Salut mes roumanophiles, ce faceti ?

Il s’est passé pas mal de choses ces quinze derniers jours dans le football roumain. On va y revenir tranquillement avant de passer à la 15è journée de Liga I.

Après l’élimination contre la Grèce, Piturca a continué à prendre pas mal de scuds dans la presse roumaine. Même le président de la République Traian Basescu s’y est mis. Du coup, il ne fait plus guère de doutes que Victor Piturca devrait bientôt être démis de ses fonctions (son contrat court jusqu’en 2016). Les médias commencent à lister les potentiels remplaçants. Dans un sondage, 30 000 supporters des Tricolorii se sont exprimés : Dan Petrescu, actuel entraîneur du Dinamo Moscou, arrive en tête avec 38% des votes devant Mircea Lucescu (33%), Cosmin Olaroiu (17%, qui fait une belle carrière dans les Emirats) et Laszlo Boloni (12%).

Une autre nouvelle a secoué le landerneau du football roumain. Lors de la dernière élection à la Ligue de Football Professionnel, Dumitru Dragomir a été battu par Gino Iorgulescu ! Dragomir était en poste depuis 17 ans et sa défaite est une relative surprise. On espère malgré tout qu’il restera actif dans les médias car le mec est capable de superbes déclarations comme : « Vous pensez que Dieu regarde le derby Rapid-Steaua ? En ce moment, c’est Pâques, IL a d’autres choses à faire ! » ou encore « Ecoutez-moi bien, Valerica Gaman a le niveau pour le Real Madrid. Il y finira titulaire ». Iorgulescu a déjà mis en avant quelques réformes qu’il souhaiterait mettre en place avec notamment le passage de la Liga I à 12 ou 14 clubs. La Fédération devrait également changer de président début 2014 ; Gheorghe Popescu est un des candidats au poste.

mutu

Mutu, nouveau patron du Photoshop game

Au niveau des transferts, la bombe de la semaine porte le nom d’Adrian Mutu. Les médias roumains ont fait état de son retour au pays quasi assuré pendant l’hiver. Deux noms ressortaient pour l’accueillir. Le premier est le Petrolul Ploiesti, un des ténors de Liga I avec Cosmin Contra à sa tête. La deuxième option semblait être l’UTA Arad en Liga II. Pourquoi ? Le mec qui met les billes dans ce club, Adrian Martian, est le partenaire en affaires de Mutu. Les médias annonçaient la possible arrivée de Mutu comme entraîneur-joueur. Cependant les supporters de l’UTA critiquent la posture actuelle de Martian au club et ne veulent pas de Mutu. Et dimanche, le Brillant a lui-même annoncé sur les réseaux sociaux qu’il porterait le maillot du Petrolul dès janvier… Fin de parcours en France pour Adi Mutu qui aura fait une première saison honnête sous le maillot d’Ajaccio avant de disparaître cette saison. Ce retour au pays devrait au moins amener un peu de lumière sur la Liga I Bergenbier !

Du côté de la Liga II, les problèmes financiers sont légion actuellement. L’UTA Arad est dans une situation financière critique et se débat sportivement au fond du classement. Dernièrement, les joueurs ont fait une collecte en centre-ville afin de pouvoir lever des fonds nécessaires à l’organisation des matchs à domicile… Un homme d’affaires a aussi mis la main à la poche pour assurer des fonds jusqu’à la fin de saison. Ces dernières semaines, les médias ont fait état de déjeuners et dîners préparés par les supporters pour les joueurs car le club ne pouvait plus payer légumes, viandes ou eau minérale. Ces gestes de soutien ont été salués par les joueurs de l’UTA qui ont pris la place de leurs supporters dans les tribunes à la fin d’un des derniers matchs de Liga II afin de les remercier. Un grand moment de communion entre joueurs et supporters. http://www.youtube.com/watch?v=SwqYCGT9zFQ#t=159 arad

A Arad, sacrée communion entre joueurs et supporters

15è journée de Liga I :

Concordia 4-0 Sageata

Après un bon début de saison, Sageata marque clairement le pas ces dernières semaines et se rapproche dangereusement de la zone rouge. C’est la troisième défaite consécutive pour les joueurs de Tibor Selymes. Certes les locaux ont pu compter sur deux pénos pour creuser l’écart mais Concordia continue son chemin tranquille dans cette saison 2013/2014. A noter que le milieu Rosu a planté un doublé dans ce match. Après le match, l’entraîneur du Concordia s’est enflammé un peu et a déclaré que la place de son équipe était dans les 4 premiers. Bon…

Ceahlaul 1-0 ACS Poli

Le Ceahlaul a souffert à domicile pour venir à bout d’une bonne équipe du Poli Timisoara. Les locaux ont dû comme bien souvent compter sur le talent de leur capitaine bosnien Golubovic pour faire la différence en fin de rencontre. Le Ceahlaul reste bien calé en haut de classement juste derrière le Pandurii et le Petrolul. Pour le Poli, cela reste une défaite mais le contenu dans le jeu était plutôt positif.

Pandurii 1-1 Steaua

C’était le grand match de cette journée. Le vice-champion 2013 recevait le champion à Targu-Jiu. On a assisté à un bon match avec des Gorjeni qui ont très bien débuté et ont su profiter des problèmes au milieu du Steaua. La première mi-temps a été l’occasion d’assister à un nouveau récital d’Eric de Oliveira. Des rumeurs envoyaient d’ailleurs le Brésilien au Steaua. Eric a effectué une belle heure de jeu, marquant notamment un but exquis et délivrant quelques passes qui auraient méritées une meilleure finition.

Mais le Steaua est revenu très fort en deuxième mi-temps avec notamment l’entrée en jeu de Gabi Iancu à la place de Stanciu. Très vite, le Steaua a égalisé par Szukala sur corner. Ensuite il a fallu un grand Mingote pour contrer des tentatives de Tanase notamment. Le score nul est plutôt logique même si le Steaua a fortement dominé en deuxième période. Le Steaua n’a plus gagné à Targu-Jiu depuis 5 ans !

La bonne nouvelle du soir est le retour de Gabi Iancu. Après deux mois au placard, Reghecampf a décidé de redonner une chance au jeune phénomène et le gamin a effectué 45 superbes minutes. Iancu avait été mis à l’écart à cause de problèmes disciplinaires et notamment des sorties nocturnes lors d’un rassemblement avec la sélection U21 de la Roumanie. On espère qu’il a compris la leçon maintenant parce que son pied gauche peut faire des dégâts.

Otelul 1-2 Vaslui

Bordel mais qu’arrive-t-il à l’Otelul cette saison ? Le poil à gratter de la saison dernière est devenu une équipe sans vie qui collectionne les désillusions avec déjà 9 défaites en 15 matchs. L’Otelul a recruté il y a 10 jours un entraîneur allemand Ewald Lienen, ancien de Gladbach, 1860 et Bielefeld entre autres. Il commence donc par une défaite et a déclaré être surpris par le niveau de la Liga I.  Vaslui remonte au classement avec cette nouvelle victoire et un nouveau pion de Liviu Antal qui s’affirme comme un des bons buteurs de notre championnat.

lienen

Le nouveau coach de l’Otelul est connu pour avoir souffert d’une des blessures les plus atroces de l’histoire du football. En 81, Lienen jouait à Bielefeld et lors d’un match contre le Werder, un tacle de Norbert Siegmann lui a ouvert la chair sur 25 cm. Absolument dingue.

Astra 5-0 Botosani

38 buts en 14 matchs. Il est là le challenger du Steaua ! L’Astra a de nouveau collé une branlée à un de ses adversaires. En face, c’était le promu Botosani qui reste une belle sensation de cette saison mais a perdu contre tous les ténors de la Liga I. L’Astra menait déjà 4-0 à la mi-temps et semble surfer sur une très belle période de réussite ces derniers temps. La paire Seto-Laban reste très performante au milieu alors que devant, que ce soit avec Budescu, Yoda, Enache, De Amorim, Yazalde ou Ivanovski, l’Astra dispose de multiples solutions.

D’ici la fin décembre, l’Astra et le Steaua vont se rencontrer deux fois en championnat. Il ne fait aucun doute que ces matchs seront décisifs pour savoir qui sera le champion 2014. A l’heure actuelle, l’Astra compte 2 points d’avance mais aussi deux matchs en plus par rapport au Steaua.

Dinamo 1-0 Gaz Metan

Mine de rien, le Dinamo a peut-être bien fait de changer d’entraîneur à l’automne. Sous la conduite de Flavius Stoican, le Dinamo collectionne les bons résultats à domicile et commence à sérieusement se rapprocher du quatuor de tête. Le Dinamo a fait oublier le non-match à Cluj et reste sur 3 victoires convaincantes à Bucarest. Pour ce match contre le Gaz Metan et sous une pluie continue, c’est Tucudean qui a marqué d’une belle reprise dans la surface. C’est seulement le deuxième but de la saison pour l’attaquant prêté par le Standard. Du coup, le Gaz Metan loupe l’occasion de recoller à la tête du classement et laisse le Dinamo lui passer devant.

U Cluj 3-2 Corona

Ce match entre les deux derniers a donné lieu à un affrontement spectaculaire avec 5 pions au compteur ! Le match s’est emballé après la 20è minute. C’est tout d’abord Lemnaru qui a ouvert le score pour les locaux sur un péno mais Bus a égalisé deux minutes plus tard. Dans la foulée, Borza profite d’une énorme erreur de Martac. 2-1 à la mi-temps pour l’U Cluj.

Lemnaru claque un doublé en début de deuxième période. Le match semble plié mais Bus y va aussi de son doublé à la 84è. Corona essaye de pousser pour égaliser mais c’est finalement l’U qui dispose d’un autre penalty. Lemnaru loupe l’occasion de signer un triplé, sa frappe étant arrêtée par Danalache. L’U signe son deuxième succès de la saison, Corona sa 11è défaite et les deux devraient être en Liga II l’an prochain.

Brasov 0-0 CFR Cluj

L’autre match entre une équipe de Brasov et une équipe de Cluj a accouché d’un triste 0-0. Honnêtement je ne sais pas ce qu’il s’est passé pendant ce match. Apparemment Maah a raté une énorme occase à la 87è et c’est tout. Ce nul est mauvais pour les deux équipes, Brasov reste dans la zone rouge alors que la remontée du CFR est ralentie. Les joueurs de Grigoras peuvent se consoler en soulignant leur solidité actuelle (aucun but encaissé depuis 5 matchs). Après le match, l’entraîneur du CFR a déclaré : « Nous avons fait un match médiocre. Le seul qui a fait son boulot aujourd’hui, c’est le chauffeur de bus. »

Petrolul 3-0 Viitorul

La future équipe de Mutu a pris le temps pour venir à bout des relégables de Constanta. Après une première mi-temps sans but, Juan Albin a décidé de prendre les choses en main. L’Uruguayen a tout d’abord claqué un coup-franc direct de 25m avec son amour de pied gauche. 10 minutes plus tard, il était là pour reprendre le centre de Walter Fernandez. A la 90è, Hamza terminait le boulot sur un nouveau bon service de Walter Fernandez. 3-0, le Petrolul est prêt pour son déplacement sur la pelouse du Steaua la semaine prochaine. Un qui pourrait faire la gueule dans les semaines à venir, c’est Ferebory Doré. L’ancien Angevin a mis quelques buts mais sans vraiment convaincre ; avec le retour de blessure d’Hamza et l’arrivée de Mutu en janvier, il risque de squatter le banc en 2014.

j15

Cette semaine, le Steaua va recevoir Schalke04 pour le match de la dernière chance : une victoire est indispensable pour les hommes de Gigi Becali. Le Pandurii ira se promener en Ukraine pour le plaisir. Et le week-end prochain, la Liga I nous offre un  superbe match avec Steaua-Petrolul dimanche à 20h.

Tristan Trasca

2 thoughts on “La 15è journée de Liga I avec la Tuica

  1. J’aimerai bien voir la gueule de Valbuena si il se faisait charcuter comme ce Lienen.

    Et sinon Monsieur Trasca, a force de mater la liga, tu finis par avoir un club favori? (à moins que tu n’en ai déjà parlé mais je n’en ai pas souvenir)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.