La Liga académie 34eme journée

Javier Gominez a la tête ailleurs

Retour au format classique avec une journée de Liga, la 34ème cette semaine. Comme il y a de cela un peu plus d’un mois, ma petite équipe de baroudeurs de bar à pétasses a trouvé le moyen de rentrer à la Romareda pour voir le Real Madrid. Chaude ambiance, et avec la hausse du thermomètre, le petit cœur tout mou du Javier a bien failli lâcher face au décolletés printaniers.

Un petit coup de chaud.

Alors sur le papier les premiers du classement avaient affaire à des matches assez faciles puisqu’ils jouaient contre des mal classés, comprendre en lutte pour le maintien ou dans le gras du bide de la Liga.

C’était donc le cas du Barça qui recevait à la maison la lanterne rouge Xerez, dans le choc des extrêmes.

Les Catalans ne pensent cependant qu’au match retour face aux voleurs ritals (c’est plus fort que moi) et le disent eux-mêmes. Pep aligne donc une équipe B, chose facilement reconnaissable à la charnière centrale Marquez-Chigrinsky ou encore Jeffren-Titi en attaque.

Une entame de match assez facile pour les locaux, avec une ouverture du score assez improbable de Jeffren, qui arrive à marquer un but angle-plat (révisez vos cours de géométrie de 5ème).

Pour continuer Ibra offre le but tout cuit à Titi qui marque son 4ème … de la saison et non de l’année. Il pète la forme not’ Capitaine. Mais les choses se gâtent et les andalous réduisent la marque sur un missile où Valdès n’y voit que du feu. Il changera d’ailleurs ses gants encore incandescents. Heureusement pour lui car il sauvera la mise plusieurs fois au cours du match.

A l’heure de jeu Ibracadabra nous sort la baguette et le 3ème but du chapeau. Le match est plié. Cela n’empêchera pas les 2 expulsions de Xerez en fin de partie pour deux attentats.

Du côté de Zaragoza, le Real Madrid arrive confiant. Mais une question est soulevée : qu’est-ce qui transcende le plus, jouer le titre ou jouer le maintien ? Ca parait con comme interrogation, mais quand on voit le niveau de jeu de certains mal classés le doute s’installe.

Cette partie sera la partie chaude de la journée (en termes de coûts/coups). Chaude dans le contact, avec pas moins de 40 fautes sifflées y’a de quoi, faut dire. Et à ce jeu là les aragonais ont été les plus méchants. Des coups de coudes dans les dents, le nez ou les côtes tout y est passé. Sûrement le visionnage en boucle de la vidéographie de JCVD qui fait ça.

NB 1 : Van der Vaart se claque seul et finit sa saison. Il est remplacé par papi Raul.

Le Real pousse, mais se heurte à un excellent pressing et une très bonne défense bien en place. Score vierge à la pause. Au retour des vestiaires même schéma. Mais sur un bon contre, Cricri se heurte par deux fois à Roberto qui sort les parades, mais au troisième coup, Raul marque son 221ème but avec le Real.

NB 2 : Raul se fait une entorse sévère à la cheville, et finit sa saison. Il sera remplacé par Benzema.

Zaragoza ne baisse pas les bras, mais le coup de coude de Contini lui vaudra le rouge. A 10 contre 11, c’est pas la même limonade.

Mais je vous l’avais dit, ne pas vouloir descendre c’est comme la Red Bull, ça donne des ailes. Sur une contre attaque rondement menée (mise en abyme de Pierre Menes avec lequipe.fr style) Colunga, qui avait remplacé El Chupete blessé à l’épaule, égalise ! Quel suspense ! La foule est en délire et votre serviteur s’empresse d’en profiter allégrement en tâtant par-ci par-là les fessiers rebondis (mise en abyme bis) de charmantes Conchitas.

Mais bon, avec l’entrée des 65 millions de retour de blessure associé à une magnifique passe de monsieur 96 millions, et ce à 5 minutes de la fin, la victoire de Madrid était assurée.

Avec 87 et 86 points, les deux ogres (mise en abyme ter) espagnols surclassent leur poursuivant de 25 points.

Quand la magie s’évanouit

Haha, alors on a le droit à un tour d’Ibra qui revient en force dans le cœur des supporters Azulgranas, aux pleurs des Madrilènes parce que leur Capitaine emblématique a certainement joué son dernier match et marqué son dernier but samedi, et puis on a aussi Séville qui se (re)lâche totalement.

C’est bête parce qu’à 4 journées de la fin, ils pointent à la 5ème place à 2 points de la Champion’s. C’est bien beau de vivre dans une ville bien chouette, avec le soleil et les nanas, les tapas pas chères et les pétasses pas trop vilaines, mais faudrait pas trop s’endormir. Alors face à un Getafe chaud comme la braise pour une place en Europa League fallait assurer.

Ce fut LE match de la journée avec 7 buts marqués et du jeu offensif très plaisant à regarder. Je dirais pas que j’ai eu la demi-molle, voyez, mais pas loin.

Luis Fabiano à régalé la galerie avec deux feintes de frappes à 5 mètres des buts qui clouent au sol les défenseurs centraux et il ne lui reste plus qu’à ajuster le gardien. Kanouté a fait un bon match, mais le deuxième jaune entâche sa partie.

Enfin le Getafe voulait sa revanche de la défaite en demi-finale de Copa del Rey, et l’a eu (un grand coup dans son …) en poussant et surtout en obtenant un penalty logique dans les arrêts de jeu.

Pour continuer dans les contre-performances, celle de La Corogne, chère à certains lecteurs de la Liga Académie, enfin surtout d’un je pense (faut pas déconner non plus). L’Europe s’éloigne de plus en plus pour le Dépor, qui perd face à Valence, qui conforte sa troisième place avec un penalty et un match maîtrisé.

Et sinon en bas ? Plus chaud que jamais, avec la victoire de Valladolid qui sort de la zone rouge, même la lanterne rouge peut encore espérer puisque seulement à 5 points du maintien.

Car Tenerife qui était dans une bonne passe (et pas en compagnie de Zahia bande de vicieux) a perdu face à l’Atlético qui avait besoin de reprendre confiance après ses 4 derniers résultats désastreux en championnat.

Goooooooooooooooooooles


Barcelona 3 Xerez 1

Zaragoza 1 Real Madrid  2

Valencia  1 Deportivo 0

Almería 0 Espanyol  1

Mallorca 1 Málaga 1

Sporting 0 Valladolid  2

Racing 1 Villarreal <> 2

Atlético  3 Tenerife 1

Getafe  4 Sevilla 3

Osasuna 0 Athletic  0

8 thoughts on “La Liga académie 34eme journée

  1. Gracias Javier d’avoir parler un peu du Depor qui n’est plus trop super en cette fin de saison …

  2. Et si Benzema s’était blessé, qui l’aurait remplacé? (et oui personne ne se la pose cette question)

  3. Je pense que c’est parce que, d’une manière générale tout le monde s’en cague! :)

  4. Bonne question Hristo !
    C’est vrai qu’on s’en cague un peu, mais bon on va déjà avoir le droit à une attaque Benzema-Higuain, on verra ce que ça donne.

    Mais si un des deux se blesse (une jambe cassée contre un mal classé est chose probable) on aura peut être droit à une surprise.
    C’est qui Drenthe ?

  5. Benzema-Higuain-Cristiano-Kaka c’est Perez qui enfin va être content de voir tous ces billets verts en forme de joueurs de football alignés ensemble.
    Et Drenthe je crois que c’est le mec qui a succédé à Vindheneuffe à la maison blanche (je n’ai pas pu m’en empêcher)

  6. Madre mia !
    Un humour décapant mon cher ! J’espère que ça ne coûtera pas la défaite au Barça !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.