Jup’ académie : journée 23

Que tous les amourachés de la Belgique viennent ici

Cette belle journée de la saison 2011-2012 se tenait le ouikende dernier. Il ne faisait pas encore trop froid à l’époque. C’était le bon vieux temps. Mais même froidement, nous restons amourachés de la Belgique. Une bien belle journée avec moulte scores fleuves et deux 0-0.

 

Deux matchs nuls qui comptent

Une fois n’est pas coutume, commençons par évoquer deux matchs nuls et vierges (comme un symbole de Jan, le petit frère de Bart).

D’abord l’échec de Courtrai qui a buté contre Zulte à domicile. Ce qui est un bon résultat pour Zulte-Waregem est un faux-pas pour Kortreijk. La bonne surprise de la première partie de saison se maintiendra-t-elle dans le top 6 ? La fin du monde est-elle pour 2012 ? La Belgique doit-elle se réjouir d’être en grève générale maintenant qu’elle a un gouvernement ? La Jup’ Académie va-t-elle continuer longtemps a se poser des questions que personne ne se pose à l’instar d’un Bernard Fa des grands jours ? Rien n’est moins sûr.

En tout cas, Jacques parie une pinte que Courtrai ne jouera pas les play-offs 1.

Autre matcheuhnulévierge : Beerschot AC 0-0 RSC Anderlecht. Le premier au général est resté les crampons plantés dans la pelouse anversoise. C’est important parce que, derrière (à part Courtrai), les poursuivants ont engrangés les 3 points. Les Mauves d’Anvers ont tenu la dragée haute aux Mauves de Bruxelles grâce a une défense concentrée, qui a résisté tant bien que mal aux percées de Suarez ou aux inspirations offensives de Gillet (qui a prolongé son contrat avec Anderlecht). Le Beerschot aurait même pu rêver à la victoire mais, à la 52ème minute, Proto a réalisé un arrêt du pied suite à une déviation à bout portant de MacDonald. Très bon match de Silvio Proto. Il faut le dire quand il est bon. La Jup’ Académie est juste et instruit aussi à décharge.

 

Mais la Pro League c’est aussi des cartons, comme un symbole…

des défenses gruyère, ou plutôt, fromage de Herve. C’est-à-dire des défenses grasses, coulantes et puantes. Nous parlons là des défenses de Louvain et Saint-Tronc.

Genk en a planté 5 à Louvain (OHL). De Bruyne par deux fois, Vossen, Buffel et Benteke sont les buteurs. Deux classes d’écart entre les deux équipes, comme on dit à chaque fois qu’une équipe se fais violer par une autre. La défense d’OHL était trop lente face à des attaquants qui ont retrouvé du gaz depuis la reprise. A l’image de Kévin le néo-londonien rouquin qui inscrit deux buts d’opportuniste. Mais le mieux c’est que vous regardiez les images.

Gent, de son côté, en a mis 6 à Saint-Tronc. Le bon dernier du championnat n’a pas pu s’acheter une défense au mercato. Les Buffalos ont monopolisé la gonfle pendant 90 minutes et n’ont pas eu à forcer leur talent pour trouver six brèches dans la défense trudonaire. D’ailleurs, quand les brèches sont au nombre de 6, il ne faut plus parler de brèche mais d’orifices géants, comme un symbole de Fistinière. A noter le très beau but de loin de Rémi Maréval, l’ancien nantais (qui marque donc contre les Canaris de Saint-Tronc, une obsession des Canaris, Rémi ?), dans les premières minutes du match. Pardon… du viol collectif.

 

Dans le reste de l’actualité

Dans le reste de l’actualité, Liège a réalisé une bonne affaire en battant, sur la plus petite des marques, le difficile adversaire qu’est le Cercle de Bruges. Les Rouches s’imposent grâce à un but de Batshuayi au terme d’une action à trois rondement menée. Le match a été équilibré, mais à la fin, c’est les Wallons qui s’assurent quasiment une place pour les play-offs 1.

Dans le reste du reste de l’actualité, le Club de Bruges est allé imposer sa loi sur le terrain de Mons. Non pas que les Dragons aient été écrasés par les Blau en Zwart, mais voilà, ils en ont encaissé deux. D’abord par Refaelov suite à une déviation de la tête par Akpala. L’ancien carolo marque d’ailleurs le deuxième but en seconde mi-temps par une frappe arrêtée aux 16 mètres. 0-2, la bonne activité sur le côté gauche montois de Zola sera donc oubliée. Déjà oublié, également, le fait que Lestienne (FC Bruges) avait marqué un but mais que Werner l’a arrêté.

Enfin, le Lierse a battu Westerlo 0-2 et Lokeren, Malines, 3-2.

 

Allez je vous laisse, j’ai grand soif,

Jacques Brol.

1 thought on “Jup’ académie : journée 23

  1. Salut compatriote, je dois bien t’avouer, que je lirais sans doute plus assidument si tes papiers avaient un rapport plus approchant avec la réalité temporelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.