Lens – Saint-Etienne (0-1) : la Forez Académie livre ses notes

 

Le match en une phrase : « Constipés, mais soulagés »

 

Salut mes belets !

Je vous cache pas que j’avais un peu peur de reprendre un mâche après la retournée que l’on s’est prise contre le PSG. Comme un symbole de Marcelus Wallace. Et loin de moi l’idée d’aimer ce genre de choses.

Mais beuon, je pensais ne pas bien prendre de risques face au RC Lens, malgré leurs débuts honorables au Stade de la Licorne. Faut dire que les copains corons, ils ont vécu un bel été avec d’un côté Martel qui jouait au poker menteur et de l’autre Mammadov qui est une pire pince que le Romeyer. Tu le crois ça ? Du coup, ils ont pu dire au revoir à leur recrutement. Déjà que Kombouaré trouvait parfois son effectif léger pour jouer la montée en Liguain… Yahia (ancien de la maison) est même dans une situation kafkaïenne. Donc, face au bordel lensois, je me disais qu’on allait gérer.
Penses-tu mon babet ! Je vous cacherai pas que j’ai serré les fesses en début de match, en me disant quej’allais encore y avoir droit #chatnoir

Mais laissez-moi commencer par le commencement : le onze de Galette.

Compo

Oui oui, Gradel ET Mollo sur les ailes, plus Diomandé en sentinelle. Autant te dire que Galette a pas peur des Lensois. Mais apparemment, on peut se permettre de laisser Monnet-Paquet (ex-Lensois en plus) sur le banc. Le début de match va pourtant lui donner tort…

 

Dès les premières minutes, les « locaux » (ouais, on est à Amiens… Un joli coin cela dit, la cathédrale plairait à Luke Seafer) mettent la pression sur Sainté. Les Lensois poussent tandis que les Verts reculent. Forcément, la chique commence à traîner dangereusement dans la surface. Heureusement, on résiste. Mais à la 11ème, Cyprien s’empare du ballon en effaçant Lemoine, avant de lancer Touzghar dans la profondeur. L’attaquant fausse compagnie à Bayal et évite la sortie de Ruffier. Heureusement, Pogba se sacrifie et prend le ballon dans la tronche. OUF. Mon calcif a eu moins de chance puisque la air-sortie de la Ruff’ m’a fait le même effet que les images de Gwen Tagrenmer, tenancier de la Paysan Breton Académie #NSFW

Lens poursuit sa domination m’voyez. Et plutôt comme il faut. Faut dire que les Verts ne se facilitent pas la tâche en se montrant approximatifs dans leurs passes. Et à la 27ème minute, suite à un cafouillage de la défense stéph’, Baal claque le ballon pour la placer sous la barre et surprendre Ruffier. Belle parade de la Ruff’ sur ce coup ! Mais voilà, lorsque les Lensois ne se créent pas des occas’ tout seuls, on semble limite quémander la punition. Du grand n’importe quoi, là.

Heureusement, cette occas’ sonne le glas de l’oppression sang et or. Les Verts relèvent enfin la tête et commencent à taquiner la défense adverse. Gradel effectue un premier coup-franc rentrant intéressant et règle la mire. Cohade foire un contrôle à l’entrée de la surface. Apparemment, il était surpris de recevoir le ballon. Peut-être d’être sur le terrain, qui sait ? Tout en contraste, Lemoine semble particulièrement affuté ce soir, et après un combo crochet-accélération, il obtient un bon coup-franc. Joli cadeau pour Gradel (35ème). L’Ivoirien prend son élan et donne un excellent ballon à Erding, qui place une superbe tête que Riou claque en corner ! C’est bien les gars, allez, lâchez-vous !

Pourtant, le match s’enferme dans un faux rythme, avec des Stéphanois peut inspirés lorsqu’il s’agit de conclure une action. Le plus inspiré étant Mollo (c’est dire…) qui se montre malin et concentré pour obtenir un corner, qu’Erding reprendra de la tête, sans gêner Riou cependant. L’arbitre siffle la fin d’une première période… particulière. J’espère que Galtier va remobiliser ses troupes et que l’on verra une seconde mi-temps endiablée.

Et pourtant. Au retour des vestiaires, c’est encore les Lensois qui ont une bonne entame. Les Verts balbutient leur football dès qu’il s’agit d’attaquer dans l’axe. C’est pénible et c’est même un problème récurrent depuis le début de saison, avec un Cohade bon pour tenir le ballon mais incapable d’accélérer le jeu, et un Corgnet sur courant alternatif. Il faudrait régler cela Galtier…

En attendant, on s’en remet à Gradel et à Mollo. Ce dernier combine bien avec Tabanou d’ailleurs. Cinq minutes plus tard, notre néo-latéral est servi par Mollo dans une position que l’on juge d’abord peu dangereuse. Pourtant, sur son contrôle, Tabanou se met en position de frappe et décoche un superbe tir qui trouve le poteau opposé de Riou, totalement battu (57ème) ! Rageant, on est pas payer pour nos efforts !

Surtout que derrière, Lens effectue une belle séquence à une touche de balle (65ème). A la 72ème, Diomandé fait de la merde. Il se laisse marcher dessus. Puis déborder. Ah, tiens, il demanderait presque pardon. Heureusement que derrière, Bayal veille et dégage ce centre plus que dangereux. Les Lensois remettent ça, avec un centre à destination de Chavériat… de Charivari… De Chavarria quoi. Bref, Tabanou est là pour nous sauver les fesses cette fois.

Retour à nos interminables phases offensives poussives… Comme un symbole de constipation (non, pas de gif, non).

78ème, Van Wolfswinkel est rentré depuis 10 minutes lorsqu’il marque dans le but vide sur un centre de Mollo. Mais l’arbitre refuse le but à raison pour un hors-jeu de l’ex-nancéien.

Vient finalement la 82ème. Belle offensive stéphanoise : après un excellent pressing, nous voilà dans la surface en 3 passes. Et alors que Ricky est en bonne position pour tirer, il remet en une touche de balle à Lemoine qui arrive lancé et qui reprend le ballon du plat du pied : BUUUUUUUUUUUUUT !!! Putain, il soulage celui-là ! Super inspiration de Ricky sur le coup, et derrière Lemoine ponctue son match solide d’un but parfait. Papy, toi et moi, c’est pour la vie.

Après ça, Lens est sonné. Les Verts tentent d’en profiter avec Monnet-Paquet qui fout le dawa dans l’arrière garde sang et or, et initie un joli mouvement avec Ricky et Gradel (86ème). Le fils de Dieu tente beaucoup, et il a les contres favorables ; même lorsqu’il tire, ce qui lui permet de retenter sa chance (89ème). En tout cas, ça passe pas loin du 2-0, mais Gradel est agaçant à se précipiter et à jouer tête baissée…

Lens tente une dernière fois, mais cela ne donnera rien. Tant mieux. On empoche les 3 points. Les Verts ont fait le taf, sans plus, et on peut dire qu’on s’en sort bien tout de même.

 

Ruffier (3/5) : il se troue sur sa air-sortie, mais il a au moins l’intelligence de ne pas toucher le Lensois. Il se rattrape après une belle parade sur un ballon vicieux de Baal. Derrière, il enchaîne et rassure sa défense, se permettant quelques bonnes relances.

Clerc (3/5) : Capitaine d’un soir, il s’est montré sobre. Son expérience et son placement ont parfois fait du bien. Mais il est encore en phase de reprise, et niveau rythme, ça se sent.

Bayal (3/5) : il prend de l’ampleur dans la défense en l’absence de Perrin. Du coup, il relance mieux que d’habitude. Sur ce match, il a surtout joué en interceptions, en étant plus en retrait par rapport à Pogba.

Pogba (4/5) : il a vraiment été très actif, allant au contact, dégageant le ballon de la tête, etc. Un gros match.

Tabanou (4/5) : un gros match de sa part également. Les Lensois ont surtout attaqué sur l’aile opposée, et ce n’est pas un hasard. Il a bien défendu, nous sauvant même une fois. Il a aussi bien attaqué en seconde période, combinant bien avec Mollo avant de placer une belle frappe sur le poteau. Il aurait mérité de marquer vu son début de saison appliqué !

Diomandé (1/5) : je l’ai peu vu. Mais lorsque ce fut le cas, il a été sobre sur les ballons faciles, et bien trop gentil lorsque les Lensois accéléraient. Faudrait penser à s’endurcir, à défaut de prendre de l’XP. Remplacé à la 84ème par Clément (non noté), qui a apporté de la sérénité où on en avait manqué tout le match.

Lemoine (5/5) : il a beaucoup couru, c’est dingue. Mais il avait le jus pour ça. Heureusement qu’il était là au milieu… Ses accélérations (32ème, 35ème, 78ème et 82ème) ont toujours amené le danger. Et avec un but en prime ! En face, Lemoigne faisait pâle figure.

Cohade (2/5) : ouais, tu tiens le ballon. Mais tu ne sais pas toujours quoi en faire. Faut dire qu’il n’était pas toujours aidé par les déplacements de ses coéquipiers.

Gradel (2/5) : Il a mis des bons ballons, notamment sur coup-franc. En fin de match, il a eu le mérite de pousser pour le 2-0. Mais, fatigué, il a parfois oublié ses potes à ce moment-là. Son manque de lucidité se voit aussi dans sa précipitation lorsqu’il aurait pu tuer le match suite à un contre favorable (89ème).

Mollo (2/5) : On se dit toujours qu’il pourrait apporter beaucoup… Mais non. Il a été malin et concentré lors de ses temps forts, et cela reste encourageant. Mais il a toujours des trous d’air, et son jeu sans ballon est pas terrible… Sur ce match, il aurait sans doute été plus utile dans l’axe. Remplacé par Monnet-Paquet (non noté), qui fut ovationné par ce beau public sang et or. L’ex-Lensois a tout de suite apporté sa vitesse et sa capacité à briser les lignes adverses.

Erding (3/5) : il a beaucoup pesé sur la défense adverse, tantôt en pivot, tantôt dans la profondeur… Il aurait pu marquer d’une jolie tête (35ème). Il est toujours à l’affut d’un manque de concentration adverses, et ça aussi ça use les défenses. Après avoir beaucoup donné, il est remplacé par Van Wolfswinkel (65ème, non noté, et c’est dommage). Ricky a beaucoup apporté, avec des mouvements subtils, un but refusé pour un hors-jeu du passeur, et cette délicieuse passe déc’ pour Lemoine.

 

Galette (3/5) : On a eu chaud, hein Galette ? Mais voilà, il a dû reposer des cadres avant d’enchaîner Bordeaux et l’OM… Finalement, un bon calcul puisqu’on empoche les 3 points. Mais que ce fut laborieux… Entre les bonnes entames lensoises et nos offensives poussives dans l’axe, il y a des choses à revoir. Notamment au niveau de l’animation offensive. Sinon, Galette apprend : ses changements sont arrivés plus tôt que d’habitude, c’est bien ! Il fait tourner, et c’est tout à son honneur. Par contre, une chose m’a interpellé : on annonçait Baysse apte, pourtant il n’était pas sur le banc. Où justement il manquait des défenseurs… Attention, on sait que ce secteur est fragile.

 

Les Lensois : c’est une équipe qui a du cœur et de la gnac. Bref, une équipe coachée par Kombouaré. Mais c’est vrai que techniquement ou dans le jeu, c’est pas vraiment ça. Ils feront avec leurs armes, et ils pourraient se maintenir si en face des équipes craquent lors de leurs temps forts. A condition qu’ils puissent finir la saison financièrement… Le public sang et or a encore été génial, et l’ambiance avec les supp’ stéphanois faisait plaisir à voir.

 

Bon bah voilà. C’est bien tout ça. Finalement, on s’en est remis du PSG, et sans aucune séquelle non ?

Allez, à la prochaine les belets !

 

Gruger Rocher_

 

Les gifs et images avaient quelques bonnes références : Family Guy, Pulp Fiction, La Secrétaire, Nine Inch Nails…

Un clin d’œil à Fouillasse d’ailleurs, en passant.

Gruger t’offre les images du match.

Roland, Vincent et Gruger tiennent à remercier le site envertetcontretous.fr, qui relaie l’académie toutes les semaines, le site asse-stats.com, qui est une mine d’infos chiffrées sur les Verts.

N’oublions pas aussi d’encenser la Divette de Montmartre, qui permet à Roland d’étancher toutes ses soifs (de victoires et de houblon).

Enfin la fine équipe est aussi présente sur les réseaux sociaux, alors n’hésite pas à venir nous voir et à tailler l’bout d’gras, la page FB de la Forez Académie est fort enjaillante.

Et tu trouveras Roland sur fessebouc aussi, et sur touitère ; tandis que Vincent et Gruger sont aussi là sur le sôchôl net-oueurk.

Roland Gromerdier

Né dans le Chaudron, de la verveine coule dans mes veines. Mes analyses sont aussi carrées que les poteaux de Glasgow. Peu importe les époques : je n’oublie jamais qui sont les plus forts.

3 commentaires

  1. Belle acad’ Gruger. Mais je ne suis pas d’accord sur 2 points :

    * Mollo qui se cogne un 2, c’est sévère. Pour moi, il n’a pas été si mauvais que ça. Même s’il n’a pas été aussi en vue que face à Caen, il a pas mal bougé sur son côté. Tout n’est pas parfait, mais s’il continue comme ça, ça va aller de mieux en mieux.

    * Galtier qui fait tourner son effectif, c’est complètement normal et surtout très bien vu. On va jouer sur un rythme de fou pendant quelques semaines donc si on peut faire reposer les cadres sur des matches un peu plus abordables et aligner la grosse équipe sur les autres, je dis oui. Surtout qu’on voit que les remplaçants assurent pas mal (Pogba ou même Mollo). Par contre, Diomandé, bordel, s’il ne se ressaisit pas vite fait, il va gicler plus vite qu’il ne le pense.

    Ce soir, contre les pinardiers, ça devrait encore tourner (pourquoi pas Ricky dès le départ ?) avant de jouer les sardines dimanche et Dniepro jeudi prochain. Grosse semaine en perspective. Mais franchement, au-delà des scores étriqués, je suis plutôt satisfait de ce que je vois en ce moment au vu de l’enchaînement des matches et de la découverte de ce rythme pour la plupart. La manière n’est pas encore là, mais on se plaignait les années précédentes de ne pas savoir gagner ce genre de match 1-0. On le fait cette année, c’est une progression en un sens.

    Et puis merde, on a prolongé Ruffier et Perrin jusqu’en 2018, et ça c’est beau.

  2. Pour Mollo, je me suis vraiment tâté. Sur le pré, lors des phases de jeu, il a été meilleur que Gradel et Cohade, mais pas aussi bon que Bayal ou Erding. Vu qu’on met pas de demi-points, j’ai tranché. Mais je le descends pas niveau appréciation après.
    « Avec les encouragements »

    Je ne lui reproche pas du tout de faire tourner. Je n’aime simplement pas lorsqu’il fait tourner beaucoup d’un coup. Le rendement s’en ressent, et je préfèrerais un turn-over par petites touches.
    Après, il faut tourner, et je suis heureux qu’il le fasse, je l’ai assez critiqué là-dessus ces deux dernières années. #remember30nov12

    Oui, enchaîner les performances et les points avec ce rythme qui est nouveau pour la plupart de l’effectif, c’est vraiment du bon boulot. Mentalement, c’est costaud, tu évoquais déjà cette progression en 2012/2013. Là, il y a peut-être un autre palier qui est pas loin d’être franchi. C’est de bon augure tout ça.

    Rah, putain ouais, les bonnes nouvelles !

  3. Bonne acad’ de notre : « The Grudger ; The ring  » regional

    Juste 2 points oú malheureusement, je ne suis pas d’accord.

    Mollo qui prend 2, je ne pense que ça reflète sa prestation. Même si le patron et toi ne seront ptet pas d’accord, je trouve vraiment Mollo supérieur a Gradel : plus explosif, et meilleure vision de jeu , après c’est sur, faut qu’il soit inspiré.

    Maintenant, Tabanou qui est noté 4, mouais….il s’est quand même bien fait mangé (Hannibal lecter likes this ^^) en 1ere mi temps mais bon cette frappe méritait d’aller au fond…

    Et enfin, petite remarque, Erding n’aurait pas fait la passe a Lemoine ( ou ne l’aurait pas vu )

    Sur ce, Bordeaux, faut que ça passe et les marseillais sont champion du monde …..

    Et si Roland lit ce com’, je fais vite fait une référence a son acad’ : ASSE OM 1 1 (une des meilleures acad’): « Oh putaing cong, on va finir devant le pé esseuh gé et championg de france »

    Fine équipe de la Forez acad, bonsoir chez vous ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.