Saint-Etienne – Troyes (2-0) : la Forez Académie livre ses notes

L’avis de Notre Président :

Chaque semaine, Notre Président nous donne son avis sur l’adversaire que les Verts affrontent, ainsi que son prono pour la rencontre. Et cette semaine ne déroge pas à cette belle habitude. Vous pouvez trouver ça sur la page de la Forez Académie, à cette adresse. Il s’est encore planté dans son prono, mais il a pas loupé Benjamin Biolay par contre.

Bonus track :

Grosse émission jeudi dernier chez Tapis Vert, avec une intervention de votre serviteur au standard. On s’est bien marré, notamment sur la lecture des tweets que j’ai envoyé pour l’interview de Guilavogui. Bizarrement, la comm’ de l’ASSE n’en a pas retenu un seul… Comme d’hab, tu peux retrouver le podcast de l’émission sur le site d’Escape Station. Au programme : un long débrief de la victoire des verts au Parc des Princes, un débat sur la liste des 23 bleus ainsi que sur la non-sélection de Stéphane Ruffier, ainsi que toute l’actualité de la semaine de l’ASSE.

Le match résumé en 1 phrase : « Mon slip n’aura pas survécu à ce match »

Et ben voilà, on devait confirmer la belle victoire face à Paris, c’est fait. Un match à domicile, contre le 19ème, qui n’avait pris qu’un seul point en déplacement : la mission était largement à la portée des Verts. Mais bon, Sainté reste Sainté, et on a trop souvent vécu ce genre de matches charnière sur lesquels on s’est lamentablement vautré par le passé. Sauf que cette année, on sent que les Verts ont grandi et semblent mieux gérer la pression et les attentes autour de leurs résultats. Il fallait gagner, les Verts l’ont fait, même si la manière n’a pas forcément été au rendez-vous. Bon, faut pas s’attendre à plier toutes les équipes 4-0 à domicile non plus…

Au final, le plus important c’était quand même de confirmer. A la fin du match, les Verts sont 3ème (ça, c’est pour l’anecdote), mais surtout prouvent que cette année, ils peuvent jouer les troubles fêtes en haut du classement. Après la réception de Troyes, les Verts se déplaceront à Evian, accueilleront Valenciennes, et iront à Ajaccio. Un calendrier abordable donc, mis à part le match contre Valenciennes qui tourne bien en ce moment. Puis ce sera Lyon, Bordeaux, Lorient, Marseille et Toulouse, avec un match ultra-important contre le PSG en ¼ de la Coupe Moustache. Moins abordable déjà, donc ça serait pas mal de faire le plein avant d’aborder cette série de matches.

Bref, on va pas bouder notre plaisir, cette victoire est méritée. 9ème match de suite sans défaite : si les Verts tiennent le rythme jusqu’à la trêve, on pourrait passer de très bonnes fêtes de fin d’année, bien au chaud en haut du classement, avec une future demi-finale de Coupe Moustache en ligne de mire. Ce qui est pour moi l’objectif de ce début de saison : le Stade de France nous tend presque les bras, ça serait dommage de louper une nouvelle fois ce rendez-vous.

Bahebeck est apparemment sous contrat avec Gamm Vert…

La compo :

Du classique pour cette compo. Bon, vous le savez, je ne suis pas fan de Brison, mais Galette n’est pas de cet avis puisque notre ami roux est toujours titulaire au poste d’arrière gauche. Petite surprise au milieu : si la titularisation de Cohade à domicile est presque automatique à chaque match, Lemoine lui revient sur le banc alors qu’il avait été très bon face à Paris. Après, c’est Guilavogui qui est aligné et c’est pas non plus un scandale au vu de ses dernières performances. Devant, Gradel est de nouveau sur le banc, et c’est Hamouma qui animera l’aile droite. La doublette Aubame-Brandade est bien là.

Rien de bien nouveau sous le soleil du Chaudron. Galette fait tourner son effectif sur certains postes bien pourvu afin de concerner tout le monde. Par contre, Brison faut faire quelque chose…

Les faits de jeu :

   0ème : le match vient à peine de démarrer qu’Obaddi foire complètement sa passe en retrait, et Brandão intercepte face à Rincon. Il part seul au but, se présente face à Thuram et frappe. Malheureusement, il ouvre trop son pied et le ballon file à côté des buts. Putain, j’espère qu’on va pas le regretter…

   4ème : Hamouma au coup-franc côté gauche dépose une balle plongeante au 2nd poteau. Clerc tente de remettre en retrait, mais la balle était déjà sortie.

  6ème : Hamouma est insaisissable. Il efface tout le côté droit de la défense troyenne avant de centrer en retrait vers Brandão, mais la défense intervient.

   20ème : Clerc déborde côté droit et centre au 2nd poteau vers la Brandade. La balle est dégagée par un défenseur troyen directement sur le bras de Rincon. L’arbitre ne bronche pas, à juste titre, malgré les protestations de Brandão.

   22ème : N’Sakala déborde côté gauche et centre vers Camus qui arrive lancé plein axe. L’attaquant troyen reprend la balle de volée, mais il met la balle largement au-dessus. En plus, il était hors-jeu(.net).

   26ème : Brison qui centre, bien entendu c’est trop long. Hamouma s’arrache pour récupérer la balle et la remet sur Brandão. Il contrôle dos au but et frappe en se retournant. Il détruit un panneau publicitaire derrière le but.

   28ème : Aubame lancé pleine balle dans l’axe sur une balle en profondeur. Contrôle en porte-manteau, le ballon lui colle un peu trop au pied et Rincon peut revenir en catastrophe pour dégager en corner.

   32ème :  sur ce centre de N’Sakala, les boules de Bayal viennent rejoindre la gourmette de Madar dans la longue liste des objets perdus sur les pelouses de Ligain.

   37ème : corner côté droit tiré par Brison. Thuram repousse plein axe directement sur Hamouma  à 20m environ. Le Stéphanois envoie alors une belle frappe qui est déviée par un Troyen et vient s’écraser l’extérieur du poteau gauche de Thuram. Je la voyais dedans !

   41ème : Hamouma côté droit est lancé par Aubame. D’un subtil extérieur du pied, il fait quitter son short à son défenseur avec ce petit pont, mais son dribble est trop long, et il se fait reprendre derrière.

=====================MI-TEMPS=====================

   45ème : but de Cohade, 1-0. Et ben, on démarre la 2ème mi-temps comme la première, mais cette fois ça finit au fond. Longue ouverture de Brison vers Cohade qui va nous faire un festival. Contrôle en extension, sombrero sur son défenseur, contrôle de la poitrine et frappe enchaînée du droit qui rentre dans le but avec l’aide du poteau gauche de Thuram.

   54ème : une-deux entre Camus et Colin côté droit, qui centre en retrait vers Obaddi à l’angle de la surface. Le Troyen prend sa chance directement, mais sa frappe est trop croisée et file en corner.

   62ème : Camus tente une volée à l’entrée de la surface mais sa frappe est tellement dévissée que je ne pense même pas qu’on puisse la compter comme occasion.

   65ème : Cohade, lui, sait frapper. Son tir puissant de 25m oblige Thuram à faire un arrêt en 2 temps devant Brandão.

   67ème : Brison qui s’écroule tout seul avant un corner troyen. Il rate même ses blessures.

   73ème : Gradel fout le feu côté gauche et transperce toute la défense. Il décale Hamouma plein axe qui frappe du plat du pied. Thuram réalise une belle claquette pour dévier la balle en corner.

   79ème : Bahebeck hérite d’un bon coup à l’entrée de la surface côté gauche. Il enroule alors une belle frappe qui frôle la lucarne d’un Ruffier resté immobile. On a eu chaud…

   81ème : sur un corner de Hamouma, Perrin place une belle tête qui malheureusement n’accroche pas le cadre. Putain, faut mettre ce 2ème but si on veut pas se faire peur inutilement.

   87ème : but de Aubameyang, 2-0. Ghoulam est côté gauche et centre parfaitement vers Aubame complètement seul au point de penalty. Il place un bon coup de tête que Thuram repousse. Pas suffisamment puisque le Gabonais peut reprendre et marquer derrière d’un coup de pied à la Zlatan vs Ruffier, devant un défenseur apathique.

=================FIN DU MATCH=================

Les notes :

Ruffier (peinard, 3/5) : les Troyens ont peu été dangereux, mis à part sur ce coup-franc de Bahebeck sur lequel il semblait battu. Sinon, il aurait aussi bien pu tenir la buvette pour arrondir ses fins de mois, ça n’aurait pas changé grand chose.

Clerc (fade, 3/5) : il a énormément souffert face à N’Sakala qui l’a mis à l’amende plusieurs fois grâce à sa pointe de vitesse. Pas de grosse erreur, mais pas de mouvement remarquable non plus. Un match sans saveur.

Perrin (indispensable, 4/5) : il a encore été très propre derrière, avec des interventions et des relances toujours très justes. Il aurait même pu marquer en fin de match, ce qui aurait parachevé un match presque parfait. Définitivement installé en défense, le capitaine montre la voie à suivre à ses coéquipiers et ne s’est toujours pas blessé : et si c’était sa saison ?

Bayal (eunuque, 3/5) : il a perdu ses boules en 1ère mi-temps, mais ça ne l’a pas plus gêné que ça. Par contre, l’inertie de son cul quand il cherche à dégager en se retournant est assez impressionnante. Il court, se retourne, dégage, commence à se replacer, et c’est là où son popotin vient fracasser un ramasseur de balle ou un panneau publicitaire. Un match sérieux quand même, avec un tacle comme à la belle époque en fin de match.

Brison (bonne nouvelle ?, 2/5) : il s’est écroulé tout seul avant que Troyes ne joue un corner, sans qu’on ne comprenne vraiment pourquoi. Si le réalisateur avait fait un plan sur le banc, on aurait peut-être vu Ghoulam avec une sarbacane à la bouche… Avant ça, ben il a fait du Brison : des centres trop longs, des passes ratées, des contrôles foirés… Bref, sa blessure est peut-être une bonne nouvelle. Remplacé à la 69ème par Ghoulam (non noté) qui délivre un bon centre à Aubame sur le 2ème but. Il a une chance de redevenir titulaire : à lui de ne pas la laisser passer.

Clément (mode éco, 3/5) : il a eu moins de boulot que face à Paris, alors Jérémy a joué tranquillement. J’ai eu l’impression qu’il a moins joué de ballons qu’habituellement, et paradoxalement qu’il en a perdu plus. Un petit match, mais son travail reste indispensable pour l’équilibre de l’équipe.

Guilavogui (double face, 3/5) : une 1ère mi-temps très active, où on l’a vu beaucoup se porter vers l’avant. Plus en retrait par la suite, il n’a pas su tirer son épingle du milieu et son match  est finalement assez quelconque. Remplacé à la 80ème par Lemoine (non noté), qui n’a pas eu grand chose à faire.

Cohade (Mexicain, 4/5) : mon slip n’a pas supporté la pression penienne que son but a provoqué chez moi. Quel but ! Tout est parfait (même s’il a de la réussite sur son sombrero), et la conclusion magistrale. Sinon, ce fut l’un des rares à se montrer dangereux devant, et même s’il a connu quelques soucis dans certaines transmissions de ballons, il est à créditer d’un très bon match quand même.

Aubameyang (efficace, 3/5) : très peu en vue pendant 80 minutes, il sort de sa boîte en tout fin de match pour assurer la victoire après un super service de Ghoulam. Aubame, sur ce match, c’est 1 occasion, 1 but, et c’est ce qui sauve sa partie jusqu’alors assez transparente. Maintenant, tant qu’il marque et qu’il nous fait gagner, ça me va.

Brandão (bulldozer, 3/5) : s’il remporte son duel dès le coup d’envoi, je pense que Troyes prend cher. Alors qu’il semblait en position idéale pour marquer, il ouvre trop son pied et rate la seule véritable occasion qu’il se sera procuré durant ce match. Malgré cela, la Brandade est un battant dont le travail de sape devant est colossal. Même s’il ne marque plus, il use les défenses et participe énormément au travail défensif. Remplacé à la 69ème par Gradel (non noté) qui a joué sur ses qualités (vitesse, percussion) et aurait même pu délivrer une passe décisive à Hamouma.

Hamouma (piqué au vif, 3/5) : très bon match de Romain qui, avec Cohade, est le seul à avoir véritablement été dangereux pour lesTroyens. Tranchant dans ses dribbles et ses accélérations, précis dans ses frappes, il ne lui manque qu’un but pour vraiment lui mettre une bonne note. Néanmoins, après son match que j’avais jugé sévèrement face à Paris, Romain réagit de la meilleure des façons. J’attends maintenant juste qu’il renouvelle ce type de performance face à une équipe mieux classée.

 

Le coach (gestionnaire, 3/5) : il gère son effectif d’une main de maître, alternant les titularisations de certains joueurs comme Cohade, Guilavogui ou Hamouma. Bayal semble définitivement relancé dans le groupe, et Aubame continue de marquer même en étant aligné à gauche (il l’a d’ailleurs chaleureusement remercié après le but). Bref, si Galette poursuit sur cette voie, on peut voir plus loin.

 

Les adversaires : Troyes, ça reste très faible. N’Sakala a été remuant sur son côté gauche, mais l’action la plus dangereuse reste ce coup-franc de Bahebeck, preuve que dans le jeu c’est pas ça. Mention à leur gardien Thuram qui semble être un gardien correct de Ligain.

 

La question minitel : la question a perdu quelque chose.

 Visiblement, le sort de mon slip ou celui des boules de Bayal ne vous concerne guère. Par contre, encore une fois, Brison prend cher. Soirée pourrie pour notre rouquin qui se blesse, et remporte le sondage pas trop en sa faveur de la Forez Académie. Quand ça veut pas…


Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match. Un conseil : ne portez pas un slip trop serré.

Pas d’avis en face puisque Troyes ne fait pas recette sur horsjeu.net apparemment. Mais ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas des choses de qualité quand même : par exemple, allez lire la dernière Jules Rimet académie de Porthos Molise, c’est très très bon.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland te conseille vivement d’écouter l’excellente émission Tapis Vert, pour faire le tour de l’actualité de ton club préféré. C’est tous les jeudis sur Escape Station, de 20h à 22h.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

19 commentaires

  1. Mais pourquoi faire de Brison une tête de turc ? D’accord il n’est pas parfait et Ghoulam semble meilleur. Mais si Ghoulam se blessait et qu’il faille faire jouer un Brison sans confiance, je crois que ca serait pire. Galtier sait que le championnat est long et qu’il a déjà des blessés. Car en principe c’est en hiver, sur les terrains gras qui se transforment champ de bataille de la guerre 14-18, qu’il y en a le plus. Galtier applique parfaitement le dicton « qui veut voyager loin ménage sa monture ». Maintenant que Brison est « out », nombreux sont ceux qui vont être content, mais en attendant, ca fait un blessé de plus à l’hopital nord.

    Sinon, dire que le mois de novembre va être facile, en jouant Evian, Valenciennes et Ajaccio, c’est vite dit, car ces 3 équipes ont gagné à l’extérieur. Donc méfiance. On a vu que contre Troyes les Verts étaient plutot crispés, et qu’ils ne formaient pas leur bloc équipe homogène. S’ils restent sérieux et concentrés, ils peuvent engranger les points. S’ils se désunissent et ne respectent pas leur adversaire, ils seront punis.

  2.  » Si le réalisateur avait fait un plan sur le banc, on aurait peut-être vu Ghoulam avec une sarbacane à la bouche… »

    Magique :D

  3. @highway : sur ce qu’il montre en ce moment, Brison est de loin le maillon faible de l’équipe. Clerc n’est pas largement meilleur, mais ses lacunes se voient moins. Après, c’est vrai que je l’épargne pas notre ami Paprika, mais bon… Le jour où il nous sort un match de haute volée, je serai le 1er à le reconnaître. En ce moment, c’est loin d’être le cas.

    Ghoulam va avoir du temps de jeu. Derrière, il y a encore le jeune Polomat qui m’avait bien plu contre Lorient alors qu’il jouait à droite, sur son mauvais pied. La blessure de Brison lui fera peut-être du bien mentalement autant que physiquement, et ça sera tout bénèf pour tout le monde.

  4. Brison est devenu la tête de Turc de certains. Même s’il a fait une ou deux boulettes il n’est pas le seul et on ne pourra jamais lui reprocher sa combativité. Et lui au moins se montre courtois et dit bonjour aux supporteurs lors des entraînements à l’Etrat à l’inverse de l’un de ses coéquipiers qui en plus fait la gueule lorsqu’il n’a pas assez de temps de jeu…
    Laissons à Galtier le soin de composer son équipe comme il l’entend. Pour l’heure ça ne marche pas trop mal.

  5. « le capitaine montre la voie à suivre à ses coéquipiers et ne s’est toujours pas blessé : et si c’était sa saison ? »

    De Dieu ! Tu vas lui porter la poisse !

    Sinon je suis assez partagé sur Bayal. Dans la catégorie déménageur il a son utilité (notamment quand c’est Ibra en face), mais il est aussi précis dans ses passes que Lamine Sakho dans ses tirs, trop de ballons rendus à l’adversaire de manière stupide…
    On a l’impression qu’il n’a pas joué depuis un an, c’est dire…

  6. @Sava : Brison a l’air d’être gentil tout plein, je ne le remets pas en cause. Maintenant, les notes sont cruelles parce qu’on juge uniquement le terrain. Et un mec comme Ruffier, qui a l’air sympa comme une porte de prison, s’en tire beaucoup mieux par exemple. C’est triste mais c’est comme ça…

    Après, quand on aligne un joueur, c’est que soit le mec est bon et mérite sa place parce que derrière c’est pas ça, soit qu’on a pas le choix (suspension/blessure du titulaire, pas de remplaçant,…). Et je ne comprends pas pourquoi Galette ne pratique pas l’alternance comme il le fait avec le trio Lemoine/Guilavogui/Cohade (3 mecs pour 2 places). Après, il doit avoir ses raisons, comme tu le dis ça marche pas trop mal, mais jusqu’à quand ? On sent que notre point faible ce sont vraiment les côtés de la défense où ni Brison, ni Clerc ne me paraissent bien rassurants. Comme je l’avais déjà évoqué, Ghoulam paie peut-être aussi ses atermoiements sur sa prolongation de contrat ou ses sorties dans la presse pas toujours très heureuses.

    @Fouillasse : Bayal niveau relance c’est pire que Mignot je pense. Après, dans les duels il est dur à bouger, mais on va forcément assister à une boulette de sa part dans pas longtemps s’il ne fait pas plus attention quand il doit dégager.

  7. juste pour l’anecdote c’est vraix que brison est pas bien bon, mais sans sa passe décisive pour cohade on aurait peut être pas gagner. donc sur se match le 2 est sévère je trouve.

  8. @Thibal : passe décisive peut être pas quand même vu l’exploit que fait Cohade derrière… C’est comme sur les « 4 » passes décisives de Zlatan en LDC : la 3ème c’est pas une passe décisive, vu que Ménez élimine 2 joueurs sur des dribbles. Pour Cohade c’est un peu pareil : sans son contrôle magique, son sombrero, son amorti, la passe de Brison ne sert à rien.

    Mais bon, faut reconnaître que l’ouverture dans la profondeur est bien dosée.

  9. Avant tout merci pour cette Académie dont tu t’occupes si bien je ne le manquerai pour rien au monde.

    Par contre petit détail : dans la catégorie « Grosses écuries » de notre calendrier, tu cites Toulouse. Mais si je me rappelle bien, non seulement nous avons déjà joué chez nos ami(e)s Barbies, mais en plus c’est un match qu’on devrait oublier puisqu’il s’agit de notre dernière défaite ? (Celle contre les Facteurs ne compte pas quand on voit le résultat en Coupe)

  10. J’en peux plus de ce vieil argument du « Il mouille le maillot. » sorti pour excuser le manque de talent de bon nombre de tocards qu’on a pu voir passer par notre club. Y’en a beaucoup d’autres sur le terrain qui sont au moins aussi combatif que Brison, le talent en plus. Il est mauvais ET roux, je sais pas ce qu’il vous faut de plus pour le conspuer.

    Pour en revenir au match, comme tu l’as si bien dit Roland, c’est clairement le genre qu’on aurait pas gagné l’année dernière (je pense notamment à la réception d’ETG et d’Auxerre) ce qui prouve que, non, on est pas là par accident et ça fait du bieng.

  11. Merci pour cette académie hebdomadaire très juste et dans un style extrêmement plaisant à lire (« Si le réalisateur avait fait un plan sur le banc, on aurait peut-être vu Ghoulam avec une sarbacane à la bouche », excellent !!).
    Maintenant concernant Brison, comme l’ont dit certains, je pense que si Galtier l’aligne aussi régulièrement aux dépends de Ghoulam, il a certainement des raisons légitimes que nous ignorons (comme pour tous les choix que nous pouvons contester au demeurant). A titre personnel, maîtrisant bien le management en général, je pense que les connaisseurs seront d’accord pour reconnaître qu’il a un poids de premier ordre dans le football comme dans tout collectif de travail. Et le fait que Brison soit un battant, archi-mobilisé, un bon gars et un moteur de bonne humeur dans le groupe de l’ASSE, ne peut qu’être pris en compte par Galette. Car l’équilibre et la cohésion d’un groupe est selon moi le facteur principal de réussite (PSG vs Montpellier la saison dernière et tous les exemples que nous connaissons par milliers…).

  12. @savana beach, ce n’est pas la peine d’en rajouter sur Brison. On a compris que ce n’était pas ta tasse de thé tout comme notre président. Mais l’équipe gagne bon sang !!! On va pas ce mettre à casser tel ou tel joueur sous le prétexte qu’il est moins bon que les autres car ce qu’il faut retenir c’est la performance collective. Si on commence par éliminer Brison, ensuite, ca va être Clerc, puis Bayal, puis Mignot, puis Hamouma, puis Guilavogui, puis carrément Galtier qu’il faudra jeter ??? A écouter certains, faut refaire un mercato et changer toute l’équipe. On va pas se tirer une balle dans le pied alors que l’ASSE est 4e à deux points du premier !!!

    Si Galtier s’obstine à faire jouer Brison quand il est valide, c’est pour ne pas faire la même erreur que Roussey à qui on reprochait d’avoir scinder le vestiaire en deux en ne faisant jamais tourner et ne faisant jouer que les meilleurs.

    Maintenant, imaginez la tête des qataris si l’ASSE est champion de france avec Brison arrière gauche !!!

  13. @Monéger : d’accord avec toi. Galette gère son effectif de façon très juste pour l’instant, et on peut lui faire confiance. Je ne remets pas en cause Brison qui a l’air d’être un gars bien, simplement je pense que, comme tout joueur un peu en dedans depuis quelques matches, un peu de repos sur le banc le remobiliserait, en même temps qu’il relancerait Ghoulam dans le bain.

    Hamouma, qui a connu les foudres du 1/5 sur son dernier match, a prouvé qu’on pouvait rebondir après sa sortie prématurée face à Paris. De même, face à Rennes, il a démarré sur le banc pour la 1ère fois depuis longtemps, justifié selon moi car il semblait sur les rotules. Au match suivant face à Sochaux, il claque un doublé.

    Allez, je vous fais une promesse : je ne dirai pas de mal de Brison sur le prochain match face à Evian \o/

  14. @highway : bien sûr qu’on va tout remettre en cause ! Mais chez les supporters, critiquer a toujours fait partie du jeu. après, faut encore que ça soit justifié. J’ai pas envie de l’envoyer au bûcher non plus mon Paprika : il est quand même 3 crans au dessus de burnes comme Sauget ou Diatta, dont le niveau était pitoyable et l’état d’esprit encore pire (pour rappel, http://www.poteaux-carres.com/potin-B8920121108185958-La-vilaine-reponse-de-Diatta.html).

    Bref, si Jonathan me lit (ouais, on peut rêver) : je t’aime bien, et j’espère que cette période de repos forcé te fera du bien. On aura besoin de tout le monde en pleine forme pour aller loin cette saison.

    C’était l’instant « We are the world, we are the children » de la Forez Académie.

  15. Roland, tu ne devrais pas t’avancer à propos de ne pas critiquer Brison le prochain match…Il a une contracture, mais il sera peut être rétabli dans 5 jours…

    En tout cas, d’accord avec toi, « On aura besoin de tout le monde en pleine forme pour aller loin cette saison ».

    Car le PSG malgré une supprématie technique et un effectif conséquent, est donné favori par tout le monde pour le titre.

  16. Si Jonathan lit les commentaires, je voudrais qu’il sache que moi, je ne l’aime pas, et que je n’aurai pour ma part aucun mal à l’envoyer au bûcher.

    Par contre, Lamine Diatta, respects.

  17. @Roazh : que tu n’aimes pas Brison, soit. Au vu du dernier match entre nos 2 équipes, tu as le droit de lui en vouloir. On est tous d’accord que la délation, c’est comme le racisme c’est mal.

    Mais le « respects » à Lamine Diatta, il pique les yeux. C’est comme si je te disais : « Monterrubio, respects ».

  18. @Roland
    Sache que je ne m’autorise à dire du mal de Monterrubio qu’une fois le premier gramme atteint. Je suis sinon plus ou moins obligé de le respecter aussi.

    Oublions, tout ça et disons plutôt
    « Patrice Carteron, Fabien Lemoine, et même Stéphane Pédron, respects ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.