On va pas se voiler la face, on restait sur 3 victoires consécutives, 4 toutes compétitions confondues, on venait de faire un match historique au Parc, même Gilles Verdez déclarait à l’antenne de rtl : « Personne ne peut exclure que Rennes sera champion de France cette année »… C’était écrit qu’on allait encore se chier dessus.

 

Konpozision

Mütmüt avec un u comme dans ‘inutile’ est en pointe.
Le trio Aless-Féret-Pitroipa est devenu tout aussi inévitable.
Pour remplacer Makoun, suspendu, et M’Vila, entorsé du genou, Totonetti aligne Pajot et Danzé, confirmant que l’effectif rennais, c’est 15 joueurs plus 4 intérimaires à disposition quand les temps sont vraiment durs.
En défense, pas de surprise, non plus, c’est le quatuor Mavinga-Boye-Kana-KTC as usual.
Dans les buts, Cheikh Ndiaye conclut sa semaine d’intérim.

 

Ar Matc’h

On va passer viteuf cette semaine, vu que c’était de la merde.J’ai bien attendu quelques jours pour voir si j’avais pas encore fait un rêve débile, mais non, on a bien perdu face à un relégable nous rappelant les minutes les plus sombres de notre histoire. Ou presque.

Les stats du premier quart d’heure suffirait presque à résumer une bonne partie de la rencontre : 65% de possession rennaise, 3 corners à 0, aucune occasion.
Offensives stériles, joueurs rennais pas vraiment suffisants mais impuissants et donc score vierge… Dans ces cas-là, on trouve généralement 4 façons de marquer un but pour donner un peu de spectacle à un match pareil

a- l’exploit individuel : pas vraiment de joueurs susceptibles d’en commettre un côté visiteur qui joue avec deux arrières de profession au poste de milieux latéraux. Côté rennais, Féret manque d’inspiration, Alessandrini ne trouve pas d’ouverture… restait Pitroipa. Qui a du coup essayé. Tout seul.

b- le contre assassin : on a failli se le manger à la moitié de la première mi-temps, mais la frappe d’Ehret avait heureusement rebondi sur la barre.

c- les CPA : des corners mal tirés, des coups-francs un peu plus dangereux, mais non. Les CPA adverses étaient de toute façon aussi très mal tirées

d- la bourde défensive : et c’est signé… Chris Mavinga ! Tentant de dégager de la tête, le teufeur bleuet sert idéalement Dja-Djé-Djé qui remet plein axe vers un attaquant inconnu qui contre le dégagement de KTC. ça fait but. ça fait défaite, non pas qu’on ait pas réussi à avoir 2 ou 3 occasions sur la fin pour faire croire que… mais non, pas ce soir, migraine, tout ça.

Pour être encore plus synthétique, près de 20 ans de supporterisme résumés en une semaine. SRFC, Seul Rennes Fait Ça.

 

Les Rennais

Vous êtes des vrais Rennais. Jusqu’au bout les gars. On aurait presque envie de vous dire bravo. Même pas besoin de trouver un bouc-émissaire, vous avez tous été même parfaitement rennais.

N’Diaye 3/5 : Si on commence à lui en vouloir à lui, franchement, ce serait nawak…C’est déjà presque un miracle qu’il ait triplé son nombre de matches en L1 en seulement 8 jours. Pour rappel, il a quand même 27 ans.

KTC 2/5 : Y’avait de l’envie dans les duels qui pouvait encore compenser quelques approximations, mais l’apport offensif était bien trop limité. A sa décharge, il joue sur le côté de Pitroipa. Ceci explique peut-être cela.

Kana Biyik 3/5 : Il manque quand même une belle charge offensive mode capitaine Stark en 2e mi-temps pour qu’on soit vraiment content de ton match, Jean-Mamelle. A dit après-match que les têtes étaient restés à Paris. Et les ramener en tacos, c’était pas possible cette fois-ci ?

Boye 2/5 : Ah ben à force de montrer ses crampons à l’adversaire à chaque match, ça devait bien arriver qu’il y en ait un avec un peu moins de réflexe que les autres qui finisse par se les prendre dans la gueule. Heureusement, l’arbitre ne l’a pas vu. La commission de visionnage va sans doute en revanche le voir ça, mais on ose pas vraiment dire malheureusement pour autant.

Mavinga 2/5 : La vie est injuste, tu es exclu des bleus pendant un an, tu es l’un des meilleurs joueurs sur la pelouse avant la boulette fatale… mais ne pleure pas petit, tu peux encore poser pour Têtu toi aussi.

Danzé 2/5 : Il avait fait un excellent match à la récupération avec Makoun, avec Pajot, en revanche, ils ont formé un duo qu’on peut aussi vite s’empresser d’oublier que celui de Valérie Lemercier et Neil Hannon, qui a fait pourtant des trucs très bien au début de sa carrière. Se procure tout de même l’ultime occasion histoire de se donner plus de regrets sur le fait qu’il soit resté aussi bas.

Pajot 2/5 : Des trucs correctes à la récupération, mais comme son collègue, il n’avait pas envie de se décoller de sa paire centrale, réduisant son efficacité offensive à près de zéro. Bref, un duo qu’on peut aussi vite oublier que Stone & Charden. Pourtant Stone a ensuite créé un super groupe, avec même de très bons clips.

Pitroipa 2 ou 3/5 : Heureusement qu’il était là en première mi-temps pour amener un peu de danger et même en 2e pour pouvoir obtenir des CPA, principales occasions rennaises du match. Mais à côté de ça, il laisse une impression très mitigée avec son refus de jouer simple, il gâche certains mouvements également.

Féret 2/5 : A touché aussi peu de ballons qu’un milieu haut-savoyard, signe qu’il a bien eu du mal à se situer entre les deux lignes de l’ETG. Cela dit, c’était encore pire après sa sortie : relances longues dégagées par Angoula, sur relances longues dégagées par Angoula.

Alessandrini 2/5 : N’arrivant pas à faufiler une frappe dans la moindre brèche malgré quelques essais tous hors-cadre, il a tenté d’amener le danger en centrant à la moindre opportunité. Mais il n’a jamais trouvé Erding en revanche. Aurait donc fait un mauvais détective.

Erding 2/5 : A entendu des nouvelles de la Corse après sa perte de balle qui précède de peu le but haut-savoyard. Sinon, c’est le genre de matches de Mevlüt qu’on a déjà vus : pas de réelles occasions, beaucoup de courses dans le vide, très peu de réussite dans ses tentatives…  On l’aurait souhaité plus revanchard après sa sortie au Parc.

 

Les entrées en jeu

Diallo pour Féret 2/5 : On pourrait avoir envie de dire qu’il est aussi invisible que la petite culotte de Malaury au Jackie show, mais quand on voit qu’il est l’auteur du coup-franc et du centre de l’espoir à 0-1, on peut aussi se dire que ça aurait été une bonne idée d’essayer de jouer un peu plus avec lui

Fantamady pour Alessandrini Non Noté : Perso, tant qu’à mettre de l’orange, on est plus Cointreau. Mais bon, on ne juge pas.

 

Les autres apparitions

Sorlin 2/5 : En milieu charognard d’un club de seconde zone, il est parfaitement à sa place. Un peu moins quand le dit club s’impose Route de Lorient, ça nous rappelle pas les meilleurs souvenirs de l’ère Bölöni ou de l’année et demi Dréossi. Plutôt les pires… ça aurait été plus drôle de le voir arrière gauche, on aurait eu une pensée pour la vieille Moustache.

Barbosa 1/5 : Là par contre, c’est un peu comme Franck Gava ou Frédéric Jay, on ne tient pas à savoir ce qu’il devient.

Le reste de la flotte 1/5 : Ils sont roses… Pas ça qui nous fera changer d’avis et continuer à mettre de la Plancoët dans le Ricard.

La lose spirit 0/5 : C’est quand même bien con de réussir son premier véritable exploit de l’année 2012 mi-novembre pour enchaîner sur une contre-perf si habituelle que de perdre à domicile face à un relégable qui n’a rien montré en plus. Même à l’époque Le Guen, on y avait droit les gars.

 

La non-apparition

Salma 1/5 : C’est sûr que l’absence de Makoun a porté préjudice au collectif rennais, et qu’on avait même pas M’Vila pour la compenser. N’empêche que la vraie absence notable une semaine après le parce, c’est bien la sienne. Personne, cela dit, ne lui en voudra de ne pas venir voir défendre des mecs en rose.

Un membre éminent du meilleur forum rennais (mais je n’ai rien contre les autres cela dit) lui a rendu cet hommage émouvant, espérant qu’il sera repris par le RCK, intitulé de L’art. Ou pis :  Desseins ! »

« Est-il des règles qu’un maître d’école tait ? »
M’interrogea un jour, stupéfait mon aîné.
« Ça t’étonne, lui dis-je, que le Petit Robert,
Mît sur un plan mon fils et sur un plan ma mère ? »

Dénichons donc, par Sainte Gorge et saint Patrick,
De fiers talents en matières polymastiques,
Plus d’hypocrisie comme les Imams l’ont !
Rasons les préjugés, herbes que l’été tond.

C’est un de mes amis, berger des pis rennais,
Fameux danseur, que tout valseur, au bal connait,
Qui bonne poire, en pointes et en tutu heureux,

Laissa l’effet se faire. Et vent dans l’Art, Éole,
L’essaim d’Happy-Culture l’a donc rendu folle !
Oui, c’est Saint-Brieuc car elle les astique, eux !

Antoine de Seins-Exubérants

 

Le SRFC reprend dès jeudi avec la réception des représentants de l’Andouillette pour la Coupe Moustache que le SRFC ne gagnera de toute façon pas plus cette année.

 

Roazh Takouer aime ce site, ainsi que ce tumblr et traine encore sur ce forum.

Il va aussi parfois sur twitter, mais plus trop en ce moment. Flemme.

Mais puisque Rennes, t’en as jamais assez, il encourage à se rendre également sur l’incontournable sro.

Enfin, et c’est le plus important, soutenez horsjeu.net pour aller tous ensemble bien plus loin dans l’aventure anale.

3 thoughts on “Rennes-ETG (0-1), la Breizhou Académie livre ses notes

  1. le poème de Seins-Exubérants est superbe, Bobby Lapointe likes this.
    Par contre je ne savais pas que c’était Stone qui avait créé QOTSA, je pensais que c’était « Je chôme »…

  2. Mavinga l’un des meilleurs joueurs sur la pelouse c’te blague

    Sinon comme d’hab a défaut de pas gagner un match faut faire nul …

  3. Une purge.
    Et malgré ta relation amoureuse imaginaire avec Jean-Mamelle tu devrais reconnaitre qu’il a un jeu long tout pourris, -1 et pis c’est tout.

    @Saucisse-galette: bof on aurait dit qu’il aurait fallu gagner et que ça fait 2 points de perdus. Comme l’année dernière en gros ( Nancy/Auxerre etc ).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.