C’est avec son éternel sens du devoir, mondialement reconnu du temps où il fut capitaine et qui le sera bientôt en tant que sélectionneur, que Didier Deschamps a accepté de faire un hangout « les Bleus ». Ce qui n’a rien à voir avec un coming-out du pendu, mais qui signifierait plutôt prendre du bon temps avec ses copains, voire carrément glander. Techniquement cela signifie surtout une visio-conférence via google +. Mais comme le succès de google  + est à peu près équivalent à celui de france 2 foot, et que le but de cette opération de com’ reste de rendre plus sympa l’image de la sélection, les community managers de la FFF ont aussi proposé aux twittos de poser leurs questions en utilisant le hastag : #FFFhangout.

C’est là que nous intervenons. Vu qu’on a pas de comptes google +, mais qu’on a bien un compte twitter. En une heure, nous avons posé 15 questions. Auxquelles s’ajoutent près de 200 questions, dont 90% de trolling (approximativement). Et à la 52e minute du hangout, victoire :

desch-bonus1

Excellente question qu’absolument personne ne se pose, pas même nous, on s’est contenté de la poser tout court ; et qui nous aura donc permis d’apprendre que Didier n’avait aucun regret.

« Oh non, c’est même pas des regrets ! ça ne m’était pas destiné  j’étais pas dans cette catégorie là ; ça concerne d’autres joueurs même si j’étais dans une liste, et j’ai du avoir quelques points sur un ou deux ans mais non, le ballon d’or c’est pour des génies et je ne suis pas dans cette catégorie là, mais déjà d’être dans une liste de 50 avec quelques points, c’est déjà bien. (…) Je n’ai jamais été attiré par les récompenses individuelles mais plus par les titres. Et les titres ne peuvent s’obtenir seul. Mais j’avais besoin de génies pour cela, des génies qui sont devenus ballons d’or, comme un certain ZZ. »

Les révélations de Didier n’ont bien sûr rien d’énorme, si ce n’est qu’on ne peut maintenant s’empêcher de se demander qui avait pu voter pour lui à l’élection du ballon d’or. Quoique l’on se souvient qu’encore à l’époque, le ballon d’or était élu uniquement par la presse. L’intérêt est peut-être finalement moins évident. On notera aussi sa lucidité sur la récompense et sur son propre niveau, ce qui aurait presque pu en faire un candidat au ballon d’eau fraîche s’il avait existé à l’époque.

Oui, le comité exagère un petit peu sur ce point.

C’est bien sûr avec une réelle fierté et une profonde émotion que le comité a donc pu entendre sa question posée à voix haute par une voix douce et délicate avant d’écouter plus ou moins attentivement la réponse de Didier, qui ne s’y attendait pas à celle-là. La sélection a été difficile pour la charmante Community manager, qui l’a avoué à l’antenne, suscitant toute la compassion du sélectionneur. Il est vrai que les questions, nombreuses donc, présentaient presque toutes un intérêt réel. Nous avons donc décidé de regrouper ici une sélection de questions recalées, pour venir en aide à nos amis journalistes sportifs , puisqu’ils sont de plus en plus nombreux à nous lire chaque jour maintenant qu’ils savent qu’ils ont des sources capables de nous prendre au premier degré.

Pour vous, meilleurs amis lecteurs, nous vous proposons d’imaginer la gueule qu’aurait du coup une conférence de presse alterfoot.

 

Les questions un peu trop classiques pour un hangout

« Bonjour Didier, est-ce qu’on pourrait avoir vos secrets minceur ? »
Déjà posé par la Grande Surface du CFC.

« Vous avez des nouvelles de Malouda ? »
Personne ne se la pose vraiment, mais si personne n’a des nouvelles non plus, c’est que personne n’en demande.

« Pensez-vous que Ben Arfa pourrez revenir en équipe de France ? Et si non, n’avez-vous pas peur de la réaction du lobby 87 ? »
Bonne question, mais déjà posée avant.

« Avez(vous parlé question minceur avec Phillip Mexes ? #JournalisteCFC » (Mansour_Loum)
Bonne question, mais c’était juste une fusion entre deux questions posées précédemment.

« À quand un nouveau joueur du @FCLorientOff en équipe de France ? Jérémie Aliadière ? » (An Orient da Viken)
Moins classique, mais Loïc Féry doit se la poser également.

« Peut-on s’attendre à un retour de Ben Arfa en équipe de France ? Si oui, dans quel sport ? » (Tibo_Sharkfoot)
Bonne question, mais on l’avait posé après.

« Didier, savez-vous que l’@Alterfoot a gagné ? » (Luke_Seafer)
Bien sûr qu’il le sait puisque c’est la question d’horsjeu qui a été retenue.

 

Les questions un peu trop polémiques pour un hangout

Après la classique mise-en-bouche pour se chauffer attaquons le gros morceau de la partie : celui de l’actualité plus ou moins immédiate et les inévitables pommes de discorde, nécessaires à toute bonne interview.

« Allez-vous vous aussi écrire un livre sur l’OM et si oui, pensez-vous à un publi communiqué dans l’Equipe ou la Provence ? »

« Êtes-vous surpris par les ennuis de José Anigo avec la justice ? »

« Journaliste sportif », métier condamné à disparaître ? »

« Didier, pourquoi ne pas vous inspirer davantage du travail de C. Gourcuff, meilleur entraîneur français, lui-même le dit ?  »

« Didier, l’OM n’avait pas d’argent pour t’acheter des joueurs mais en trouve pour publier des communiqués dans l’Equipe. Pkoi ? « (Moké)

« Pourquoi ne plus sélectionner Abou Diaby depuis 6 mois après son but contre l’Espagne ? »(The spooner)

« Êtes vous abonné a @beinsport et est ce que vous regarder les matchs de Dieu Toulalan ? » (Bertho34)

« Didier pourquoi avoir dit que le match le plus important est le match contre la Georgie , c’est pour rabaisser les espagnoles? » (AxelQuaghebeur)

« Didier, la non sélection de Toulalan, est-ce du dégout ordinaire envers les chômeurs espagnols ?! » (CharlesCHT)

« Bonjour Monsieur, Patrice Evra fera-t-il l’objet d’une surveillance nocturne particulière ? » (BobbyNosille)

« Didier, vous avez pardonné à Jacques Glassmann d’avoir honteusement dévoilé une affaire de corruption ? » (OlivierGuiol)

 

Les questions un peu trop personnelles pour un hangout

Les conflits étant plus ou moins réglés, et l’interviewé étant probablement bien chaud après ce défilé de questions bâtardes, on passe sans transition à la partie plus intime du « Mais qui êtes vous vraiment Didier ? », pour le laisser souffler un peu et établir un climat de confiance mode apéro.

« Est-ce que la carrière de consultant vous manque ? »

« Didier, pourquoi ne pas prendre Balmont en EDF? C’est un joueur qui vous ressemble, c’est son dentiste qui le dit. » (Claude Pèze)

« Sur quel site de streaming vous regardez les matchs ? » (Jeannot Lapinou)

« Didier, une question me taraude, vos dents de lait, elles ne devraient plus tarder à tomber désormais ? » (Droit_au_foot)

« Bonjour Didier, avez-vous souhaité l’anniversaire à #NicolasAnelka aujourdh’ui ;)  » (Lemeroo)

« Pouvez-vous me filer la recette de votre pot belge époque Juventus j’ai une équipe de PH qui patine un peu en ce moment ? » (Guy Mou)

« Pensez-vous avoir porté malheur à Alessandrini en le sélectionnant? Pouvez-vous alors séléctionner Jérémy Morel? « (0ali000)

« Didier, pour vous démarquer de votre prédécesseur à lunettes, pourriez-vous épeler le prénom de Gomis, l’attaquant lyonnais? » (« withoutmyhat »)

« Didier, quelle est votre marque de brosse à dents ? C’est pour mon chien. » (Alex-foo)

« Bonjour Didier, faites fi des questions idiotes qui vous arrivent. Dans un système à une pointe, plutôt Braque, Vasarely ? » (RitonMitsouko)

 » coucou Celine, tu fais quoi après le boulot ? » (Moké)

 

Les questions un peu trop indiscrètes sur la vie de groupe pour un hangout

Suite logique, après qui êtes-vous, comment travaillez-vous avec les autres ? Quel est votre projet ? C’est bien sûr la partie la plus essentielle de la conférence de presse fictive, puisqu’on touche enfin le coeur du sujet.

« Comment faîtes-vous pour aider Adil dans sa phobie des araignées et des bêtes volantes ? »

« Supervisez-vous particulièrement Alou Diarra, maintenant qu’il est de nouveau dans un club qui a le souci de l’être humain ? »

« Avez-vous expliqué à Philippe Mexès que le bacon ne fait pas partie des 5 fruits et légumes par jour? » (Claude Pèze)

« Avez-vous retrouvé le stock de Ricard de Gasset? Si oui, pourriez-vous m’en faire livrer une palette? Merci » (Claude Pèze)

« Didier, Yohan Mollo, Jérémy Menez, Patrice Evra, Debuchy, Nasri et Benzema sont cultivés. Parlez vous culture avec eux? » (Nechibou)

« Didier, comment fait-on une mise en place tactique sur tableau noir quand on a que des analphabètes face à soi? » (Claude Pèze)

« Didier, après la voiture ou l’hélico, pensez vous que Landreau peut être exclu des 23 pour le Brésil en ULM, pour la déconne?  » (Luke Seafer)

 » Pas de question. On est tous d’accord avec vous, Samir Nasri est un con. Bravo!!! » (The Spooner)

 

Les questions un peu trop décalées pour un hangout

Un peu d’humour ne fait jamais de mal. Et ça permettra à Didier de rester sur de bonnes notes, et de pouvoir retourner sereinement à son travail de sélectionneur.

« Didier, pourriez-vous dire au présentateur de parler un peu plus loin du micro ? »

« Didier, est-ce que Jardel va venir à l’OM cet été ? @OliverKayTimes l’annoncé hier » (The spooner)

« Bonjour Didier. Plutôt réalisme platonicien ou nominalisme aristotélicien ? » (VctrnDLV)

« Bonjour, puis-je vous poser une question ? » (AlexC.)

« Need the yes, need the no to win against the no ? » (ArundSpielkruge)

« Quel est le chien le plus rapide du monde? » (Socratesino)

« Vous pouvez dégager le 4e mec en partant de la gauche pour mauvais goût ? » (PaulDejala)

« Didier, vous voulez que je vous fasse mon imitation de Patrick Sébastien ? » (Hgo_mon)

« Bonjour Didier, pouvez vous demander à Lea de corriger ce méchant accent de cagole ? » (Chez les Girondins)

« Alors comme ça, le pape a démissionné ? » (AlexC.)

 

Les questions qu’on a pas eu le temps de poser lors du hangout

Le travail de journaliste ne s’arrêtant jamais tout à fait, qu’à peine la retranscription de l’interview faite, celui-ci voit déjà naître dans son esprit fécond de nouvelles questions pour sa prochaine conférence de presse.

« Dites Didier dis-donc. Est-ce vrai que vous n’invitiez jamais les Bleues de votre époque en boite le samedi soir parce que de toute façon, on ne les laissait pas entrer ? »

« Quel aéroport pensez-vous être ? »

« bjr, machin, le CFC, Beckham, un bien ou un mal pour Matuidi » (Claude Pèze)

« Didier, quelle est la différence entre un pigeon ? » (Mc Hamel)

« Didier, allez-vous obtenir l’accord de #Barcelone pour prendre le docteur #Fuentes dans votre staff à la Coupe du monde 2014 ? » (Antho_Cr)

« Et Didier, est-ce que Clairefontaine c’est un endroit que tu aimes bien venir ? » (Withoutmyhat)

 

Le hangout véritable est ici :

[jwplayer mediaid= »35530″]

 

Le comité remercie la FFF pour cette initiative, Didier Deschamps pour sa disponibilité, et Céline la community manager pour sa patience et son excellent choix.
Le comité remercie également tous les participants. La version intégrale des questions est ici.

 

7 thoughts on “Didier Deschamps ne regrette pas de ne pas avoir eu le ballon d’or

  1. Ah merde j’ai loupé ça ! Je me suis bien marré sinon avec vos questions. Les Verts faisaient ça un moment aussi, et bizarrement, ils n’ont jamais retenu une de mes questions…

  2. « Auriez-vous eu la même carrière en bleu si vous étiez né Desvilles? »
    Des années que j’y pense et je rate l’occasion…

  3. C’est moi ou il n’y avait que des personnes de l’alterfoot a poser des questions?
    En même temps ce serait logique, les chômeurs ont du temps libre.

  4. Merci pour avoir mis e l’ordre dans tout ça.

    La prochaine fois, on en fera encore plus, vivement le capitaine.

  5. Merci! Je me suis bien poilé. Ceci dit, à mes yeux, la best question ever posée à la Dèche reste: « Si Zaccheroni préfère Hiroki Sakai à Hiroshi Kiyotake, changerez-vous de stratégie? »
    Je rêve d’ailleurs d’un bis repetita avec des joueurs géorgiens…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.