WBA – Sunderland (3-0) : la Baggies Academy fait péter ses notes

Mémé est déjà morgan de lui

Oh Putain ça y est ! On gagne enfin ! Et de la meilleure des manières ! On a retrouvé nos Baggies, ceux qui, avec Mémé, nous avait donné tant de plaisir notamment l’année dernière. Ceux qui nous poussaient à boire tout et n’importe quoi.
Il aura donc fallu (phallus ?) attendre le match numéro 5 pour prendre 3 points dans un match.
Au classement, on grimpe à la 14ème place ce qui n’est pas pour nous déplaire.

LA TEAM

Myhill dans les buts, puisqu’il manque toujours une cheville à Foster
Sur les ailes, Jones est à droite, et Ridgewell est à gauche.
Dans l’axe nos deux briscards : Olsson et Mc Auley.
Au milieu de Terrain, Mulumbu et Morrison pour défendre, Amalfitanus, Sinclair et Sessegnon pour faire bouger les Chats Noirs de Sunderland.
En attaque, Niconnard Analka, bien évidemment.

 

LE MATCH AVEC DES BUTS

La rencontre va se jouer sous des conditions idéales. En effet, Mémé a prévu tout ce qu’il fallait pour se régaler. Du vin rouge (ça faisait longtemps) et surtout des petits toasts recouverts délicatement de pâté de foie de volaille. Divin !
En plus de cela, il fera très beau et la météo sera clémente pour les joueurs. Perfect !
Il ne faudra pas attendre longtemps pour qu’on se bouge le popotin. J’adore les expressions de Mémé !
A la 19ème minute, sur un centre millimétré d’Organe Amalfitanus, Sinclair reprend mais le goal-keeper des Blacks Cats repousse le ballon, qui finit dans les pieds de Sessegnon. L’ancien Manceau et Parisien (et ?) ouvre le score et réveille The Hawthorns. Ça fait plaisir !

photo(14)L’éditeur avait mis sa casquette 

On ne va pas se le cacher, mais on domine. Alors on en profite avec ma vieille grand-mère. On chambre les mecs de Sunderland. Bonne ambiance.
Le match n’est pas non plus phénoménal. On arrive donc directement à la 75ème minute, la fameuse 75ème minute où Liam Ridgewell délivre tout un peuple.
Sur un nouveau centre d’Amalfitanus, le ballon flotte dans la défense Sunderlienne et c’est donc Ridgewell qui propulse le cuir au fond des filets ! JOIE !
Et c’est très tranquillement qu’on arrive dans le temps additionnel. Mémé ne tient plus assise. C’est debout, verre en l’air, couche à portée de main, qu’elle va assister au superbe but de celui qu’on pourrait élever au rang d’Homme du Match, Mister Organe Amalfitanus.
Excentré, le garçon, (presque) jeté par l’OM réussi une frappe croisée magnifique et trompe la défense de Sunderland. Bordel ça fait 3 à 0 !

Amalfitano
Et c’est sans surprise que Mémé m’emmène en soirée pour fêter ça dignement !

 

LES NOTES :

Myhill (3/5) : Pas trop mis en danger, soyons honnête. Mais solide.

Jones (4/5) : Etre rapide, être costaud, voilà ce qu’on lui demande.

Olsson (3/5) : Propre.

Mc Auley (3/5) : Peu sollicité. Efficace quand il le fallait.

Ridgewell (5/5) : Un vrai match réalisé par le bonhomme.

Mulumbu (2/5) : Quand il joue, il ne met pas en valeur son Q.I.

Morrison (2/5) : Trop peu influant.

Sinclair (3/5) : Remuant. A presque fait vomir Mémé.

Sessegnon (4/5) : Le Sessegnon des grands matchs ! Remplacé à la 88ème par Berahino (non noté)

Amalfitanus (5/5) : MAN OF THE MATCH

Analka (2/5) : La vraie déception. Remplacé par Anichebe (2/5) à la 68ème minute

Prochain match à Old Trafford, face à M.U ! Même pas peur !
@PetitPontMoulon

1 thought on “WBA – Sunderland (3-0) : la Baggies Academy fait péter ses notes

  1. C’est quand on voit ce genre de chose, qu’on se dit qu’autant les gros clubs de Buli ou 1st League sont au dessus, autant les autres pour faire du spectacle c’est bien, mais pour le niveau de jeu..

    Sans déconner, Sessegnon et Amalfitano qui se balladent..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.