TFC-VA (3-1), la Téfécé Acad’ livre ses notes

Ben comme d’hab quoi !
-Hey Dany-Bryan tu vas au Stadium pour TFC-VA ?
-Oui pourquoi ?
– Putain, tu vas te faire chier. Entre une équipe déjà reléguée et des gars en vacances depuis un mois et demi t’as plutôt intérêt à boire quelques verres avant si tu ne veux pas passer la soirée la plus longue de la saison.

Et la LFP en connaisseuse de public alcoolisé m’offre cette possibilité avec un coup d’envoi à 21h. Rendez-vous compte c’est un timing parfait pour s’enfiler quelques pintes avant le pot de départ de certains toulousains. Je n’ai évidemment pas raté l’occasion de le faire. 20h50 je suis donc fin prêt (lisez ici déjà chaud bouillant) pour regarder ce non-match et beugler mes insultes préférées sur chaque touche de balle de Zobina pour lui offrir une sortie à la hauteur de son apport. Un toucher rectal d’un des frères Bogdanov aurait été de bon aloi à mon sens.

La compo.

Coach Casa en bon prince offre à Zobina une place de titulaire sans doute pour qu’il se rende compte de l’amour que le public toulousain lui porte. Pour le reste le seul vrai changement c’est Siriex qui prend la place d’un Aguilar blessé.
Apprenti-Boucher, Veskovac, Yago, Aursenal, Didot, Chantôme, Ninkov, Braithwaite et WBY2016 complètent la feuille.

Première mi-temps.
0 – 10’ Comme prévu, pas grand-chose, Valenciennes met le pied sur la gonfle sans être vraiment dangereux, de notre côté, les valises sont prêtes, allez savoir si c’est parce que c’est le dernier match ou si c’est parce que c’est VA. Peut-être que Moustache avait raison, j’aurai dû regarder ce match dans mon canapé.
10’ C’est l’heure du Brésil. Siriex qui nous a habitué à des gestes improbables mais souvent ratés nous offre une sorte de sombrero en face à face avec Mater, tout ça dans la surface. Le basque de Basqui centre en retrait pour WBY2016 mais Ducourtioux intervient et gêne Wissam.
10’ – 15’ Plus rien de nouveau, à part une intervention d’Apprenti-Boucher devant Le Tallec. Le ballon est redevenu toulousain mais c’est à notre tour de le rendre aussi utile qu’un verre de rosé piscine à un HellFest.
22’ Lindsay Poto Rose dévisse un dégagement sur un centre fort du Bretoulousain. Sur le corner qui suit WBY2016 rate le cadre. Sûr qu’en amateur d’art qu’il est Zobina lui, l’aurait eu le cadre.
24’ Melikson cadre la première frappe du match. Une frappe sèche mais qui n’aurait pas pu être plus précise si l’attaquant de VA visait Apprenti-Boucher.
25’ – 30’ Sans que ce soit horrible grâce aux intentions, ce match est un pamphlet contre la justesse technique.
30’ Kalash’Ninkov balance une longue touche dans le couloir droit, Braithwaite se bat et peut centrer en retrait pour WBY2016 qui ajuste Penneteau. J’ai pu voir sur ce but que grâce à sa détente, le gardien nordiste couvre la même surface debout que lorsqu’il plonge. HOP 1-0
32’ Les Toulousains poussent, Kalash’Ninkov déborde à droite et sert Braithwaite seul à 6 mètres. Le Danois croise trop sa frappe et rate le cadre.
33’ – 40’ Quelques situations des deux côtés mais rien qui puisse nous faire grimper aux rideaux. Je me surprends cependant à trouver Zobina plutôt efficace et même bon (Bordel, je l’ai dit ! L’académicien Brestois Mech Tuyot me confiera que c’est sans doute parce qu’il cherche un club. Effectivement, il ne peut pas être bon juste parce qu’il a du talent.) A noter également qu’on a retrouvé le vrai Pantxi quand sa frappe de 15m a aidé aux travaux dans les tribunes.
44’ Rose grâce à un beau tacle glissé reprend Braithwaite dans la surface. Les deux joueurs sont au sol mais le Danois veut se relever, sa coiffure cache la visibilité du défenseur de VA qui décide d’appuyer sur la tête de Martin Tina Turner ne peut pas se redresser, c’est penalty !
A ce moment-là, ce qui aurait pu être un frisson de peur, se transforme en un hommage émouvant au capitaine toulousain. Des « Zébina-Zébina-Zébina » descendent des tribunes pas un bruit monstre mais assez pour me faire aimer ce public peu nombreux mais qui sait quand il faut prendre ses responsabilités.
45’ Bien qu’encouragé à le faire Zobina ne tire pas ce penalty, c’est WBY2016 qui le transforme. HOP 2-0 !

Mi-temps.
Si ce n’est pas le meilleur match de la saison, on est quand même loin de la purge annoncée. Et même plus, on mène au Stadium et difficile de croire à cet instant que VA est capable de nous inquiéter et de revenir au score. La défense est solide, les milieux trouvent les pointes assez facilement. J’en profite pour entretenir un taux qui me tient à cœur en allant boire un jaune ou deux en fait je ne sais plus mais c’était jaune c’est sûr.

Deuxième mi-temps.
45’ – 50’ Rien ! Ah si ça me revient, c’était trois.
51’ Marco Da Silva traverse la moitié du terrain balle au pied sans être dérangé, je me demande même si quelqu’un l’a vu faire. Pas tant la vitesse mais quand tu ne regardes pas tu ne vois pas hein ! Arrivé à l’entrée de la surface, il déclenche une frappe qui vient taper l’équerre d’Apprenti-Boucher qui lui avait regardé, vu mais à priori bien jugé puisqu’il n’a pas bougé non plus. Tranquille.
58’ Masuaku, se défait (facilement) du milieu défensif et frappe croisé. Apprenti-Boucher s’élance et dévie en corner. C’est une belle parade le corner ne donne rien.
60’ – 64’ Quelques faibles tentatives des deux côtés les gardiens n’ont pas vraiment besoin de forcer pour toucher le cuir.
64’ Zobina le sait, on n’est jamais mieux servi…. Il décide de souffler un peu et pour récupérer ne redescend pas défendre, c’est une bonne idée. Bien servi par Chantôme, WBY2016 sert le capitaine. Penneteau revient sur le grand Jo mais, plein de sang-froid et de lucidité, ce dernier rate le cadre.
65’ – 85’ Les Toulousains gardent la gonfle mais ne se procurent plus d’occasions franches, les Nordistes eux ont envie mais ne proposent rien de bien affolant.
87’ But valenciennois. Un centre de la gauche permet à Le Tallec de croiser une tête pour tromper Apprenti-Boucher. Pour reprendre ce centre l’ancien attaquant de Liverpool (chacun ses tares) s’est glissé entre Yago et Sylla. HOP 2-1
90’+ 1 Veskovac récupère à l’envie un ballon au milieu du terrain et lance WBY2016 au ras du sol à l’entrée de la surface. Wissam contrôle pied droit et enchaine pied gauche, c’est dedans. HOP 3-1
Fin du match. Victoire 3-1

Un match avec de l’envie de bien faire. Même si leur saison prochaine se fera en L2 VA est venu presser haut et a proposé quelques séquences intéressantes. Le TFC voulait finir en beauté au Stadium, un triplé de WBY2016 plus tard, c’est chose faite. Je m’en vais célébrer cette fin de saison comme j’ai célébré tous les matches, en buvant quelques verres.

Les notes.

Apprenti-Boucher : 3/5 Il a touché beaucoup de ballons mais peu de trop dangereux. Une belle parade à son actif, pas vraiment responsable sur le but.

Veskovac : 3/5 Propre, rugueux et passeur décisif. Pour une recrue d’hiver c’est une bonne pioche.

Yago : 2/5 Pas vraiment en danger, il a quand même ramassé un jaune (et lui contrairement à moi il n’a pas le droit pendant le match) et est impliqué sur le but.

Zébina 3/5 C’est dur à dire pour moi mais il fait un bon match. Défensivement ses interventions sont autoritaires et sans fioritures. Heureusement qu’il rate cette occasion toute faite pour ne pas remonter dans mon estime.

Siriex : 2/5 Du Siriex et rien d’autre. Des efforts tout le temps pour pas grand choses à la fin. Un beau geste en début de match quand même.

Aursenal : 2/5 Il a été meilleur mais il fait le job, il a même défendu. Un peu.

Kalash’Ninkov : 3/5 Ce sera sans doute lui qui prendra la place d’Aurier la saison prochaine. Une belle qualité de centres mais comment est-il toujours cuit à la 65’ ?

Didot : 2/5 Neutre. Pas mauvais, pas bon. Un Touloubreton en alternatif.

Chantôme : 3/5 Pour son dernier match chez nous, il a été plutôt pas mal. Agréable à voir jouer, il lui a manqué un peu de percussion.

Braithwaite : 2/5 Il ne marque plus mais il fait marquer. Et bordel qu’il doit être chiant à défendre, ses appels ne s’arrêtent jamais et couvrent toute la largeur.

WBY2016 : 4/5 Je lui enlève un demi-point parce qu’il a failli faire marquer Zobina et parce que les notes décimales sont de toute façon interdites.. Un match presque parfait donc. Juste, placé et tactiquement au point.

C’était mon Toulouse-Valenciennes, viendez discuter avec moi, me payer à boire ou m’insulter sur le twitter @Biere_Gougnoux

Dany-Bryan Bière-Gougnoux.

Roazh Takouer

3 commentaires

  1. La dernière fois que j’ai été au stadium l’alcool était interdit. Vu que t’étais fait…jaune…mi-temps…queue…t’es certain que t’étais à la buvette??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.