Porto – Rio Ave (2-1), La Dragão Académie livre ses notes

Pour passer un feliz Natal c’est assez simple, gagner son match avant la trêve, espérer un nul entre les salopes en rouge et Braga, une défaite des Lézards à Guimarães. Bon deux sur trois puisque Braga a plus vite offert son cul que Véronique, nouvelle égérie chez Jacquie et Michel.

Bom Dia,

Pour ce dernier match de 2018, encore un record à aller chercher pour la bande à Sergio. En effet seul Artur Jorge a réussi 14 victoires d’affilés. De plus les poursuivants s’affrontent ou sont sur des matchs pièges. Bref ce Rio Ave qui avance cahin-caha semble être une victime parfaite pour finir le boulot et se faire la morue de noël.

O Equipe :

Sergio doit composer avec Otavio blessé en coupe cette semaine. Maxí revient dans le 11 pour un retour au 442 avec Corona côté droit, Herrera à côté de Danilo au milieu, Oliver repasse sur le banc.

Qui a dit que le 424 été mort?

O Jogo :

Pas là pour faire traîner. En moins de trois minutes trois occasions par Marega, Soares et Danilo. Et sur une nouvelle perte de balle au milieu de Corona aussi conne que Maxi est mal placé, le deux contre deux est parfaitement joué et Casillas se fait dribbler par un Vinicius qui joue parfaitement le coup. 0-1 (12e) 

Pas le temps de douter, Yacine prend les choses en main. Il passe en dix, traverse le milieu de terrain et se retrouve à six mètres sur la remise de Soares pour égaliser. 1-1 (17e)

On ne relâche pas la pression, Maxí sert d’une louche Marega qui gagne son duel et bat de près le gardien. 2-1 (26e)

On recule un peu et Rio Ave tente de revenir, mais surtout sur des longs ballons ou des longs coups francs. On laisse la balle en fin de mi-temps, Rio Ave garde la balle mais n’arrive pas à se montrer dangereux. Sur un contre parfaitement mené, Corona trouve le poteau sur un ballon repoussé par le gardien alors que le but est ouvert enfin ou bleu visiblement.

On reprend la direction des opérations et  dès qu’on est sérieux Rio Ave prend l’eau (NDAattention jeu de mot).

Bref on ne conclut pas nos occasions et on tourne à 2-1 en leur laissant de l’espoir

Dès le retour alerte slipomètre marron quand Coentrão (enculé) trouve Vinicius qui cette fois perd son duel face à San Iker mais il était Horsjeu.net. Du coup on se remet directement dans le sens du jeu et après une bonne préparation, Brahimi déborde et sert Corona qui une nouvelle fois ne cadre pas.

On gère le match en jouant haut et en variant mais on ne trouve pas le cadre que ce soit sur coup de pied arrêté ou de loin.

Cependant il faut mettre le troisième car sur un intervalle Coentrão(enculé) sert au second poteau Tarantini mais Telles sauve la partie en déviant en corner.

On n’arrive pas à ressortir et Rio Ave enchaîne les corners et les centres mais Iker est vigilant et la défense tient le choc.

On a beau multiplier les occasions, on met tout hors du cadre. Certes Rio Ave ne s’approche plus de la cage de Casillas mais il n’y a qu’un but d’avance et même si tout semble maîtrisé, on n’est pas à l’abri.

Alors que comme prévu à la 84e le seul ballon de Rio Ave voit Vinicius contré et le ballon revenir sur Coentrao(enculé) qui dévisse sa frappe.

C’est le moment que choisi Maxi pour se rappeler au bon souvenir de Fabio(enculé).

Une petite faute de catin, un coude qui traîne quand les joueurs se replacent, pétage de plomb de Coentrão (enculé) qui prend son rouge.

C’est injuste ? Peut être. Est-ce que je suis heureux comme au matin du 25 décembre ? Assurément.
Bref on finit sur une victoire plus ou moins maîtrisée mais surtout avec le sentiment du devoir accompli et de préparer tranquillement les fêtes.

O Resumo :

Beau Noël à Porto

O Dragoes :

Casillas (3/5)

Un but mais de l’assurance, comme l’oncle exemplaire qui fait chaque année le père noël pour les neveux, présent solide et après il mérite bien tout son vin.

Maxi (5/5)

Il y a le jeu, la tactique, les trucs de techniciens je ne sais quoi, et puis il y a l’essence même du football, ce côté psychologique qui fait que Coentrão prend un rouge. PARFAIT.


Maxi contre Coentrão(enculé) vu d’un autre angle

Felipe (3/5)

Pris une fois au chalet mais à qui cela n’arrive jamais ? Pour le reste il a fait le taf sur un Vinicius très intéressant et remuant mais bien muselé

Militão (3/5)

La classe à Dallas ou à Manchester, ou à Barcelone ou à [voir foot mercanal].

Telles (4/5)

Ce retour qui te sauve les miches et qui te permet de passer noël au chaud. Quel homme

Danilo (3/5)

Défensivement parfait offensivement sans réussite, mais il est là et le sera encore plus à la rentrée.

Herrera (2/5)

Déception car offensivement il n’était pas là.

Corona (2+/5)

Il coûte un but, en amène deux autres, souffle le chaud et le froid sur l’anus, je ne dis pas que c’est désagréable, mais si ça pouvait être consenti et pas par un inconnu…

Brahimi (5/5)

Quand Yacine passe en dix et prend le jeu à son compte, tout devient fluide et beau. Luxe, calme et volupté.


Yacine claquant les défenses

Soares (3+/5)

Une passe dé magistrale mais les ratés aussi.

Marega (4/5)

9 buts en 5 matchs, toujours décisifs, donnez moi Maregaol et un titre de Campeo.


Moussa face à ses stats

O Banco :

Hernani (2/5)

Beaucoup d’activité pour peu de réussite mais au moins il n’a pas été mauvais.

Oliver (2+/5)

Brillant pour poser le jeu et temporiser, mais sans réussite dans la zone décisive.

Adrian (NN)

Entrée pour assurer il l’a fait.

Remarque à la con :

On va donc faire les fêtes premier avec 4 points d’avance, qualifié pour la ligue des champions et en course pour toutes les compétitions… On a connu pire pour la nouvelle année.

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Beijos anal

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.