ARSENAL – CHELSEA (0-0) : LA GUNNERS ACADEMY LIVRE SES NOTES

Un match comme un autre à la gare routière.

Le-match

Putain, il était bon ce match. Oui, il était très bon. Je me suis demandé longtemps si j’allais avoir quelque chose à redire, mais franchement non. Rien n’a dénoté, ni individuellement, ni collectivement. Bon, si, un petit truc quand même : le bus à impériale de l’ami portugais nous a encore empêchés de marquer. Frustration. Venu pour jouer le 0-0 (encore une fois), José « J’aime bien le beau jeu, mais pas contre les grosses équipes, faut pas déconner » est reparti avec son point, comme il le souhaitait. Alors oui, je suis ravi de voir qu’on est en train de se mettre au niveau des grosses écuries, oui, c’est seulement le deuxième match sans but de Chelsea cette saison, oui, c’est un aveu de sa part sur le danger que représente Arsenal de bétonner en venant à l’Emirates mais bordel, savoir qu’il a encore eu ce qu’il voulait me râpe un peu les raisins. Le mec veut jouer le nul? A nous de montrer que ce sera pas possible.

Alors la faute à quoi, la faute à qui ce match nul, cette absence de buts? A une défense de Chelsea bien regroupée autour de sa surface, laissant peu d’espace pour les combinaisons habituelles de Giroud avec ses milieux de terrain et obligeant Arsenal à se déporter sur les côtés pour des centres réussis, mais avec un Giroud bien cerné à l’arrivée. A un manque de tranchant dans la dernière passe côté Gunners. A un manque de réalisme aussi, cf les frappes pétées d’Alexis ou Cazorla en bonne position, ou encore le tir mouligasse d’Özil dans la niche de Courtois. A une deuxième période moins intense que la première et à des changements un peu tardifs (il aurait été intéressant de voir Welbeck et Walcott venir chatouiller les mollets vieillissants ou trop chargés d’Ivanovic et Terry).

Mais on peut clairement dire que les bases sont là, qu’elles sont saines et que Wenger peut travailler dessus pour viser encore plus haut. Certes Chelsea venait dans une optique très peu offensive mais Fabregas a quand même été absorbé par le milieu d’Arsenal, Hazard n’a jamais trouvé l’ouverture malgré ses changements de côté et Terry a été mis de nombreuses fois à contribution. Je ne parle pas de la tristesse de l’impact d’un Drogba blessé et vieillissant en fin de match ou des fautes répétées d’un Ivanovic souvent en retard face à la vivacité d’Alexis.

Les-notes

OSPINA : 3/5
Sa sortie sur Oscar ? Bah, au moins, il y est pas allé pour le fun.

BELLERIN : 4/5
Plus ça va, plus je me dis que Debuchy va avoir du mal à le débusquer (et si vous vous posez la question, oui, j’ai choisi le verbe exprès). On le savait très utile devant, mais il a surtout fait des progrès fulgurants derrière, au point de pouvoir faire face à Hazard ou Willian. Xcusez du peu.

MONREAL : 5/5
Alors lui aussi, dans le genre « Bonjour, avant je savais pas défendre mais maintenant tu pries quand tu vois Gibbs », il se place très, très bien. Il a intelligemment profité de la possession d’Arsenal et des relais d’Özil notamment pour placer une tripotée de centres vraiment chouettes, qui auraient sûrement fait mouche si Giroud n’avait pas eu la grosse tronche de Terry en train de lui renifler les fesses pendant 90 minutes.

KOSCIELNY : 4/5
Nan mais c’était mieux de mettre Cahill dans la Team of the Year. Tocards.

MERTESACKER : 4/5
Sérieux, mais même lui il a fait un bon match ! IL A FRAPPÉ AU BUT BORDEL. Mal, certes. Mais quand même ! IL A MÊME GAGNÉ UN DUEL DANS LA SURFACE FACE A OSCAR. Comme vous êtes pas complètement crédules, je vous ai mis les images :

COQUELIN : 5/5
J’attendais un nouveau test. Nouveau test il y a eu. Oui, Francis est bien, Francis est même très bien. Il fait la salope quand il faut, il coupe les contres (un truc dont on avait terriblement besoin), il se jette quand il faut, il ne fait pas le poulet sans tête, il gagne ses duels. Il est là, il est présent. Oui, c’est inexplicable, inexpliqué. Mais je lance officiellement #Coquelin2016. J’ai pas peur, hein. Mickaël Silvestre a porté le maillot bleu, Jourdren réclame une place en sélection et Gonalons est apparemment un grand oublié de l’équipe de France, donc bon.

CAZORLA : 3/5
Problème d’exposition similaire à celui d’Arteta : son jeu n’est désormais plus vraiment dans la dernière passe, on le voit logiquement moins. Mais toujours aussi juste techniquement et dans ses choix de distribution. Curieux de voir son taux de passes réussies, tiens. Lui aussi aurait tout intérêt à monter frapper un peu néanmoins.

RAMSEY : 4/5
Princesse Casse-Noisette brisette de la talonette.

OZIL : 3/5
Dans tous les bons coups vers l’avant, partout en première, beaucoup moins présent en deuxième. Comme je fais une analyse par match avec lui, voici celle de ce week-end : sa protection de balle a carrément progressé. Il perd quasiment plus ses ballons comme un faible avant de se mettre à pleurnicher. Devrait quand même prendre plus de frappes, ses tirs à mi-distance sont pas dégueus.

ALEXIS : 5/5
On sent qu’il adore les gros matchs. On dirait le chat de Madame quand tu lui sors son laser. Le machin devient complètement siphonné. Bon, il a encore fait n’importe quoi de temps à autres, sa frappe de balle est ultra-aléatoire mais c’est pas le match où il a eu le plus déchet, loin de là.

GIROUD : 2/5
Sale aprem’ pour Olivier qui s’est tapé Cahill – bon passe encore – mais surtout un grand Terry. Citation commune avec Luke Seafer : « Il veut pas crever un peu Terry ? Ça fait combien d’années qu’il nous casse les couilles ?! ». Bref, OliGi a fait les efforts, a tenté pas mal de choses en pivot mais y avait du monde au mètre carré devant la surface.

Substitutes

WELBECK (pour Coquelin à la 75e) : Tout droit à fond. Aurait pu. Un peu plus tôt, peut-être, Arsène?

WALCOTT (pour Giroud à la 85e minute) : Le nombre de mecs qui chantent son nom à son entrée diminue gravement avec le temps, ce qui indique une tendance inversement proportionnelle à le voir se barrer.

Sinon

Après la première faute d’Ivanovic, j’avais misé (un peu ironiquement, hein, je ne vous le cache pas) que le gros lard prendrait son premier jaune à la 70e. Putain.

Fabregas est une salope. Il est bon de le rappeler de temps à autre.

Ah et Drogba est une salope aussi. Il a de moins en moins de cheveux, de moins en moins de cannes mais visiblement toujours autant de gueule. Admirez-le nous faire une déclinaison de la Fucking Disgrace afin de convaincre l’arbitre de touche qu’Ospina était sorti de sa surface.

Facebook-300x300La Gunners Atwittercademy fait dans le social. Tu peux venir nous lire sur la page de l’Acad’ sur Facebook et tu peux nous suivre sur Twitter aussi. On t’a mis des gros boutons, pour que tu puisses cliquer facilement, on sait bien que c’est pas toujours évident.

 

7 thoughts on “ARSENAL – CHELSEA (0-0) : LA GUNNERS ACADEMY LIVRE SES NOTES

  1. Quand même, ce dragon punch dans la bouche à Oscar, sur le moment c’était comme boire 3 pintes de Chimay en 30 minutes : tu sais que même si ça risque de te foutre dans la merde grave, sur le moment c’est un vrai délice. Et puis bon, là c’était le délice sans les conséquences, alors on prend.

  2. @Roland : Tu joues le contre-pied tel Max-Alain.

    @Rootsuko : Il faut que je me renseigne là-dessus, j’en ai vaguement entendu parler.

    @Willy Pagnol : Oui, et reoui.

    @Camled : Pour moi, y a plusieurs raisons valables pour lesquelles il ne siffle pas penalty : la première, c’est qu’Oscar pousse le ballon sans avoir aucune chance de le rattraper ; ensuite Ramires a encore moyen de jouer le ballon ; et puis même si c’est impressionnant je pense que le choc est autant dû à la course de l’un que de l’autre.

  3. Ramirez est une salope sur le 2eme Vine… faire ça à Monreal, il le sait qu’il n’y aura pas de répercutions, va faire ça à Flamini tocard !

  4. La saison est pas finie, mais si je devais la résumer en un mot: Coquelin !

    Je suis sur le cul pratiquement à chaque match de voir ce qu’il est capable, il est bien dans son rôle de 6 (bon c’est pas exactement un vrai 6, mais ça y ressemble) et ça c’est clairement ce qu’il nous manquait.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.