Bayern Munich – Arsenal (0-2) La Gunners Academie vomit sa choucroute et note

C’est pas grave.

avantmatch

 

Par quoi commencer? La situation ultramerdique d’Arsenal en ce moment? Allons-y. Perdre contre Tottenham, la plus grosse connerie de la saison, surtout quand on est juste derrière et que les 3ème et 4ème places qualificatives pour la LDC sont en jeu. Le calendrier s’annonçait favorable, avec néanmoins un match à Old Trafford, et voilà cette nouvelle épine qu’est devenue ce match à WHL. On peut aussi parler de la branlée prise à l’Emirates contre le Bayern, dont on aura la chance d’avoir assisté à la conclusion au moment où vous lirez ces lignes. Arsène parlait de revanche, disant que son équipe n’a pas eu de chance, qu’elle était entrée trop tard dans le match puisqu’elle perdait déjà 0-2. En honnête homme (taisez-vous les rageux jaloux), il a aussi reconnu l’assurance et la suprématie d’un Bayern à qui tout réussit en ce moment.

Bref, la TSR a décidé de céder à la pression populaire, et vu la faune locale en Romandie, c’est Malaga-Porto qui passera en français, une fois de plus j’aurai droit à un match en allemand. Les commentateurs de la SRF Zwei rigolent en parlant d’Arsenal, avec un sosie de Gilbert Gress en guise d’invité. En le regardant rire en allemand je me dis qu’en tant que pseudo-alsacien il pourrait montrer un peu de respect, mais passons.

Ah, info de dernière minute, le présentateur vient d’appeler le papy « Herr Gress ». Voilà, au moins maintenant c’est clair, vous avez un collabo à Straßburg. Les abrutis cathos du Bayern portent des pancartes « Habemus PEPam » – je pourrai rire jaune une fois que Heynckes sera parti et que Guardiola passera pour un dieu vivant pour avoir juste récupéré une équipe hors du commun, comme c’était déjà le cas avec le Barça de Rijkaard.

 

compos

 

bayern2

 

 

match

 

1ère Mi-temps

  • Putain de mes couilles!! Je faisais ma compo tranquilou sur fotochoppe en me disant que ça allait dormir un moment, et Giroud plante à la 3ème minute!! Plus que deux HAHA. HAHAAAAAAAAAA PUTAIN 2 BUTS !! 0-1.
  • Deuxième hors-jeu contre le Bayern, on voit que l’absence de Vermaelen améliore nettement l’alignement de la défense. Attention, notre capitaine est une machine de guerre contre les machines venues du futur, cette taquinerie ne retire en rien mon énorme respect envers lui.
  • Le terrain semble très glissant, sans métaphore aucune, les Gunners se frottent tous le cul parterre.
  • Voilà, maintenant on s’endort.
  • Fabianski n’a pas encore commis de boulette.
  • Ça neige. Blanchissage pour Fabianski? 3ème ballon qu’il bloque, il est en train de niquer ses stats.
  • Faute de Kroos sur Ramsey, sifflée en faveur du Bayern. On tient une excuse pour la défaite de ce soir.
  • Le Bayern joue avec une incroyable lenteur et sans aucune précision sur les tirs. On se demande si c’est toujours les mêmes d’il y a deux semaines. Et Arsenal marque sur son seul tir cadré, on se demande si c’est la même équipe que depuis septembre.
  • Frappe de Kroos bloquée par Fabianski, d’ores et déjà homme du match à la 25ème minute.
  • Le Bayern est mou, mais se replie bien, du coup les Gunners n’y arrivent pas et c’est un peu comme un film de Guy Debord.
  • Vermaelen s’échauffe, j’ai pas suivi, il se peut que Gibbs se soit blessé. Syndrome de Diaby?
  • Gigi s’est cassé un truc. A voir le ralenti de l’intervention de Van Buyten, c’est le genou. On a Gervinho et Arshavin sur le banc si ça s’avère grave. Gigi se lève, c’est un grand garçon, beau et musclé, comme on a pu apercevoir dans Têtu.
  • On met la pression et le Bayern déjoue, dommage qu’il ne reste que 5 minutes.
  • Gibbs prend un jaune pour un tacle joliment exécuté sur Robben, qui bizarrement ne s’est pas blessé sur le coup. Non le tacle n’était pas spécialement violent, mais on connaît la résistance du joueur.

 

Mi-temps: mini hold-up d’Arsenal, qui marque sur sa seule occasion. Les deux défenses sont bien placées, le Bayern a maladroitement et mollement tiré quelques ballons sur Fabianski et par-dessus les buts. Vu qu’il y a pas grand chose à perdre, je sens que les Gunners vont passer à la vitesse supérieure en 2ème. Attention aux contres, même si Robben a l’air d’être en vacances, que Kroos est dans un mauvais jour et que Müller explosera l’arbitre s’il se trompe encore une fois sur un corner sifflé en sortie de but.

 

2ème Mi-temps

  • Bonne frappe de Robben déviée en corner, sifflé juste par l’arbitre. Müller pourra finir le match.
  • Frappe de Kroos pas loin, ça chauffe, il faudrait vite leur montrer qu’ils ne sont pas maître chez eux, sinon on risque de se prendre une belle Bratwurst.
  • Le commentateur suisse-teuton parle de Stéphane Lambiel, ce qui est très logique pendant un Bayern-Arsenal de LDC. Voilà qu’il parle aussi de Senderos. Ah, j’ai trouvé un rapport, paraît-il Senderos a joué un jour à Arsenal. Peut-être bien qu’il a fait une confusion entre Djourou et Stéphane Lambiel. De quoi se couper les cheveux en quatre.
  • Mandzukic fait sa chochotte parce que Koscielny lui a effleuré le bras.
  • Gigi veut marquer le but de l’année à 35m, ça passe par dessus.
  • Mandzukic refait la chochotte parce qu’Arteta lui prend le ballon de la tête. On joue au football ou bien?
  • Hors-jeu inexistant sifflé contre Walcott. Déjà qu’on n’a pas d’occases…
  • Arrêt sublime de Fabianski sur une frappe de Müller.
  • Carton pour Lahm pour une faute stratégique sur Cazorla. #dueldenains
  • Arrêt de Fabianski sur une frappe de Müller. Homme du match ou pas, il faudra faire une prise de sang.
  • Jaune pour Rosicky qui démonte Robben. Cette fois il reste au sol, mais finit par se relever. Ils lui ont donné quoi avant le match?
  • Arsenal joue mal, et gagne. Le Bayern cadre peu de ses nombreuses frappes, les cadrées étant brillamment arrêtées par Fabianski. Allô? Non mais allô quoi?
  • Mertesacker réussit ses dégagements même du pied gauche, ceci n’est plus un match de football mais un tournage de Ridley Scott.
  • Robben part seul au but. Et? Fabianski. On a chaud sur le corner, mais ça défend comme ça peut. Purée, sortez le SMECTA.
  • 417ème tir au dessus, cette fois c’est pour Kroos. Gervinho remplace Ramsey, AOC remplace Walcott. Arsène met le paquet sur l’attaque. Côté Bayern c’est Gomez pour la chochotte.
  • Jaune pour Giroud qui exprime sa joie de l’élimination de Schalke
  • Robben rate même ses fameuses frappe enroulées. Entre ça et Fabianski, j’en connais qui sont mal barrés.
  • Gigi foire grave son contrôle-passe/frappe dans la surface.
  • Gervinho met du caca dans les slips allemands. Dommage que personne suive le ballon qui passe doucement devant la cage vide de Neuer.
  • Mertesacker prend un jaune pour une obstruction, là ça devient un peu abusé. Bon, certes, c’était sur Robben qui se prend sa 52ème faute du match.
  • Bon, il reste dix minutes, autant dire que l’odeur de l’élimination est de plus en plus forte, même si Fabianski fait des miracles devant Müller.
  • Jaune pour Martinez qui fait une Nani sur Rosicky.
  • Jaune pour Cazorla pour un pied en retard sur Van Buyten.
  • Sur un corner de Cazorla, Koscielny place une tête ras le poteau, Neuer fait la pute en gardant le ballon, on est pas loin d’un Ajaccio-Bastia, l’arbitre calme tout le monde. Je devrais me réjouir, mais à cinq minutes de la fin, je vois pas tomber le troisième. Koscielny prend un jaune pour avoir voulu prendre le ballon de force à cette connasse de Neuer. 0-2.
  • Jaune pour Gomez pour une faute à la con qui empêche le contre, bref, on ne compte plus ces fautes ni les cartons qui vont avec…
  • Quoiqu’il arrive aujourd’hui, on peut dire qu’on a fait un match pourri mais que la défense a été héroïque et l’attaque efficace. Diantre! Mais on dirait un match d’Arsenal en championnat dont les rôles seraient inversés…

Bon, on gagne et on est éliminé, ça me va. J’attendais la fin du match avec impatience. C’est quelque chose qu’on ne peut ressentir qu’avec Arsenal. Aucune déception, ce qui est peut-être normal avec une victoire inutile. Oui certains vont se la jouer Compagnie Créole et tout ça, mais s’il faut gagner pour le moral, autant le faire contre Tottenham.  Alors oui désolé pour tous les rêveurs, pour moi c’était perdu d’avance. Je ne peux donc pas exprimer de joie. Frustration? Non même pas. Un sentiment de vide, voilà.

 

buts

 

3′ Lancé à gauche, Cazorla joue dans l’axe pour Rosicky, qui d’une touche écarte Walcott, Alaba glisse, il a le champ libre pour faire ce qu’il veut, il frappe au centre et Giroud qui se trouvait seul atomise le filet. 0-1

85′ Corner de Cazorla, Koscielny au duel avec je sais pas trop qui réussit à placer sa tête et le ballon rase le premier poteau de Neueur avnt de finir au fond. 0-2

 

notes

Fabianski [?]  J’ignore pourquoi, de temps en temps, Arsenal met un remplaçant sur le terrain et il devient un tueur. Mannone nous avait fait une belle campagne il y a 2 ou3 ans, je me souviens plus exactement. Ce soir, le titre d’homme du match n’a même pas été disputé. Personne ne pouvait être à la hauteur.

Jenkinson [3]  Match difficile pour le jeunot, il a le mérite de ne pas faire de boulette, il s’est bien battu même s’il n’a pas de grande influence sur le jeu.

Mertesacker [4]  Malgré quelques difficultés, il s’en sort plus que bien aujourd’hui, je suis même étonné de cette performance dans un match comme ça.

Koscielny [5]  Comme Per, n’a pas eu une soirée forcément facile, son match n’est pas parfait, mais son but me fait plaisir malgré tout. Il mérite sa place de titulaire, j’espère que ce match aura été le déclencheur de son retour.

Gibbs [3]  Dur retour à la compétition, comme pour Jenkinson, il a dû se battre pour réussir à bloquer les offensives adverses et c’est la présence en attaque qui s’en est ressentie.

Arteta [3]  Fait le boulot, sans plus. Il faut dire qu’on a pas eu un Arsenal des grands jours.

Ramsey [4]  Mais alors, puisqu’on n’a pas eu un Arsenal des grands jours…reste que Ramsey montre depuis quelques matches qu’il est teigneux, et commence à faire oublier son début de saison techniquement catastrophique. Alors que ça lui fasse chier ou pas, je le préfère nettement dans un rôle plus défensif.

72′ Gervinho [4]  Pour le peu qu’il a fourni, domination du Bayern oblige, il a quand même fait bien chier les bavarois. Note abusée certes, mais quand il montre ça, je reprends espoir.

Rosicky [3]  C’est pas faute d’avoir essayé, le tchèque n’a pas été mauvais, mais aujourd’hui le jeu collectif ne rentrait pas. En tout cas j’admire sa motivation, sa qualité technique est précieuse et malheureusement mal exploitée par Wenger.

Cazorla [3]  Là je sais pas trop quoi dire, il y avait un mur en face, et quand ça veut pas, ça veut pas. J’aurais aimé le voir frapper au but, on se contentera de sa passe pour Rosicky qui emmène le premier but.

Giroud [5]  Me faites pas chier, même si on l’a pas réellement vu du match, là il fait exactement ce que je lui reproche de ne pas faire le reste du temps. Un cadrage, un but. 100% de 5, ça fait 5.

Walcott [4]  Il a probablement pas fait exprès, il voulait tirer au but, mais sa passe décisive en début de match est peut-être le truc le plus altruiste et le plus important qu’il ait fait depuis quelques matches. Même si à la fin ça ne sert à rien, Giroud et Walcott m’ont donné espoir en cette équipe pour la fin de saison. Et surtout ils m’ont fait croire l’espace de quelques dizaines de minutes qu’on pouvait le faire.

72′ Oxlade-Chamberlain [4]  Comme pour Gervinho, il entre dans un match où on n’est pas vraiment à l’aise, on n’arrive pas à s’approcher du but adverse. Mais sur son côté droit il a montré une aisance technique qu’on n’avait pas revue depuis ses débuts très prometteurs.

 

Gustave Suppute

Si tu es ravi de l’élimination d’Arsenal parce qu’ils n’ont pas gagné de titre depuis huit ans, alors t’es qu’un pauvre inculte qui aime pas le foot, il ne te reste plus qu’à courir à la boutique du PSG t’acheter le maillot de Beckham, en ce moment il y a une promo, pour tout maillot acheté, un DVD de la carrière de merde des Spice Girls est offert.

Les autres, n’hésitez pas à visiter le site de Groverre dédié à Arsenal.

18 thoughts on “Bayern Munich – Arsenal (0-2) La Gunners Academie vomit sa choucroute et note

  1. Mais fuck Gus’. Un sentiment de vide ? Le premier plaisir du supporter n’est il pas simplement de voir son équipe jouer ?

  2. Ah, parce que tu les a vus jouer? Moi j’ai vu le plus grand nombre de passes ratées depuis le début de la saison. On a été baladés presque tout le long. Les notes positives sont dues uniquement à la rigueur et à la combattivité. Hier soir, j’ai noté Chelsea.

  3. Evidemment que je les ai vu jouer, contre une équipe d’une qualité bien supérieure, même si ils sont loin d’avoir fait leur meilleur match. On a pas mal subi, mais c’est loin d’être du à une volonté d’Arsenal. Je les ai vu très bien défendre surtout, on fait tout un plat du nombre de tir du Bayern, mais la plupart était très loin d’être dangereux, ils ont pas eu plus de 3 actions qui aurait vraiment pu faire but sans avoir besoin d’un gros coup de chance.
    Ensuite tactiquement, avec ce but marqué très tôt, c’était pas idiot de ne pas chercher à emballer le match dans la foulée mais plutôt de tout donner vers la fin, quand le Bayern commençait à vraiment flipper, et ne penser même plus a essayer de revenir.
    Techniquement c’était loin d’être parfait, mais c’était un match très intelligent, il aurait juste fallu que le deuxième but soit marqué un poil plus tôt.
    Dans tout les cas, j’ai passé un très bon moment à regarder ce match, et c’est le principal.

  4. le double poignardage de saucisses pariso mancunien fait bien plaisir Gus,

    comme disait le Baron, tu fais d’une pierre deux coups (bertin)

  5. Oui sur ça on est tout à fait d’accord, mais c’est pas l’Arsenal que j’aime. Et vu que je tapais à l’ordi en même temps, académie oblige, peut-être je regardais pas le match avec la même intensité que ceux qui le faisaient avec une bière à la main, ou qui étaient complètement plongés dedans alors que moi j’essayais de retenir tous les +/- de chaque joueur. Je me plains pas, j’adore faire les acad’, mais c’est plus le même plaisir à regarder les matches, le plaisir tu le prends à encenser ou démolir les joueurs à l’écrit :-p

  6. tuz’ram: c’est pas tant contre le joueur en soi ou contre Manchester, mais juste le symbole du footbuzz, les flashes, les paillettes…au départ j’aimais même le joueur, je m’intéressais de loin à ce Manchester là on va dire, disons que je respectais plus le Manchester de Cantona, c’était un Manchester qui avait un vrai charisme. Bref, pour revenir à Beckham, c’est le jour où il a épousé la pétasse anorexique que j’ai commencé à me poser des questions. T’es beau, t’es riche, tu peux à priori trouver une nana intelligente, bien faite, et qui mérite le respect. Il choisit une anorexique moche qui joue le rôle d’une pétasse avec des goûts de luxe dans un groupe de pouffiasses. Là j’ai compris: le bonhomme a un petit pois en guise de cerveau. Il a perdu mon respect.

  7. Putain, le but de Giroud m’a fait oublier Fabianski dans la compo. Heureusement personne l’a remarqué.

  8. @Gus : merci pour les explications,

    perso, le joueur Beckham me fait ni chaud ni froid (pas un génie, mais un grand pro), mais le buzz autour m’horripile, et puis la quenelle aux parisiens, c’est plaisir !

    sinon sur la tactique pure, assez d’accord avec hugog, des changements un peu tardifs certes, mais la volonté de pas emballer le match est une bonne idée

    ça fait deux saisons de suite que le match retour des gunners procure un vrai plaisir footballistique, bien plus intense que la démo catalane de la veille par exemple (mais moindre que contre le Milan la saison dernière où c’était époustouflant de suspense)

    pourtant je suis pas un fan de cet Arsenal dans l’absolu…

  9. @tuz: bon je précise, vu que tu dis que c’est pas un génie, je parle du Beckham de Manchester, pas du Beckham du PSG. Parce que le Beckham de Manchester vient d’une époque où tout ce cirque n’existait pas, et pour moi c’était un joueur impressionnant.

    Aujourd’hui il n’est plus footballeur, il est responsable du département communication, c’est normal que tu ne trouves pas de qualités footballistiques chez lui, il n’y en a aucune. Du moins, on les cherche encore. Et même si les médias, les qataris, et Pierre Ménès en feront tout un foin à chaque fois qu’il touchera un ballon, il ne faut pas oublier que tous les autres joueurs sur le terrain auront touché le ballon 40 fois plus souvent que lui.

  10. je parlais aussi du Beckham de Manchester, ou de Madrid : un pied extraordinaire, une vision de jeu et des transversales magnifiques certes,

    mais de la même manière qu’à part les lyonnais, peu de gens diront de Juninho qu’il était un génie… tu résumes bien en disant joueur impressionnant

    Bergkamp colle plus à la définition de génie selon moi, ou ronaldinho

  11. ah opui non là on n’est pas dans la même catégorie, Beckham n’avait qu’un pied droit, Bergkamp et Ronaldinho avaient bien plus

  12. Mais comment un arbitre peut-il sortir 9 cartons dans un match aussi calme ? Mais quand est-ce que cet enfoiré de Neuer aura une attitude digne ? Mais quand est-ce qu’on se rendra compte que la défense du Bayern est défensivement moisie ? Mais quand-est que Arshavin pourra mettre un triplé en finale de Ligue des Champions ?

    Bon, tout ça ne m’a pas fait changer mon jugement, le match aller était scandaleux de la part d’Arsenal, et il y avait largement moyen de passer face à ce Bayern là (d’hier, mais aussi du match aller).

  13. Ah Gustave, Gustave, tu ne crois pas en l’amour… Et si David était tout simplement une petite Bovary, hein, Gustave ?

  14. @Charlie: je me suis pas posé la question des cartons, mais c’est vrai qu’il avait la main légère. Il y en a deux que j’ai trouvés scandaleux, celui de Mertesacker, pour une obstruction tout sauf violente, et celui de Koscielny, alors que c’est Neuer qui aurait dû le prendre (il va se planquer au fond des buts en le bloquant dans ses bras alors que sur l’action il l’a pas touché…comme disent les jeunes, WTF?). Après, mettre des cartons à quasiment la moitié des fautes commises pour empêcher des contres, peu importe la position sur le terrain, c’était du grand n’importe quoi, ceci explique probablement cela.

    Pour la qualif’, je sais pas, à l’aller ils avaient bien balladé Arsenal, non qu’Arsenal ait été inexistant, mais c’était un excellent Bayern, comme je le dis dans l’académie de l’aller, on avait l’impression qu’ils étaient plus nombreux sur le terrain et Arsenal totalement impuissant. Le match retour était beaucoup plus jouable, le Bayern avait le ballon mais était incapable de jouer. Alors là oui, on aurait pu en mettre même quatre, mais malheureusement c’est Arsenal qui n’est pas allé de l’avant comme il aurait dû. C’est peut-être là que cette qualification leur échappe, le fait d’avoir refusé de jouer. Même si sur le fond je suis d’accord avec Hugog et d’autres qui seront du même avis, le moins risqué était de mesurer ses offensives. Mais pour se qualifier, il aurait fallu vraiment se projeter de l’avant de façon beaucoup plus claire, et profiter d’un Bayern qui doutait. Un 4-0 aurait été possible, mais on l’a même pas tenté.

  15. On l’a même pas tenté, peut être qu’arsenal ne le pouvait pas tout simplement. Il y avait des carences dans le collectif qui ne te permette pas de passer à ce niveau de la compétition.
    Après c’est normal quand tu mets un mec que tu fais jamais jouer en meneur de jeu.
    putain de sous utilisation de rosicky!!!

  16. Bonne acad’.

    Je suis un peu comme toi sur le sentiment final, et la sensation de vide. La victoire est inutile, mais elle symbolise le fait qu’Arsenal fait toujours partie des top clubs européens et est capable de rivaliser. Mais il y aura toujours ce « et si… » qui trottera dans la tête.

    L’equipe a fait ce qu’il fallait, et il faut saluer le coaching de Tonton une nouvelle fois. Je n’ai rien à dire sur l’arbitrage, qui n’a pas été scandaleux, mais pas exceptionnel non plus. L’embrouille avec Neuer est stupide, mais le règlement est clair : après un but, la balle appartient à l’équipe qui engage. Donc la seule chose intelligente pour l’adversaire, c’est d’aller se replacer dans son camp.

    La fin de saison va être longue et dure (y’a que Moké qui trouve ça sympa), mais si on pouvait capitaliser sur la confiance engrangée sur ce match, ça serait un grand progrès

    ps : pour info, le match contre MU aura lieu à l’Emirates

    La bise anale

  17. @kiki: t’as l’air de penser que c’était impossible, mais ce que je veux dire par « même pas essayé », c’est qu’avec un peu plus de culot on aurait pu le faire. On a joué de façon prudente, ça a suffi pour gagner, mais avec trois buts à marquer, il fallait oser.

    @Groover: oui j’ai même pas regardé où se jouait le match, je flippe tellement déjà que je vois le pire. Depuis Liverpool je voyais le calendrier comme clément sauf ce match-là, et le revers de Tottenham m’a mis en tête qu’on n’y arriverait pas. Mais bon, en football rien n’est impossible. Si on est capable de battre le Bayern à Munich…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.