La Blaugrana Académie note Malaga-Barcelone (1-4)

En attendant les vilains, les gentils croisaient les beaufs.

On me reproche souvent d’écrire cette Académie alors que je ne suis pas Catalan. Et alors ? Pas besoin d’être pédé pour apprécier Georges Michael. Si ? Ah merde…

Aujourd’hui, pas d’intro à rallonge, pas d’anecdotes salaces, pas d’alcool, pas de filles faciles. J’aurais bien aimé te raconter un ou deux trucs croustillants, mais j’ai totalement végété depuis le dernier match, vautré dans mon canapé à regarder mon bide enfler exponentiellement à mesure que je m’enfilais de quoi faire claquer la moitié des diabétiques de ce pays.

Du coup je vais en profiter pour rattraper mon retard sur le courrier en et par la même lancer une nouvelle rubrique.

 

La boite acacadémique

Si t’as des questions ou des remarques pertinentes sur mes écrits ou mon insalubre personne, tu peux m’en faire part dans les commentaires, sur mon profil ou sur la page facebook de la Blaugrana Académie. J’y répondrai dans cette rubrique.

Fernando Nandrolonas, c ton vré nom ? (Vinké du 9-2)
Oui. Je suis le cousin de Manitas de la Bitas.

Comment devient-on Académicien ? (F. Dard)
Il suffit d’être au mauvais endroit au mauvais moment.

Quel age as-tu ? (A. Vaineguerre)
L’age d’être ton père. Tu transmettras mes hommages à ta maman d’ailleurs.

Le Barça sera-t-il champion cette saison ? (P. Rabanne)
Je ne peux pas te répondre, Pierre Ménès a avalé ma boule de cristal.

Il revient quand Hristo ? (anonyme, mais je t’ai reconnu Fabregas)
Quand j’aurai foutu en l’air l’Académie et perdu les trois-quarts des lecteurs.

T’es vraiment chômeur ? (L. Wauquiez)
Non, si je trouve le temps de passer 3×4 heures par semaine à regarder des matchs et à écrire de la merde, c’est parce que j’ai une vie professionnelle trépidante.

Que penses-tu de l’affrontement israélo-palestinien ? (Y. Arabin)
Belle opposition de styles, mais j’ai préféré le dernier Clasico.

Tu pourrais mettre cette vidéo dans les bonus de la prochaine Acad’ ? (P. L.)
Franchement, non.

Pourquoi utilises-tu autant les parenthèses dans tes textes ? (B. Chrelle)
Pour masquer habilement mon incapacité à construire correctement des phrases complexes.

C’est tout pour cette fournée. N’hésite pas à glisser ton courrier dans ma fente. Sur ce, place au match, on est là pour ça.

Vu qu’un gros con a encore touché à la DeLorean, on se retrouve à jouer la première journée du championnat en janvier. Ça se passe chez les nouveaux riches de Malaga, qui après un début de saison conforme aux attentes des rois du pétrole s’enfoncent dans le ventre grassouillet du championnat, enchainant 6 matches sans victoires (4 défaites, 2 nuls) avant de recevoir un Barça aussi à l’aise à l’extérieur que Le Pen (père ou fille, à toi de voir) à un concert de Yannick  Noah. Cette rencontre se déroulant à 18h00, les Blaugranas avaient là une bonne occasion de mettre la pression sur le Real qui jouait 2 heures plus tard face aux pénibles de l’Athletic, d’autant que si on en croit la presse c’est un peu le bordel dans le vestiaire des meringues.

 

Les compos

Les Qataris de l’UNESCO

Malaga c’est un peu le PQSG de la Liga (le meilleur championnat du monde, dixit les commentateurs espingouins qui avaient décidé de faire chier les rosbeefs). Ça claque du fric pour acheter des joueurs expérimentés plus ou moins renommés et les aligner à côté des restes des saisons précédentes en espérant qu’à la longue ça finisse par payer. Après tout, ça a fonctionné à City. En attendant ça fait vendre des maillots. Pellegrini doit se passer de Toulalan pour ce match (accumulation de cartons jaunes). J’ai pas trop suivi la saison du sosie capillaire de Georges Clooney, mais apparemment c’est lui qui tient la baraque côté andalou. Le bougre a même marqué son but bisannuel en début de saison, toujours pas sur une frappe lointaine, et avant de prendre un rouge. Adaptation réussie.

Pour une fois, je vais te faire la compo à l’envers,  et là tu seras bien feinté. C’est ça la puissance intellectuelle.

  • Ruuuuuuuuuud est tout seul en attaque. Ça n’est plus le tueur d’antan mais ça claque toujours sur une feuille de match.
  • Un milieu avec Eliseu à gauche, Cazorla en meneur, et Isco à droite.
  • Un double pivot Maresca – Camacho.
  • Une défense composée de Gamez à droite ; une charnière Mathijsen – Demichelis, soit deux mecs plus lents que Mertesacker, même si t’additionnes leur vitesse de pointe ; le Canadien de Monreal à gauche.
  • Caballero dans les buts.

 

Les Qataris de l’UNCIEF

Pep se prive volontairement de Puyol, Xavi et Sex histoire de se mettre bien pour le Clasico de mercredi et nous sort le 4-3-3 pour de se remettre en confiance après une série de match à l’extérieur en championnat plutôt laborieux. Sur le terrain on a donc :

  • Au milieu de terrain (tu l’avais pas vu venir celle-là hein?) : Busquets – Thiago – Iniesta.
  • Valdés sous la barre.
  • En attaque : Adriano sur l’aile gauche, Messi en pointe, Alexis à droite.
  • En défonce : Alves à droite ;  Piqué – Mascherano dans l’axe ;  Abidal à gauche.

 

Le match

On m’a signalé dans l’oreillette que mes analyses étaient un peu chiantes à lire. En attendant de trouver un moyen de les rendre un peu plus excitantes (si t’as des suggestions je suis preneur, mais sache que les photos d’enfants nus c’est pas légal), je vais continuer à te la faire en missionnaire. Rassure toi, ce match n’ayant pas été d’une grande folie tactique, ça va être très vite expédié.

Je ne m’étends pas sur le jeu de Malaga. Les Andalous font illusion pendant un quart d’heure avant de devenir les sparring-partners des Blaugranas.

Le Barça a du mal à rentrer dans la partie. La circulation de balle n’est pas fluide et les pertes de balle sont nombreuses, la faute à des passes mal ajustées et à des contrôles approximatifs. Le manque d’engagement des Catalans se traduit par une possession de balle presque équilibrée et une triple occasion pour Malaga. VV permet aux Barcelonais de ne pas être menés et la machine se met en route. Le ballon est confisqué et le système de jeu se met en place. Guardiola mise sur un 4-3-3 façon 2010-2011, plutôt fixe, abandonnant ainsi les multiples permutations et les variations tactiques à foison. La relance est assurée par Piqué et surtout Busquets qui avait emprunté pour l’occasion les yeux et le cerveau de Xavi.  Messi décroche pour toucher le ballon et le faire tourner aux alentours de la surface, Alexis quitte souvent son aile droite pour plonger dans l’axe, Iniesta sert de point d’appui, Adriano reste bien calé côté gauche, tandis que Thiago sert de lien entre tout ce beau monde. Les latéraux inversent les rôles puisque pour une fois Abidal montre plus de velléités offensives qu’Alves.

Même chose en seconde mi-temps, avec un Messi plus soliste et un relâchement en fin de match qui permet à Malage de sauver l’honneur et de se procurer deux autres occasions nettes.

 

Les buts

33ème minute : Messi oriente à gauche vers Iniesta qui prolonge vers Adriano. Le centre de ce dernier trouve la tête de l’Argentin qui avait suivi et que se détend bien pour placer une tête lointaine hors de portée de Caballero.

48ème minute : Frappe de Thiago détournée par Caballero. Le ballon arrive sur Adriano qui centre à ras de terre pour Thiago dont la frappe est à nouveau repoussée sur Alexis qui marque en force.

51ème minute : Messi récupère un ballon que Thiago lui remet instantanément. La Pulga perce dans l’axe et surprend tout le monde en ouvrant son pied gauche pour marquer en finesse.

81ème minute: Messi part du milieu de terrain, accélère pour déposer la charnière adverse et conclue d’un petit ballon croisé plus délicat qu’un fumet de cyprine.

85ème minute : Valdés effectue un nouvel arrêt mais Rondon a suivi et marque.

 

Les notes

Les mecs qui se chauffaient en vue du Clasico

Valdés /5 : Il va chercher un ballon dans la lucarne avant de sortir une double parade monstrueuse sur le corner qui suit. A la fin du match, il détourne du regard deux têtes qui auraient dû finir au fond. Super match. C’est con, mercredi c’est Pinto qui sera sur la pelouse…

Alves /3 : Dani n’a pas aimé se faire enrhumer par Cristiana lors du match de Copa, du coup il s’est économisé afin de mettre la pleureuse portugaise à l’amende lors de la confrontation retour. Un match tranquille pour le Brésilien qui s’est contenté de faire la police dans son couloir.

Piqué /3 : Un peu à la ramasse en début de match, il s’est ensuite ressaisi défensivement et s’est permis quelques remontées tranchantes balle au pied.

Mascherano /3 : Match tout tranquille. Le bon esprit ambiant ne l’a pas incité a labourer la pelouse comme à son habitude. Il s’est simplement contenté de signifier à Ruud que l’âge de la retraite était arrivé.

Abidal /3 : Éric  ne se sent plus pisser depuis son but au Bernabeu. Il a d’ailleurs tenté de remettre le même mais s’est chié sur son contrôle. Pour le reste, il était en mode Équipe de France, à défendre en  marchant et à relancer à l’arrache. Le pire c’est que ça a largement suffit.

Busquets /5 : Impeccable dans ses interventions et balle au pied. Il a remonté le ballon tel un Xavi des grands soirs (l’élégance en moins) et a coupé toutes les sorties de balles adverses. Més que indispensable.

Thiago /3 : Une bonne première mi-temps où il a couru partout pour offrir une solution à ses partenaires et être présent dans la zone de vérité. Il s’est éteint en seconde période, sans doute pour pouvoir admirer Messi faire l’amour au football.

Iniesta /3 : Le Don n’a pas brillé. Un peu absent en début de première mi-temps où il s’est troué sur un bon nombre de prises de balles, il a peu à peu refait surface mais n’était apparemment pas décidé à exhiber sa technique. (remplacé par Pedro à la 73ème minute)

Adriano /4 : A l’aise sur son aile gauche, il a offert de bons centres, dont une passe décisive et un autre qui amène le but d’Alexis. Très propre, mais un peu juste physiquement vu que le gonze est sorti à cause de crampes à la 67ème minute. (remplacé par Jonathan)

Alexis /4 : Une belle activité et un but. Moins volontaire que face au Real, il sort tout de même un bon match. Son entente avec Alves reste toutefois à perfectionner. (remplacé par Cuenca à la 64ème minute)

Messi /5 : CJP s’est fracturé 3 fois le prépuce et a fait imploser ses testicules en regardant le match de l’Argentin. Moi aussi.

 

Les mecs qui se reposaient en vue du Clasico

Cuenca (pour Alexis) /Non noté : Il a eu une demi-heure pour prouver qu’il mérite toujours la confiance que Pep lui accorde depuis le début de la saison. Raté.

Jonathan (pour Adriano) /Non noté : En 20 minutes il a parcouru 30 bornes. Mais c’est surtout parce qu’il ne savait pas où se placer.

Pedro (pour Iniesta) /Non noté : RAS.

 

Enfin un bon match à l’extérieur. Ça commençait à devenir pesant cette histoire. Prochain match mercredi pour le Clasico retour au Camp Nou.

 

Les images de les buts.

La bise Blaugranale !

Fernando Nandrolonas.

 

Ah merde, j’ai oublié de te dire, tu peux me retrouver sur Facebook. Par contre laisse moi t’informer que tu me verras jamais sur Twitter. Y’a que les pédés et les taureaux qui vont sur Twitter.

Je ne vais pas non plus te laisser filer sans te recommander l’excellente page de la Blaugrana Académie co-animée par Hristo et mézigue. Il arrive même qu’on y parle football.

En parlant de Hristo, il est peut-être en train de se faire lustrer le dard par des filles que tu ne sauteras même pas en rêve, mais tu peux toujours le retrouver ici.

Et la bonne nouvelle, c’est que la Blaugrana a de nouveaux amis. Ils sont deux, jouent à touche-pipi sous la tente quand ils partent en camping, et rédigent l’excellent Blograna. Vas-y, ils ne mordent pas (sauf si tu leur demandes gentiment).

17 thoughts on “La Blaugrana Académie note Malaga-Barcelone (1-4)

  1. Une question pour ta fente : Est-ce que c’est vrai que c’est toi le responsable du tsunami au Japon de l’année dernière ?

  2. Bonjour, Bart Van den Van Krrr, journaliste à HJ.net (mais bien sûr) et fouteur de troubles au Parlement belge à ses heures perdues, j’ai une question pour toi Fernando.

    Comment fais-tu pour avoir toujours d’aussi beaux papiers ?

  3. Fini le 3-4-3 qui ne garantissait pas la victoire.

    J’ai trouvé Thiago plein de maîtrise au poste de Xavi.

  4. A mon avis le 3-4-3 n’est pas fini, je pense même qu’il ressortira du chapeau dès mercredi.

  5. Sympa les malagaches!

    Nous permettre de leur coller une branlée sans forcer, moi je dis que c’est corporate.
    Les serviettes sur la tête ont du s’entendre entre-elle, du genre tu me laissés t’enculer et je te laisse coucher avec mon fils autiste. Bref un joli accord familiale.
    Tu dis quoi José? Je t’entends pas je suis sourd et j’ai le frein qui saigne

  6. T’es con. Je me suis claqué le petit oblique sur ta boite académique. Le Qatar omnniprésent, ça commence à filer des cauchemars à la pelle.

    Un papier agréable à lire, et tu mets toujours autant de temps à les sortir. C’est moche, comme mon orteil à la fin d’une séance de Capoeira.

    Le Barça a joué tranquillement. Une victoire facile mais Ô combien importante, surtout pour le moral des artistes quand ils quittent la maison de la mama.

    Petite ombre au tableau, la non-participation du Seks à cette orgie català. Sans doute que le philosophe pense l’essorer pour la venue des infirmiers-bouchers.

  7. « Un papier agréable à lire, et tu mets toujours autant de temps à les sortir… »

    Cinq acads en quinze jours (et de très bonne facture en plus), t’es mimi tout plein mon couillon, tu en as torché combien durant tout ce temps ?

    Chulo, de plus en plus hardcore, t’as le mal du pays ou bien…

    Tiens, Cristianette est de nouveau meilleur buteur de la BBVA. Bien parti pour être pichichi du péno comme l’an dernier ce con.

    Tiens, toujours cinq points de retard sur ces empaffrés de meringues, c’est extrêmement rageant bordel.

    Commençons par les virer de la Copa dès ce soir. La suite risque d’être bien bandante.

  8. Ola Fernando, oh oui une ola pour ton académie Fernando.
    Partant du fait que la liga n’est pas la Liguain et que le clasico d’avril ne rapportera que 3 points, t’as pas l’impression que pour le championnat ça sent un peu le churro?

    Sinon pour ta fente, es-tu atteint de gynécomastie comme le furent nombre de tes ancêtres les Nandrolonas? Si oui, connais-tu Gros Membre n°2?

    bien à toi

  9. « Cinq acads en quinze jours (et de très bonne facture en plus), t’es mimi tout plein mon couillon, tu en as torché combien durant tout ce temps ? »

    J’en rate pas une, depuis que les cahierdufootball m’ont montré la voix des enfers, j’en suis devenu un fanatique assidu.

    Elles ont pas été toutes de très bonnes factures, le départ de Hristo peut expliquer celà, ce qui n’enlève rien à la qualité de Nandrolonas a décrire d’une façon exquise le processus séquentiel de la fornication.

    Ta proportion à lâcher des perles par ta cavité buccale est impressionnante. Tu devrais mettre du désodorisant de temps à autre, histoire que ça schlingue pas autant à chaque expression de ta pensée profonde.

  10. Cher Fabregas, il me semble si je ne m’abuse qu’Oxianor voulait attirer ton attention sur le fait que c’est bien facile de critiquer le cher Nando, ses acads(que moi aussi j’ai trouvé fort bonnes communsymbole de Jessica Alba) et son rythme de publication (tous les 3 jours actuellement quand même)alors que dans le même temps t’as à peu prêt rien fait…
    Que t’ais lu les acads on s’en fout un peu en gros.
    Par ailleurs si tu veux pas être traité de couillon ne distilles pas ton jugement comme une vérité absolue (surtout sans l’argumenter)… Si t’es pas content du travail démontre donc ce qu’il faudrait faire à ton gout.
    Et pour ne citer ni Gandhi ni Mandela, l’insulte vaseuse a rarement apporté la reconnaissance.
    Maintenant t’as le choix, ou tu expliques et argumentes ton jugement, ou tu me traites aussi de con t’attirant un peu plus encore les faveurs des fans de l’acad

  11. Booooooooon on va reprendre l’explication sur les délais d’écriture pour Fabregas:

    1) Je ne regarde pas les matchs en live. Du coup j’essaye de télécharger les matchs le soir même pour les avoir le lendemain. Le lendemain en question, j’ai parfois des trucs à faire malgré le chômage, ça peut donc encore repousser le visionnage.

    2) J’essaye de faire des textes relativement longs (5-6 pages word en moyenne, 10 pour le Clasico de mercredi dernier).

    3) Ça fait 3 mois que j’écris pour le site, et je n’ai aucune expérience préalable, je suis donc sans doute plus long à la détente que les historiques du site.

    4) L’inspiration vient moins facilement quand t’enchaînes les Académies comme c’est le cas en ce moment.

    5) lequipe.fr, sofoot et autres peuvent te fournir une analyse et des notes quelques minutes/heures près le match.

    Allez, bonne bourre.

    PS: Par contre ce n’est pas bien d’insinuer que ses petits camarades disent de la merde. Le groupe vite mal.

  12. – Couillon (@Fernando): Un papier agréable à lire même si tu mets toujours autant de temps à les sortir…

    – Moi: Cinq acads en quinze jours (et de très bonne facture en plus), t’es mimi tout plein mon couillon, tu en as torché combien durant tout ce temps ?

    – Couillon: Ben, j’en ai pas raté une…

    Suivi d’une fort belle chiasse m’étant destiné.

    Mès que un couillon :)

    @ Szepe: Attention, le couillon cédéfiste mord et surtout, il est génialement génial comm1 sein bol de Kourkuff père.

    Bon c’est pas tout, mais il est temps de se préparer au clasicotage du soir. Faut vite que je trouve un troquet de culés (ou de meringues, peu m’importe, ça pourrait même être plus drôle).

    Bonne bourrache à tous (oui, le groupe doit vivre bien).

  13. Bien vu cher Fernando. La boite académique est une excellente idée. Je me suis bien marré.

  14. « Pas besoin d’avoir été cheval pour être jockey. » Arrigo Sacchi. En réponse à ceux qui pensent qu’il faut avoir été joueur pro pour être entraineur.

    Si ça peut t’aider pour ton histoire avec Boy George.

  15. Laissez Fernando tranquille !!!!

    Je lui lègue ma future fille (ou fils, je sais qu’il sera pas difficile) pour qu’il en face une pondeuse. Et quand elle sera trop vieille, vers 8/9 ans, comme tout bulgare qui se respecte, je serai fier de l’envoyer faire carrière chez tonton Hristo dans la capitale.
    Tant que tu sors des acad de ce niveau, je te laisse jouer avec les moignons des enfants ;)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.