La Jup’ te parle de 4 compétitions

Salut les filles !

Quadruple ration cette semaine : Ligue des Champions, Europa League, Jupiler Pro League et Coupe Cofidis. Football-champagne.

Ligue des Champions

Anderlecht a décroché un bon, mais frustrant, nul en Turquie. Point positif, les Mauves sont virtuellement qualifiés pour les 1/8. On a fait un article sur le match.

Ligue Europa

Standard/Rijeka : 2-0. Quatre jours après la claque reçue à domicile contre Ostende (3-5) et une série en cours de 7 matchs sans victoire toutes compétitions confondues (2 nuls, 5 défaites, 18 buts encaissés), le Standard se rassure, mais pas beaucoup. Une victoire, pas de but encaissé, c’est bien. Mais sans la manière et dans la difficulté, avec 2 buts tardifs (Ciman à la 74’, Vinicius à la 86’). Le tout devant 6000 spectateurs. En attendant, avec cette victoire, le Standard fait déjà 3 fois mieux que lors de la campagne 2013/2014 (1 point en 6 matchs).

Bruges/Torino : 0-0. Première mi-temps sympathique, plutôt dominée par le Torino, bien que ce soit les Brugeois qui se procurent la meilleure occasion. Malheureusement pour eux, le gardien turinois est excellent, puisqu’il est Belge. La deuxième mi-temps est moins emballante.

Legia/Lokeren : 1-0. Match assez chiant à Varsovie. Lokeren est le petit du groupe, n’a pas d’autre ambition que « bien paraître ». Du coup la courte défaite laisse quelques regrets, mais en même temps on s’en tape un peu.

Jupiler Pro League

Charleroi / Zulte Waregem : 2-1.

On ne va pas revenir une nouvelle fois sur les problèmes de maillots déjà évoqués 2 ou 3 fois depuis le début de saison. Mais visiblement, à Charleroi, on l’a encore mauvaise :

Sur le terrain, chacun a eu sa mi-temps. Charleroi a largement dominé la 1ère. Mais à force de gâcher, les Wallons se font rejoindre et Zulte égalise logiquement. ZW peut même avoir des regrets de ne pas avoir su mettre un deuxième but. En fin de match, les Carolos arrachent la victoire grâce à Jessy Galvez, 18 ans, qui a joué vendredi soir ses 9 premières minutes de la saison.

RMP/Genk : 1-2.

Le RMP rentre peu à peu dans le rang. Après sa défaite à Gand la semaine passée, c’est Genk qui s’impose au Canonnier. Après 45mn très chiantes, Cissé ouvre le score à la 53’, d’une belle frappe au ras du poteau. Ce même Cissé avait coûté l’égalisation à son équipe la semaine passée après ne pas s’être replacé immédiatement suite à son but. Alors cette fois-ci, quand il est venu célébrer son but près du banc de touche, son entraîneur lui a gueulé dessus. En contre en fin de match, Mboyo double la mise sur une action très bien menée : faute sur un Mouscronnois non sifflée, passe de Schrijvers dans le dos de Mboyo et contrôle raté par ce dernier. Du bon boulot.

Peu avant les arrêts de jeu, Diaby redonne espoir aux Mouscronnois après une passe décisive du zgeg de Badri, mais ça ne suffira pas.

Anderlecht/Cercle : 3-2.

Anderlecht gagne son match post-européen, mais avec trop peu de maîtrise. Nuytinck absent, Heylen est titularisé en défense centrale, tout comme Maxime Colin au back droit.

Mitrovic ouvre le score sur sa première action (6’), mais Buyl égalise logiquement (et très joliment) ’ 1- minutes plus tard. Juste avant la mi-temps, les Mauves reprennent l’avantage grâce à Suarez.

Il faudra attendre la 80’ pour voir Anderlecht creuser l’écart : Kabalese travaille côté gauche et sert Najar au 2ème poteau : 3-1. Mais Anderlecht va se faire peur jusqu’au bout, puisque le Cercle revient à 3-2 à la 89’ avec un but de Kabananga.

Ostende/La Gantoise : 1-3.

Le président d’Ostende est devenu actionnaire du LOSC à hauteur de 5% pour le moment. C’était dans les tuyaux depuis quelques moments, son entreprise Etiix étant devenue sponsor maillot du club nordiste et John Ruiz ayant rejoint le KVO cet été en prêt. Il est probable qu’à terme, Coucke devienne le nouveau président du club français.

Sur le terrain, c’est un duel de bien classés. Le match est plutôt sympathique, Siani (43’) répondant à l’ouverture du score de Pollet (14’). Mais en fin de match, c’est l’ancien Ostendais Depoître qui va offrir la victoire aux Gantois, grâce à un doublé (84’, 93’).

Westerlo / Lierse : 6-1.

Westerlo a choisi de détenir les meilleurs buteurs de D2 de la saison passée pour essayer de se maintenir en D1 : Gounongbé, Aoulad, Koffi, Macdonald et Schouterden ont en effet marqué 68 buts en 2013-2014 à l’échelon inférieur. Et pour le moment ça marche ! Si le Lierse ouvre contre le cours du jeu, Westerlo enchaîne ensuite pour mener 3-1 à la mi-temps et claquer 3 buts de plus en 2ème période. Doublés d’Aoulad et Koffi, but de Gounongbé (toujours meilleur buteur du championnat) et dernier but inscrit par Schouterden.

Et derrière ces joueurs, l’ex-grand espoir Kevin Vandenbergh, fils d’Edwin la légende, peut compter son temps de jeu sur ses doigts. Moche.

Lokeren / Malines : 3-2.

Lokeren s’en sort très bien avec cette victoire. S’ils n’ont jamais été menés, les Noir et Jaune doivent ces trois points à la supériorité individuelle de leurs joueurs : par deux fois, Vanaken a offert une passe décisive à Abdurahimi (30’, 50’). Par deux fois également, Malines est revenu dans la partie (Matthys 35’, Bateau 55’). Le but vainqueur, inscrit par Persoons, est une talonnade géniale pour prolonger une frappe de Galitsios qui partait à côté du cadre (82’).

FC Bruges / Courtrai : 5-0.

Match étrange. Bruges commence pas mal, grâce à un excellent Oularé (18 ans, 1ère titularisation). C’est lui qui ouvre le score d’ailleurs. Et puis en deuxième période, alors que Courtrai vient de passer à 10, Bruges subit. Un bel arrêt de Ryan, un poteau pour Mulemo. On se dit qu’on est vraiment proche de l’égalisation. Et finalement, Bruges va inscrire le 2-0 à la 74’. Et le 3-0 à la 84’ (bravo Keet, belle bourde !). Et le 4-0 à la 88’. Et le 5-0 à la 90’. Tous les buts sont à voir !

CluKor

Keet avait sorti les gants en peau de pêche. Pas évident.

Wassland-Beveren / Standard : 0-2.

Belle semaine pour le Standard, qui pourra quand même remercier les défenseurs de Beveren d’être de telles tanches. Teixeira et Mpoku sont les buteurs.

Classement

Cofidis Cup

On jouait également en Coupe de Belgique. Comme d’habitude, les 1/16 marquent l’entrée en lice des clubs de D1. Chaque équipe d’un échelon inférieur est assurée d’affronter un club de l’élite. De plus, le tableau est final est déjà connu, comme lors d’un tournoi de tennis.

Les résultats :

Coxyde (D3) 0-0 Mouscron (D1) (4 t.a.b. à 3)

Genk (D1) 0-1 KRC Malines (D2)

Lokeren (D1) 6-0 Sint-Eloois-Winkel (D3)

Olsa Brakel (D3) 6-1 Westerlo (D1)

Sint-Gillis-Waas (D4) 1-7 Cercle Brugge (D1)

Club Brugge (D1) 6-1 Alost (D2)

Dessel (D2) 0-2 KV Malines (D1)

Heist (D2) 0-3 Standard (D1)

Wolumé-Zaventem (D2) 1-3 Ostende (D1)

Lierse (D1) 4-0 Saint-Trond (D2)

Lommel (D2) 2-1 Waasland-Beveren (D1)

Louvain (D2) 1-3 Courtrai (D1)

Patro Eisden Maasmechelen (D2) 3-5 a.p. Anderlecht (D1)

Charleroi (D1) 2-0 Eupen (D2)

Namur (D4) 1-3 La Gantoise (D1)

Antwerp (D2) 0-4 Zulte Waregem (D1)

 

4 clubs de D1 sont donc éliminés. En 1/8, il y aura 12 clubs de D1, 2 clubs de D2 et 2 clubs de D3.

Coupe

Oui je sais, on n’y voit rien. Mais c’est joli.

Retrouvez-moi sur Twitter, Facebook et sur la page de la Jup’ Académie.

Mon compère Bart Van den Van Krrr, ce Bel Homme, est aussi ici et .

Jean-Marie Pfouff.

academicien

Le plus grand auteur Anal de football

3 commentaires

  1. J’aime beaucoup les petits carrés de couleur pour signifier les derniers résultats des équipes : c’est bien plus parlant visuellement que PNG.

  2. C’est normal le 6-1 pris par Westerlo chez une D3 en coupe ? C’est vraiment un tournoi de tennis en fait ?

  3. @Shag a Eve : c’est une riche idée de la RTBF, c’est effectivement plus parlant.

    @Mayoul : L’équipe était légèrement remaniée, et visiblement il est compliquée de Federer tout l’effectif.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.