Angleterre-Croatie (1-0), la Napapicnic Académie se tache.

D’entrée de jeu, putain.


On a tiré la nappe à carreau sur le joli carré d’herbe à l’abri des regards indiscrets, garé les chiards chez les grands-parents, on s’échange des regards lubriques depuis le matin en pensant si fort « JE VAIS TE MANGER LES FESSES » qu’on en transpire dans la bagnole alors que la clim’ ronronne. On a préparé le panier qui va bien : tomates de plein champ bien juteuses, pâté en croûte, cébettes, œufs durs, OUICHE, pastèque, la quille de Côte de Brouilly sagement conservée à 15°C… Tout va bien, le pique-nique est disposé soigneusement quand un clébard à la con, un setter anglais au regard vide, traverse la nappe comme une bombe en remontant de l’étang voisin, souillant les rêves mouillés de la nappe de ses pattes vaseuses, renversant le Gamay sur la OUICHE et chopant au passage le pâté en croûte. En plus, c’était le spécial pintade-morilles-pistache. Les vacances commencent mal.

BILJESKE


LIVAKOVIC (3/5) : De belles dispositions poignardées en plein vol, dans le cul.


VRSALJKO (2/5) : Sime lit cuir et moustache. Il pourrait jouer au ballon aussi.


VIDA (3/5) : Loca.


CALETA-CAR (2/5) : Bien assis sur son gros cul pour regarder les Anglais poignarder le cul de Livakovic.


GVARDIOL (2/5) : Mal dopé.


BROZOVIC (2/5) : Bof au vice.


MODRIC (3/5) : Pas aidé, sans idées.


KOVACIC (2/5) : A failli me faire glisser une décimale.


KRAMARIC (1/5) : Mario Médiocric.


PERISIC (1/5) : Ivan le pas terrible.


REBIC (0/5) : L’absent.







Poljupci anali





Mario MandzuOuiche

6 commentaires

    • La magie n’était plus là. La ouiche non plus d’ailleurs. Et le bon Côte de Brouilly du Château Thivin qui allait faire office d’étincelle anale a tout tâché la belle nappe à pique-nique. Point de bouffage de cul pour cette fois. Partie remise ?

    • Mario m’a soufflé dans l’oreillette qu’il aurait un petit bateau de pêche qui mouille vers l’île de Pag. Où qu’il fait du porno, j’ai pas tout compris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.