Rennes-Clermont (6-0) : La Breizhou Académie tape sur les faibles

Salut camarades,

Après une sale défaite face à Reims, le Stade Rennais s’était quelque peu rassuré avec un beau match nul en forme de regret contre Tottenham en coupe d’Europe. Le répit a été de courte durée, puisque c’est une nouvelle défaite qu’ont subi les hommes de Genesio au Vélodrome, au terme d’un match cataclysmique. Une victoire en six journées, une 16e place bien moche, il était plus que de temps pour Pep de faire réagir son groupe sous peine de vacances anticipées.

Le match :

Le coach prend les choses en main avec plusieurs changements : exit Traoré, Badé ou Santamaria, place aux jeunes Assignon et Omari, ainsi qu’au revenant Jonas Martin. Dans un 442 élastique, les Rouge et Noir ont rapidement pris la mesure d’un faible promu clermontois. Après une belle frappe hors cadre de Sulemana puis un arrêt extraordinaire de Desmas sur une tête de Terrier, nos Rennais prennent deux buts d’avance en l’espace de quelques minutes grâce à Martin puis Terrier, sur deux passes du capitaine du soir, Bourigeaud (32e et 36e). Gomis empêche Clermont de sortir la tête de l’eau avec une superbe sortie devant Hamel à la suite d’une erreur de Omari (38e). Au retour des vestiaires, les Rouge et Noir plient définitivement le match : par deux fois, Sulemana bat Desmas, la première après un très beau mouvement avec Meling et Terrier, la seconde en suivant une tentative de Laborde repoussée (55e et 57e). Dix minutes plus tard, c’est Laborde qui marque son deuxième but sous nos couleurs, sur un centre de Martin détourné par un défenseur auvergnat (65e). La fête n’aurait pas été totale sans un bijou du petit prince de Longjumeau, j’ai nommé Flavien Tait : le bougre récupère la balle, crochète son défenseur et enroule une magnifique frappe dans le petit filet (77e). 6-0, un café, l’addition.

Les joueurs :

Gomis : 3/5. Peu sollicité, il réalise une très belle parade pour éviter un retour clermontois (38e). Toujours assez peu rassurant sinon.

Meling : 3+/5. De l’activité, de l’adresse aux abords de la surface. Remplacé par Truffert (81e, non noté), qui a intérêt à s’habituer au banc.

Aguerd : 3/5. Soirée tranquille.

Omari : 3-/5. Une intervention ratée qui aurait pu coûter cher. Il a dignement pris la relève de Cama en tant que MC dans le vestiaire.

Assignon : 3-/5. Un début de match poussif, du mieux ensuite.

Sulemana : 5/5. Deux buts, du talent et de l’intelligence à revendre. En revanche, ARRÊTE les saltos à chaque but, tu n’as pas entendu parler du cimetière indien de la Vilaine ?! Remplacé par Abline (79e, non noté).

Tait : 4/5. Un but et une activité importante, on a revu le Flavien qui s’était libéré la saison dernière.

Martin : 4+/5. Le revenant. Un but, une passe dé et des coups de pression pour son retour. Pourvu que l’on n’attende pas six mois avant son prochain match. Remplacé par Santamaria (67e, non noté), histoire de ne pas laisser les Clermontois respirer.

Bourigeaud : 5/5. Donnez-lui le brassard à chaque match bordel.

Terrier : 4+/5. Quel plaisir de constater que le Stade Rennais est encore capable de mouvements comme celui qui amène son but. Toujours aussi chouette de voir un joueur de son intelligence sur le terrain. Remplacé par Guirassy (67e, non noté), qui a eu plusieurs occasions de participer au festival de buts.

Laborde : 4/5. L’image qui résume tout : le voir énervé sur le deuxième but de Sulemana car lui ne l’a pas mise au fond. Remplacé par Tel (78e, non noté).

Le Stade Rennais se rassure et nous rassure avec cette victoire écrasante face à des Clermontois souffre-douleur. Malgré la faible opposition, les hommes de Genesio ont enfin développé un jeu plaisant et s’offrent une bouffée d’air au classement (12e). Il s’agirait de lancer définitivement la saison en enfonçant Bordeaux dès dimanche.

ALLEZ RENNES

————————————————————-

Horsjeu.net a besoin de toi pour exister. Tu as envie d’aider ou de participer ? Alors clique sur les boutons ci-dessous pour que vive l’Alterfoot.

Tu te demandes ce que tu fous sur Twitter ? Moi aussi.

Marco Grossi

Marco Grossi

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.