par Giresse. Beauvue va donc retrouver son côté droit et Thibault va se placer côté gauche.

72ème : Lucas tiens à se signaler, alors il frappe. Sa frappe est contrée par Kerbrat.

73ème : Zlatan trouve Cavani qui trouve Motta. Il nous gratifie d’une frappe semblable à la frappe de ta sœur quand elle joue au foot. Tu sais, avec la moitié du corps tordu et avec la jambe qui n’a pas la même direction que le ballon.

74ème : Lucas qui ne sait pas quoi faire du ballon devant le bloc Guingampais, frappe des 30 mètres. À côté.

75ème : Sur un centre de Van Helsing, M.Pereira écarte le ballon en corner sous la pression de Matuidi. Il a droit à la super loupe de canal. Le corner est renvoyé par Mathis et ça nous permet de partir en contre. Sankharé passe à Yatabaré qui s’en va défier Sirigu. Malheureusement, il lui tire dans la gueule, le braquo vient d’échouer.

77ème : Maxwell centre en direction de Zlatan qui décroise trop sa tête.

78ème : Instant réveil du kop Guingampais par M.Pereira.

79ème : Adrien « BB Burnes » Rabiot imite la frappe de tante de Motta. De nouveau à côté .

81ème : Carton jaune pour M.Pereira pour une obstruction sur T.Silva obligé de déborder au vue du travail des joueurs de couloir côté Parisien. Pour le prochain match le Guingampais sera suspendu et sera sans doute remplacé par (dans l’ordre hiérarchique) Sankoh > Babiloni > Argelier > Patrick Poivre d’Arvor.

82ème : Samassa se perce sur une sortie aux poings effectuée suite à un corner. Zlatan frappe en pivot au dessus.

83ème : À côté de moi quelqu’un vient de tremper sa petite culotte. Lévèque remplace Sankharé. Van Der Wiel qui possède un Q.I de pintade cherche la merde à Younousse. Certe, il prenait son temps pour sortir mais c’était gratuit, et on ne demande pas l’avis à ce connard d’Hollandais. Vous nous faites déjà chier dans les campings à gueuler comme des putois à minuit et à dégueulasser chiottes et douche communes le matin. Lévêque, habitué au poste d’arrière gauche remplace tout de même Younousse dans l’entrejeu.

86ème : Instant comparaison Rabiot-Mathis de Stéphane Guy. Ok.

90ème : Dur dur dur. J’ai envie de chialer. Motta au coup franc. La tête d’Alex est repoussé Par Samassa sur Rabiot qui marque. PSG 1-0 EAG

92ème : Long dégagement de Van Der Wiel en direction d’Ibrahimovic. Sorbon intervient comme une tanche et Samassa sort comme une langouste. Il fallait ça pour que Zlatan ouvre son compteur. PSG 2-0 EAG.

93ème : Le plan était presque parfait. Les Guingampais, regroupés, ont bien résistés pendant 90 minutes. Ils ont cédés dans les arrêts de jeu. Sur le premier pion, avant la faute qui amène le coup franc, les Guingampais réclamaient que les Parisiens sortent le ballon car Diallo était au sol. Un joueur était également au sol avant la transversale de Van Der Wiel qui amène le second but, de plus Ibra fait main sur son contrôle. Au delà de ça, la défaite est logique et sur les buts l’équipe fait des erreurs. Mais la plupart des joueurs étaient au niveau dans l’ensemble. Ceux qui me décevaient depuis le début ont su élever leurs niveaux. Défensivement le groupe était bien en place, et ils ont su emmerder les Parisiens. Cavani et Ibrahimovic ont bien été contenu. Cependant lorsque les Guingampais avaient le ballon, il était mal exploité. Les Bretons n’ont pas réussi à déployer leur jeu et ont raté des choses simples. Certaines passes de 5 mètres étaient ratées. Dommage.
La semaine prochaine c’est Bastia à la maison, je serais au stade pour vous raconter les aventures des Bretons.

Les paysans notés :

Samassa (2/5): J’ai passé la discussion de comptoir d’après-match à te défendre corps et âmes. Mon interlocuteur mettait la défaite sur ton dos. Certes, tu fais une faute de main que Coupet n’aurait pas faite sur le premier et tu sors avec l’assurance d’un élève de primaire qui rentre dans la cellule d’un pédophile sur le deuxième, mais tu nous sauves sur quelques occasions. Je ne te blâme pas complètement mais sors toi les doigts si tu ne veux pas voir Ndy Assembé te piquer ta place.

Lemaître (3/5): Un bon match pour notre latéral gauche. Il était vif et a fait de son mieux pour défendre. Souvent le premier sur le ballon il était bien en place.

Sorbon (1/5): Pas bon du tout. Encore une fois trop lent et aussi agressif que Christian Jeanpierre après 2 kir. Il a eu de la chance d’avoir des mecs qui ont abattu un gros travail autour de lui.

Kerbrat(4/5): Gros match du Breton. Excellent dans ses duels face à Zlatan, le Suédois n’a pas existé dans la surface. Il avait le maillot trempé à la 23ème minute, à l’image du travail fourni depuis le début du match. Agressif dans les duels, il n’a rien lâché et sur chaque action adverse il était toujours là pour sauver l’équipe.

M.Pereira (1/5): Toujours les mêmes erreurs malgré une entame de match intéressante avec beaucoup d’envie et de ballons gagnés. Après, les bonnes vieilles habitudes sont revenues : Souvent dépassé par Lavezzi, des oublis dans le dos, des erreurs de concentration… un nouveau carton jaune après une énième prise de vitesse de l’adversaire. Hâte de voir ce que vaut Sankoh dans le couloir droit. Profite de ton week- end de repos pour regarder des cassettes d’Habib Beye. Je déconne. Fais pas ça s’il te plaît.

Mathis (4/5): Au bon lait de brebis. Un excellent match de notre capitaine. Très appliqué dans les tâches défensif il a réalisé un de ses meilleurs matchs depuis le début de saison. Il a réussi à énerver Ibrahimovic voire le dégoûter. Élément de base du milieu à 3, il était bien en place et bien en jambe. Il a tout fait pour annihiler les offensives adverses à l’aide d’un gros travail défensif.

Sankharé (3/5): À nouveau un bon match de Younousse, toujours avec cette lenteur parfois agaçante. Très intelligent balle au pied, il a bien travaillé dans l’entrejeu et a tenté de conserver le plus possible la chique. Peut tout de même faire encore mieux.

Diallo (3/5): Dans un style différent de Sankharé il a réalisé une bonne partie. Plus agressif que son acolyte mais moins bon dans la conservation, il a tout donné sans pour autant réussir à apporter le danger vers l’avant.

Beauvue (3/5): Comme d’hab il m’a plu. Peut être moins dangereux que précédemment il a tout de même encore tout donné. J’aime son état d’esprit, il travaille énormément et essaye de faire le maximum pour l’équipe. Il a également bien travaillé défensivement et n’a pas hésité à revenir défendre pour aider.

Atik (2/5): La surprise de la compo. Son match ne m’a pas emballé même si je sais qu’il a fait de son mieux. Balle au pied il n’a pas apporté grand chose. Un peu transparent. Les coups de pieds arrêtés étaient bien frappés.

Yatabaré (2/5): Dans ce système, ce n’est pas facile pour lui. Il touche moins de ballons qu’à l’accoutumé. Il aurait pu changer le cours du match avec ce face à face. Malheureusement ça n’a pas souri.

Les grouillots :

Giresse: On connaît les qualités de Gigi, notamment sa qualité de passe. Sur les ballons qu’il a négocié les transmissions étaient bonnes.

Lévêque : Je ne suis pas convaincu de la pertinence de son entrée à ce poste. Il est moins costaud que Sankharé et peu habitué au poste. Il n’a rien apporté.

Gwen Tagrenmer

Roazh Takouer

4 commentaires

  1. T’es dur avec votre gardien. Il a été très bon. (Sauf pendant 2 minutes)

  2. @PLF: Mouais quand tu revois les buts qu’il a pris depuis le début de la saison (OM, Sainté) c’est pas transcendant, il mérite pas la moyenne selon moi. Quant à toi tu as été sympa avec Alex. J’aurai également mis un 2 à Lavezzi Motta ou Matuidi.

    @Rom1: Boarf, un contrôle dans la surface pour marquer ça me semble suffisamment volontaire. De toute façon les deux Guingampais (Sorbon et Samassa) sont coupables sur le but, je voulais juste mettre en avant que les Parisiens en ont chié avec deux buts bien sales.

    NB: En écrivant l’acad’, j’avais oublié qu’Argelier avait été prêté à Vannes quelques jours plus tôt. Mille excuses

  3. Stéphane Guy c’est quand même le mec qui arrive à te parler du PSG et d’Ibra quand il commente Liverpool / United. A partir de là, je crois que bon…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.