Portugal – Allemagne (2-4) La Bacalhau académie éclate en plein vol

Prendre une branlée dans le jeu mais avec un score flatteur permet de dire n’importe quoi, bonne lecture.

Bom dia, Après s’être sorti du piège Hongrois, le champion d’Europe doit faire face à sa bête noir, en Allemagne, contre une équipe qui joue sa survie.

Bref il va falloir être à fond, leur foutre la tête sous l’eau et assurer la qualification dès ce soir. 

Os Quinas : 

Fernando conserve son XI qui a tellement déçu, enfin visiblement pas lui.
—————————Rui Patricio————–

 Semedo—- Dias–Pepe—-Guerreiro
———— Danilo——–William———-
—————– Fernandes——————-
Bernardo——–Cristiano——-Jota

O JOGO :

Les Allemands rentrent fort dans le match et comme prévu on leur laisse la balle.

Sur le premier décalage, action WTF : main de Muller puis hors-jeu mais il faut cette grosse merde de VAR car les arbitres ne sifflent plus rien.

On se fait désosser au milieu avec William incapable de gêner les Allemands ou de prendre un ballon. Il a fallut que je vérifie de ne pas être sur CNEWS avec Christine Kelly qui se fait déborder de partout.

On est complètement pris, c’est incroyable ! Danilo écope tout le milieu, William et Bruno ne l’aident absolument pas.

Alors qu’on insulte TOUS les morts de nos milieux, Bernardo part en contre, envoie une merveille de transversale vers Jota qui offre à Cristiano l’ouverture du score. 1-0 (15’).

Le but a mis un coup sur la tête des Allemands et on manque de doubler la mise sur corner.

Alors qu’on maîtrise les Allemands sans trembler, il faut un gros coup de chatte de Gossens qui rate sa volée, et centre, Dias se jette et marque un CSC 1-1 (35’).

Deuxième renversement ou on dort et on laisse jouer. Patricio sort un premier arrêt et sur un nouveau centre, c’est Guerreiro  qui met un second CSC. 1-2 (38’)

On tourne à 1-2 en étant à chier, en ayant tout fait à l’envers et avec le milieu le plus nul de l’Euro.

Mi-Temps :

Santos nous propose une énorme surprise en changeant Bernardo pour Renato.

On garde les deux 33 tonnes au milieu qui se font doubler par tout le monde.

La sanction ne se fait pas attendre puisque sur trois passes, Semedo laisse son couloir et on prend le troisième 1-3 (51’)

Il faut attendre la 58e pour qu’enfin William sorte et soit remplacé par Rafa.

Et pour la quatrième fois un centre ballon sur le côté de Semedo et on prend le 4e 1-4 (62e).

Moutinho entre pour Fernandes.

Dès son premier coup franc, il trouve Cristiano qui remet pour Jota qui réduit le score 2-4 (66e).

Les changements de façon surprenante (non) rééquilibrent l’équipe et Renato manque de nous ramener avec la lourde de la journée, mais sa frappe heurte le poteau.

83e entrée d’André Silva pour Jota

On pousse les dernières minutes en enchainant les corners et les ballons directement dans la surface. Mais on est aussi volontaire que RFA – Autriche en 1986.

O Resumo :

Os Quinas :

Patricio 3/5
Oui il en prend quatre mais nous évite une humiliation. Il fait les arrêts mais a été abandonné.

Semedo 1/5
Laissé seul face à deux Allemands pendant 70 minutes, on l’a trop vu se faire trouer, mais aucun copain pour l’aider.

Dommage collatéral

Pepe (2/5)
Il a repoussé les assauts, essayé de contenir Gnabri, même sonné la révolte à 1-2. Le plus valeureux des loups ne peut pas combattre son âge. 

Dias 2/5
Il a colmaté les brèches laissées par les autres. Le CSC est anecdotique, car c’est en tentant de repousser la balle. 

Guerreiro (1/5)
Sa première mi-temps est une suite de vague dans la tête comme les vacanciers de la côte basque qui se jettent dans les baïnes sans respecter les drapeaux.

Danilo (1/5)
Il a essayé de repousser devant la défense, mais n’a jamais compensé l’autoroute à droite ou mis les taquets pour casser le rythme Allemand.

Nos deux milieux défensifs

William (0/5)
Massey Fergusson, Carterpillar, John Dear, choisissez donc quelle marque de gros tracteurs inutile sur un terrain de foot vous voulez. Pas de duel gagné, pas de passe clé, pas de course à haute intensité. Je n’ai pas les mots.

Bernardo (2/5)
On l’attendait bloquer son couloir et fumer les Allemands en transition, dommage qu’il ne l’ait fait qu’une fois. 

Fernandes (1/5)
Il aurait pu jouer dans Lost, ça aurait été moins gênant pour lui que sa prestation.

Pas facile de mener le jeu comme ça

Jota (3/5)
“Joue les contre à fond !” une passe dé et un but contre l’Allemagne, on ne peut pas dire que le contrat n’est pas rempli.

Cristiano 4/5
Un but, une passe dé, une humiliation sur Rüdiger quand il a voulu lui lécher les tétons, a tenté de lancer le pressing et a voulu y croire. Il vaut mieux qu’il coache à la place de Santos.

SI je vais m’occuper de Neuer ? comme d’hab.

O Banco :

Rafa 1/5
Venu pour bloquer le couloir, il a juste oublié de défendre.
Rénato 3/5
Le seul au milieu qui a eu envie. Envie de leur faire mal, envie de revenir, envie de jouer.

André Silva NN/5
pas de ballon, pas d’occasion.

Moutinho (2/5)
Un coup franc, un but.

Remarque à la con :

Pour bloquer l’Allemagne il fallait bloquer les couloirs, faire un pressing, et les prendre en contre… Nous n’avons rien fait de ça ! La Macédoine l’a vu, mais pas Fernando Santos.
Si on est objectif on a mis 4 buts sur les 6, c’est donc nous qui avons gagné 4-2.
Il faudra faire un résultat contre la France qui a décidé de se chier contre la Hongrie, manquerait plus que les Hongrois tapent les Allemands pour nous sauver.
 

Tu aimes horsjeu.net ? Évidemment !

Tu te demandes comment nous rejoindre ? Ici

Tu veux nous filer de quoi acheter des 8.6 ?

Tu n’es pas poète et un peu radin ? Tweet, Partage sur tes réseaux socianaux préférés, ou dénonce au Comité.

Si tu veux discuter ou suivre mes conneries, c’est possible sur TWITTER @franckhomer

Beijos anal, Homerc

Homerc

Né un soir de mai 1987 devant une talonnade devenu mythique. Tranchant comme Couto, précis comme une trivela de Quaresma, Dingue comme Futre #Troll #Sexe #RockNRoll

9 commentaires

  1. Si les hongrois tapent les allemands et qu’on perd, on est out par contre.

    • AH oui on est complet dans la merde, le top serait les Hongrois battent l’allemagne 1-0, On fait 0-0 avec la France On passe second au goal Average et les Allemands éliminés.

      • On est le dernier groupe à jouer, du coup on saura combien de points il nous faut. Un scénario parfait pour l’ingénieur Santos. J’ai peur !

        • Ben voilà, les calculs sont tombés, nul et les deux sont qualifiés. Santos va avoir l’ambition de gagner et de frapper un grand coup *Rire de Sitcom Américaine*

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.