Cardiff – Manchester United (2-2) : La Raide et Vile Academy livre ses notes

avantmatch

 

Ah vous voulez pas courir bande de con ? Vous n’avez pas envie de vous bouger ? Ben je vois pas pourquoi en retour je m’embêterai à pondre un paragraphe de présentation de la rencontre ô combien pertinent et drôlatique.

C’est la grève. A la place, voila un joli gif. C’est moi qui essayait d’atteindre mon fauteuil pour voir le match avec une énorme gueule de bois.

8of9sAq

 

composition

 

Pas de Carrick, pas de Jones, pas de Kagawa, pas de van Persie. C’est clairement pas la joie. Le premier et le dernier sont blessés, les deux autres mis au repos (on se demande bien pourquoi). En tout cas, notre enthousiasme déjà tout relatif à l’abord de ce match est bien douché. Et alors quand en plus on découvre un milieu de terrain sera du coup Cleverley (l’inconsistance faite joueur) Fellaini (toujours perdu sur le terrain) on se permet de flipper.
Ah oui j’oubliais, pas de Rafael non plus. Donc Smalling, puisque pas Jones.
Consolation quand même, Rooney et Evra sont là, soit grosso-modo les deux mecs un peu stables dans la qualité depuis le début de la saison.
Je vous ai dit que Vidic était blessé et que du coup c’était Ferdinand (retour de blessure) et Evans qui jouaient dans l’axe ?
Il manque qui dans cette histoire… Voyons… Ah oui, Valencia, voila et puis Januzaj bien sûr parce qu’il est trop swaggy soinw.
Et évidemment, Chicharito en pointe pour que Wayne Boulet se mette à danser et jouer du clairon dans le salon, aggravant mon mal de crâne.

cardiff

 

Le banc : Lindegaard, Büttner, Anderson, Giggs, Nani, Young, Welbeck

 

livedirect

 

5′ : On n’a pas pris de but. On va gagner.

6′ : Première occasion du match et c’est un tête de Mutch, le monstre, sur coup-franc, qui termine dans les gants de De Gea.

7′ : Rooney met un joli coup de pied à Mutch tiens, parce que bon, il voulait pas le laisser aller prendre le ballon, il le bousculait, tout ça tout ça. Carton jaune, idiot et heureux. Rooney, pas le carton.

8′ : Pour ceux qui n’ont pas compris la blague : Monster Mutch. Ouais je sais. Ta gueule.

15′ : Si vous pouviez animer ce match avant que je ne m’endorme, bercé par le crépitement des os d’un supporter de City dans ma cheminée…

16′ : Ah ben merci Turner : le défenseur de Cardiff, pressé par le petit pois loupe sa relance. Valencia récupère et renvoie en profondeur à Chicharito. Génie, le Mexicain talonne à l’aveugle pour Rooney qui frimeur, plutôt que de frapper instantanément à 15 mètres, laisse trois défenseurs revenir sur lui, pour ensuite se retourner et envoyer le ballon dans la faille laissée par ses opposants. 0-1.

20′ : Cleverley tente une reprise de volée sur un corner depuis l’intérieur de la surface (!!!). 4 morts, 6 blessés, mais carrément pas cadrée.

23′ : Perte de balle de Januzaj qui offre un contre éclair à Cardiff. Heureusement, c’est Odemwinge qui est au bout de l’action. Il frappe au-dessus.

33 ‘ : Deux passes, c’est ce qui suffit à Cardiff pour traverser le terrain et trouver Campbell en profondeur. Plus rapide qu’Evans, l’ex-mancunien peut tranquillement ajuster De Gea. Incroyable de prendre un but pareil. Enfin sauf si ton équipe est composée de plot et de tétraplégiques 1-1

39′ : Evidemment Cardiff pousse en se disant que bon pourquoi pas, puisque Morgan Amalfitano l’a fait…

41′ : Même Whittingham tente sa chance. Et ne cadre pas d’ailleurs. Une fois j’ai gagné la Ligue des Champions à Football Manager, il était dans mon équipe. De Dortmund. Latéral gauche et j’avais Glen Johnson à droite. Le bon temps où l’on faisait n’importe quoi.

45′ : Corner de Rooney, Evra totalement oublié tape un sprint et colle sa tête. 1-2. On est vraiment des connards.

Mi-temps : C’est fou, avec ce match contre Arsenal et cette trêve internationale, j’avais oublié qu’on était nul. Mais tant qu’on gagne…

52′ : Coup-franc de Rooney dans le paquet, Fellaini prolonge mais Marshall se fait respecter et détourne cette tête dangereuse.

60′ : Oui un bon feu de cheminée, hmmm.

68′ : Januzaj est remplacé par Welbeck. Et ça me met en joie, c’est dire.

71′ : Etrangement, c’est Cardiff qui bénéficie de l’entrée de Welbeck, les Gallois frappent à tout va, sans trouver le but, ni même De Gea. C’est toujours contré ou à côté.

73′ : Entrée du Prince de Galles, le vrai, Ryan Giggs pour Hernandez.

80′ : Là il y avait un bon coup-franc pour Cardiff. Mais non.

81′ : Sur le dégagement qui suit, festival Rooney-Welbeck à base de passes spectaculaires et tout. Manque de pot, c’est le premier qui se retrouve en position de tir : au-dessus.

90+1′ : Et donc voilà, du coup on prend un but dans les arrêts de jeu sur un coup-franc. Parfait. Et par un coréen en plus. Que l’on m’amène Park Ji-sung pour s’expliquer.

90+2′ : Et Rooney dans la foulée qui a la balle de match en face à face avec Marshall. Et qui choisit de la donner à Welbeck. Et mal. C’est pour le gardien du coup. Mais what is the fuck ?

 Fin du match : Et ben voila, retour à la case départ. Ah on se croyait relancé, mais force est de constater que sans Rooney et van Persie sur le terrain, on est infoutu de faire la différence. Pas de révolte, pas d’envie, pas d’audace… Comme d’hab malheureusement (à quelques exceptions près). Cerise sur le gateau on se fait rejoindre dans les arrêts de jeu… On se sentait reparti à l’assaut du titre il y a 15 jours, ce soir, à nouveau, on se dit que la Ligue des Champions, ce sera déjà pas mal…

 

diables

 

De Gea (3/5) : Comme d’hab, je peux pas l’incriminer, lui qui se retrouve avec des portes-battantes en guise de défenseurs.

Evra (4/5) : Il est toujours là le capitaine. Il se bat, il se donne le beau diable. Il défend comme il peut, attaque quand il peut, j’ai rien à lui reprocher sur ce match.

Evans (1/5) : Jonny a tout l’air d’un mec sympa, pas étonnant qu’il offre un but à un ancien copain de l’academy.

Ferdinand (2/5) : Bon c’était un match de reprise après une grosse absence, il va falloir un peu de temps pour qu’il retrouve son niv…. Oh de qui je me moque ? C’est la fin putain. Il n’y arrive plus.

Smalling (1/5) : Faut arrêter de le maltraiter le malheureux. Il sert à rien à droite, rien de rien. Je préfèrerai le voir dans l’axe et que l’on foute Fabio à sa place.  TU VOIS CE QUE TU ME FAIS RACONTER DAVID ?

Fellaini (1/5) : Dans 50 mètres, tournez à droite, asseyez vous sur le banc. Asseyez vous sur le banc. Faîtes demi-tour asseyez vous sur le banc.
Sérieusement, j’ai jamais vu un joueur aussi perdu sans le ballon. Et quand il l’a, il est beaucoup trop lent. Ca devient franchement inquiétant.

Cleverley (2/5) : C’est seulement quand il a réussi à mettre quelques taquets en retard que l’on s’est rendu compte qu’il était sur la pelouse.

Januzaj (1/5) : Voila le match qui a parfaitement souligné son attitude souvent trop insolente. A trop vouloir faire le kéké on l’a vu perdre un paquet de ballons en oubliant ses coéquipiers autour. Calme toi petit t’es encore personne ici.

Valencia (2/5) : A réussi une passe. Qui amène un but. C’est déjà super sympa de lui filer deux points. Totalement inutile pour le reste.

Rooney (4-3/5) : Très bon match car doublement décisif, motivé, blablabla comme d’hab. Mais son coup de pied sur Mutch va sans doute lui valoir un tour en commission de discipline et son raté en toute fin de match est impardonable. Pendant au moins 48 heures.

Hernandez (2/5) : Pour son boulot sur le premier but. Sinon on ne l’a pas vu. Mais alors pas du tout.

Les suppôts de Satan :

Welbeck pour Januzaj, 68e (NN) : Il a croqué comme prévu.

Giggs pour Hernandez, 73e (NN) : Nous ne sommes pas digne.

 

bonus

 

Satan et vénéritude. C’est bon pour ce que t’as.

 

Inferanal Kisses,

Luke Seafer

Si tu veux que Horsjeu.net survive, que tes académiciens préférés puissent être fournis régulièrement en jeunes vierges et en litres de Bloody Mary jusqu’à plus soif, par l’Editeur, ce bel homme, alors tu peux faire un geste en versant une maigre contribution financière mensuelle (Satan te le rendra) ou même un don unique qui n’engage à rien.Clique ici

Sinon, Luke Seafer est aussi sur Facebook  et il veut des amis, plein, parce qu’il était toujours tout seul dans la cour de récré et personne ne venait lui parler. Peut-être à cause de la chauve-souris sur son épaule, de ses briques de sang pour le goûter… On ne sait pas trop. Mais viens lui faire coucou, ça lui fera plaisir. Et si tu veux faire encore plus, tu peux aussi devenir fan de la Raide et Vile Academy. Quant à Wayne Boulet, il craque carrément son slip et te file son identité secrète. Comme ça. Tu peux aussi lui faire coucou. 

Et tiens, Luke est aussi sur Twitter  et il trouve que c’est une invention de Satan un truc aussi addictif, donc n’hésite pas à lui faire coucou. Tiens et Wayne Boulet vient de s’y mettre aussi.

Luke Seafer

Fils de Satan, fils du metal, fils de la haine, fils de Cobra.

3 commentaires

  1. Le marquage de Patoche sur l’égalisation on peut lui reprocher ou pas? Je suis pourtant pas un hater mais sur ce coup là….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.