ASSE – Targu Mures (1-2): la Forez Académie est de retour

Salut les gandoux !

Et oui I’m back !

Légèrement déprimé par ma saison perso (et non pas celle de nos p’tits verts, médisants), je suis parti me ressourcer du côté de mes ancêtres  au fin fond de la Haute Loire. Et je reviens plus déterminé que jamais à poursuivre ma tâche de vous conter les mâches. Seule nouveauté au tableau: je ne serais au stade qu’en de rares occasions.

Bref assez parlé de moi, je vois bien que vous vous en branlez la nouille.

Ce soir l’objectif est simple : SE QUA-LI-FIER ! Accessoirement y mettre la manière serait le pompon sur la Garonne. Et si on peut ménager quelques titulaires en vue du mâche de dimanche contre les rouges et noirs violets de Toulouse, j’en serais bien aise.

 

La Compo :

REMPLACANTS : MOULIN – KTC – ASSOU EKOTTO – LEMOINE – CORGNET – HAMOUMA – BAMBA

Rien de bien folichon à en dire : on est dans la continuité de la préparation avec cette tactique à 3 centraux, et on fait un peu tourner l’effectif en prévision du mâche toujours compliqué sur les bords de la Garonne.

 

Le Mâche :

On peut presque découper ce mâche en quatre temps :

  • Les 20 premières minutes sont tout à notre avantage (jusqu’à un raté de DIOMANDE) : on presse et récupère haut, on se projette vite vers l’avant et on tente des frappes (MOLLO, MONNET-PAQUET) . Les Roumains sont complètement asphyxiés et on se dit que l’histoire va être vite pliée.
  • Et puis on commence à baisser de pied, tandis que les Roumains trouvent un second souffle et se montrent plus entreprenant. Et puis c’est l’accident : CLERC et PERRIN se font avoir sur un 1-2 qui permet à Pedro d’ajuster RUFFIER (0-1, 39ème). Bon on a encore de la marge, mais faudrait voir à verrouiller tout ça (ou mettre un but histoire de pas leur donner plus d’espoir). Mais on recommence en 2nde période avec la trouille au ventre, et un festival d’imprécisions devant.
  • Le tournant du mâche c’est l’entrée du Romain à la 56ème qui redynamise le secteur offensif. Mais malgré ça on se prend encore un but : corner, la RUFF’ nous gratifie d’une spécialité bien française à savoir le fameux « je fais mine de sortir donc je fais un pas en avant, et puis finalement non, donc je reste comme un con sur place ». Gonzales en demandait pas tant et profite d’une incompréhension au marquage entre BAYAL et POGBA pour nous crucifier (0-2, 62ème). On va quand même pas aller en prolongations, non ? Ou pire faire une Lyon face à l’Astra l’an dernier ?
  • La délivrance intervient MD10 plus tard : coup-franc de MOLLO qui l’enroule bien et dépose la gonfle dans la surface. Gonzales, au duel avec ROUX, trompe son propre gardien (1-2, 71ème! C’est bon on peut respirer, et essayer d’arracher le mâche nul. POGBA puis HAMOUMA tenteront de faire la diff’ en fin de mâche, mais le portier roumain assurera le spectacle et préservera la victoire pour les siens.

Oui on a perdu, mais on est qualifiés ! Visiblement, les Verts n’ont pas encore bien digéré la prépa physique et semblaient avoir les jambes coupées en fin de mâche. En ce sens, la chaleur (entre 30 et 35 degrés tout le mâche) les aura pas aidés, les Roumains avaient vraiment envie de gagner histoire de pas rentrer brecouilles, mais tout n’est pas négatif : on commence à voir une complicité sur le terrain entre ROUX et HAMOUMA qui pourraient être intéressante ; DIOMANDE a fait un bon boulot et BRISON se pose en alternative crédible à ASSOU-EKOTTO. Par contre va falloir faire quelque chose pour certains qui n’ont rien prouvé ce soir, alors qu’ils jouaient pour une place de titulaire (voir plus bas).

Pour le premier mâche officiel à Geoffroy, c’est pas franchement une réussite, mais l’essentiel était de passer. On peut regretter le manque de réussite ou le fait que les Roumains avaient plus envie que nous de gagner. Maintenant faut se focaliser sur dimanche et le déplacement à Toulouse (où on a toujours du mal à produire de jeu et des résultats) et attendre demain pour savoir sur qui on tombera en barrages de l’Europa League. Faites votre choix entre des têtes connus : Qarabag (AZE) et Milsami Orhei (MDA) ou des clubs qu’on a pas encore affrontés : Molde (NOR), Jalbonec (CZE) et Brondby (DEN).

Edit : Au moment de mettre sous presse, on apprend qu’on jouera ce barrage contre des têtes bien connues puisqu’il s’agit du Milsami Orhei, club du championnat de Moldavie, et qu’on avait déjà affronté il y a 2 ans au 3ème tour préliminaire (avant de se faire jarter par Esjberg, MERCI ON SAIT !). Le plus important est qu’on jouera le mâche retour à domicile. Retrouve leur portrait par les excellents confrères de Footballski ici.

 

Les Notes :

RUFFIER (2/5, dur la reprise ?) : s’il ne peut pas grand chose sur le 1er but roumain, il est clairement aux fraises sur le 2nd. Sa non-sortie sur un corner est une catastrophe à monter dans les écoles de foot dans la catégorie « A NE SURTOUT PAS FAIRE ». Allez, c’est qu’un incident de parcours sans conséquences.

PERRIN (3/5, juste) : il obtient la moyenne de justesse car il a été pris dans la profondeur plusieurs fois. Se fait enrhumer comme un bleu sur l’ouverture du score à cause d’un manque de communication avec Clerc.

BAYAL (3/5, pas mieux) : il m’a fait peur avec des relances plus qu’hasardeuses, se mettant en difficulté à proximité de la surface. Mais il sauve la moyenne avec sa volonté d’arracher le nul en fin de mâche. Dommage c’est pas pour ce soir.

POGBA (2/5, la même donc ?) : bah oui presque la même ! Il est aux abonnés absents sur le 2nd but, mais aurait pu se rattraper avec sa tête en fin de mâche. A son actif, il aura bien tenu le côté gauche.

CLERC (1/5, oula…) : pas en rythme, souvent dépassé défensivement, trop rarement présent offensivement… Je vais arrêter d’en parler sinon je vais me fâcher.

JOHNNY LA ROUCAILLE (4/5, Brisonao !) : visiblement la concurrence d’Assou-Ekotto lui a fait pousser des ailes. Sur ce mâche, il se retrouve face à un adversaire avec un niveau proche du sien. Et ça marche puisqu’il a été au four et au moulin. Malheureusement il a été trop rarement servi en position de déborder, la faute à un coéquipier trop perso ou aux autres qui n’ont pas envie de donner la balle à un rouquin (parce que soit disant il pue).

CLEMENT (3/5, par pitié) : JOUE DEVANT ! ARRÊTE DE JOUER TES BALLONS EN RETRAIT ! Les rares fois que tu l’as fait, t’as transpercé les lignes adverses comme Rocco les trous de balle des filles de joie de l’Est : à sec et en profondeur. Sinon il a tenu le choc au milieu de terrain.

DIOMANDE (4/5 : et beh !) : il a bien travaillé l’Ismaël cette été… Il lui a manqué un but comme la semaine dernière (pas forcément aussi joli) pour rendre une copie parfaite. S’il continue comme ça, il va s’imposer dans la rotation (et poser des problèmes à Galette pour composer son milieu).

MONNET-PAQUET (3/5, au moins il essaie) : ça se voit qu’il a zéro confiance en ses qualités. Il a les miquettes quand il tente des gestes pourtant basiques (un contrôle, une course, un placement…), mais il continue d’essayer pour ne pas tomber dans la dépression (et nous avec).

MOLLO (1/5, NUL !) : il échappe au zéro pointé grâce à son coup franc qui nous permet de marquer (un c.s.c.) mais alors pour le reste… Il tente des gestes improbables, cherche systématiquement la faute (et ne l’obtient rarement), ne décale jamais JOHNNY (ou alors de telle manière qu’il est sûr de récupérer la gonfle rapidement). Gradel parti, c’était le moment de prouver ta valeur, et gagner ta place de titulaire merde !

ROUX (3/5, ça va revenir) : pour l’instant lui aussi a perdu sa confiance, mais il cherche à vite retrouver le chemin des filets pour se remettre en selle. Il aurait pu ce soir, mais l’arbitre assistant en a décidé autrement. Continue gamin, ça va bien finir par te sourire !

 

Les Entrants :

HAMOUMA (56ème pour MONNET-PAQUET, NN) : sa rentrée a fait un bien fou au secteur offensif. Percutant et provoquant, ça pourrait bien être l’année de la confirmation pour lui s’il maintient son niveau.

LEMOINE (67ème pour DIOMANDE, NN) : Papy est rentré sur le terrain histoire de grappiller quelques minutes pour se remettre d’une petite blessure en vue du mâche de dimanche. Et aussi pour verrouiller le milieu car l’Ismaël commençait à tirer un peu la langue.

THEOPHILE-CATHERINE (77ème pour CLERC, NN): Il fallait sécuriser le côté droit de notre défense, et comme le Romain n’a pas vocation à défendre, fallait faire sortir le François. Le Kévin s’est mis tout de suite dans le bain avec quelques débordements et interventions défensives. Dommage que ces centres n’aient pas trouvé preneurs.

 

Petit Point Tribunes :

Vacances obligent, les touristes sont venus en nombre au stade et l’animation s’en est ressentie. Les chants avaient du mal à partir et les mecs avaient plus envie de regarder le mâche en faisant des selfies pour les rézos sociaux que chanter. Mais là où c’est devenu casse-couilles, c’est quand les mêmes connards se sont mis à siffler après l’ouverture du score et à la mi-temps. Si c’est pour faire ça RESTER CHEZ VOUS devant votre télé, à roter votre bière et éructer que Fierrot et Rigolo ont raison sur cette équipe, elle vaut rien.

 

Le Merscato :

A rayon des départs, on a appris après le mâche que le Paulo BAYSSE avait signé à l’OGC Nice sous la forme d’un prêt d’un an avec option d’achat. Perso je suis un peu déçu pour lui car il n’a jamais pu nous montrer tout son potentiel, entre les blessures, l’émergence du duo infernal PERRIN-SALL et l’éclosion du Flo POGBA. Bonne chance à lui.

Pour ce qui est des arrivés, Galette a déclaré en conf’ qu’il souhaitait l’arrivé de 3 joueurs d’ici lundi. La signature de Paulo va accélérer le dossier MAUPAY (attaquant). Reste à trouver les deux autres ; on parle avec insistance de MUJANGI BIA (Standard Liège) qui a profil similaire à celui du Maxou « le Poulet d’Abidjan » GRADEL, à savoir un ailier qui repique dans l’axe. Affaire à suivre donc.

Voilà c’est tout pour moi. RDV dimanche avec Gruger Rocher pour le déplacement aux bords de la Garonne.

 

Bises Magicanalement Analgéliques.

 

Vincent Péricardetçarepart

 

 Vincent t’offre les images du mâche. De rien ça lui fait plaisir.

L’avis d’en face t’es fourni par … Bah par personne vu que tout le monde du foot français se contrefout de la Roumanie. Toute ? Non ! Deux bastions résistent encore et toujours à l’analyse pierremenesienne : le collectif Footballski (leur site et leur @) ainsi que Hadrian Stoian.

Roland et ses collaborateurs tiennent à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts, ainsi que le site Poteaux Carrés, où l’on trouve un peu de tout.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère. Il ne mord pas et certains le disant même plutôt sympa; tandis que Vincent et Gruger viennent d’arriver sur le sôchôl net-oueurk. Il parait même qu’on trouve Vincent sur le gazouilleur.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

4 commentaires

  1. François Clerc me fait vraiment de la peine…Je ne comprends pas que Galette puisse encore titulariser un joueur constamment battu dans les duels, lent, et avec une relance degueulasse meme ses touches sont pourries!!!on a des alternatives credibles chez les jeunes??

  2. Clerc c’est un scandale de le voir encore aligné sur le terrain. Qu’on mette Nyemeck à sa place, ça sera pas pire. Il est lent, emprunté, et fait des fautes grossières quand il se fait mettre dans le vent.

    Merci pour tout François, mais là, ça fait 1 an que ça ne va plus : la saison dernière, il arrivait à se mettre au niveau face aux équipes faibles. Là, il n’y arrive même plus.

  3. Clerc doit partir pour un plus petit club, c’est clair. Il n’a plus le niveau, et son salaire (mérité à l’époque) de 2012-2013 doit bien emmerder Roro.

    « C’est bon on peut respirer, et essayer d’arracher le mâche nul. POGBA puis HAMOUMA tenteront de faire la diff’ en fin de mâche, mais le portier roumain assurera le spectacle et préservera la victoire pour les siens. »

    N’oublions pas non plus le but de Roux, refusé pour un léger hors-jeu.

  4. Merci pour cette acad’, ca nous a manqué cet été !
    De mon coté j’ai trouvé la prestation de Diomandé diametralement opposé a la description que je lis plus haut, Jeu avec ballon tres tres approximatifs, controles ratés, passes mal ajustees (dont une dans la surface qui aurait amene une grosse action de but), but raté (Il touche meme pas le ballon sur une passe en retrait a 2-3m des buts) et niveau defensif, si je crois les commentaires c’est son marquage laxiste sur le corner qui nous coute un but (les commentateurs ont peut etre mal vu).
    Impatient de retrouver une belle acad sur une belle victoire, ca sera pas pour Toulouse :(

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.