LIVERPOOL – ARSENAL (5-1) : LA GUNNERS ACADEMY LIVRE SES NOTES

Au moins, Suarez n’a pas marqué.

Le-match

Bon, vu que la compétition misérabiliste est à la mode, roulons-nous dedans avec allégresse. Tu crois avoir souffert avec le match de samedi, hein ? Ça t’a baisé ton week-end et tu t’es cogné deux jours de déprime ? Eh ben, relativise, je me suis contraint à le voir deux fois et j’aurais préféré me caler une cure-dents dans l’urètre. Pour bien décortiquer la défaite, pour être précis dans l’analyse de notre déroute… OK, en vrai, je suis pas passé loin de tourner zinzin, j’ai commencé à lancer mon caca sur les murs en citant du Françis Lalanne en slip/chaussettes au milieu du salon. Mais que voulez-vous, chez Horsjeu, le professionnalisme est une marque de fabrique. On boirait nos urines si ça devait vous offrir un travail de meilleure qualité. D’ailleurs, je me demande si… Non, rien.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, notre meilleure saison depuis bien des lunes a donc à nouveau été frappée par une défaite aussi honteuse que pitoyable, aussi large que ridicule. Comme si les mecs étaient à un tel niveau de concentration, sur un fil tellement tendu qu’il pouvait péter à tout moment… Un genre de méga burn-out, le Benoît Poolvoerde du craquage de slip. Parce que, vous vous en doutez bien ou vous le savez déjà si vous avez subi la débâcle de samedi en direct, il a fallu qu’on soit nullissimes de manière collective et dans un certain nombre de domaines pour se manger à ce point la tartine dans la gueule. C’est le point central du truc : les onze types sur le terrain au départ (allez dix, on retire ce pauvre Szczesny) ont tous été tellement bidons qu’il est excessivement difficile de déterminer les responsabilités. Tonton s’est d’ailleurs logiquement inclus dans ce groupe de losers après le match. Ce qui est lucide mais surtout inévitable : aligner Oxlade-Chamberlain ou encore Monreal quand on a Rosicky ou Gibbs sur le banc, c’est chercher la merde à un moment ou un autre. Pourtant, ce sont bien les briscards habituels qui ont le plus déçu.

MATCH-090214

Parlons un peu tactique donc. Enfin, évoquons plutôt à quel point certains n’en ont rien eu à carrer pendant 90 minutes, à commencer par notre cher milieu de terrain qui s’est fait littéralement marcher dans la bouche par le pressing fort bien appliqué de Liverpool. Les prestations dramatiques d’Arteta et de Wilshere ont coupé l’équipe en deux, réussissant la prouesse d’isoler notre ligne d’attaque ET de laisser nos défenseurs en sous-nombres sur quasiment chaque contre des Reds. Dans le genre triste et pathétique, on ne peut évidemment pas oublier Özil, qui a très probablement signé le plus mauvais match de sa carrière à Anfield. Pour faire court, ils sont impliqués dans trois buts sur cinq et une majeure partie du calvaire qu’a été ce match découle de leur « performance », avec un Arsenal privé de moteur. Deux minutes de jeu, et les mecs avaient déjà coulé. Ce qui nous mène doucement mais sûrement au dernier point, à savoir le manque d’implication, d’envie, de motivation général qui crevait d’autant plus l’écran qu’en face, ils avaient les dents qui labouraient la pelouse. Sans déconner,on aurait juste dit onze péquins qui venaient de se lever tard après avoir trop picolé la veille… Comment expliquer décemment ensuite que cette équipe a d’énormes capacités, notamment en défense, quand déjà deux fois dans la saison, on prend une fessée cul nu.

Remise en question profonde, il y aura d’après Wenger, y compris pour lui. J’espère vraiment que ce sera le cas. Liverpool n’est que le début d’une longue série de matchs difficiles qui décideront de qui portera la culotte à la fin de la saison. M’est avis que certains, voire tous, ont besoin d’un électrochoc ou d’être piqués à l’orgueil. Ça commencera par mettre une quiche aux tremblants Mancuniens mercredi, c’est obligatoire. Et j’espère voir du changement sur la feuille de match en attendant le retour des blessés que je n’ai volontairement pas cités, car leur absence n’est en rien une excuse pour le massacre auquel on a eu droit.

 

Les-notes

SZCZESNY : 3/5
A regardé l’électroencéphalogramme s’arrêter en essayant tout de même régulièrement de réanimer le cadavre. Gueuler, agiter les bras, bref remotiver les troupes. Inutile de préciser que le patient était déjà foutu quand il s’en est rendu compte.

SAGNA : 2/5WOJCECH-SZCZESNY
Ce pauvre Poulpy a tenté de faire son taf, comme il le fait d’habitude, c’est-à-dire consciencieusement. Le problème c’est que Wilshere et Arteta ne semblaient pas du tout concernés par le fait de lui donner des solutions de relance, tout comme Chamberlain d’ailleurs, qui doit toujours demander le ballon en profondeur près du poteau de corner adverse à l’heure qu’il est.

MONREAL : 0/5
Gibbs n’est pas le meilleur défenseur que la Terre ait porté, c’est un fait. Mais non, non, NON, définitivement, il n’y a pas photo sur la hiérarchie entre les deux. En plus de se faire gangbanger par Sterling et Sturridge, ce qui était prévisible, de se chier dessus à chaque duel (c’est l’Angleterre mec, t’as aucune chance si tu pars comme ça), Oui-oui nous a encore étalé sa science du placement à la merde. Je veux dire, quand la balle n’a pas encore traversé la moitié du terrain, il n’a rien à foutre déjà sur l’aile gauche ! Qu’est-ce que c’est que ce délire ! Comment c’est possible à ce niveau ?! Mieux : comment c’est possible de le faire plusieurs fois de suite sans remarquer le problème ?!

MERTESACKER : 2/5
Il a beau provoquer la faute qui amène le premier but, je n’arrive pas bien à le lui reprocher. C’est franchement loin d’être quelque chose de punissable à mon sens. C’est plutôt la suite qui m’a déplu, l’absence de repli après avoir été passé (comme sur le cinquième but, où il laisse Koscielny complètement seul), les dégagements tout pourris qui font trois mètres avant de retomber sur un milieu des Reds, l’absence de réaction pour un soit-disant leader défensif… Il aurait collé une tarte dans la gueule à tout le monde, sa note s’en serait nettement ressentie.

KOSCIELNY : 2/5
Au moins autant à l’ouest que son copain germain. OK, on pratique le marquage de zone sur corner (faudra encore m’expliquer pourquoi) mais est-ce vraiment une raison pour être, au bas mot, A CINQ METRES DE SON VIS-A-VIS ?!

ARTETA: 0/5
Au début, il était placé trop haut et dépassé sur chaque contre de Liverpool, alors qu’il était censé compenser sur des pertes de balle au milieu. Pertes de balles dont il était régulièrement à l’origine, let’s face it. Oui, l’Espagnol, à 32 ans, avec de la bouteille en tant que milieu organisateur, ne sait toujours pas gérer un pressing agressif. Alors Mikel s’est dit qu’il allait redescendre, mais genre beaucoup trop bas, en laissant Coutinho dans un fauteuil. Pour un maître de la raie au milieu, faire le yoyo comme ça est un sacrilège.

WILSHERE : 0/5
Trop haut et dépassé sur le corner qui amène le deuxième, pareil sur l’action du troisième, aucun pressing sur Coutinho pour le quatrième. Perte de balle. Perte de balle. Putain de mauvais choix. Dépassé sur chaque perte de balle. Réception à deux à l’heure. Tente de dribbler tout l’équipe tout seul. Va te pendre. Vraiment.

MESUT-OZILOZIL : -5/5
Ce garçon est ce qu’il est. Et il y a de bonnes probabilités pour qu’il prouve sa valeur par la suite (je souligne le mot « probabilités »). Mais ce match… Honnêtement, qualifier sa prestation d’insipide serait lui faire trop d’honneur. Je serais davantage enclin à utiliser je-m’en-foutiste, pitoyable, pathétique ou même anale. Responsable des pertes de balle sur les troisième et quatrième buts dans un style grabataire qui ferait passer Arshavin pour un mec impliqué. Oui, il a besoin d’être mis sur le banc. Un mec avec le niveau et l’envie de Rosicky ne peut pas passer derrière ce genre de performances, tout Mesut Özil soit-il.

CAZORLA : 2/5
Le seul avec Sagna à s’être un minimum levé les doigts du cul pour faire des trucs cool avec les trois ballons qu’on lui a filé. Reste que ça manquait tout de même carrément de mouvement et qu’on attend toujours les permutations magiques avec un Chamberlain qui se faisait le challenge Joga Bonito en solo et un Özil semi-dépressif.

OXLADE-CHAMBERLAIN : 1/5
Donc toi, ton équipe se mange une rouste mémorable, et tout ce que tu trouves à faire, c’est des roulettes et des ailes de pigeon ? C’est-à-dire, le meilleur moyen de niquer une belle construction et je peux vous dire qu’on pouvait les compter sur les doigts d’une Tortue Ninja lépreuse samedi. Bien, bien, bien. Donc, t’es toujours aussi stupide quand on te fout à droite. Et ton +1 pour le penalty, tu te le carres au cul.

GIROUD : 0/5
On le sait, c’est pas le mec qui va te sauver une prestation collective toute moisie avec ses fulgurances perso. Bon, c’est juste que là, il nous l’a craché à la gueule quoi. Un espèce d’enfant illégitime entre Sammy Traoré et Marouane Chamakh. Il a perdu tous ses duels aériens contre Skrtel… Contre Skrtel… Putain, c’est trop, je retourne pleurer.

 

Substitutes

ROSICKY, PODOLSKI, GIBBS (pour Özil, Giroud et Monreal à la 61e minute) : Le coaching de la désespérance, l’aveu de plantage sur la feuille de match.Je n’ose pas croire que Tonton espérait cependant faire quelque chose en faisant rentrer Podolski en pointe. Cette blague a assez duré.

 

Sinon

On a pris un doublé de Skrtel. Putain.

On a pris un doublé de Sterling. Putain…

On n’a même pas pris de but de Suarez. PUTAIN.

Retourner au boulot. Assumer le fait d’avoir trashé la défense de City. Passer pour un con.

Y’avait moyen de mettre ce mec-là sur le terrain ?

LIVARS

La reprise de Suarez, qui aurait pu être le but de l’année ? Giroud a mis la même. Considérez cela comme une forme d’amertume avancée et d’orgueil mal placé.

826452244

 

TRAIT

SIGNATURE

Tu aimes la Gunners Academy au moins autant que tu détestes Morlino? Alors fais savoir à tout le monde que tu es un lecteur éclairé en partageant cet article sur Facebook et Twitter. Tu peux même suivre les tweets du Père Fidalbion et du Géranal si tu veux un peu rigoler en mode détente. Maintenant, il commente même les matchs des Gunners sur SportDub. En plus, la Gunners Academy est aussi sur Facebook.
Et si tu n’as plus envie de voir des mioches avec le maillot d’Arsenal quand tu cherches « Gunners Academy » sur Google, aide au référencement en faisant remonter la page grâce au bouton +1. Et sinon, comme d’hab’, quand on n’est pas là, allez lire et discuter avec les Gunners de Groover, c’est bieng.

12 thoughts on “LIVERPOOL – ARSENAL (5-1) : LA GUNNERS ACADEMY LIVRE SES NOTES

  1. Un bon week end smecta de temp en temps, ça te revitalise les intestins

    Chaque début d’année, il faut qu’on fasse une grosse merde dans ce genre. La saison dernière, c’était le 2-1 à White Hart Lane, où on avait été ridicule. Et derrière, on a déroulé. Restons confiant, on va faire la même à partir de mercredi et tancer le petit Patrice comme il faut.

    Sinon, on défend en zone parce que l’individuelle est le meilleur moyen de se faire défoncer à chaque corner. Avant ce match, on avait quasiment pas pris de but sur ces phases de jeu. La zone est un excellent système, à condition d’avoir des joueurs concentrés et vivants. Samedi, ils n’étaient ni l’un ni l’autre

  2. J’ai du tremper mes fesses dans une bassine de biafine tellement la sodomie ça fait mal…

    Monreal ça me soule, j’y croyais en ce garçon… mais une thérapie de banc s’impose à lui, ozil (nul son match !), wilshere (je le trouve trop souvent brouillon, et pas que sur ce match).

    Quid de Mertesacker: Faut-il le mettre sur banc et redonner un peu sa chance à Vermaelen ?

  3. Tout à fait d’accord sur le fait que les blessés et certains meilleurs éléments sur le banc ne peuvent pas être une excuse à uen branlée pareille. Une défaite à l’arrachée, ok, on peut dire que si…mais là non.

    Et je suis positivement surpris de voir Le Père se relâcher comme ça sur les joueurs, même moi j’aurais pas réussi à leur caquer dessus comme ils le méritent.

    Vivement que la perf de mercredi soit bonne, j’aimerais bien pouvoir écrire quelque chose de bien sur l’équipe, le match de Southampton m’avait bien soulé.

  4. @GGB: Vermaelen sur le peu qu’il a joué cette année a été loin d’être mauvais (cfr son match à Old Trafford), mais sauf erreur de ma part, ça fait plusieurs matchs qu’il n’est même pas sur la feuille de match. Quid? Blessure?

  5. Les blessés officiels sont Kallstrom, Ramsey, Walcott, Sanogo, et celui dont on ne se souvient plus de l’avoir vu jouer un jour.

    Si on en croit les déclarations de la mi-janvier, Sanogo est déjà de retour depuis une semaine (ce qui n’est pas le cas). Kallstrom devrait arriver à la fin février, Ramsey à la mi-mars, et Diaby en mars, sans autre précision, telle que l’année par exemple.

  6. Il me semble que si, sinon je vois pas qui on pouvait mettre en défense centrale si l’un des deux se blessait.

  7. Le marquage de zone sur corner a été instauré au début de la saison 2011/12. Il a fallu le temps que l’équipe s’y habitue, mais ça a plutôt bien porté ses fruits depuis.

    Pour répondre à ta question, voici les arguments (logiques) donnés par Wenger à l’époque:

    « Il y a des avantages et des inconvénients. Vous devez avoir un plus grand sens des responsabilités pour la défense en zone. La prise d’initiative et de responsabilités est plus importante.

    Mais ça semble plus rationnel. Quand vous marquez un joueur, les joueurs peuvent se croiser et cela peut stopper vos possibilités d’intervention. Vous êtes également moins soumis aux choix du marquage. » (arsenal.com)

  8. +1 avec Romulus

    Pour compléter, j’ajouterai que Tonton préfère la zone parce que les priorités sont plus « sécurisantes » : « chaque jouer se préoccupe d’abord du placement de son coéquipier, puis de celui de l’adversaire, puis du ballon ». En individuelle, c’est grosso merdo l’inverse et ça donne de sacré salissage de slip, en particulier en Angleterre.

  9. @GGB: après recherche, Vermaelen est indisponible pour cause de blessure au mollet. Par contre je ne sais pas pour combien de temps

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.