Monténégro – Angleterre (1-5) : La Three Lions Academy livre ses notes

Salut les gueux !

J’espère que vous allez bien depuis ces presque quatre mois sans matches de l’équipe d’ Angleterre. Triste histoire, d’autant que le match suivant est en juin. Donc, après une parenthèse Ligue des Nations et matchs amicaux, nous sommes engagés pour les qualif’ de l’Euro 2020.

Il ne vous a pas échappé que je n’ai pas académisé le match contre la République Tchèque. En effet, Madame m’avait demandé de vider les lieux pour organiser un week-end entre filles. Après l’un ou l’autre malentendu (j’ai fait la bêtise de demander qui filmait les batailles d’oreiller en lingerie fine), j’ai emmené Ken Junior au Luxembourg. Où il est fort difficile de trouver un match de l’Angleterre. Point d’académie donc, mais une victoire une main dans le slip – comme le premier développeur informatique venu – contre une faible équipe tchèque.

Quand je pense à bataille d’oreiller (NSFW)

Hum. Bref. Après avoir disposé du supposé « gros morceau » du groupe, voilà donc l’Angleterre face au Monténégro. C’est donc l’heure du moment tant attendu, la rubrique « Le Saviez-Vous? » :

Figurez-vous, mes bons lecteurs, cette rubrique culturelle est basée sur ma mémoire ou sur ma culture générale, que j’agrémente de recherches pour vérifier l’une ou l’autre date (et éviter de raconter trop de conneries). Bon pour ce pays (que je situais mais sans connaître la capitale), j’ai du m’employer malheureusement sans succès. Le Royaume-Uni a établi des relations diplomatiques avec le Monténégro depuis 140 ans et c’est tout. Mais a quand même laissé Français et Italiens livrer armes et matériels pendant WWI. Pote donc mais pas trop.


La composition

Rashford, Stones, Dier, A-Arnold sont blessés, Winks et Trippier ménagés, cela donne un 4-3-3 avec Kane en pivot et deux flèches sur les couloirs.

Captain « Marvel » Kane

Le Match
L

Se rappelant une certaine époque pas si lointaine, où on luttait pour remporter des matchs contre des équipes « exotiques » , l’Angleterre attaque le match calmement, par une possession basse. En face, ça joue au bloc-équipe-défense-à-onze en espérant un contre. Le public a l’air fort morose, peu bruyant, pas du tout intéressé dans un stade qui ressemble furieusement à Josy Barthel (le stade du Luxembourg, inculte).

Sur un dégagement monténégrin, Hudson-Odoi oublie de sauter, Keane oublie qu’il est bon de la tête. Vesovic (je ne vais pas m’emmerder à faire les accents) récupère dans notre surface, bénéficie d’un contre favorable enroule une petite beauté dans le petit filet. Ce n’est pas sale et ça fait 1-0 (17e).

L’apathie de la défense anglaise a pour mérite de réveiller supporters qui chantent et s’expriment bruyamment. L’équipe du Monténégro s’enhardit et nous met une pression avec des remontées de balles rapides sur les ailes. Sur l’une de nos rares possessions de balles, Barkley obtient un coup-franc qu’il dépose sur la tête de Keane qui égalise, 1-1 (30e).

Everybody is changing mais l’Angleterre est toujours performante sur les CF. Juste avant la mi-temps, Hudson-Odoi tente pour la dixième fois un débordement – tir qui est propulsé dans le but par Barkley, 1-2 (40e).

La deuxième mi-temps n’est qu’une attaque défense, qui ne mérite ici qu’un résumé des buts.

Sterling – assez transparent à droite en première mi-temps – tricote dans la surface. Son centre contré par un défenseur revient à Barkley au point de pénalty qui place à l’opposé du gardien, 1-3 (59e).

Alli – complètement transparent malgré son afro grandissant – est remplacé par Henderson (63e). Sterling bénéficie d’une récupération haute de Rice (je crois), part en vitesse et adresse une passe à Kane qui marque dans le but vide (1-4, 70e).

Ward-Prowse remplace Barkley et Wilson remplace Kane. Henderson se décide à remplir son quota habituel, vu qu’il ne reste que dix minutes à jouer:

-passe en profondeur bien dosée pour Sterling qui bat le gardien monténégrin (1-5, 80e)

-faute débile au milieu de terrain, embrouille avec les adversaires, carton jaune pour Jordan. C’est bien’g mon gars.

On ne va pas se mentir, ne perdez pas 90 min de votre vie à regarder un replay. L’Angleterre a dominé ce match, dans la possession et la justesse technique. Sans s’affoler, l’équipe a remonté un but de différence et a su accélérer en fin de première et deuxième mi-temps pour ne pas douter.


Les gars

Pickford (N/N): Pas coupable sur le but, c’est tout. Je me demande s’il a pris une douche.

Keane (4/5): +1 pour le but. Apathique sur le but du Monténégro.

Maguire (3/5): Il me semble qu’il revient de blessure ou de sa période de deuil post Puel.

Walker / Rose (3/5) : Forcément avec des matchs comme ça, Chilwell & Trippier n’ont pas de souci à se faire.

Rice (3/5): Paraît qu’il a été Irlandais dans les sélections jeunes avant d’opter pour les Three Lions cette année. C’est bien’g.

Alli (0/5): Tu m’énerves à gâcher ton talent que je vais t’appeler comme ton père que tu détestes. Bien fait. Remplacé par Henderson (3/5): a rempli son quota.

Barkley (3/5): +1 par but et +1 pour la passe décisive. Inexistant dans le jeu et absolument pas influent. Remplacé par Ward-Prowse (N/N).

Sterling (4/5): Effacé au premier acte, pour une belle deuxième mi-temps.

Hudson-Odoi (5/5): N’a manqué qu’un but pour récompenser courses, efforts et dribbles incessants. A 18 ans c’est le futur de l’équipe.

Kane (3/5): 1 but et une participation certaine au jeu. Remplacé par Wilson (N/N).

11 minutes, vous êtes prévenus.

Deux matchs, deux victoires, 10 buts marqués, c’est bien’g. On se retrouve en juin pour les demi-finales de la Ligue des Nations.

Ken



Il y a du nouveau en dessous. Donne des €€€ ou tapote ton clavier pour parler de ton équipe préférée !

Ken SingTown

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.