Juventus – Hellas (1-1) la Bianconero Académie partage


Ciaù ragazz’,


J’en avais marre de me tirer sur la peau du chibre alors je me suis dit tiens, et si on regardait un peu le « process » pour voir ? Andrea, ce bel homme, devrait fort logiquement enchaîner les victoires en faisant marquer six buts par match à ses joueurs tout en pissant à la gueule de la famille Agnelli dans la plus pure tradition de la révolution prolétarienne.

Vive la révolution d’octobre !


Et bien non. On en chie. C’est même assez pauvre dans le jeu pour tout vous dire. La faute à un système qui a du mal à s’affirmer certes, mais aussi à un hécatombe de blessures en défense. Chiellini et Des Litres blessés depuis un moment (même si Mataïsse devrait pas trop tarder à revenir), et cette petite salope de Bonucci donc (que la toux lui prenne et que le goût lui passe), qui n’a pas trouvé mieux à faire que de se claquer. Et d’être claqué mais ça c’est une autre histoire.

Les joueurs n’ont pas leurs marques, il y a eu beaucoup de changement dans l’effectif, Bernardeschi est toujours là et semble avoir toutes les peines du monde à jouer au foot – et à se réinventer à un nouveau poste (n’est pas BOUNA FUCKING SARR qui veut) mais malgré tout on est qu’à 5 points du surprenant Milan AC, et on a commencé par une victoire en Championsse.

TREUSTE ZE PROSSAISSE on vous dit.

Bon, on aimerait bien jouir ailleurs que chez le proctologue quand-même. Mais pour le moment on se contentera de ça.



LES NOTES

SZCZESNY (3/5) : Délaissé par sa défense comme une femme qui veut avorter dans son pays natal. #soutine.

DANILO (3+/5) : S’habitue bieng à sa nouvelle vie dans l’axe.

DEMIRAL (3+/5) : Vivement le Ral entier.

BONUCCI (2/5) : Mes couilles sur ton nez. Remplacé par FRABOTTA qui prend du gallon (vous l’avez ? Non ? C’est normal y’en a pas).

CUADRADO (4 ou 1/5 j’ai pas décidé) : Manipulé par Andrea l’alchimiste, il n’a pas choisi s’il préférait être fait d’or ou de merde.

BERNARDESCHI (non/5) : Fredo n’a pas ce problème, il a choisi. Remplacé par KULUSEVSKI qui continue à s’affirmer comme le niqueur de parents providentiel de l’équipe.

RABIOT (3/5) : Za.

ARTHUR (3-/5) : Au poil dur (arrête de faire des passes latérales merde).


RAMBO (3/5) : Mon nouveau détenteur du totem d’immunité. Je le soupçonne d’avoir troussé les WAGs de ses coéquipiers tant ils ne l’ont jamais servi quand il était dans les bonnes conditions. Toubi continioude.

DYBALA (3+/5) : Dybalabarre. Après les bouderies, la chiasse, la bagarre, c’était bien de le revoir sur un terrain de foot. Cette saloperie de transversale l’aura sûrement contrarié, mais les choses vont rapidement rentrer dans l’ordre.

MORATA (2+/5) : Horsjeu point net.


FINO ANAL FINE,

Roberto.

Cliquez sur les boutons, rejoignez-nous, donnez. Dieu vous le rendra pas parce que c’est une saloperie d’intériste mais ça nous fera du bien.

Roberto Bettégras

Humain, donc ordure.

2 commentaires

  1. Hâte de lire l’acad après votre défaite pas tellement méritée contre les cuistres du Barssa.
    Cordianalement,
    Votre lecteur dévoué.

    • Hélas mon Bichon (vous l’avez ?) je suis trop lâche pour écrire sur la Tchampionsse pour le moment. En vérité j’ai pas trop le temps, je le ferai de manière opportuniste quand on sera en 1/8e et ça nous fera éliminer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.