Saint-Etienne – Toulouse (1-2) : la Forez Académie livre ses notes

7

Faites-entrer Fabrice Eboué

Les stats de l’institut Patrick Caïazzo :

Cette semaine, c’est Patrick qui s’y colle pour vous donner son avis chiffré sur le match. Extrait :

1 – C’est la différence en M€ entre les transferts de Rivière (ASSE vers TFC en 2011 pour 6 M€) et de Tabanou (TFC vers ASSE en 2013 pour 5 M€). C’est aussi le nombre de paliers que Rivière aura franchi dans la ville rose : il habitait au 2ème #Progression

D’autres stats sont à retrouver sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

 

La page réclame :

Tapis Vert c’est une émission de radio (le jeudi de 20h à 21h sur www.uperkut.fr), mais c’est aussi un site internet : www.tapis-vert.fr. Et cette année, on aura droit au débrief avec les notes du mâche, histoire de comparer nos avis. C’est ici que ça se passe les b’lets.

 

Le match résumé en 1 phrase : « Une moitié de match pour une défaite entière »

Quelle blague ! Un match qui a duré 20 minutes pour les Verts, et puis ensuite le néant. Face à une équipe qui n’avait pas gagné un seul match cette saison, les Verts se sont fait un plaisir de bien tendre les fesses pour se faire empapaouter comme de jeunes pucelles. Un début de match tonitruant, les Verts prennent à la gorge les Toulousains et ouvrent logiquement le score face à un Ahamada qui paraît plus que fébrile. Avant ça le capitaine était sorti sur blessure, et quand le n’importe quoi s’est installé, surtout en 2e mi-temps, il n’y avait plus personne pour remettre de l’ordre dans la maison. En vrac, on voit Bayal faire des retournés dans la surface adverse mais aussi foirer son dégagement dans sa surface (heureusement son « tir » se transforme en passe pour Lemoine qui peut balancer derrière), Corgnet louper un but tout fait sur un centre en retrait, Erding faire pareil, Tabanou faire des talonnades dans la surface, Hamouma marquer un but de raccroc (bien) puis s’enfermer dans ses dribbles au fur à mesure de la rencontre (pas bien)…. N’en jetez plus, la coupe est pleine.

Le TFC n’en demandait pas tant et malgré un niveau proche du néant, l’opposition en face leur a permis de marquer deux buts, grâce à une défense apathique au possible, un milieu inexistant et des attaquants plus occuper à courir dans le vide qu’à proposer vraiment des solutions. Encore une fois, les Verts déçoivent alors qu’ils avaient une belle carte à jouer face à une adversaire largement à leur portée. J’avais déjà senti les prémices de la suffisance que certains ont affiché lors du match face à Valenciennes : alors qu’il y avait largement la place pour en planter un 4e, les Verts ont reculé jusqu’à encaisser un but. Visiblement, même après 2 saisons réussies et un trophée de gagné, Sainté ne sait toujours pas tuer le match quand l’occasion se présente : si face à Valenciennes, le score était déjà trop lourd pour permettre aux Nordistes de revenir, ce manque d’agressivité dans le jeu a coûté cher face à Toulouse.

Comme toujours, il faut relativiser : les Verts comptent 4 victoires et seulement 2 défaites, le bilan est donc très positif. Seulement, je commence à en avoir marre de paumer des points face à des équipes en bois (no offense les Toulousains, mais vous n’étiez pas au mieux en ce début de saison), à domicile qui plus est : ces matches là, on doit les gagner ! Sinon, les Verts restent condamnés à faire des exploits à l’extérieur pour rattraper ce genre de contre-performances. Et justement, c’est à Marseille que Sainté va jouer son prochain match, et dès mardi. Une bonne performance et on oublie tout ? Non, peut-être pas. Mais ça aiderait à faire passer la pilule.

charlots La défense de Sainté était mieux alignée sur cette photo que sur le terrain.

 

La compo :

compo

On ne change pas une équipe qui gagne comme on dit. C’est la même compo que face à Valenciennes, avec un 4-5-1 et Corgnet en numéro 10. Brison et Brandão toujours forfaits (ils le seront aussi face à Marseille), Ghoulam et Erding enchaînent une 2e titularisation de suite. Bon, rien à redire sur cette compo : Corgnet est en forme donc autant le faire jouer. J’espère qu’Erding va ouvrir son compteur but au Chaudron, histoire de le mettre en confiance pour la suite. J’attends aussi le réveil de Tabanou qui tarde un peu à confirmer qu’il est bien le joueur qu’on attendait.

 

Les faits de jeu :

Saint-Etienne   9: ça commence bien. Perrin sort sur blessure, lésion musculaire au mollet gauche apparemment. La poisse serait-elle de retour pour notre capitaine ?

Saint-Etienne   14: Lemoine qui tente une frappe. Comme souvent, ce n’est pas cadré, mais cette fois c’est contré, donc corner. Evidemment, ça ne donnera rien.

Saint-Etienne   18: but d’Hamouma, 1-0. L’exploit de Lemoine. Il prend la balle au milieu de terrain, résiste au retour de 2 Toulousains, profite du fait que Didot se casse la gueule pour déborder et centrer. Ahamada, et les planches qui lui servent de mains, capte le ballon, mais le relâche dans la foulée. Hamouma a bien suivi et propulse le ballon au fond. Mérité sur le début de match.

Saint-Etienne   23: Abdennour ceinture Corgnet qui partait seul au but. Normalement c’est rouge : annihilation manifeste d’action de but, et rien à voir avec le fait que ce ne soit pas le dernier défenseur. Si le bourrin tunisien n’accroche pas Corgnet, Spajic n’aurait rien pu faire. Jaffredo sort uniquement le jaune. Encore un qui connaît bien ses règles. Ghoulam enroule bien son coup-franc du gauche, mais c’est trop faible et Ahamada peut mettre ses planches en opposition pour claquer la balle. Toulouse dégage mais ça revient sur Hamouma qui tente la volée du gauche. Juste au-dessus de la barre.

Saint-Etienne   26: le moment « sorti de nulle part ». Bayal qui traîne dans la surface après un corner tente un retourné sur une balle mal dégagée. Son centre-tir file juste devant les buts du TFC.

Saint-Etienne   33: Toulouse ne touche pas une bille. Sur une frappe contrée, la balle revient vers Tabanou qui tente la volée du gauche. Largement à côté mais c’était le jeu.

Toulouse   38: 1ère frappe de Toulouse ou presque. C’est le poète Abdennour qui envoie une praline de 25m environ. La balle semble cadrée, mais Ruffier a bien lu la trajectoire et plonge sur sa gauche pour claquer la balle.

Saint-Etienne   44: contre ultra-rapide des Verts. La balle en cloche arrive sur Hamouma plein axe qui tente la volée dans la course. Le geste est très difficile mais c’était ce qu’il fallait faire je pense. Sa frappe passe très loin du but par contre.

=======================MI-TEMPS=======================

Saint-Etienne   51e : sans doute le tournant du match. Alors que Clerc a bien débordé côté droit, il adresse un centre parfait en retrait pour Corgnet. La balle est identique à celle qu’il a reçu à Valenciennes, mais la conclusion n’est pas la même : son tir file à droite des cages d’Ahamada, alors que le but semblait grand ouvert.

Toulouse   58: après avoir dominé outrageusement, les Verts dorment sur le terrain et Toulouse en profite. Clément Chantôme (qui n’a jamais été aussi roux) combine bien avec Fabrice Eboué qu lui remet en une touche de balle. L’ex-Parisien frappe instantanément mais ne touche que le petit filet extérieur des buts de Ruffier.

Toulouse   61: Sylla avertit une 1ère fois les Verts avec cette reprise du droit sur un centre d’Aurier qui oblige Ruffier à faire une belle claquette. La défense a les pieds dans le béton.

Toulouse   64: but de Braithwaite, 1-1. Voilà, ce qui devait arriver arriva. Didot n’est pas attaqué et perfore plein axe. Il envoie un pointu déguelasse à 20m que Ruffier ne peut que repousser. Mais le sosie de Fabrice Eboué a bien suivi et glisse le ballon en taclant dans les buts. Putain, ça nous pendait tellement au nez que c’est plus de la résignation que de la déception sur ce coup…

Saint-Etienne   70e : sur un centre à ras de terre de Tabanou, Erding se jette mais il est un peu court pour reprendre.

Toulouse   75: but de Sylla, 1-2. Magnifique… Didot plein axe peut tranquillement décaler Aurier bien laissé libre par Ghoulam. La défense est à la rue, Sylla se place au 2e poteau sans être couvert ni par Bayal, ni par Clerc. Aurier centre fort, Sylla reprend tranquillement et ça fait 1-2. Voilà…

Saint-Etienne   80e : sur une bonne touche de Clerc, Erding décroise sa tête au 1er poteau, mais Ahamada capte la balle qui filait vers la lucarne .

Saint-Etienne   83e : les ratés immanquables, acte II. Mollo réussit à faire la différence sur son côté gauche, et centre parfaitement pour Erding. Sa reprise est comme celle de Corgnet un peu plus tôt : trop croisée. Fais chier…

Saint-Etienne   85e : encore Erding. Crochet devant son défenseur et frappe enchaînée du gauche. C’est dans le petit filet extérieur.

=====================FIN DU MATCH=====================

 

Les notes :

Ruffier (frustré, 3/5) : sur le 1er but, il est coupable de relâcher le ballon, mais la frappe du pointu de Didot était vicieuse avec pas mal de rebonds.  Il ne peut rien faire sur le 2e but, abandonné par sa défense. Un match frustrant.

Clerc (invisible, 2/5) : sans impact ou presque, il laisse Sylla complètement seul sur le 2e but. On attend plus de lui : si Galtier lui donne le brassard en l’absence de Perrin, il doit montrer qu’il en est digne en étant irréprochable sur le terrain.

Bayal (le foot en folie, 1/5) : son retourné nous a fait rire, ses relances de merde beaucoup moins. Et je ne parle pas de son marquage plus que lâche. Didot ne doit jamais autant s’avancer sur le 1er but et il doit couvrir Sylla sur le 2e. Un match de merde, un vrai.

Perrin (non noté) : à peine le temps de s’échauffer, et déjà remplacé. Souffrant d’une lésion musculaire au mollet gauche, on espère que son absence ne sera pas trop longue. Remplacé à la 9e minute par Zouma (lost in translation, 2/5) qui semblait perdu sur le terrain tant Bayal n’a jamais su diriger sa défense comme sait le faire Perrin. Définitivement, la charnière Bayal-Zouma n’est pas complémentaire. Quitte à demander le retour de Mignot ?

Ghoulam (retour à la réalité, 1/5) : je ne lui pardonnerai pas grand chose cette saison. Il frappe un coup-franc bien placé mais beaucoup trop mou. Mais surtout, son lâché de marquage et sa défense en marchant m’a fait bondir sur le 2e but. Clairement, Faouzi doit comprendre qu’il doit en faire beaucoup plus pour jouer régulièrement. Ras le bol de vanter le potentiel d’un joueur qui, sur ce qu’il a montré jusqu’à présent avec les Verts, est tout juste moyen.

Clément (la noyade, 2/5) : bien dans le rythme au début, il a sombré quand les Verts ont commencé à reculer. Quand Didot faisait des petites fautes de pute pour briser les vagues stéphanoises, Jérémy, lui, le laisse s’avancer pour qu’il frappe un pointu tout dégueulasse qui amènera le 1er but. Muscle ton jeu Jérémy ! Remplacé à la 54e par Cohade (non noté) qui a fait ce qu’il a pu dans ce marasme, mais n’a jamais su trouver la bonne passe ou la bonne fenêtre de tir.

Lemoine (vaillant, 3/5) : sa percée sur le but est vraiment bien vue, et il a été le seul à essayer de secouer un peu le milieu de terrain quand le bateau tanguait. Il a fait ce qu’il a pu, mais il était trop seul au milieu pour renverser la vapeur.

Corgnet (Bodmer, 2/5) : il croque une énorme occasion en tout début de 2nde période, alors que le Verts menaient encore au score. On ne le savait pas encore, mais c’était sans doute le tournant du match. Il a été à l’image de l’équipe en fait : bon en 1e mi-temps, mauvais en 2e. Parfois, il m’a rappelé l’ex-Parisien tant il semblait lourd et à contre-temps, avec un peu de facilité et de nonchalance dans les transmissions.

Hamouma (Dr Jekyll et Mr Hide, 3/5) : omniprésent pendant 45 minutes, il est devenu inutile, voire limite agaçant ensuite. Son but (le 3e déjà cette saison) est ultra-opportuniste, preuve qu’il est beaucoup plus attiré par le but qu’auparavant. Malheureusement, cette tendance à trop vouloir en faire lui joue des tours, et il a tendance à s’enfermer dans ses dribbles quand l’équipe n’arrive plus à poser son jeu. Dommage.

Erding (la rouetourne va tourner, 3/5) : volontaire, il l’est. Par contre, il n’est pas en réussite et rate lui aussi une belle occasion sur un joli service de Mollo. Il ne lui manque qu’un but pour valider son intégration dans le système de jeu de Galtier. La Brandade avait dû attendre la 8e journée pour ouvrir son compteur but, on espère que Mevlut le fera dès le prochain match.

Tabanou (confirmation attendue, 1/5) : bon… Je ne vais pas l’enterrer tout de suite, mais Franck ne me convainc vraiment pas sur son côté gauche. Pas assez décisif sur les phases de jeu, peu en réussite sur les coups de pied arrêtés, l’ex-Toulousain a raté ses retrouvailles avec son ancien club. Réveille toi, Franck, tu peux mieux faire ! Remplacé à la 78ème par Mollo (non noté), une rentrée tardive et pourtant il a failli donner un but à Erding 5 minutes après.

 

Le coach (psycho-rigide, 2/5) : plombé par la sortie de Perrin dès la 9e minute, il a joué un coup assez offensif avec la rentrée de Cohade pour Clément (assez transparent il est vrai). Puis… rien ! Il a laissé les Verts couler, alors que Tabanou n’apportait plus rien depuis plusieurs minutes. Pourquoi ne pas faire rentrer Mollo plus tôt ??!! A croire qu’il ne voulait pas griller ses cartouches trop tôt. Résultat : Mollo rentre et donne quasiment une passe décisive. Le souci c’est qu’il n’a pu jouer que 15 minutes. Perso, j’aurai fait sortir Tabanou dès l’heure de jeu, comme il a l’habitude de le faire pourtant.

 

Les adversaires : toujours pas convaincu par cette équipe. Ahamada n’est pas très rassurant (euphémisme), Abdennour et Spajic n’ont rien à envier aux défenses les plus physiques de Ligain. Didot fait des fautes « intelligentes » mais qui te font péter des câbles quand tu supportes l’équipe adverse. Devant, le TFC marque 2 buts avec des attaquants de niveau Ligue 2. Faut dire qu’on leur a opposé une défense de National.

 

La question minitel : la question était légèrement énervée.

Comme d’hab j’ai envie de dire. On perd à domicile contre une équipe en bois qui ne sert à rien à part garnir le ventre mou depuis des années. Nous, on se colle nos ambitions derrière l’oreille jusqu’à mardi. Et vous, vous en retenez quoi de ce match ?

question

L’humour des années 70 a rendu les armes face à celui des années 2010 : salauds de jeunes. Le niveau affiché par Ahamada sur ce match me fait encore plus regretter cette défaite. N’importe quelle frappe cadrée était dangereuse… Sinon, la gestion des remplacements chez Galtier me laisse toujours aussi perplexe. J’ai mis un petit taquet à Mollo, mais au final, il n’a pas été le plus scandaleux. Simplement, je l’ai trouvé trop facile sur certains gestes, et j’ai peur qu’il n’ait plus la même efficacité que l’année dernière. On verra par la suite.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les buts du match, une bien belle démonstration de air-défense.

Pas d’avis d’en face à mon avis, les académiciens toulousains ne sont pas rentrés de leur voyage à Mykonos.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland te conseille vivement d’écouter l’excellente émission Tapis Vert, pour faire le tour de l’actualité de ton club préféré. C’est tous les jeudis sur Uperkut.fr de 20h à 21h.

Roland tient aussi à saluer le Diable Vert et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

7 thoughts on “Saint-Etienne – Toulouse (1-2) : la Forez Académie livre ses notes

  1. Salut!
    Une bonne académie encore une fois !
    Je te trouve assez gentil avec ruffier par contre, il est mal placé sur le deuxième but je trouve…

  2. Le TFC ‘une équipe en bois qui ne sert à rien à part garnir le ventre mou depuis des années’.

    Alors, classement final de l’ASSE, 2006 = 13eme, 2007 = 11eme, 2009 = 17eme, 2010 = 17eme, 2011 = 10eme.

    Wohou ! Vous vous avez une meilleure équipe donc ! 2 saisons 7eme et 5eme et vous êtes le gratin de la L1 ! Avec suffisamment de beau jeu pour rivaliser avec les grands européens comme Esbjerg !

  3. Ils ont fait quoi le TFC de bien depuis leur victoire face à Maradona avec le Grand Beto Marcico ? Une 4ème place pour se vautrer juste derrière en UEFA (0 victoire je crois) et une descente en National. Si certains peuvent l’ouvrir sur Esbjerg, les Toulousains pas trop.

    Vous avez perdu vos meilleurs joueurs, pas une victoire avant celle là : sur ce début de saison, équipe en bois.

    Si je me permets de critiquer durement les Verts sur ce match, je pense pas qu’on ait grand chose à envier au TFC en général. Voilà.

  4. Bonne acad’, le match est bien décrit toussa, mais moi aussi j’ai tiqué sur ‘équipe en bois’ et sur ta réponse :)

    Je t’épargne la comparaison des deux équipes, on verra à la fin de l’année (mais mayoul a bien parlé). MAIS en ligue Europa, les deux fois on y est allé on a passé le tour prelim (CSKA Sofia et Trabzonspor éliminés) et on a fait des phases de poules correctes (une poule impossible avec le shaktar la premiere fois et une autre ou on se fait sortir par bruges à la derniere minute du dernier match de poule). Après, oui, il reste l’épisode Liverpool, no comment !

    Voilou, il fallait que ce soit dit tant les légendes urbaines au sujet du TFC sont nombreuses, bisous !

  5. Oui c’est clair et amusant, sur ce site la satyre des ‘journalistes’ sportifs est la ligne éditoriale, sur leur non professionnalisme, sur leur méconnaissance, sur leur gimmick, etc…

    Et pourtant je m’aperçois en lisant les académies (et pas que celles liées au TFC) que vous tombez tous dans les même poncifs que des Menes ou Riolo vous on inculqué. Sans vouloir vexer, c’en est risible. Menes a dit : le TFC c’est caca et défensif, donc tout le monde dit pareil, vous êtes des lemmings ^^.

    Je vous ferais pas l’affront de vous envoyer les liens des stats de chaque match qui vous surprendraient ! Mais j’ai répondu sur un autre site où un pleurnichard couinait sur le fait qu’on jouerait en 6-3-1. Je donne le passeur et le buteur du 2eme but ? Ou vous explique les principes du 3-5-2 ?

    Maintenant si tu penses qu’on vous a vendu notre meilleur joueur avec Tabanou, je rappelle ce que je vous avais dit en début de saison sur cette même académie : on vous a refait une Ebondo, hahaha ! Je ne fais même pas de commentaire sur Cissokho qui lui, oui, nous a pourri notre jeu pendant trop d’années.

    Après faut arrêter de croire que parce que vous avez fait 5eme sur une saison vous êtes redevenu un grand club, non. Vous êtes au même niveau que Toulouse, Rennes, Montpellier, Bordeaux. Un mélange de joueurs formés au club et de joueurs plus confirmés, alors des fois ça marche et ça fait une bonne saison, et des fois ça marche pas et vous êtes dans le ventre mou (voir pire pour vous si tu relis vos derniers classements). Mais quand ça marche faut profiter et pas se toucher la nouille.

    Et mention spéciale à tes conclusions définitives sur le classement d’une équipe après 5 journées (surtout qu’on a pris Marseille et Monaco dans le lot). Quelle analyse !

  6. T’y vas fort Mayoul, mais on sent la frustration du toulousain après des années de TFC bashing ^^

    A la décharge de Roland, j’aime quand les acad’ sont subjectives, c’est normal de voir son équipe belle et c’est le jeu de dénigrer l’adversaire.

    Comme Mayoul l’a dit le seul truc qui fait chier c’est de retrouver des poncifs made in « L’equipe / CFC » sur ce site de grande qualité (*pommade*).

    Comme je sais que tu feras amende honorable lorsque le tef sera champion à la fin de l’année, je t’en veux pas et je continuerai à te lire, la bise :)

  7. « Et pourtant je m’aperçois en lisant les académies (et pas que celles liées au TFC) que vous tombez tous dans les même poncifs que des Menes ou Riolo vous on inculqué. Sans vouloir vexer, c’en est risible. Menes a dit : le TFC c’est caca et défensif, donc tout le monde dit pareil, vous êtes des lemmings ^^. »

    J’ai pas besoin de Ménès pour me faire un avis sur une équipe. Je me suis jamais branlé non plus sur le jeu du Barça du Nord ou du Barça de l’Ouest si ça peut te rassurer. Je trouve que Toulouse, c’est physique et plutôt défensif : je me trompe peut-être, mais sur les matches que je vois de cette équipe, c’est toujours la même chose. Mon avis n’est pas forcément flatteur pour ton équipe, ben ouais, mais je vais pas non plus sucer la bite à Casanova si je n’aime pas comment il fait jouer son équipe.

    « Après faut arrêter de croire que parce que vous avez fait 5eme sur une saison vous êtes redevenu un grand club, non. Mais quand ça marche faut profiter et pas se toucher la nouille. »

    Je n’ai jamais dit qu’on était un grand club. Après, quand Roro dit qu’on vise les coupes et la qualif en Europe, il a quand même plus d’ambition que le tandem Sadran/Casanova qui ne vise que le 1er tiers du classement. Vrai ou pas ?

    « Vous êtes au même niveau que Toulouse, Rennes, Montpellier, Bordeaux. Un mélange de joueurs formés au club et de joueurs plus confirmés, alors des fois ça marche et ça fait une bonne saison, et des fois ça marche pas et vous êtes dans le ventre mou »

    D’accord avec ça : on est pas au-dessus de ces équipes (et même en dessous) en termes de budget. Maintenant, Sainté vise à être au-dessus de ces clubs au classement, et se stabiliser au pied du podium (ou presque) derrière les PSG, Monaco, Marseille ou Lille. Et pourquoi pas aller les titiller. Après, entre ce qu’on vise et ce qu’on fait…

    « (voir pire pour vous si tu relis vos derniers classements). »

    Les derniers classement de Toulouse : 10e, 8e, 8e, 14e, 4e, 17e, 3e, 16e, 13e…

    Mis à part 2 exceptions, ça te choque vraiment quand je dis que Toulouse vise le ventre mou depuis 4 ans ? Tu ne peux pas nier non plus que Sainté progresse depuis maintenant 3 ans. On verra cette année si ça se poursuit, mais les 2 clubs ne sont pas sur la même pente, non ?

    « Maintenant si tu penses qu’on vous a vendu notre meilleur joueur avec Tabanou, je rappelle ce que je vous avais dit en début de saison sur cette même académie : on vous a refait une Ebondo, hahaha ! Je ne fais même pas de commentaire sur Cissokho qui lui, oui, nous a pourri notre jeu pendant trop d’années. »

    Je parlais pas trop de Tabanou mais de Capoue qui s’est barré. En effet vous avez perdu Cissokho (que je ne trouvais pas bon non plus), mais titulaire régulier. Braaten s’est barré alors qu’il jouait régulièrement aussi. Et puis Tabanou était aussi un titulaire régulier chez vous. Vous refaites une bonne partie de votre équipe avec des inconnus (Trejo, Eboué) : ça peut fonctionner… ou pas.

    Voilà, j’en dirai pas plus, désolé de t’avoir « choqué » avec mon chauvinisme pro-stéphanois. Je l’avais un peu mauvaise de perdre un match pareil. Maintenant, je vais pas non plus chanter à la gloire du TFC et de son jeu non plus. La bise anale quand même Mayoul, je sais que tu me lis de temps en temps, et ça, ça fait de toi quelqu’un de bien !

    Une bise anale à Blob aussi, c’est toujours sympa de débattre un peu en commentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.