La Werder Academie se présente

 

Bonjour à tous ! Pour ma première en tant qu’académicien je vais d’abord vous présenter (plus ou moins rapidement) le Werder Brême. Je trouvais qu’il manquait un peu beaucoup de clubs allemands ici.
Le SV Werder Brêmen a été crée en 1899 et est le premier club à engager un entraineur professionnel en 1932. Évidemment la Seconde Guerre mondiale a obligé le club a arrêter son activité avant de reprendre en 1945. Il fusionne avec un autre club et adopte les couleurs verts et blanc qu’on peut voir de nos jours.
En attendant la création de la Bundesliga en 1963, Brême devient un des meilleurs club du nord de l’Allemagne avec Hambourg.

Passons et intéressons-nous plutôt au palmarès du club au niveau national :
4 titres de Champions : 1964-65, 1987-88, 1992-93 et 2003-04
1 titre de D2 en 1980-81
6 Coupes d’Allemagne (DFB-Pokal) : 1960-61, 1990-91, 1993-94, 1998-99, 2003-04 et 2008-09
1 Coupe de la Ligue (DFB-Pokal) en 2006
4 Supercoupe d’Allemagne : 1988, 1993, 1994 et 2009 (non officielle)

Et en Europe :
1 fois finaliste de la Coupe de l’UEFA en 2008-09 contre le Chakhtior Donetsk
1 Coupe des coupes (la C2) en 1991-92 contre l’AS Monaco
1 fois finaliste de la Supercoupe de l’UEFA en 1991-92 contre le FC Barcelone
1 Coupe Intertoto en 1998

Bilan : le Werder Brême est l’un des club les plus « titré » (bon le Bayern Munich est certes très loin devant) d’Allemagne, Dortmund et Mönchengladbach sont les deux autres clubs ayant plus de titres de champions. Brême est aussi le deuxième club qui est resté le plus longtemps en Bundesliga (50 ans environs) derrière Hambourg (51 ans environs). Et dire que Hambourg a failli descendre la saison dernière…

Les principales rivalités :
Le plus évident est le Nordderby avec le voisin Hambourg SV. Une rivalité pour la suprématie du nord de l’Allemagne, d’autant plus qu’au niveau du palmarès et de la durée les deux clubs ils sont au coude à coude.
Il y a aussi une rivalité avec le Bayern Munich mais ici tout semble leur opposer : Brême est une ville protestante contre Munich qui est une ville catholique, l’un a comme sponsor Nike et l’autre Adidas, le Nord contre le Sud, etc.

Voici quelques joueurs récents qui sont passés par le club : Franck Baumann, Torsten Frings, Ailton, Tim Borowski, Ivan Klasnic, Johan Micoud, Naldo, Tim Wiese, Per Mertesacker, Miroslav Klose, Mezut Ozil ou encore Mickaël Silvestre.

 

Les mouvements de cet été :

Ceux qui sont partis :
Sebastian Mielitz (Gardien) vers Fribourg, il a été le numéro 2 derrière Tim Wiese jusqu’en 2012. Le départ de ce dernier l’a propulsé comme titulaire ces deux dernières saisons. Il aura joué une soixantaine de match en 5 saisons.
Aaron Hunt (Milieu offensif) vers Wolfsburg. Le plus jeune buteur de l’histoire du Werder à l’âge de 18 ans et 161 jours en 2005. Hunt aura joué 214 matchs et aura marqué 46 buts en 10 saisons.
Lukas Schmitz (Défenseur latéral) vers Düsseldorf.
Aleksandar Ignjovski (Milieu) vers Francfort.
Johannes Wurtz (Attaquant) vers Greuther Fürth. Prêté la saison dernière à Paderborn, il n’aura jamais eu sa chance avec l’équipe première (2 petits matchs en deux saisons) malgré de bon stats avec l’équipe 2.
Predrag Stevanovic et Aleksandar Stevanovic (Milieux), 3 et 5 petits matchs respectivement en 3 saisons, les deux frères ne se sont pas imposés dans l’équipe et ils sont laissés libres.
Cimo Röcker (Défenseur), laissé libre. Aucun match joué avec l’équipe première, totalement inconnu.
Niclas Füllkrug (Attaquant) vers Nuremberg. Prêté la saison dernière au Greuther Fürth. Il ne nous manquera pas.
Joseph Akpala (Attaquant) vers Kardemir Karabükspor où il a été déjà prêté la saison dernière. Ses stats sont pires que Füllkrug, lui aussi ne nous manquera pas.
Mateo Pavlovic (Défenseur) lui a été prêté au Ferencvaros Budapest jusqu’en juin.

En gros le club laisse partir surtout ceux qui n’avait guère le niveau ou ceux qui n’ont pas donné satisfaction. Les supporters regretteront peut-être Mielitz ou Hunt mais pas les autres.

Ceux qui sont arrivés :
Santiago Garcia (Défenseur latéral), prêté par Palerme la saison dernière au Werder, il semble avoir convaincu les dirigeants et Dutt de le transférer pour de bon au club. Le mec est passé par Palerme et Novare, qui ont été relégué par la suite. Les supporters de Palerme l’ont même critiqué pour ses performances médiocres, d’où sa fuite vers Brême…
Alejandro Galvez (Défenseur central) en provenance du Rayo Vallecano, un club qui a terminé 12ème la saison dernière (comme c’est étrange, Brême a aussi terminé 12ème la saison dernière). Si c’est pour jouer le milieu de tableau ou pire, non merci.
Izet Hajrovic (Ailier) en provenance du Galatasaray Istanbul où il a peu joué. International suisse puis bosnien, il a joué lors de la Coupe du Monde 2014. Un joueur technique, capable de bien tirer les coups de pieds arrêtés. Je dirai que c’est un bon transfert celui-ci.
Raif Husi? (Gardien) en provenance du Bayern Munich 2 pour remplacer numériquement le départ de Mielitz. Il faudra éviter que Wolf se blesse alors car je n’ai guère confiance envers les deux autres gardiens…
Fin Bartels (Milieu) en provenance du FC Saint Pauli où il était un titulaire indiscutable. A confirmer à l’échelon supérieur.

Nous pouvons enfin parler de la saison !

Les matchs de pré-saison d’abord : Deux matchs contre des clubs amateurs pour des victoires faciles (1-6 et 1-11), histoire de s’échauffer sans doute. Puis une tournée en Chine pour y affronter deux clubs : Changchun Yatai et Tianjin TEDA pour deux victoires (0-1 et 1-2), ça n’a pas été facile.
Les vrais tests auront été face à l’Athletic Bilbao et face à Chelsea : 2-2 contre le club espagnole et un 3-0 face au club anglais qui devrait mettre en confiance l’équipe. Mais c’était sans compter sur deux défaites par la suite contre Hanovre (0-2) et contre Leicester City (1-0).

Il y a eu ensuite le début du DFB Pokal face aux amateurs du FV Illertissen. Trois des recrues : Hajrovic, Bartel et Galvez sont titulaires pour ce match. Le Werder commence bien avec un pénalty converti par Hajrovic à la 4ème minute suite à une main d’un défenseur adverse dans la surface. Illertissen égalise à la 25ème par Nebel libre de marquage sur un coup-franc. Trois minutes plus tard Makiadi, face au but et avec le gardien au sol, trouve le moyen de tirer dans les bras du portier…
A la mi-temps Dutt sort Bartels pour Selke mais aucun but ne sera marqué, on verra donc les prolongations. Lukimya puis Selke portent le score à 3-1 avant une réduction du score à la 102ème. Le Werder tient bon pour se qualifier. Ce sera le Chemnitzer FC au prochain tour, un club de D3 apparemment mais surtout le club formateur et des débuts d’un certain Michael Ballack.

Que ce fut laborieux ce match, on voit que l’équipe n’est pas au point défensivement et collectivement. Un + pour Selke qui pourrait être la révélation cette saison et un – pour Bartels qui passera la saison sur le banc s’il nous sort le même match la prochaine fois.

A bientôt !

Analdo

Roazh Takouer

6 commentaires

  1. Tout en sobriété Blaah.
    Et les claques contre l’OL on les mentionne pas?

  2. Salut l’artiste et bienvenue. J’ai de la sympathie pour ton club, parce que j’en avais pour micoud et surtout Thomas Schaaf, qui, avec son nom et sa tronche à moustache, me plaisait beaucoup !

  3. Salutations les plus sincères.

    Je ne connais pas trop ce club, je serais ravi de suivre ses aventures.

  4. Et Diego ? Le mec porte le werder en 2008-2009. C’était une équipe magnifique a voir jouer avec le brésilien à la baguette.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.