Stade Rennais FC – ASSE (2-1) : la Forez Académie punie

Toute série à une fin, sauf celles des matches de merde proposés par les Verts…

Le match en 1 phrase : « Ce qui leur pendait au nez est arrivé »

Deux déçus européens, mais pas forcément les mêmes trajectoires. Quand Rennes se savait déjà éliminé et a pu faire tourner jeudi soir, les Verts avaient encore une chance de pouvoir se qualifier donc équipe type. Peine perdue, Sainté s’est fait sortir officiellement après un piteux mâche nul, et se présente face à Rennes avec la même équipe. Pour un résultat aussi décevant.


La compo :

Enfin, même équipe, même équipe… Pas vraiment. Moukoudi remplace Fofana qui avait pris un coup face à La Gantoise, M’Vila reprend sa place de titulaire au milieu, et devant ? Mon Diony, qui enchaîne une deuxième titularisation de suite après celle de jeudi, et qui va tenter de placer son gros boule dans la surface pour pourquoi pas marquer (haha, oui, moi aussi j’ai du mal à y croire en l’écrivant).


L’avis sur le mâche :

Il faut croire que la magie de Noël est en avance cette année, puisque oui : DIONY A MARQUÉ !! Et un but pas vilain en plus, mélange d’opportunisme en étant bien placé à la retombée du ballon et de technique avec cette jolie volée du droit à bout portant. Un exploit immédiatement saccagé ou presque par un Trauco aux fraises, une défense centrale qui se fait aspirer entièrement sur le même côté et un Palencia encore plus en retard que la SNCF. On ne parlera pas de la deuxième période puisque les Verts n’ont pas joué un seul ballon potable et se font punir logiquement dans les arrêts de jeu, bien aidés un air marquage de M’Vila. Alors certes, les joueurs tirent la langue, et cerise sur le gâteau, Sainté vient de récupérer un blessé de plus : après Debuchy, Silva, Saliba, Aholou, Cabaye, Monnet-Paquet, Hamouma et Khazri, c’est un habitué des lieux qui vient garnir un peu plus l’infirmerie en la personne du cap’tain Perrin. Il reste encore 6 matches sur ce seul mois de décembre, et je me demande vraiment comment Puel va arriver à gérer son effectif si les mecs se pètent plus vite que Pajot en boîte à la belle époque. Ah et puis un autre truc : qu’on arrête avec cette put*** de défense à trois. Je suis à deux doigts de me demander si ce système n’a pas été pensé pour que Perrin puisse encore jouer un peu à la baballe, tant il semblait avoir du mal à quatre derrière seulement. Il est blessé, ça fait une solution de moins et comme Kolo sera suspendu face à Paris, il est temps de ne mettre que deux défenseurs centraux, parce que dans pas longtemps, on aura pas le choix. Sainté rejoue dès mercredi face à Nice, la 3e ex de Puel après Lyon et Monaco : pour le même résultat ?

L’école du marquage dans le vent.

Le résumé du mâche :

Ce que vous ne verrez pas dans ce résumé:

  • Un gros plan sur les cratères qui constellent les joues de Del Castillo ;
  • L’état de la pelouse du Roazhon Park, plus défoncée que les joues de Del Castillo ;
  • Une action des Verts en deuxième mi-temps.

Les notes :

Ruffier (un homme normal, 3/5) :

Il n’a pas réalisé d’exploit cette fois-ci, du coup tout le monde est presque déçu. Le revers de la médaille quand l’extraordinaire devient ton quotidien.

Moukoudi (rompez, 3/5) :

Le sergent Moukou a été plutôt pas mal, mais on est encore loin de la discipline militaire que son surnom laisse supposer. Encore un peu de boulot soldat, et on pourra partir à la guerre avec vous.

Perrin (ben non, toujours pas, 2/5) :

C’est toujours aussi dur… En plus, il se blesse et doit sortir à la mi-temps. La saison des raclettes va démarrer plus tôt !

==> Remplacé à la 46e par Fofana (la relève, 3/5), il a su prendre le mâche en cours de route sans se ramasser la tronche. C’est déjà mieux que beaucoup.

Kolodziejczak (ablation, 1/5) :

Il avait déjà perdu un rein sur un double crochet de Del Castillo, il n’a pas voulu reprendre la foire derrière. Ben du coup, ça fait but. Tocard.

Palencia (faute sur faute sur faute sur…, 1/5) :

Il a finalement pris sa biscotte après sa 24e faute en 15 ballons touchés. Sergi Palapournada.

M’Vila (eeeeeeeh non, 1/5) :

C’est dommage parce que sur quelques ouvertures, et quelques tacles, on a cru l’avoir retrouvé. Puis il a disparu comme sa montre dans une chambre d’hôtel, et il a oublié son marquage comme son cerveau un soir de rassemblement avec les Espoirs. Yann M’Vilain.

Youssouf (Corneille, 3/5) :

Pas l’auteur, non, on a les lecteurs qu’on mérite. Je parle du chanteur, non pas parce qu’il vient de loin (il est né à Bordeaux), mais parce qu’il est souvent seul au monde. Zaydou Crusoé.

Trauco (trouco, 2/5) :

Aussi volontaire qu’un acteur pour défendre Polanski, il n’est même pas sur la capture d’écran que j’ai mis un peu plus haut sur le premier but. Absent des débats du début jusqu’à la fin, bel hommage à Asselineau.

Boudebouz (15 min douche comprise, 1/5) :

C’est toujours plus que Chirac avec ses maîtresses, mais ça reste insuffisant pour peser sur un mâche. Il serait temps de le remettre sur le banc pour qu’il puisse exploser son record à Candy Crush.

Bouanga (doit souffler, 3/5) :

Il a encore été le seul à tenter et se montrer dangereux. Mais enchaîner les mâches sans jamais sortir à un prix, et il commence à le payer.

==> Remplacé à la 60e par Nordin (non noté), perdu dans la mélasse, noyé dans le brouillard.

Diony (un an après, 3/5) :

Quasiment 12 mois après sa dernière réalisation en Ligain, Maradiony accouche dans la douleur d’un nouveau but. A force d’insister (un peu forcé) avec lui, le Glaude a-t-il relancé l’ananas dans la salade de fruits stéphanoise ? A voir…

==> Remplacé à la 81e par Camara (non noté), parce qu’il a une coupe de cheveux bizarre lui aussi.


La question minitel :

Voilà, première défaite pour le Glaude, la fin d’une série, illustrées en séries par les Verts. Alors, laquelle vous le plus marquée sur ce mâche ?

La Casa de Papel premier choix de la question… Monde de merde. Même le Highlander de Mont-de-Marsan n’a pas pu résister aux braqueurs espagnols, au fantôme algérien ou à l’armée de zombies de la défense centrale. Tout fout le camp…


Roland Gromerdier


HorsJeu recrute donc si le cœur t’en dit, lance toi en cliquant sur le bouton plus bas! Et si tu veux juste nous aider un peu à produire des contenus de qualité, alors tu peux faire un don, en cliquant juste à côté.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier EVECT, pour ses infos quotidiennes sur le club, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, Furania Photos pour ses images des tribunes stéphanoises à domicile comme à l’extérieur, ainsi que Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa. Gruger est aussi  sur le sôchôl net-oueurk, tout comme Robert Binouzaret : viens donc les saluer.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

4 commentaires

  1. Roland Gromerdier est ce que la Forez académie va s’arrêter comme d’autres académies ?

  2. Car pas d’acad pour nos victoires vs Nantes et Nice ente autres.
    Ça me rend triste ainsi que bcp d’evectiens car Je les retransmettai toutes sur evect car eux ne le faisait plus trop
    Dis moi que ça ne va pas s’arrêter… C’est tellement énorme tes résumés ainsi que ceux de Gruger….En attendant ta réponse. Bonne continuation et ALV Fort Et Vert ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.