Belgique – Angleterre (2-0): La Three Lions Academy est quatrième

Salut les gueux !

On se retrouve pour la dernière académie de l’équipe d’ Angleterre pour ce mondial russe. Ce match pour la quatrième place nous oppose à la Belgique, que nous avons déjà affronté en poule. D’un côté, la Belgique – qui a chuté contre la France – va tenter de faire mieux qu’en 1986 au Mexique (4e place à l’époque) et de se passer les nerfs. De l’autre côté, l’ Angleterre a déjà réussi son Mondial, malgré sa défaite contre la Croatie.

Je ne m’attends pas à des merveilles, l’enjeu d’une place sur le podium étant tout relatif. C’est ainsi que, sans enjeu réel et donc nul besoin de superstition, je porte mon maillot des Three Lions pour la première fois du Mondial, direction un bar du centre de Bruxelles.

Mais d’abord, mes bons, place à l’inattendue rubrique, « le saviez-vous«  ?

J’aurai pu vous parler bien sûr du Brexit. Ou du débat sur les origines du cricket, qui oscille entre ascendance flamande ou anglaise. Et finalement, j’ai choisi de vous parler de la Tour de Londres.

Pour ceux qui dormaient en cours d’anglais, c’est ça.

Figurez-vous, mes chers, que des briques flamandes ont été utilisées pour la rénover en 1278, sous Edouard I.

#Australie #Ecosse#Accentmoisi

Ce qui n’a pas empêché la Tour d’être une prison de type « porte ouverte » ou d’avoir été prise d’assaut à de multiples reprises. Le rapport avec le match de cet après-midi ? Les importations belges n’ont jamais vraiment réussi à l’Angleterre. Ce match oppose en effet la (potentiellement) meilleure défense de Premier League à la (potentiellement) meilleure attaque de Premier League. Les mecs d’en face jouent tous chez nous, hormis Tielemans, Meunier (France) et Witsel (Chine).

Les gars :

Gareth, cet élégant homme, opère plusieurs changements. Jones remplace Walker en défense centrale « droite », Rose remplace Young. Le milieu sera constitué par Dier en défensif, avec Delph à gauche et Loftus-Cheek à droite. Kane et Sterling commencent en pointe. Ca donne ça :

 

Le match :

L’Angleterre joue en rouge et n’a perdu qu’en jouant en blanc dans cette Coupe du Monde. C’est donc tout naturellement, qu’après une bonne première occupation du terrain, le premier contre se transforme en défloration an*ale. Les Belges remontent vite le ballon, Chadli à gauche centre pour Meunier, qui profite de l’espace laissé par Maguire derrière lui et le gros c*l de Rose, pour marquer d’une reprise du tibia (1-0, 5e).

Premier but au bout de cinq minutes, je sens que le match va être long. D’autant plus que je suis entouré par une trentaine de supporters belges ET que mon habituel comparse anglophone est bloqué par sa future belle-famille dans le BéWé (i.e. Brabant Wallon pour les non-initiés). Du coup, je bois pour deux.

Plus sérieusement, le plan de jeu belge est simple mais efficace. Laisser le contrôle du ballon à l’Angleterre et nous prendre en contre, en jouant sur les relances de Kévin et la vitesse d’Hazard et Meunier, notamment.  Côté anglais, on a la possession et mise sur les accélérations et autres dribbles de Sterling. Autant vous dire qu’il n’y a pas moult occasions sérieuses pour l’Angleterre.

A la mi-temps, Rose sort pour Lingard, Delph reculant au poste de latéral. Rashford remplace Sterling.

L’Angleterre continue sur le même rythme en seconde mi-temps. Contrôle global du match, manque de joueurs incisifs devant et exposée aux contres belges.

A la 69e, Dier – milieu défensif – propose un appel plein surface, place un piqué qui bat Courtois mais voit sa balle sauvée par Alderweireld « Appelons le Toby » (© Lizarazu) d’un fort joli tacle sur sa ligne. Sur le contre suivant, Meunier se retrouve seul au coin gauche de notre rectangle mais voit sa reprise de volée – fort jolie encore – sauvée par Pickford.

Enfin, à la 82e, Hazard – de nouveau sur un contre – mystifie Phil Jones et bat Pickford au second poteau (2-0, 82e). Match plié, merci et à dans quatre ans.

Les notes :

Pickford (4/5) : Ne peut rien sur les buts, encore exemplaire sur la frappe de Meunier. #bestkeeper #goldengloves #courtoissalope

Stones (4/5) : Patron de la défense.

Maguire (3/5) : Première « grosse » erreur pour Harry qui aboutit au but de Meunier. Manque d’égaliser sur corner.

Jones (2/5) : Bonne prestation d’ensemble, ternie par le coup de rein d’Hazard qui lui en fait perdre un. Il a l’air vieilli ou c’est la calvitie précoce ?

Rose (2/5):  Inoffensif, au moins autant responsable que Maguire sur le premier but. Remplacé par Lingard (2/5) qui a essayé.

Trippier (5/5) : Je ne m’attendais pas à le voir jouer. Toujours aussi bon, devant et derrière. #bestbackdroit #meuniernesaitquecourir

Dier (4/5) : Bon match défensif, +1 pour le ballon piqué sur Courtois.

Delph (3/5) : Meilleur latéral que milieu, dois-je encore me répéter ?!

Loftus-Cheek (3/5) : J’ai soupiré en voyant sur la feuille de match. Il a été plutôt bon sur le côté droit. Remplacé par Dele (N/N), pourquoi lui plutôt que Vardy ? Ou Welbeck tant qu’on y est ?

Sterling (3/5) : Plutôt virevoltant en début de match, dans un poste assez similaire à celui de City. Remplacé par Rashford (3/5). Ouais. Il a essayé aussi, c’est bien.

Kane (1/5) : Soit il est cramé, soit il n’a plus envie. Ce n’est pas parce qu’il est capitaine qu’il doit absolument rester sur le terrain.

Analyse & bilan :

  • Coupe du Monde réussie, au niveau des objectifs : on a dépassé les quarts de finale en étant l’équipe « surprise » du dernier carré.
  • Coupe du Monde réussie, au niveau de l’engouement populaire (enfin…), à confirmer pour les prochains matchs Ligue des Nations amicaux. Surtout, les sept matchs disputés ont redonné quelque chose qui manquait depuis des années : l’espoir. On peut enfin croire en notre équipe.
  • Le 3-5-2 défensif a été très convaincant contre les petites et les grosses équipes. L’équipe a la plupart du temps défendu en bloc et n’a laissé que peu d’espaces. Jones et Maguire vont être les tauliers de la défense, en attendant le retour de blessure de Gomez pour concurrencer Walker. Young a été étonnamment bon et devrait céder sa place à Rose dans le futur. Trippier a été monumental, défensivement et offensivement, à center, tirer les corners et à marquer sur coup-franc direct.
  • Bémol, il demande une débauche d’énergie conséquente, les latéraux et les ailiers devant multiplier les montées / descentes. On a probablement payé ce manque de fraîcheur lors les deux derniers matchs.
  • Le milieu n’a peut-être pas été assez créatif. Henderson a été très bon pour les changements de jeu. J’attendais plus de Dele, qui a joué le tournoi sur une cuisse. Lingard va probablement retourner sur le banc avec le retour d’OX. Peut-être intégrer des joueurs plus « dribbleurs » (Sturridge, Lallana… s’ils ne se blessent pas) pour apporter quelque chose de plus sur les ailes.
  • Le jeu sur phase arrêtée a été exceptionnel. Dans ce qui a été une Coupe du Monde mettant en avant les défenses, il fallait bien ça, bonne idée de Gareth.
  • Kane finit meilleur marqueur des phases de poule de la compétition et surnage dans une attaque assez transparente.

Félicitations à la France pour sa victoire finale et on se retrouve en septembre pour un premier match de cette aberration Ligue des Nations contre l’Espagne !

Ken

Ken SingTown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.