Rennes-Montpellier (5-0) : La Breizhou Académie ne fait pas dans le détail

Après la piteuse élimination en coupe de France, les Rennais devaient relever la tête et montrer s’ils avaient les reins solides pour jouer une qualification européenne, voire le podium avec une triplette de Mars Montpellier-Bordeaux-Lyon révélatrice.

———————————————-

La composition :

Conscient des limites de son modèle précédent, Stéphan met en place un 4-3-3 et fait tourner, redonnant leur chance à des remplaçants forcément revanchards. Et calmer des cadres pas au niveau.

Mendy – Maouassa, Gnagnon, Da Silva, Traoré – Léa-Siliki, N’Zonzi, Camavinga – Tait, Hunou, Del Castillo.

———————————————-

Le match :

Alors que nos Rennais ont sans doute montré ce qu’ils savaient faire de pire à Saint-Etienne, ils ont opéré un virage à 180 degrés face aux Sudistes. Ce 4-3-3 a fait des merveilles, notamment au milieu où les Bretons ont régné sans partage. N’Zonzi, en pointe basse, a pu apporter toute sa sérénité et sa capacité de relance, ce qui a libéré Camavinga, de nouveau étincelant et percutant, bien aidé par Léa-Siliki. Devant, Tait et Del Castillo ont parfaitement rempli leurs rôles d’ailiers en participant défensivement et en repiquant dans l’axe, ouvrant des boulevards à nos latéraux.

Ce mélange entre un schéma tactique plus efficace et des titulaires affamés a apporté bien plus de mouvement, ce qui nous manquait cruellement lors des derniers matchs. Nos joueurs ont su intelligemment alterner des phases de possession longue et des offensives éclair. Rajoutez à ça une bonne dose de réussite – les Montpelliérains touchant deux fois les montants – et vous obtenez le match idéal.

5 buts, zéro encaissé, nos trois joueurs offensifs qui marquent et font marquer, une saine concurrence relancée et un coach capable d’évoluer. On revient à 6 points de l’OM et on met la pression sur Lille. Pour une fois, on peut pleinement savourer.

———————————————-

Les joueurs :

Mendy : 2/5. Sa sortie loupée sur corner aurait pu nous coûter très cher. Bien aidé par ses bois.

Maouassa : 5/5. Quel match. Solide défensivement, des montées incisives et une mine du droit pour l’ouverture du score. Il a l’air de prendre du plaisir, ça tombe il nous en procure. Remplacé par Boey (82e), qui a eu le temps de provoquer un péno. Bien, gamin.

Gnagnon : 3/5. Un peu plus serein, beau sauvetage sur sa ligne.

Da Silva : 3+/5. Un match plutôt tranquille, des interventions intelligentes.

Traoré : 4/5. Il ne cadre toujours pas, mais quelle activité.

Léa-Siliki : 3+/5. On lui reproche de jouer à l’envers malgré une envie indéniable. Cette fois-ci, tout était admirable de précision, que ce soit sa déviation en une touche pour Tait sur le 2e but ou encore son appel qui libère l’ex-Angevin sur le 3e. Remplacé par Bourigeaud (69e), qui est venu chercher son petit péno histoire de participer à la teuf.

N’Zonzi : 3+/5. Ce poste en pointe basse lui va à merveille. Il a tranquillement aimanté les ballons entre ses centraux avant de distribuer et laisser faire les gamins devant. Le tonton idéal qui va t’acheter des bières pour ta soirée d’anniversaire alors que t’es encore mineur.

Camavinga : 4+/5. On l’avait quitté dans le creux de la vague, il était tout en haut ce dimanche après-midi. Positionné plus haut, il a marché sur le milieu et la défense montpelliéraine. Sa capacité à casser les lignes en deux coups de rein et sa vision du jeu sont toujours aussi impressionnantes.

Tait : 5/5. On attendait désespérément un match-référence de sa part, c’est chose faite. Espérons que ça le libère pour la fin de saison.

Hunou : 5/5. Sa mauvaise finition sur un une-deux avec Traoré (22e) nous laissait craindre un nouveau match sans réussite pour Adri. Un doublé plus tard, on a retrouvé notre renard.

Del Castillo : 5/5. Tellement content que sa bonne forme actuelle soit récompensée d’un but (même si sa frappe était dégueulasse). Mention spéciale à son implication défensive qui a beaucoup aidé Traoré. Remplacé par Raphinha (76e), histoire d’offrir une belle ovation à Romain.

Avec cette victoire propre et nette, les Rouge et Noir ne se cachent plus et confirment qu’il faudra compter avec eux dans la course au podium. Et les Bordelais font office de marche idéale pour continuer à grimper lors de la prochaine journée.

———————————————-

Tu aimes horsjeu.net et tu sais lire ? N’attend pas et offre-toi notre feuilleton Superacad contre Menesis, disponible à la vente sous forme de livre. Les bénéfices nous serviront à assurer la pérennité du site. Pour tout savoir et commander, c’est ici : https://fr.ulule.com/superacad-contre-menesis-le-livre/

———————————————-

Tu as envie d’aider horsjeu.net ou d’y participer ? Clique sur les boutons en dessous. Tu te demandes ce que tu fous sur Twitter ? Moi aussi.

ALLEZ RENNES

Marco Grossi

Marco Grossi

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.