L’avis de Notre Président :

Notre Président est de retour et, entre 2 couches de vernis sur les poteaux carrés, il te livre son avis. Extrait :

Faudrait p’tet que j’envoie quelqu’un d’autre que Jacques Santini pour faire les cours sur l’histoire du club : c’est vrai que quand j’y pense, ils en sortent souvent avec des p’tits yeux. Faut qu’on bosse sur ça avec Christophe, parce que Gradel, j’veux bien qu’il connaisse plus Jésus que Carnus mais beuon, y’a des limites à la connerie aussi, neuon ?? A s’demander s’il est pas complètement badabeu.

Il serait peut-être temps que certaines choses changent en effet. La suite, c’est sur la page de la Forez Académie, à cette adresse.

 

Le match résumé en 1 phrase : La boulette d’un gardien avec un nom de pizza ou presque »

Et voilà. La victoire à l’arrache qu’on aura tant voulu, ça sera pas à domicile contre Paris ou Lyon, mais à Nice, dans leur nouveau stade. C’est bieng. Disons que ça atténue un peu le résultat de la journée précédente. Oui, parce que Nice, qu’on soit bien clair, je m’en cogne hein. Je sais pas ce que les gars ont à se monter le bourrichon entre eux, mais pour moi, c’est comme un match face à Monaco (l’exemple n’est pas pris au hasard). Bref, ça a été dégueulasse au début, les Verts se sont repris en milieu de 1ère mi-temps, ont failli (encore une fois, failli) tuer le match par 2 fois en début de 2nde période, mais non. On aura au final claqué du fessier jusqu’au bout, mais ça aura tenu pour une fois. Depuis le début de la saison, je pense que c’est la 1ère fois qu’on tient un score aussi longtemps, c’est dire.

Après, tout n’a pas été parfait. Tabanou a encore croqué comme un cochon, Erding aussi (même s’il marque un vrai but d’opportuniste, et tout le mérite lui en revient), Hamouma a été en-dedans comme Corgnet, Diomandé a perdu beaucoup de ballons… Rien n’est allé en fait ? Si. La charnière Bayal-Perrin a été très solide, Clerc a fait son match malgré quelques approximations dans les relances, et Ghoulam, s’il avait lui aussi oublié sa chaussure à centrer dans le vestiaire, a été précieux sur certains moments. Le bonhomme du match reste Ruffier, impeccable dans les airs et sur sa ligne. Certains diront qu’il n’a pas trop eu de boulot : je rappellerai juste que sur le but de Sainté, la tâche de Veronese à contrôler la balle ne semblait pas insurmontable. La Ruff’ a su rester dans son match, concentré et serein, et ça a fait la différence.

 Veronese

La pizza « Veronese » : avec un gros trou au milieu.

Je pose ça là : BeIn, les commentaires sur ce match ont été pitoyables. De l’analyse en direct à l’ « homme » (puisque c’est une femme) de terrain, vous avez été nuls ! Les « Mevlout Erding », encore ça passe, mais les « Clément qui remplace Digard », les « Ball » qui doivent être une contraction de « Bayal Sall » ou les incapacités à juger correctement une action de jeu malgré les ralentis, c’est juste insupportable ! Faites quelque chose !

Après, je vais juste revenir rapidement sur les  « évènements » extérieurs au match. J’avais dit pour rigoler que Letizi accrocherait pendant l’échauffement la malléole de Clément devant le parcage visiteur et que j’espérais que ça ne dégénérerait pas. Finalement, on a pas eu besoin de ça : des bus stéphanois caillassés avant le match, des mecs énervés qui jettent des sièges dans le stade et au final Thiriez qui va trouver le bon prétexte pour interdire tout déplacement des supps adverses en France. Lamentable de condamner une majorité de gens pour une minorité à agir. Faudra aussi qu’on m’explique comment les Niçois ont réussi à faire le tour du stade pour venir chercher les Stéphanois dans leur parcage. Ah oui, j’ai lu que c’était parce que le stade est mal fait et que ce problème n’avait pas été envisagé. Ben voyons… Et puis ce soir, le clou du spectacle : on fait venir Rivière au Grand Journal qui défend sa petite église et qui fout tout sur le dos des Stéphanois sans assumer la responsabilité de sa sécurité merdique et des défauts de conception graves dans son stade. Je ne cherche pas à absoudre les mecs qui ont lancé des sièges et se sont battus dans le stade. Je dis juste : si vos PC sécurité qu’on peut chiffrer en k€ ne sont pas capables d’identifier les coupables dans un environnement aussi confiné qu’un parcage, alors à quoi servent-ils à part justifier les prix de plus en plus exorbitants des places de matches ? Identifiez,-les, trouvez-les et qu’ils assument derrière. Laissez les autres (y compris la majorité du parcage stéphanois, ne l’oublions pas) tranquille. Mais que TOUS les responsables paient et que la justice ne soit pas aveuglée par la curée médiatique qui commence à charge contre Sainté, et qui n’est pas près de s’arrêter.

Je n’étais pas à Nice, et beaucoup (voire la totalité) des gens qui liront ce texte n’y étaient pas non plus. Le but n’est pas de chercher qui est le plus coupable que l’autre, le simple fait d’avoir vu ces images est déjà bien assez dégueulasse comme ça. Juste qu’il faut que vous vous rendiez compte que la LFP, la FFF, et le Ministère de l’Intérieur vont prendre n’importe quel prétexte pour nettoyer les tribunes en France et faire place nette pour l’Euro 2016. Et là… Après, quand j’entends que les stades sont des zones de non-droit : STOP !! C’est pas la guerre non plus ! J’aime beaucoup cette mesure dans les propos qui caractérise si bien les petits costards de la Ligue ou de l’Etat qui ne vont aux matches que pour se montrer, mais qui ne savent rien de ce que peut être un déplacement « normal », ce qui est le cas dans 95% des cas. L’exemple donné dimanche après-midi était lamentable, mais Thiriez est-il le mieux placé pour nous donner la leçon quand il assure que la taxe à 75% va tuer le foot français, alors que les gens qui le font vivre sont pour la plupart en train de vraiment souffrir ? L’Etat est-il le mieux placé pour parler d’exemplarité quand certains de ses plus hauts représentants se traînent une, voire plusieurs, batteries de casseroles au cul ? Dans ce cas là, on fait la même chose que vous, on vous fout tous dans le même sac et on dit « Tous pourris », comme ça c’est réglé. Au lieu de comprendre les problèmes, de les avoir traités à la source, la LFP et les politiques ont laissé pourrir la situation et voilà le résultat. Ils ont eu ce qu’ils cherchaient : ils ont maintenant les coudées franches pour faire de la répression dure et taper sur tout ce qui porte une écharpe aux couleurs de son club. Tant pis pour nous, on paiera le même prix que quelques mecs qui ont voulu régler leurs différents à grands coups de sièges dans la gueule. Tous logés à la même enseigne quoi : et si c’était ça l’exemple de l’intégration à la française ?

Allez, je vais finir sur une note qui m’a fait marrer. Je parlais du sens de la mesure tout à l’heure, donc voilà ce que Bernard Lions a dit :

 Lyons

Et la réponse de mon ami FouillASSE qui m’a fait éclater de rire :

FouilASSE

Allez, Bernard, un petit Ricard et au dodo. Pas de Twitter ce soir, hein, t’es encore trop saoul je suis sûr.

 

La compo :

Compo

La Brandade suspendue, c’est Erding qui prend la place de la pointe en attaque. Il a marqué avec la Turquie en amical, il peut le faire. Pour le reste, du classique. Corgnet est toujours aligné et donc on se trouve en 4-5-1 avec tendance offensive. Tabanou retrouve le côté gauche et Diomandé est associé à Lemoine dans l’entrejeu pour ratisser du ballon. Derrière, Zouma étant suspendu, on sort Mustafa « Slim Charles » Sall de la cave associé au cap’tain insubmersible Perrin.

 

Avant-match :

machinegun

Ce qui se passe en tribunes vu par les médias, la LFP et le Ministère de l’Intérieur…

 rockpaper1

… Et du point de vue des Ultras.

 

Les buts :

Saint-Etienne   65: but de Erding, 0-1. Le 1er but de Mevlut sous le maillot sera bien dégueulasse, mais il rapportera 3 points au final. Et c’est bien le principal. Pejcinovic reçoit la balle de Veronese et lui remet aussitôt en retrait. Le gardien nous sort sa plus belle panoplie de gardien anglais et loupe son contrôle en laissant filer la balle sous sa semelle. Erding qui était à l’affût ne laisse pas passer sa chance et se précipite sur la balle pour la pousser dans le but vide malgré le retour « grand écart JCVD style » de Péloponnèse.

Le trou

 Hé mec, t’as vu ? Y’a Patrick Bruel ! Putain, la bronca de la dernière fois ne lui a pas suffi !

 

Les notes :

Ruffier (Matmouth, 3/5) : entre l’animal préhistorique à poils longs et longues défenses, et l’assurance sponsorisée par Chevallier et Laspallès, Stéphane nous sort un gros match. Rassurant dans toutes ses prises de balle, que ce soit au sol ou dans les airs, on se sentait serein avec lui. C’est bieng.

Clerc (moins motivé, 3/5) : face à son ancien club, il n’a pas fait d’étincelles. Mais il a su se montrer propre et sérieux dans ses interventions, sans jamais trop dépasser le milieu de terrain. Régulier, il a bien mieux  fini le match et s’est montré solide quand Nice poussait timidement.

Bayal (keskiya, 3/5) : BIM BAM BOUM, c’est moi que revoilà. Mouss est pas là pour beurrer les tartines, lui ce qu’il aime c’est le tacle et le tampon à l’épaule. Sans jamais dépasser la limite de l’engagement, Mouss a marqué son territoire avec autorité, et c’est pas un mec qui a Jacques Médecin de tatoué sur le bras qui va lui faire peur.

Perrin (what else, 4/5) : encore une fois le plus élégant et l’un des plus efficaces sur le terrain. Sobre, décisif et jamais pris en défaut, Loïc est définitivement le patron de cette défense. Il valait mieux perdre Zouma que l’enfant de Saint-Chamond, car aucun autre joueur dans l’effectif ne peut le remplacer.

Ghoulam (comme d’hab, 3/5) : comme d’hab, Faouzi n’a pas toujours été au top en défense. Comme d’hab, il a voulu taper le coup-franc à 35 mètres. Il a failli marquer, mais comme d’hab, non en fait. Un match « comme d’hab » pour Ghoulam qui n’est pas vraiment critiquable, mais pas vraiment « encensable ».

Diomandé (diesel qui toussote, 3/5) : il perd encore pas mal de ballons facile au milieu. Du moins en début de match. Puis il prend peu à peu ses marques et se permet quelques belles interventions ou sorties de balle quand ça chauffe le plus. Au meilleur moment quoi. Du coup, ben on en garde une bonne impression, mais il va falloir être plus régulier sur la durée d’une rencontre quand même.

Lemoine (Heudebert, 3/5) : L’homme biscotte a encore pris son jaune, malgré la mise en garde publique de Galtier dans la presse. A croire qu’il le fait exprès. Sinon, il a été moins en vue que sur ses derniers matches, mais reste quand même précieux. Il perd quand même une balle dégueulasse dans l’axe du terrain en 1e mi-temps qui aurait pu nous coûter cher. Remplacé à la 63e par Jérémy Clément (non noté) qu’Anne-Laure voyait remplacer Digard, mais en fait, c’était pas possible.

Corgnet (dans la nasse, 3/5) : pas grand chose à signaler pour Ben. Pas d’occasion franche, il a été surveillé comme le lait sur le feu par Digard, preuve que les équipes adverses le craignent plus dorénavant. Remplacé à la 67e par Cohade (non noté) qui a été très précieux dans la conservation de la balle et le pressing au milieu. Bonne entrée.

Hamouma (un match sans, 3/5) : sans rien. Pas une seule action notable, pas de frappe, pas de centre, rien. Des fois ça arrive,. Il a été tellement au-dessus depuis le début qu’on peut lui laisser passer quelques matches comme ça quand même. Il a quand même effectué un gros boulot en défense, chose qu’il ne faisait pas trop auparavant.

Tabanou (again, 1/5) : le mec est dans le dur, mais quelque chose de bien. Une 1e occasion ratée (volée après un centre qui arrive au 2nd poteau), mais dans l’esprit c’était ça. Une 2e occasion que la pizza sort magnifiquement. Puis le drame : il loupe un but tout fait alors qu’il était seul eu 2nd poteau et que la cage était grande ouverte. Pas le meilleur moyen de se remettre en confiance. Et comble du comble : il est remplacé à la 80e par le roux-venant Brison (non noté) qu’on a plaisir à revoir sur un terrain. Si, si c’est vrai.

Erding (débloqué, 4/5) : allez, le petit point en plus pour son but, le 1er d’une longue série. Il est tout moche, mais il vaut 3 points, donc je prends ! Sinon, une belle occasion au bout de 30s en 2e mi-temps, mais il bute sur le gardien alors qu’il aurait pu mieux faire, signe que sa confiance est pas encore au top. Mais il est sur la bonne voie.

 

Le coach (no more doudoune, 3/5) : définitivement remisée au placard, la doudoune à Galette ne reviendra visiblement plus, et finira donc sans doute sa vie au musée de l’ASSE, entre les poteaux carrés et le dernier Ultra stéphanois qui arrivera en 2016 dans un bac de formol si tout va bien. Match sans encombre, rien de particulier à signaler. Ah si, il s’est fait chauffé par un intellectuel niçois juste avant de rentrer au vestiaire. On voit que le mec savait qu’il allait pas faire un tour dans le couloir avec Galtier, il aurait moins fait le malin sinon.

 

Les adversaires : une équipe décimée, mais on s’en branle. Pour une fois que les adversaires comptent plus de blessés que nous, on va pas se plaindre. Cette équipe bis est pas terrible et ça se voyait sur le terrain. Les Verts auraient dû en coller au moins un de plus, et Puel a beau dire que son équipe méritait mieux, franchement, non.

 

La question minitel : la question n’est pas arrivée à les départager.

Les Verts ramènent une précieuse victoire sur le terrain. Pour le reste, ça ressemble à une défaite. En attendant, on en retient quoi du match ?

 question

Et bien c’est rare, peut-être même la 1e fois, mais on a une égalité. Mevlut est égalité avec Anne-Laure Bonnet qui est déjà rentrée dans la légende des « hommes » de terrain. Le plus fort restant Gaëtan Huard qui avait démarré son interview de Guilavogui (Josuha de son prénom) : « Alors Guy, qu’est-ce que vous … ». Superbe. Sinon, on notera la « ribérade » du Président Romeyer et le fait que j’en ai déjà plein les oreilles des avis tranchés de certains sur ce qu’il faut faire en France pour sauver les tribunes.

 

Roland Gromerdier

 

Roland t’offre les images du match, avec une belle boulette (mais pas de pschit).

L’avis d’en face, c’est l’Aiglons Académie qui devrait te l’offrir. Enfin sauf si elle a ramassé un siège dans la gueule.

Roland tient à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaye l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que la Divette de Montmartre, qui lui  permet d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Roland tient aussi à saluer le Diable Vert, et te conseille d’aller faire un tour sur son excellent site.

Enfin Roland est aussi sur fessebouc et sur touitère, alors n’hésite pas à venir le voir et à t’en faire un ami. Il ne mord pas, certains le disent même plutôt sympa.

6 thoughts on “Nice – Saint-Etienne (0-1) : la Forez Académie livre ses notes

  1. Très juste, comme d’hab,
    Ça va devenir une tradition, les matchs contre Nice : c’est 3 points et on fait quand même la gueule à la fin du match =(

  2. On dirait que les dirigeants niçois ont fait expres de laisser degener les choses, ne pas proceder à des arrestations de la part des CRS et laisser les vrais fauteurs de troubles s’en aller. Est ce que ces queques voyous etaient réellement des supporters stephanois ???

    Ca ne serait pas plutot des appareilleurs avec une echarpe verte, qui viendraient de Lyon, payés par un president de club très connu, rien que pour venir foutre la m…. et discrediter les stephanois par esprit de haine et de vengeance ???

  3. Autant le Twitter de Lions est a coté de la plaque, autant son intervention sur I télé est assez censée. Il a du se renseigner un peu depuis. Super Acad’ et bravo a « Mevlout » pour ce premier but. Quand je le revois je suis quand meme impressionné par son acceleration, il laisse pizzayolo sur place.

  4. Oulà cher glasgow76 tu vas un peu loin là ! Quoique… Si il y a bien un truc de sûrement vrai, c’est le laxisme volontaire des forces de l’ordre. Pour avoir eu une expérience de ce genre en déplacement à Reims et en Belgique, j’ai tilté assez rapidement que les flics laissaient l’ambiance partir un peu en vrille pour en profiter et gazer/matraquer à tout va, ou pour dire « Agadez, les ultras ils sont méchants ! »

    D’un autre côté, ça se sentait que ça allait finir comme ça. Là où le mouvement ultra a chié, c’est que justement il n’y a pas eu de mouvement ultra uni en France. Après les suppressions des kops Boulogne et Auteuil, après Casti, après tous ces déps marqués par la répression, on aurait dû se réunir, faire descendre certaines tensions, et tenir jusqu’en 2016 pour niquer Moustache. Mais non… Chacun a préféré rester dans son coin, on garde les rivalités bien au chaud on les sort le moment venu. C’est du pain béni pour les instances, après ça essayez d’expliquer que vous êtes victimes de répression constante, que vous avez les mains liées à chaque fois que vous avez des projets (ex : déps en parcage sauvage, tifos surtout à Lille, etc.)
    Moustache va nous enterrer mais on lui a filé la pelle (comparaison foireuse en vue du comité de demain)

  5. @glasgow76 : non, non, non mon cher, n’allons pas si loin. A moins que ce soit un troll dans la veine de petit personnage que tu sous-entends dans ton message.

    @Tonio : c’est vrai. Une bonne nuit de sommeil aide à remettre les idées en place.

    @Le Groom : des problèmes à Reims pour vous aussi… Tiens donc. L’année dernière, le déplacement stéphanois avait été particulièrement houleux, et bizarrement rien n’avait filtré dans les medias. Peut-être parce que la majorité des témoignages recueillis faisaient état de provocations manifestes de la part des « forces de l’ordre » envers tout ce qui portait une écharpe verte. J’avais entendu dire aussi que, Reims n’ayant pas de compagnies de CRS suffisantes pour assurer la sécurité, ce sont les « élites » de Paris qui montaient filer un coup de main aux collègues. D’où une attitude légèrement plus provocante que les locaux : après, on est pas chez nous, on s’en branle, non ?

    Sinon deux des témoignages les plus intéressants que j’ai pu lire :

    * http://www.envertetcontretous.fr/articles/qc-est-la-fin-des-tribunes-on-s-est-suicidesq-9830-1.html

    * http://www.sofoot.com/blogs/marxist/franck-berteau-le-mouvement-ultra-touche-peut-etre-a-sa-fin-150195.html

    Dans tous les cas, ça sent malheureusement la fin. L’année dernière déjà, les mecs des Green Angels sentaient le vent tourner et affirmaient que ça serait la dernière saison avec des Ultras à Sainté. Ils avaient vu juste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.