CHELSEA – ARSENAL (2-0) : LA GUNNERS ACADEMY LIVRE SES NOTES

Fight for your pride, Arsène.

Facebook-300x300twitterDonc, comme après chaque défaite, c’est la débandade. Il faut révolutionner le club, contraindre Gazidis à dépenser 250 millions d’euros n’importe comment et ce dès que possible, pendre Wenger, clouer Özil au pilori. BLABLABLA, Arsenal fanbase, l’histoire de notre vie. Oui, désolé, j’ai du sable dans le vagin aujourd’hui, mais je sature de ces réactions d’enfants gâtés qui estiment que la place logique d’Arsenal est au sommet du monde. Oui, bah non. Actuellement non, pour plein de raisons et pas que des raisons footballistiques. Dimanche après-midi, on est tombés sur une équipe de Chelsea qui, pour moi, après les avoir vus jouer quelques fois maintenant, est une des meilleures équipes d’Europe en ce moment. Il faut savoir l’avouer, ces foutus blaireaux sont bien au-dessus du lot à l’heure qu’il est.

Après plusieurs années de dépenses sans compter, les Blues se sont offerts un collectif à la taille de leurs ambitions de nouveaux riches, si bien que la base dont a hérité cette tartuffe de José cette année était déjà particulièrement riche. Et même si je hais du plus profond de mon cul ce gigolo de Prisunic, il est tout sauf stupide ; l’argent qu’il a eu à disposition cet été a été dépensé intelligemment, pour combler les failles de son effectif. Fabre… Fabreg… Bon l’autre salope pour la création, Diego Costa pour le côté tueur devant le but, Matic en complément. De notre côté, l’argent a été sorti, mais certains postes-clés ont été laissés de côté et avec l’accumulation des blessures, les résultats en pâtissent. Pour affronter Chelsea et neutraliser Fabregas, Tonton a remis le couvert avec son 4-1-4-1 insupportable, le but étant d’avoir le plus de joueurs possible au contact direct de l’Espagnol. Avec Ramsey et Arteta sur la flanc, Cazorla et Wilshere étaient chargés d’épauler Flamini, laissant à nouveau Özil excentré.

MATCH chelsea-Arsenal

Le-match

Les branlées de la saison passée ont laissé des marques dans l’esprit d’Arsène. Il veut absolument équilibrer son équipe, lui offrir une assise défensive et ce nouveau système est sa réponse. L’ensemble du match semble lui donner partiellement raison. Les débats se sont montrés assez équilibrés, la bataille s’est déroulée pour l’essentiel au milieu de terrain, Chelsea a eu assez peu d’occasions nettes et Arsenal ne s’est pas fait rouler dessus. Le problème est désormais de l’autre côté : au risque de le marteler, ce 4-1-4-1 ou 4-3- 3 n’est pas adapté à nos joueurs et l’animation offensive part en sucette. Özil se flingue à petit feu en jouant sur un côté ; contraint de repiquer dans l’axe, il est contraint d’éliminer et n’a pas la marge de manœuvre dont il a besoin. Alexis nike le business et lui bouffe son oxygène en repiquant constamment dans l’axe, tout comme Wilshere. L’Anglais a réalisé un bon match mais une fois en phase d’attaque, il est trop proche de la défense et des deux gus cités ci-dessus pour servir de rampe de lancement. Quant à Cazorla, il se crève à devoir récupérer des ballons dans le milieu à 3 (le comble) et tente tant bien que mal de faire avec la forêt de joueurs dans l’axe, alors qu’il est plus ou moins le seul à devoir jouer là…

Placement
Allez jouons tous du même côté! C’est cool, et puis c’est plus simple à défendre pour eux!

Le cœur du problème est là. Car le contenu du match est loin d’être dégueulasse, on a revu des choses aperçues contre City, notamment au niveau de l’intensité, du sérieux défensif. Mais encore une fois, on a eu affaire à une équipe physiquement colossale, capable de presser tout terrain, de poser sept joueurs dans notre surface et de replier dans broncher à fond les ballons. Les buts ? Deux erreurs payées cash. Laisser partir Hazard d’abord. Laisser Fabregas ouvrir le jeu dans un fauteuil ensuite. Oui, on s’est chié dessus. Mais putain, que c’était bien exploité en face… Perdre 2-0 à Stamford Bridge à l’heure qu’il est, en voyant la prestation produite, c’est loin d’être une honte. On était en dessous et vu le niveau des Blues, ce n’est pas dramatique. Oui, c’est plus que chiant pour la course au titre. Mais la saison sera longue et y a une marge de progrès évidente.

Capture But Hazard 1
Retour sur l’action qui amène le penalty : perte de balle (complètement naze) d’Alexis, Ivanovic récupère et transmet à Matic.
Capture But Hazard 2
En une seule passe, Alexis et Wilshere sont mis hors de position (parce que placés comme des bites). Flamini penche à gauche.
Capture But Hazard 3
Fabregas a le temps de transmettre à Hazard qui a repiqué dans l’axe. Cazorla et Flamini sont déjà en retard.
Capture But Hazard 4
Cazorla est déjà derrière Hazard, Chambers n’est pas sur ses appuis, il va se faire passer. Flamini se concentre davantage sur Fabregas. Notre milieu n’est déjà plus utile.
Capture But Hazard 5
Voilà, plus aucune protection, Hazard a deux mètres d’espace, Koscielny ne peut que se livrer. Carnage en vue.
Fabregas
Après avoir passé tout un match à surveiller correctement à la fois Fabregas et Costa, Arsenal va craquer sur une seule action. Look les marquages wesh.

Les-notes

SZCZESNY : 3/5
Indécis, c’est l’histoire de sa vie. Il aurait peut-être pu sortir mieux, différemment sur Costa. Mais bon, ça reste du un contre un avec un joueur lancé, on peut difficilement le blâmer pour une fois.

CHAMBERS : 3/5
Bah moi je l’ai trouvé bien. Visiblement briefé sur le cas Hazard, il a bien serré le Belge dès le début de match malgré un déficit de vitesse évident. Son carton jaune est complètement injustifié, surtout quand on le compare à celui de Cahill une minute avant. Ses adversaires se sont laissés tomber comme des fiottes, pour une fois, je l’ai trouvé sérieux. Mais il sera suspendu au prochain match…

GIBBS : 1/5
Des fautes vulgaire et complètement stupides et un ou deux centres en guimauve.

MERTESACKER : 4/5
Aussi bizarre que cela puisse paraître, il a réussi à signer un match sans boulette contre la plus grosse équipe du championnat. Je… Nan, je sais pas. Je comprends pas.

KOSCIELNY : 1/5
Inhabituellement à côté de ses pompes. Peut-être à cause du penalty (pour lequel il n’a pas grand-chose à se reprocher d’ailleurs, il ne doit jamais se retrouver face à Hazard lancé). Reste qu’il s’est montré aussi friable qu’un Philippe Senderos de base, en envoyant ses relances n’importe où. Et puis sérieusement, se faire prendre dans le dos par DIEGO FUCKING COSTA ?! Je veux dire, OK, le mec a des qualités, mais je suis pas sûr que la vitesse de pointe en fasse partie !

FLAMINI : 2/5
Match bizarre. Tout en étant très présent dans l’entrejeu, il réussit la prouesse d’être complètement inutile sur les deux buts. Le retour du poulet sans tête ? Je sais pas mais rester sur Fabregas alors qu’Hazard fout le bordel et se dirige vers tes centraux en mode politique de la terre brûlée, ou laisser le même Fabregas à trois mètres distiller une passe décisive pour Costa, c’est de la merde.

WILSHERE : 3/5
Match en demi-teinte pour lui aussi. C’est-à-dire qu’entre nos 30 mètres et les 30 mètres adverses, il est au top, avec des remontées de balle impeccables. Mais une fois passées ces limites, c’est ni fait, ni à faire. Il est beaucoup, beaucoup trop haut pour servir à quelque chose sur le but de Hazard, ce qui est représentatif de son placement défensif WTF. Et il chie une occasion en or avec un contrôle en carton pâte, ce qui est représentatif du fait que, près du but, il débranche le cerveau.

CAZORLA : 4/5
Ce petit personnage n’aurait jamais dû passer une seule minute sur le banc, tellement il est régulier dans les bonnes perf. Même quand on le met dans un milieu à 3 exotique où il doit, excusez du peu, jouer le numéro 8, il réussit à sortir un putain de bon match.

OZIL : 1/5
Cf ce que j’ai déjà dit la dernière fois. On est en train de gâcher une ressource terriblement précieuse en le foutant n’importe où « pour le bien supérieur ». Seulement voilà : les inconvénients du système sont bien supérieurs aux avantages… La meilleure occasion du match, c’est quand même lui qui la crée en ouvrant parfaitement pour Cazorla, qui remet sur Wilshere qui chie dans la colle.

SANCHEZ : 2/5
Ca part dans tous les sens. Ca défend plutôt bien, mais ça attaque sans en avoir grand-chose à foutre du pourquoi du comment, du collectif, du rôle de ses petits copains, et de ce qu’il doit apporter à l’équipe. Alors par moment, c’est cool hein, il fait des trucs rigolos avec le ballon. Mais putain, il a terriblement besoin de lever la tête et de réfléchir plus loin que dans les trois prochaines secondes.

WELBECK : 1/5
Passé tout proche du 0, mais au moins il a couru. Rendu carrément inutile par la solidité de l’axe de Chelsea, il a essayé de décrocher, d’aider la circulation. En perdant la moitié des ballons qu’on lui a filé.

Substitutes

OXLADE – CHAMBERLAIN (pour Cazorla à la 68e minute) : Synonyme de 4-2-3-1 salvateur. Sauf qu’il était déjà trop tard, puisqu’au même moment, Mourinho faisait rentrer son SMECTA personnel en la personne d’Obi-Wan KenObi Mikel.

PODOLSKI (pour Sanchez à la 78e minute) : La réponse QUI FAIT PEUR. Bon il a pris une frappe. Nulle.

ROSICKY (pour Wilshere à la 83e minute) : Je ne souhaite pas m’exprimer sur le fait qu’on fasse rentrer un joueur comme ça à la 83e avec deux buts dans la musette. Ca me donne envie de pleurer.

Sinon

Alors sinon M. Atkinson a déconné à plein régime. Bon à la limite, la main de Fabregas qui joue les gardiens de but sur une frappe de Flamini, admettons… Mais c’était la foire au n’importe quoi. Oscar, Cahill… Par exemple, ça, c’est carton jaune.

insta1

C’était mon kiff du match. L’intervention avec plein d’amour. Celle qui fait qu’Arsène est dans mon cœur. Il en a eu plein le cul. Il est allé lui dire. Respect infini putain.VelvetyLivelyClumber

Ce moment où Flamini a failli commettre l’irréparable, avant de découvrir l’amour vache.

insta

Branislav Ivanovic est une énorme salope. Oui, comme Sergio Ramos.

 

La GFacebook-300x300unners Atwittercademy fait dans le social. Tu peux venir nous lire sur la page de l’Acad’ sur Facebook et tu peux nous suivre sur Twitter aussi. On t’a mis des gros boutons, pour que tu puisses cliquer facilement, on sait bien que c’est pas toujours évident.

15 thoughts on “CHELSEA – ARSENAL (2-0) : LA GUNNERS ACADEMY LIVRE SES NOTES

  1. Premiere defaite en championnat de l’annee et le titre semble deja bien loin.

    Bravo pour ce rapport, d’habitude je te trouve un peu dur avec les Gunners mais là tu as su trouver du positif dans un match dont l’issue etait ineluctable. Et j’aime bien lire quelque chose d’un peu positif sur Arsenal pour me rassurer parce qu’en ce moment , avec le rythme des blessures, l’effectif par rapport aux concurrents, il y a de quoi etre mal à l’aise des fois.

    Un fidele lecteur.

  2. Donc pas un seul mot sur le fait que Arsenal n’a pas cadré un tir dans le match ?

    Je veux bien comprendre que « vu le jeu produit c’est pas une honte », « qu’il y a une marge de progression », mais n’est-ce pas ce que l’on entend en boucle depuis dix ans ?

    A quoi s’attendre dans le futur ? Un de ces joueurs fera t’il assez de progrès pour se barrer dans un autre club et être remplacé par un mec « qui aura une marge de progression » ? Ca commence à être un cercle sans fin, et je trouve simplement que le club se complait dans l’idée d’être un club « qui joue bien » et qui est « en progrès constant ».

    Or si ça faisait 10 ans que le club jouait bien et était en progrès constant on en serait pas à se chier dessus pour jouer la LdC tous les ans.

    J’ai rien contre l’idée d’être optimiste, mais si l’on refuse obstinément de nommer les maux dont on souffre il est impossible de les combattre. Du temps qu’on continuera à penser que Koscielny et Mertesacker peuvent être des bons DC, qu’il n’y aura pas de vrai latéral droit, que le poste de milieu def continuera d’être occupé par n’importe qui tenant sur ses deux jambes (Oxlade l’année dernière ! OXLADE ? Sérieusement ?????), et du temps que devant l’alternative sera entre un mec qui croque beaucoup du gauche et un mec qui croque beaucoup du droit (quand il frappe dans la balle, et ne me parlez pas de son triplé en LdC, même Simone Inzaghi a mis un quadruplé sur un malentendu). Et bien sur, comme tous les ans il y a l’équivalent d’une équipe à l’infirmerie.

    Mais apparemment, tout va très bien, Madame la Marquise, donc pas besoin de s’en faire. Me v’là rassuré, on est éliminés d’une coupe, mal barrés pour finir premier du groupe en LdC, à 9 points du leader en PL (lequel vient de nous la mettre easy), mais il parait qu’on joue pas trop mal, alors pourquoi s’en faire ? On va surement finir par perdre l’autre coupe en 1/4, 1/2 contre une équipe en carton genre Leeds, finir 4ème de PL après avoir été 6ème en février et se faire sortir en 1/8ème ou 1/4 de LdC. Une bien belle saison à Arsenal, ou apparemment on ne change pas une méthode qui gagne. Qui gagne rien malheureusement.

  3. @NedZepp : Et la plupart du temps, je suis mal à l’aise. Et je tape. Faut juste savoir pourquoi on tape.

    @Lucien : C’est bien la peine de gratter un papier par semaine pour qu’on me recrache ce que j’écris, merci beaucoup.
    Le problème du milieu déf? Soulevé dans le bilan du mercato, avec emphase d’ailleurs. Celui de Mertesacker? Quasiment chaque semaine depuis qu’il est titulaire. Pour Koscielny, idem, je vais pas me réexpliquer, d’autant que je pense que mon commentaire du jour et sa note se suffit à elle-même. Les inquiétudes concernant Welbeck, même chose, bilan du mercato, et puis son paragraphe résume bien son match. Oui, y a des trucs qui ont mal été faits, et j’arrêt déjà pas de les marteler chaque semaine.

    C’est quoi le problème, que je descende pas le club en flammes à chaque défaite? Désolé, faire noir ou blanc c’est pas mon truc, et je te l’ai déjà dit en plus. Ça, c’est pour Ménès. Là, désolé, on perd mais tout n’est pas à jeter.

    Maintenant, faut prendre un peu de recul aussi : Arsenal avec ses moyens et son effectif est ptet tout simplement à sa place depuis quelques années. Faut arrêter de croire que le cycle du début des années 2000 allait pouvoir s’enchaîner indéfiniment. Entre temps, y a des colosses qui se sont construits. Et qui nous ont dépassés. Faut l’admettre ; et admettre aussi que de ce point de vue, oui, la marge de progression est carrément large surtout avec le nombre de nouveaux joueurs. Voilà, encore une fois, si c’est la victoire que tu supportes, on ne parle pas de la même chose.

  4. Moi, tant qu’Özil ne jouera pas dans l’axe, je refuse de voir un match d’Arsenal. Bon, sauf si on va au pub, parce qu’avec quelques bières dans le cornet, je peux même trouver que Dany-Michel est bon.

    Belle académie sinon le Père, c’est très bien dit et expliqué, avec de belles images et tout. Des nouvelles du Géranal sinon ? Est-ce que c’est parce que la 2e personne qui vit dans son cerveau a pris le dessus, et comme elle ne supporte pas Arsenal, ben du coup, il n’écrit plus ?

  5. A noter que sur le premier but, la perte de balle d’Alexis arrive en partie parce que Gibbs joue vite un coup-franc alors que la moitié de Chelsea est autour de lui et qu’Arsenal n’est pas replacé du tout.

    Néanmoins je partage tout à fait la majorité de tes analyses, très bonne acad comme toujours.

    Arsene forever.

  6. @Roland : C’est une forme de grève que je soutiens totalement (y compris sur la partie où on picole hein).

    Merci beaucoup sinon, je suis toujours très fier de te compter parmi mes lecteurs. Le Géranal écoute, il est encore vivant, il est sur Twitter mais soit il a trouvé un boulot encombrant, soit comme tu dis la deuxième personne se fout d’Arsenal. Par contre elle est carrément plus sympa que l’autre.

    @Vashou : Toutafé, toutafé sur la relance pétée de Gibbs. Mais j’avoue que la nonchalance d’Alexis au moment de faire un truc avec le ballon m’a davantage frappé!

  7. @Lucien : Un cercle sans fin Really ??? On parle bien d’un cercle de centre O avec un rayon R ?
    Sinon, je suis assez OK avec ce qui se dit. Ca fait 10 ans qu’Arsenal ne joue que la 4ième place du championnat. Faudrait voir à ne pas péter plus haut que son cul; l’effectif me parait plus que limité et en LDC, hormis le miracle de 2006, y’a jamais vraiment eu grand chose si ce n’est des places d’honneur.
    Faudrait voir avec les hypsters et les footix pour qu’ils comprennent vraiment que ce club n’est pas en mesure de gagner quoi que ce soit d’intéressant (j’ai pas dit rien gagné, car le foot anglais propose lui aussi des trophées en bois).
    Mais franchement, Arsenal c’est devenu l’ASSE anglais (coucou Roland)

  8. Bonne académie.

    Chambers à droite je trouve cela très intéressant, je crois que c’était contre Galatasaray que je l’avais déjà vu à ce poste, et c’était déjà pas mal.

    Mis Globalement, si j’ai bien saisi, c’est Wenger qui perd les pédales là ?

  9. @waynedt12 : Ne poussons pas trop Mémé dans les orties, la CL et le championnat ne sont pas les seuls « trophées intéressants » surtout en Angleterre ou la coupe nationale a un prestige tout différent de la nôtre. Il faut juste savoir mesurer un peu ses ambitions à un temps T et reconnaître que là, en raison de plein de facteurs que j’ai déjà dit, il faut encore que ça progresse.

    @GGB: J’ai envie de t’appeler GGB, je trouve ça chouette. Sans aller jusqu’à perdre les pédales, il fait des choix douteux vu d’ici. Son envie de stabilité est légitime. Mais le système apporte trop peu par rapport à ce qu’il coûte à notre animation et ce qu’il demande comme sacrifices à nos joueurs offensifs. Et en plus, oui, même en gardant le 4-3-3, je pense qu’il y a mieux comme choix/placement des hommes.

  10. Mis à part Ozil à remettre dans l’axe, quels seraient les choses importantes à changer ?

  11. @Françoise : Bon, bah déjà Özil est mort pour les 10 à 12 prochaines semaines. … … …

    Sinon globalement, c’est du micro-management. Adapter les consignes aux hommes et les hommes aux consignes. Ce que je dis en intro sur l’embouteillage dans l’axe, ça c’est terrible pour notre animation offensive. Alors que l’année passée à la même période, avec que des numéros 10 on arrivait à des permutations fantastiques, là on a des mecs qui s’empilent dans l’axe parce qu’ils veulent se mettre dans la position idéale.
    Alexis est l’exemple typique : on doit lui demander de faire son boulot d’ailier. Absolument. Ou alors il doit s’entendre avec les autres pour les permutations, le problème avec lui, de ce que je vois en match, ça a l’air d’être la communication… Et là il fout le bordel. Pareil pour Wilshere, qui vient bien trop haut par rapport à Ramsey dans le même rôle.

    Cazorla se démerdait très bien à gauche, en se fabriquant son propre poste. Pourquoi le bouger, surtout pour le mettre à un poste où il se tape une charge de travail défensive inutile pour un joueur de son style?

    Et puis défensivement, on a ptet deux joueurs en plus au milieu comme l’a dit Arsène, mais leur profil que ce soit Jack ou Santi est très offensif. Donc les mecs vont passer au travers à un moment (l’action qui amène le penalty).

  12. @Père: oui j’suis plus sympa parce qu’en écrivant moins je suis moins en désaccord avec les avis divergents :)

    Sinon je suis globalement d’accord avec le constat sur la mise en place d’Arsène, mais j’aurais pas noté de la même façon. Par exemple j’ai trouvé Özil très joueur par rapport à d’autres matches où il est invisible. Wilshere lui était inférieur dans le jeu et dans ses choix (quand il peut frapper directement, il perd à chaque fois du temps avec un contrôle qui en plus s’avère raté, la défense d’en face non seulement réagit vite, mais en plus ne te donne pas 40’000 occases d’être en bonne position). Je te trouve aussi bien méchant avec Welbeck, il a beaucoup bossé et n’a jamais été bien servi. Dans ce genre de match, il faudrait qu’il reste vraiment devant sans décrocher et qu’on tente des balles longues, Chelsea et City sont des monstres physiques au milieu, il faut sauter les lignes et ne pas les jouer. On avait pas une chance de créer des occasions nettes en jouant au foot, Mourinho sait comment casser le jeu, y compris par la boucherie. Et on s’est jeté dans la gueule du loup à chaque fois.

    Et concernant Chelsea, voilà, c’est ce qu’ils sont. On y peut rien, c’est solide, c’est technique, c’est physique, et devant, c’est tranchant. C’est leur saison, je vois personne pour les arrêter, surtout pas nous en l’état actuel.

    @Roland: j’suis encore en vacances, je me contente de balancer des trucs irréfléchis sur Twitter pour décompresser, mais à la prochaine victoire je reviendrai avec une nouvelle académie, j’essaierai de faire un bilan perso de cette équipe, il faut un peu de putasserie dans ce monde de vicaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.