Salam, Olà.

Match retour de 1/8e de finale de Champion’s League, ce match contre Chelsea c’est LE gros match de la saison (jusqu’à l’éventuel quart de finale). Objectif, se qualifier pour la 3e fois consécutive en 1/4 pour s’installer durablement dans le top 8 européen.

Après un bon match aller (pour rappel : 1 – 1) où on encaisse un but au Parc sur la seule action des blues, il n’y a pas trop de questions à se poser : on ne pourra pas se contenter d’un 0 à 0 cette fois.

Côté Chelsea, Mourinho, comme à son habitude, provoque Paris dans la presse depuis quelques jours… De quoi motiver ses joueurs ou influencer l’arbitrage ? (il s’est notamment plaint du nombre de fautes subies à l’aller… Ou il y a eu vingt fautes de chaque côté… De toute façon, ce mec est une petite salope.)

Côté PSG, on a préparé ce match sérieusement et on reste sur une série de bons résultats en L1 et en coupe. J’y crois carrément (comme un symbole de renouvellement de titre de séjour).

 

LES 11 TYPES :

On retrouve Sirigu dans les cages, avec pour le protéger Marquinhos à droite, T. Silva et D. Luiz dans l’axe et Maxwell à gauche. Devant eux, le trio T. Motta, Verratti et Matuidi pour gratter des ballons et alimenter le trio d’attaque Cavani, Pastore et Ibra.

LE MATCH :

La première demi-heure de jeu est assez équilibrée, le jeu des deux équipes penche côté gauche (Hazard pour Chelsea, Matuidi chez nous) et se retrouvent souvent repoussés par la dernière ligne. Les Parisiens dominent et les milieux ressortent bien les ballons, sans pour autant se créer aucune véritable occasion.

Sur une des rares accélérations de l’attaque Parisienne (via Pastore, qui s’empale sur le mur défensif), le ballon revient sur Verratti qui la remet dans le dos d’Ibra. Ce dernier se jette pour récupérer le ballon au même titre qu’Oscar (qui a un peu plus d’avance). Faute du géant suédois (une de ces fameuses « fautes d’attaquant »…), les Blues sautent tous sur l’arbitre qui n’hésite pas et sort le rouge direct. La faute est impressionnante, mais c’est plus de la maladresse qu’autre chose. C’est très sévère. On va devoir finir le match à 10 contre 11… Paris passe en 4 3 2 (Pastore derrière Cavani, qui se retrouve seul en pointe)…


C’est maladroit, mais ça ne mérite pas le rouge direct.

Peu avant la mi-temps, les Blues (dominateurs dans le jeu) auraient pu profiter d’un penalty suite à un contact entre Cavani, pas avare en effort pour aider son équipe à défendre, et [cette petite putain de] Diego Costa qui s’est baladé au milieu de la défense parisienne en pleine surface de réparation. La mi-temps arrive sans qu’il n’y ait eu de gros danger. Il va falloir tenir et essayer de placer un contre si on veut avoir une chance…

La seconde période commence comme s’est terminée la première, Chelsea domine mais ne se créé pas véritablement d’occasion. Paris commence à ressortir quelques ballons et même à frapper aux buts. Ils obtiennent même quelques corners que Motta tirera très haut au second poteau histoire de mettre Courtois le moins possible en difficulté (53e, 54e…)

Peu avant l’heure de jeu, les Anglais reprennent la possession de la balle et se font contrer par un amour de ballon sorti par Verratti, qui décale Pastore. L’Argentin lance parfaitement Cavani à la limite du hors-jeu(.net). Ce dernier dribble parfaitement Courtois avant de… frapper sur le poteau.

Paris a pris le dessus mentalement, Verratti récupère et ressort un nombre incroyable de ballons… Et Matuidi (qui loupe le cadre à la 65e) puis Pastore s’essayent devant un Courtois impérial (deux fois à la 70e) sans pour autant trouver le chemin des filets.

Cette domination parisienne est coupée nette par un attentat de cette grosse merde de Diego Costa, qui découpe gratuitement et par derrière Thiago Silva. L’arbitre ne sort qu’un carton jaune… Incompréhensible. Surtout qu’il en met un aussi à David Luiz, parce que… Ben c’est sa tournée ! Et vous reprendrez bien un petit jaune ?

Verratti perd ses nerfs deux minutes plus tard et découpe Hazard histoire de voir si ça fait du bien. Il prendra un jaune et loupera le prochain match de coupe d’Europe.

A dix minutes de la fin, Ramires s’infiltre côté gauche, bien aidé par un Matuidi, cramé, qui le laisse filer, et frappe fort au but. Sirigu envoie la balle en corner d’une belle manchette. Sur le corner, Terry dévie le ballon sur [cette grosse pute de] Diego Costa qui, en loupant sa volée, sert Cahill qui ne se fait pas prier pour la mettre au fond… Rageant… 1-0

C’est le moment que choisi Blanc pour faire entrer Lavezzi et Rabiot à la place de Verratti et Matuidi. L’Argentin se montre tout de suite dangereux de la tête suite à un centre parfait de Javier Pastore. Courtois décide que ça ne sera pas pour ce soir… Dommage. En face, on flippe un peu et on remplace Matic par Zouma histoire de blinder derrière.

Pastore, encore lui, obtient un corner que va tirer Lavezzi. Mi-hauteur, premier poteau. Luiz n’en demandait pas plus pour placer une tête surpuissante sous la barre. 1-1, il reste 5 minutes à jouer.

Les Anglais sont colère, et [cette fiente de pigeon de] Diego Costa réclame une faute sur un super retour défensif de Maxwell. Du coup, pour le fun, il balance au sol Marquinhos comme ça, gratuitement. L’arbitre ne bronche pas… J’invite poliment sa maman à avoir des rapports anaux.

Le temps réglementaire s’arrête après un corner anglais qui ne donnera rien, on jouera donc les prolongations… Les joueurs de Chelsea sont clairement plus frais que les Parisiens réduits à dix depuis une heure… Ça va être compliqué.

Le jeu a repris depuis cinq minutes et [cette petite pute des bois de] Diego Costa centre, c’est dévié par Drogba tout juste entré en jeu vers Zouma… Et Thiago Silva saute les mains en l’air de façon assez incompréhensible. L’arbitre désigne le point de penalty. Au ralenti on constate que Silva ne touche pas la balle, mais quel manque de lucidité du Brésilien… Hazard tire et prends Sirigu à contre-pied. 2-1

Il reste 25 minutes à jouer et un but suffit toujours aux Parisiens pour se qualifier. Quoiqu’il arrive, nous n’irons pas aux tirs aux buts.

On joue la 100e minute, Lavezzi obtient un coup franc à 35m des buts. Luiz se charge de le frapper et oblige Courtois à s’envoler pour sortir le ballon en corner.

Chelsea pousse un peu à l’image de Hazard qui sert [cette grosse diarrhée de] Diego Costa dans la profondeur. Marquinhos avait tout compris et contre ce pet foireux.

110e minute, sur un contre anglais Willian sert parfaitement [ce trou du cul de] Diego Costa qui frappe n’importe comment. Faut dire, être un connard à ce point, ça doit être fatiguant.

Dans la foulée, Pastore jette ses dernières forces pour remonter le ballon et sert Cavani sur le côté. L’attaquant chevelu frappe mais c’est contré par Azpilicueta.

Une minute plus tard, Paris obtient un corner que s’en va tirer Lavezzi. Ce dernier sert parfaitement Thiago Silva qui place une tête encore plus parfaite sur le côté. Courtois décide que non, Paris ne passera pas ce soir, et sort la balle d’une superbe manchette.

Nouveau corner de l’autre côté cette fois tiré par Motta. On joue la 114e minute. Le milieu parisien centre second poteau et Silva, encore lui, saute plus haut que tout le monde et propulse le ballon au fond des filets. 2 – 2. VIVE PARIS, VIVE SILVA, VIVE LE FOOT, ET VA BIEN TE FAIRE FOUTRE DIEGO COSTA !!!

Bonus : Le marquage de Terry et Cahill sur le second but parisien

Il reste un peu plus de cinq minutes à tenir pour Paris, qui fait entrer Van Der Wiel à la place de Pastore pour blinder derrière. Chelsea n’arrive pas à faire grand-chose et Paris se montre très bon dans la conservation du ballon (notamment par Rabiot !). [Ce gros étron de] Diego Costa tentera bien sa chance à la 116e, mais sans aucun danger pour Sirigu qui capte le ballon.

PARIS SE QUALIFIE, PARIS EST MAGIQUE, MOURINHO EST UNE PUTE, DIEGO COSTA UN PETIT CON !

 

LES GENS

Sirigu 3/5 : Ne peut rien sur les but. Présent quand il le fallait.

Marquinhos 4/5 : Enorme match du jeune brésilien. A eu pour tâche de bloquer Hazard qui a du constamment dézoner pour contourner son défenseur.

Silva 4/5 : Marque le but de la qualif’, auteur d’un match presque parfait. Sa main aurait pu nous couter cher…

Luiz 5/5 : Parait qu’il n’était pas indispensable à Chelsea. En tout cas, il a rendu invisible [ce fils de chacal de] Diego Costa.

Maxwell 3/5 : Match sérieux de l’expérimenté latéral.

Motta 3/5 : Bon match du milieu italien qui revient en forme.

Verratti 4/5 : A su tirer son équipe vers le haut dans les moments difficiles… Dire qu’il n’a que 22 ans. Remplacé par Rabiot qui a montré ses qualités de conservation de ballon en fin de partie.

Matuidi 3/5 : Beaucoup d’envie, il a multiplié les courses une fois l’équipe réduite à 10. Fini complètement cuit. Coupable sur l’action qui amène le corner du 1 à 0. Remplacé par Lavezzi qui aura comme à son habitude beaucoup couru.

Pastore DIEU/5 : Tout simplement Dieu. A multiplié les bonnes passes en seconde période (ses coéquipiers se sont empressés de les gâcher). Bon, il a aussi loupé quelques trucs, un peu comme Dieu avec les humains… Remplacé par Van Der Wiel qui a joué 3 minutes.

Cavani 3/5 : Il a loupé la balle du 1 à 0, c’est triste… Mais il a énormément apporté dans le travail pour l’équipe.

Ibrahimovic Rien/5 : Il n’a pas montré grand-chose sur la première demi-heure. Sauf un tacle assez maladroit qui ne mérite pas le rouge…

LES IMAGES QUI BOUGENT 

LE BILAN : On marque deux buts à Stamford Bridge, ce qui est quand même pas mal. Du coup, on retrouve les quarts avec un statut de tombeur de gros, ce qui est plutôt cool. Sinon, je vous ai dit que Diego Costa était une salope ?

BONUS CABAYE : sa meilleure action depuis sa signature à Paris
BONUS AURIER : En roue libre.
BONUS [NSFW] : Mourinho après le match.

Capitaine Raï

Si tu veux que ton site préféré survive, que ses académiciens puissent avoir la même hygiène de vie qu’Ezequiel Lavezzi, et éventuellement si tu veux être sympa avec nous. Clique ici et abonne-toi !

Sinon, tu peux aussi me suivre sur Twitter ou de temps en temps j’arrive à faire une vanne presque drôle voire même, extrêmement rarement, à dire quelque chose de censé.

Si tu veux rencontrer des beaux mâles de ta région, et, pourquoi pas, jouer au foot avec eux : une seule adresse ! http://www.1ptitfoot.com/

 

15 thoughts on “Chelsea – PSG (2-2) : La Porte de Saint-Cloud Académie livre ses notes

  1. L’histoire retiendra surtout que je me suis abonné après avoir lu une académie du PSG.

    Belle performance qui aurait mérité une aide iconographique de Gwenn. Mais cette retenue, signe d’une dignité évidente, permet aussi de penser au futur, un 1/4 à venir… sans Veratti ni Ibra à l’aller.

    En revanche, je le mets tout de suite, si vous faites le coup de pute de Lyon qui a trouvé comme seule moyen de faire une demi-finale de C1 de taper un autre club français, ce sera ridicule, faut pas déconner.

    Je me permets d’ajouter la belle vengeance des supporters parisiens dans le métro:

  2. Premier match du PQSG que je vois cette année.
    Ceci dit, match solide face à une équipe d’enculador puissance 1000. Et juste pour la tronche de Moruenho après le match, merci.

  3. Thiago Silva, sérieux, heureusement qu’il y a le but de la qualif car le péno, c’est quand même une action de débile profond…

  4. Super acad’. J’aurais au moins mis « demi-Dieu/5 » à Verratti. Mais on va pas pinailler. En parlant de pine, lors de l’hélicobite (pas argentin celui-là) j’en ai mis partout: sol, moquette, plafond.

  5. Diego Costa sa mere c’est la reine des putes a ce fils de chien

    Sinon tu peux faire des acads pour les matchs de merde aussi ? Au lieu d’en faire que pour les victoires en C1, ça serait cool

  6. Oui, alors là je vais louper le prochain match parce que je suis encore en déplacement… Mais je vais reprendre un rythme plus régulier après… Enfin, peut être.

    Sinon, évidemment, Silva aurait eu 1/5 avec une petite phrase sur sa maman sans le but de la qualif.

  7. En progrès dans le fond et dans la forme…
    D. Luiz a rendu inefficace D. Costa, mais pas invisible, son attitude a été dégueulasse mais c’est lui qui a mis la pression tout le long du match sur la charnière centrale parisienne dont les nerfs ont été mis à rude épreuve. Et c’est sur ce point que la performance collective parisienne a été énorme.
    Cette débauche d’énergie pourrait avoir des conséquences sur leur performance en championnat ce week-end, du moins je l’espère.

  8. Je n’en douter pas Capitaine, mais faut avouer que mon cousin José, il a déglingué comme rarement une de ses équipes! Je sais que les médias ont mis en avant les piques arbitrage etc etc mais il a du les insulter pour le corner vu ce qu’il leur a mis en conf (Incapable, quand tu prend des buts sur corner t’es bidon, tu mérite pas de passer etc etc….)

  9. Putain Spado, ça va devenir flagrant que nous sommes LA voie (pas de faute, c’est bien le sens ‘route’ que je veux dire) de la vérité sur ce site.

    Donc relativisons plusieurs choses. Il parait que je trolle ici, alors qu’à mon avis je ne fais qu’altérer les aveuglements que je croise (sacré Toto ! Ils vous a bien pris pour des cons, haha). Donc, trollons.

    Déjà, bravo au PQSG et son entraineur fantôme, dont le propre ghost du fantôme – notez la subtilité – refuse dorénavant lui-même d’entrainer. Paris et ses emplois fictifs. Oui, en gros, bravo aux joueurs, notamment à David Luis que j’adorais avant son épisode mondial et qui retrouve enfin ses vraies valeurs (c’est à dire de ne pas chialer sur chaque regard).

    Ensuite, le rouge d’Ibra est tout sauf scandaleux. C’est à l’interprétation de l’arbitre. Regardez les images et expliquez-moi à quel moment il joue la balle (qui est à deux mètres). Ce qui est scandaleux par contre c’est qu’à partir du moment où l’arbitre se met une échelle de valeur de sanction, il n’exclue pas Costa. Deux poids, deux mesures, ce n’est plus de l’arbitrage (ok je radote, mais Mayoul, arbitre – de hand – depuis une quinzaine d’années).

    Hou ! La belle transition. Vos insultes gratuites sur Diego Costa, sans déconner, de mémoire nous étions plus créatifs sur nos divergences en primaire, mais bon… Diego Costa c’est qui ? C’est le déménageur Elmander qui envoie le TFC en LDC, c’est le Gignac qui score à foison avec son physique de brute et qui envoie le TFC en Ligue Europa. Oui je suis supporter de Toulouse… Bref Diego Costa c’est qui ? C’est juste votre Ibra en plus jeune, et si les qataris sont pas trop cons, c’est lui qui devrait succéder au futur mort (pour le foot) d’Ibra. C’est à dire viiiiiiiiite.

    Diego Costa c’est le vrai meilleur attaquant de pointe actuel, une brute qui n’a pas peur du contact (et oui le foot est un sport de contact), capable de scorer une trentaine de buts par an. Et capable d’amocher les ladyboys de la défense adverse. Respect.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.