Chelsea-West Ham (2-0), la Blues Academy livre ses notes

Un joli cadeau de noël, sans matière grasse

Chelsea, leader, rencontrait pour la noël l’équipe surprise du début de saison, West Ham ce qui nous promettait un bon petit derby londonien comme on les aime. L’année passée les équipes s’étaient séparées sur un score nul et vierge, qui avait rendu notre José, complétement furax « Mais dîtes-moi pas que c’est pas vrai ! On est en Premier League et une équipe pratique un football du 19e siècle !! ». Une pluie de critiques s’était abattue sur le Special One car dans la foulée il s’en allait gagner à Liverpool en la jouant pragmatico-pas-terriblo-en-intentions-footballistiques. Mais aujourd’hui l’équipe de Mourinho pratique un jeu chatoyant grâce « au MDF le plus hype du moment » aka Matic et l’armada de techniciens hispano-belge-brésiliens qui s’agite autour de lui. Au coup d’envoi on a le droit à une petite commémoration sur la Grande Guerre, car le foot ça rassemblait déjà à l’époque, et hop hop les choses sérieuses commencent. Au niveau de la composition des équipes, d’un côté Chelsea aligne son équipe type, dans laquelle on peut toujours déplorer l’absence de Schürrle, mais le foot est un sport qui se joue à 11 donc l’allemand se contentera de marquer en fin de match je l’espère, et Liverpool, enfin pardon West Ham, joue avec une équipe mélangeant des espoirs déchus liverpuldiens et de bons grognards prêts à en découdre. Les deux équipes sont cette année plutôt portées vers l’avant, et ont toutes les deux en pointe un déménageur breton. Notons que dans les cages, on trouve deux gardiens qui sont devenus des superstars après avoir joué contre Chelsea l’année dernière.

Le déroulé-minute du match

Petite frayeur dès le début de la rencontre puisque Hazard s’effondre, tel un sucre d’orge percuté par un camion, Schürrle part à l’échauffement, mais le Belge serre les fesses et repart au combat !

Les Blues imposent leur rythme, et comme à Stoke font monter leurs défenseurs en pointe pour tenter de faire la différence rapidement, mais en face West Ham ressort ses bonnes vieilles méthodes du siècle précédent et se défend plutôt pas mal.

A la 13e je crois, ou plutôt rêve, du penalty quand le chocolatier belge tombe à nouveau à l’abord de la surface des Hammers, mais que nenni, l’arbitre ne siffle même pas faute.

Les Blues sont contraints de faire tourner et éprouvent des difficultés à s’approcher de la surface de West Ham, les défenseurs adverses n’hésitant pas à rentrer dans le lard des Blues.

A la 19e West Ham a sa seule occasion franche de la 1ère MT sur un coup franc de Kouyaté, mais ça file au-dessus… n’est pas Juninho qui veut !

Les Blues montent en puissance à partir de la 20e minute après une incursion dans les lignes adverses menées par Hazard, mais Adrian détourne à l’aise la frappe de Cahill. Le saviez-vous ? Tout comme l’équipe de Guingamp, Adrian, n’a pas encore encaissé de but cette année à Stamford Bridge !

A la 28e, lancé en profondeur, Diego Costa est fauché par « Monsieur Propre » Collins, carton jaune pour le défenseur et coup-franc useless de Fabregas.

29e frappe repoussée de Willian – serait-on en train d’assister à un remake du match de la saison passée ?

Et là c’est le drame, la défense des Hammers finit par craquer après une énième percée d’Hazard : corner, déviation de Costa, et Terry reprend le ballon et l’envoie une nouvelle fois au fond des filets pour son 61e but (le saviez-vous ? Fernando Torres ne marquera jamais autant de buts à Chelsea). Ouverture du score logique pour les Blues, Terry peut par contre sérieusement commencer à s’interroger sur la fidélité de sa zouzette avec un deuxième but cette semaine !

Les Blues obtiennent un corner à la 39e après un slalom de Diego Costa dans la défense des Blues, mais ça ne donne rien.

Peu à peu les Hammers reculent, et laissent de plus en plus d’espace à Diego Costa, ce qui permet à Chelsea de changer de style de jeu.

Les Blues sont tout près de doubler la marque, après une phase de jeu alliant « patience et créativité » (Stéphane Guy, MOZD) sur plusieurs actions chaudes où Diego Costa est à la conclusion. La fin de la 1ère MT est très compliquée pour West Ham qui est acculée dans ses 30 mètres par le rouleau compresseur de Chelsea, vu que Matic commence à gratter les ballons quasiment dans la surface de West Ham. Fabregas fait une passe de folie à Ivanovic dans la surface qui s’effondre, et là on a un début de n’importe quoi, Caroll qui (sic) reproche un manque de fair-play à Ivanovic, Adrian (qui n’est plus invaincu à Stamford Bridge contrairement à Guingamp) s’en mêle, mais tout ce beau-monde s’en tire sans carton. Chelsea revient donc aux vestiaires avec l’avantage à la marque !

La 2e MT repart sur les chapeaux de roue, on se met des coups, on va d’un but à l’autre, on se met des doigts dans l’œil !

52e énorme parade d’Adrian sur une frappe d’Eden Hazard !

Les Blues obtiennent encore un coup-franc, Willian le frappe, mais comme ses collègues, la met au-dessus comme un bleu.

57e : petite main en scred de Valencia qui tente une Suarez et nie en bloc les faits. Sur l’action suivante, les Blues obtiennent un coup-franc sur une énième faute sur Eden Hazard, le coup-franc est enfin bien frappé, Diego Costa reprend le ballon dans la surface, mais Adrian est toujours là…

62e but de Diego Costa, Adrian est battu ! Sur l’engagement les Hammers sont à deux doigts de revenir au score mais Courtois fait une magnifique intervention – le tournant du match ?
Les Blues ont de plus en plus la maîtrise du match, et sur un nouveau coup-franc, un nouveau frappeur (Oscar) met en difficulté Adrian, qui dégage en corner. Sur le coup de pied arrêté qui suit les Blues sont à deux doigts de reproduire l’action qui a amené le premier but. Il y a du K.O. dans l’air à Stamford Bridge !

Fabregas déclenche une frappe à la 69e, ça passe tout près, heureusement pour West Ham, il reste quand même meilleur passeur que buteur !

Les Blues s’installent tranquillement dans la moitié de terrain adverse et ont la main mise sur le rythme du match. Mourinho choisit de faire rentrer Didier Drogba à la place de Diego Costa, et Mikel à la place d’Oscar pour verrouiller le match.

86e changement entre brésiliens, on fait rentrer Ramires à la place de Willian. Mourinho ayant quasiment mis tous ses MDF sur le terrain, il ne va sûrement plus rien se passer jusqu’à la fin du match ! Sauf que… sur un centre anodin d’Alex Song, West Ham n’est pas loin de marquer, et que West Ham est encore moins loin de marquer quand Downing envoie sa frappe sur le poteau de Courtois ! Hého les gars, le match n’est pas fini, il s’agirait de défendre !

Ramires est tout proche de marquer sur un centre de Fabregas dans les derniers instants, mais il s’emmêle les pinceaux et l’action ne donne rien. Le match se termine, et les Blues restent donc en tête !

Les notes

Courtois (4) : Pas grand chose à faire aujourd’hui, il a su répondre présent lorsque cela a été nécessaire !

Azpilicueta (3) : Une prestation solide, présent offensivement et défensivement, il aurait quand même dû gêner plus Alex Song sur son centre en fin de match

Terry (5) : Encore un but pour le capitaine de Chelsea ! Malgré l’âge, il a retrouvé son meilleur niveau !

Cahill (4) : Le compère de John est toujours aussi régulier, propre, solide, il a su se remettre de la polémique l’accusant d’être médaillé d’or de saut olympique

Ivanovic (4) : Le Serbe n’a pas marqué même si une nouvelle fois il a tenté de jouer ailier droit ! Une prestation de très haut niveau. Il s’est un peu embrouillé avec Caroll et Adrian, mais c’est normal, il ne plonge pas encore aussi bien qu’un attaquant

Matic (4) : Casseur de lignes, joueur à la mode, percussionniste, what else ?

Fabregas (4) : Que peut-on lui reprocher aujourd’hui ? Allez, à la limite on peut lui dire de retravailler son coup-franc, mais sinon c’est encore une très belle prestation

Hazard (5) : L’homme du match assurément ! Il a fait tourner en bourrique tous les défenseurs de West Ham, a presque obtenu un penalty, a frappé, espérons qu’il ne se blesse pas !

Oscar (3) : Le meilleur copain d’Hazard était un poil moins en forme aujourd’hui. Il s’est fait remplacer en fin de match par Mikel.

Willian (3) : Un match un peu facile, pas trop mis en difficulté par son vis-à-vis, il a su être dans les bons coups mais n’a pas non plus été transcendant. Remplacé par Ramires qui a gâché la balle du 3-0 en fin de match…

Diego Costa (4) : De nouveau en pleine forme, le déménageur espagnol semble épanoui, et a su se transcender ! Il a su s’adapter au jeu de Chelsea et propose toujours de nouvelles solutions : il met des tampons quand c’est nécessaire, se place haut ou bas sur le terrain en fonction des ballons de Fabregas, bref c’est beau ! José a fait rentrer Drogba en fin de match, perso j’aurais plutôt tenté Schürrle un petit coup, histoire de lui donner du temps de jeu ou alors Rémy.

Au final, le vrai problème de Chelsea aujourd’hui, ce n’est plus de distancer City, mais que faire de Torres si le Milan n’en veut plus ?

Masterkoube

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.