Arsenal – Napoli (2-0) La Gunners Académie contrefait ses notes

4

Tonton sort les poubelles du groupe

avantmatch

Groupe de la mort, blah blah blah, bon, la presse essaie surtout de vendre n’importe quoi, vu la présence d’un club français dans le groupe. Je pense qu’en Italie ils diront que le vrai groupe de la mort, c’est Ajax-Milan-Barça. Bon chacun son point de vue, je pense pas que l’un vaille plus que l’autre.  Naples et Dortmund sont des nouveaux arrivés, j’entends par là qu’ils sont présents sur le devant de la scène depuis 3 à 4 ans uniquement, et bien qu’ils aient des équipes talentueuses, au même titre qu’Arsenal d’ailleurs, il leur manque une certaine expérience de la C1, une certaine organisation interne, une gestion telle celle de vieux briscards comme Manchester, Milan, Barcelone ou encore la Juve, vous m’aurez compris, les grosses machines du foot européen.

Au mieux, je parlerai de groupe des équipes en forme. Parce que l’OM non plus n’a pas les pieds cassés en ce début de saison, il tient la dragée haute face aux deux [mettez ici ce qui vous chante] de Ligue 1.

En prenant les trois points à Marseille, Arsenal avait déjà une bonne option en poche pour la qualification, parce que non, ça va pas être facile, ni pour les Gunners, ni pour aucun des trois autres membres de ce groupe des gagneurs de début de saison. Mais là où il faut être positif, c’est que quand l’équipe d’Arsenal est moralement au mieux, presque rien ne peut les arrêter. Et vu la série en cours, on peut dire qu’ils pètent le feu. Jouer Naples à domicile juste maintenant, c’est le calendrier idéal. Parce qu’en cas de victoire, on pourrait déjà se qualifier en recevant Dortmund, et s’assurer ensuite la première place avant même de recevoir Marseille. Mais ça…

 

compos

compo

 

 

 

 

 

 

 

buts

8′ Giroud décale Ramsey, qui semble complètement foirer son centre, trop fort, trop en retrait, mais c’était juste une bourde de la réalisation qui ne nous montre pas que Özil se baladait seul à l’entrée de la surface, et qui d’un simple plat du pied gauche dévissé a pu placer le ballon dans l’angle grand ouvert de Reina, 1-0

15′ Combinaison dans la surface entre Giroud et Özil, ce dernier centre en retrait juste devant la cage de Reina qui ne peut rien faire devant Giroud, 2-0

 

match

Arsenal a démarré en laissant les napolitains sur la ligne de départ, d’ailleurs tout le long du match les italiens ont eu du mal à trouver leur jeu. On entend beaucoup d’éloges sur cette équipe, ce soir ils ont été très loin de nous montrer ce que valait leur football. Est-ce le génie de Wenger? Sachant que Naples sait jouer le ballon, qu’en serait-il si on le conservait? On a eu là une partie de réponse, le jeu sans ballon des napolitains laisse vraiment à désirer, le replacement et l’agressivité étaient plutôt maladroits, et la justesse du jeu des Gunners les privait en permanence de la possibilité de construire. Malgré son affreuse coupe tape-à-l’oeil (avec un marteau et un burin), j’ai à peine vu Hamsik.

J’espère que Higuain aura apprécié la partie.

 

notes

Szczesny [3]  Mériterait presque un 4 pour son taux de passes réussies vers ses défenseurs. On va pas dire qu’il s’est trop ennuyé du coup, mais il a plus joué avec ses pieds qu’avec ses mains.

Sagna [4]  Tout le temps devant, toujours à proposer des solutions à Özil et Ramsey, alors certes défensivement c’était pas énorme, et il y avait pas grand chose à faire, et ses centres n’ont pas toujours été justes, mais le surnombre, c’est important. Et puis je l’aime bien Poulpy, il donne toujours tout ce qu’il peut.

Mertesacker [3]  Soit les attaquants de Naples sont ridicules, soit…genre hier je l’ai vu réussir plusieurs interceptions, c’est du jamais vu. Heureusement ses relances sont là pour nous rassurer, c’est bien Per qui était sur le terrain.

Koscielny [5]  Aucun doute, le niveau n’est pas du tout le même, interceptions, têtes et relances sont propres. Et en plus il se permet de monter balle au pied. Grande classe pour Bosscielny.

Gibbs [3]  M’a semblé un peu emprunté en défense, mais ses offensives étaient intéressantes. Là aussi le surnombre a été important, en fait on se demandait à quoi pensaient les napolitains en marchant sur le terrain.

Flamini [5]  S’améliore de match en match, s’il reste à ce niveau là c’est parfait, déjà c’est rassurant d’avoir un vrai pilier devant la défense, et en plus il est techniquement viable pour participer à l’offensive, je l’aime de plus en plus, alors que je le croyais fini.

Arteta [3]  Moins important dans le jeu qu’à son habitude, peut-être aussi par le fait que Ramsey a gagné en volume de jeu et en présence sur le terrain. En fait il doit se demander où est-ce qu’il pourrait bien jouer avec un Flamini et un Ramsey qui prennent toute la place.

Ramsey [5]  A gâché quelques ballons en tentant des tirs inutiles, mais se rattrape bien par son énergie, sa disponibilité, sa polyvalence et sa mobilité tout au long du match, là je me suis sérieusement demandé ce qu’ils lui ont donné pour qu’il coure comme un lapin pendant aussi longtemps.

88′ Monreal [-]  Il a pas l’impression que Tonton se fout un peu de sa gueule?

Rosicky [2]  Alors que l’équipe est dans un dynamisme d’enfer, c’est Tomas qui a du mal à suivre, un peu le monde à l’envers mais bon…faudrait que Cazorla et Podolski ne nous reviennent pas aussi mous que lui.

65′ Wilshere [3]  Entré parce qu’il fallait bien aider Rosicky à sortir du terrain, le pauvre avait l’air totalement perdu.

Giroud [4]  On va pas justifier sa performance par l’incapacité de la défense napolitaine à réagir face aux mouvements des Gunners, mais l’intégration de Giroud dans le jeu de passes d’Arsenal est assez bluffante. À Swansea comme dans ce match il a su donner des arguments pour que je finisse par bien l’aimer. J’aimerais que cette tendance se confirme, et qu’on ait pas besoin d’un buteur attitré, que l’équipe soit participative et marque qui pourra, celui qui sera le mieux placé ou qui aura la meilleure opportunité, sans avoir à porter une starlette au sommet du classement des buteurs mais juste être efficace devant les buts. Pour l’instant c’est le cas et ça me plaît.

Özil [5]  Certes la note maximale est là pour son implication dans les deux buts, mais comme Ramsey, il a beaucoup bougé et beaucoup touché le ballon, reste que les mouvements et échanges avec Sagna doivent encore être travaillés pour en tirer le meilleur possible. En face il y avait des couilles molles ce soir, ça sera pas toujours forcément le cas.

 

général-acad

 

Géranal Desarmé

 

Toi zaussi rejoins le Père Fidalbion, le Géranal et la communauté arsenaliste de Horsjeu sur notre magnifique page Facebook https://www.facebook.com/LaGunnersAcademy

4 thoughts on “Arsenal – Napoli (2-0) La Gunners Académie contrefait ses notes

  1. Bonne acad’ mon géranal.

    Même si le match était intéressant, je trouve qu’il nous manque encore un match référence.

    Mais Ramsey-Giroud-Ozil ça fait plaisir car ils se sont trouvés, et pas uniquement à se match, ils arrivent à bien combiner.

    Je suis dans l’ensemble d’accord avec tes notes, une belle preuve d’objectivité. Mais pour Rosicky (il va revenir à son niveau, c’est juste une question de temps), on peut pas lui jeter la pierre, car en latéral il a toujours juste dépanner, il est pas à l’aise.

    Faut le replacer en milieu offensif, là iil peut faire des miracles.

  2. Quand j’ai dis que Luis Gustavo n’était pas venu à Arsenal parce qu’il avait peur que Ramsey le mette sur le banc c’était une blague, et bah en fait non.

  3. Ozil fout vraiment la merde ! Depuis qu’il est arrivé personne n’est jamais d’accord sur la compo…
    Merci pour l’acad. Rosicky mérite un +1 : il permet le 1er but en emmenant les 2 défenseurs ce qui laisse le champ libre à Mesut (et un -1 aussi pour son raté).

  4. @Mr Tete: facile, depuis que Özil est arrivé, il y a toujours permutation entre un ailier et le joueur qui appuie Giroud, là en l’occurrence c’est l’aile droite qui s’est partagée entre lui et Ramsey, au moment du premier but c’est Ramsey à droite et lui au centre, au moment du deuxième but, c’est Özil qui se lance sur la droite avec Giroud. Alors on pourrait effectivement dans les prochaines académies mettre les deux joueurs concernés par les permutations sur les deux postes, mais à priori tout le monde a compris. Ça sera intéressant de voir le retour de Cazorla, parce que là on aura deux joueurs d’excellente qualité aux deux postes (meneur et ailier gauche), et Walcott qui ne bougera pas de son aile droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.