La Jup’ – 24ème journée

Salut les filles !

On est à trois semaines du retour de la Ligue des Champions. L’excitation est à son comble, puisqu’on y est toujours présent. Heureusement, pour nous faire patienter, la Jupiler Pro League est là, en plus le hasard du calendrier t’offre des duels colonne de gauche contre colonne de droite, que veut le peuple ?

 

Saint-Trond 1-2 Anderlecht

55 secondes après le début du match, Anderlecht obtient un pénalty. Juste ou pas, je vous laisse décider. Tielemans prend ses responsabilités et ouvre la marque en ajustant Dutoit, pourtant parti du bon côté. Heureusement pour les locaux, un long coup-franc de Benito Raman, couplé à une absence de la défense mauve (Kara, si tu nous lis), permet au STVV de revenir à la marque après 25 minutes de jeu. La suite du match est plus ennuyante (et ce ne sera pas la seule mauvaise partie de match du week-end) et hormis quelques accélérations de Djuricic, le Sporting ne propose pas grand chose. Mais vous le savez comme moi, les grands clubs ont toujours ce petit plus, ce moyen d’aller chercher la victoire même quand ils sont mauvais, et c’est Dutoit qui va leur permettre cela, en ne sortant pas devant Sylla, qui a le temps de contrôler et de tromper le gardien français. A noter en fin de match, la vilaine faute de Angban (ou Augban comme l’appelle le commentateur de chez VOO) qui lui vaut une rouge directe.

OHL 0-2 Standard Liege
Je vous parlais de match ennuyeux, en voila un exemple. Dossevi a tué le match après 4 minutes et Boschilia, bien lancé par Dossevi, doublait la marque. C’est tout pour les 45 premières minutes. Quant à la deuxième mi-temps, c’est une parodie de football. Le club de la province de Liège a attendu son adversaire et a même permis à Victor Valdès, LA recrue hivernale, de s’exprimer en stoppant deux-trois belles occasions. De son côté, OHL a commencé à être frustré et à jouer l’homme.

Oh encore un but mignon par contre :

Sporting Charleroi 3-2 KV Mechelen
Pour ce match, on va laissez parler @detrAnto, un supporter carolo qui voit souvent juste.
« Notre match c’est simple, c’est ce qu’on voit depuis 3 semaines. On domine, on a des occasions et ça joue vraiment très bien. Malines a deux occasions avec Verdier, la 2ème frappe termine au fond (déviée par Martos). Puis Baby rate au petit rectangle. Malines n’est plus trop dangereux, mais obtient un pénalty à cause de Nganga. 0-2 et c’est pas mérité. On réduit le score par Perbet, hors-jeu de 2 mètres, qui dévie le coup-franc de Ninis. En deuxième mi-temps on continue de pousser, on a toujours des occasions (Pollet et Dessoleil notamment). On égalise sur un coup de chance (Baby qui veut centrer du gauche et ça termine en lucarne), avant que Benavente inscrive le 3ème but juste avant les arrêts de jeu. »
Westerlo 1-2 Zulte-Waregem
Westerlo joue sa survie en JPL et accueille un Zulte Waregem  de moins en moins séduisant, mais qui a une occasion rêvée de se reprendre. Ca commence mal pour les visiteurs : Apau ouvre le score et Westerlo se voit déjà 15ème. Malheureusement, une erreur de marquage (pour le 1-1) et un Van Langendonck trop court (malgré ses 4m25 bras tendu) permettent à Zulte de prendre les 3 points. L’Essevee résiste bien à la pression mise par Charleroi et le Standard. A 6 matchs du terme, 4 équipes se disputent encore les deux dernières places pour les PO1 (voire 3 places et 5 clubs si Ostende continue de perdre bêtement des points).
Genk  1-0 Kortrijk
Courtrai est réputée pour être une équipe bien en place et organisée mais prend un but sur corner où Kabasele n’aura même pas à sauter. Grosse erreur de marquage qui coûte très cher. Le jeune Bailey en aura fait voir aux Courtraisiens de toutes les couleurs . Ce jeune homme prend de plus en plus de place sur l’échiquier de Peter Maes et s’affirme de plus en plus comme l’élément à suivre à la Cristal Arena. A Courtrai, on a complètement lâché l’affaire, et même un pénalty en fin de match n’y changera rien.

Oostende 3-3 Mouscron-Peruwelz
Un match entre deux équipes qui ne peuvent pas perdre, et au final tout le monde perd. Pour Ostende c’est le souffle de Genk – Charleroi et du Standard qui commence à se faire sentir. La bataille pour les PO1 risque d’être chaude et longue. Pour le RMP c’est Westerlo qui veut se faire entendre et quitter cette place de dernier.
Pour le match, on aura eu droit à un but annulé pour un hors-jeu inexistant et un pénalty léger. On peut aussi remercier Ovono, quand il ne nous offre pas du spectacle avec des parades magnifiques (et inutiles dans la mise en scène) il nous régale de bourdes et d’oublis (oui un gardien peut utiliser ses mains, c’est pour ça que tu as des gants). Markovic sauvera un point en fin de match. Presque inespéré pour le RMP avant le match.
Club Brugge 2-1 Lokeren
Si un défenseur joue volontairement le ballon mais rate son intervention, il annule tout hors-jeu. Voila une règle bien absurde. Dans un football qui va trop vite pour l’arbitre, vous lui donnez encore plus de responsabilités. Du coup, Harbaoui en profite pour ouvrir le score. Heureusement pour Bruges, Rafaelov avait décider de se servir de la défense de Lokeren pour marquer : deux frappes déviées plus tard et c’est déja 2-1 avant la demi-heure. Attention à Bruges, quand ça commence à jouer football, c’est très intéressant. A son meilleur niveau, Refaelov pourrait aider les gazelles à, qui sait, gagner un titre cette saison.
Gent 2-1 Waasland-Beveren
55 secondes, plus ou moins, de bonheur pour Waasland qui menait chez le champion en titre et leader de la compétition. Une ouverture du score de Jonathan Buatu qui fait chavirer les nombreux supporters de Waasland et moi également. Mais Depoitre répond si vite qu’on se demande si La Gantoise a eu le temps d’imaginer le pire. La suite est logique : La Gantoise joue au football, ce que ne fait pas le reste de la JPL ou alors juste par moment. Milicevic est mon homme du premier tour (spoiler) et un joueur qui me donne envie de me déplacer au stade. C’est propre, c’est beau, c’est un vent de fraicheur à chaque rencontre, ou presque.  Le Soulier d’Or peut même rater un pénalty (pour rappeler qu’il a été formé à Anderlecht).

On vous a déjà parlé de Brecht ? C’est simple le football. Déviation, déviation, but.

On est le 3 février, le mercato est fini, les équipes ont changé. On y reviendra prochainement.

Hebergeur d'image

Llikael

Retrouvez Jean-Marie sur Twitter, Facebook et sur la page de la Jup’ Académie.

Bart Van der Van Krrr, ce Bel Homme, est aussi ici et .

Et moi je suis içi je tweete à tout va, surtout quand il n’y a rien à dire.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.