La Blues academy note Chelsea-Tottenham (2-1)

Justice has been done.

Ce week-end de début mai a été fort en émotion. Pendant que certains n’avaient rien de mieux à faire que de tuer Ben Laden, d’autres s’attachaient à un vrai objectif, celui de tenter de remporter la Premier League. On se rappelle tous de cet horrible attentat, de cette sublime frappe de Super Frank en Coupe du Monde, refusée par l’arbitre alors qu’elle avait franchit la ligne d’un bon mètre. Et bien, comme l’a dit Barack Obama (pour un sujet bien moins important) : “ Justice has been done ”. Super Frank s’est fendu d’une nouvelle frappe à distance, d’une nouvelle controverse qui a cette fois tourné en sa faveur. Les arbitres ont ensuite respecté le célèbre proverbe “ jamais une sans deux ” en offrant un but à Kalou alors que ce dernier était en position de hors-jeu. Ces mêmes arbitres ont tout de même refusé un pénalty bien réel à Malouda, mais on ne leur en tiendra pas rigueur.

 

Chelsea 2 – 1 Tottenham

Cech /3 : Tel le World Trade Center, le tchèque casqué s’est pris un avion en pleine tronche. La frappe de Sandro était surpuissante et on ne peut rien reprocher à Petr. En dehors de cette frappe et d’une sortie à la 82e, le portier n’a rien eu à faire et le doit à la grosse domination des blues.

Terry /4 : Si certaines tours sont tombées à jamais, la tour de contrôle des blues se relève de chaque coup. Un bon match pour JT qui bloque une frappe dangereuse de Defoe (64e) et fait une bonne faute pour arrêter son rush (66e) là où Ivanovic et Luiz avaient échoué.

Luiz /4 : Il a prié Dieu en rentrant sur le terrain, et il a été écouté. Pas de pénalty provoqué, quelques bonnes interventions (49e, 65e), une bonne percée (83e), et donc une bonne note même s’il se fait effacer un peu facilement par Defoe à la 66e.

Cole /4+1 : Il nous aura fallu vérifier la feuille de match pour savoir que Lennon était titulaire. Sheryl n’a toujours pas accepté ses excuses, et Ashley a faim. Il a donc enfilé son compatriote anglais, et pour une fois qu’il enfile en toute discrétion, il faut le féliciter. +1 car la rumeur dit qu’après le match, il serait parti au Pakistan avec sa carabine et aurait fait parlé ses talents de sniper sur le front (celui d’Ousama).

Ivanovic /3 : Branislav, lui, il élimine plutôt à la machette. En difficulté face à Bale, il a préféré faire des sushis du requin gallois. Si cela pourrait être perçu négativement, il nous semble que c’est la meilleure façon de l’arrêter. Il s’est fait croqué comme Luiz par Defoe à la 66e.

Mikel /2 : Quatre transversales aussi efficaces que les services secrets Français dans la traque d’Ousama, des ballons simples gaspillés comme autant de cartouche tirées en l’air, Obi Mikel Obi Mikel Obi Obi est dans une très mauvaise passe.

Essien /2 : La vrai info, ce n’est pas la mort de Ben Laden, c’est la sortie d’Essien pour Ramires alors que Mikel était toujours sur le terrain, comme un symbole symboliquement symbolique. Ce fût un match franchement triste pour le bison. De la merde en boite de conserve non recyclable.

Malouda /3 : Florent poursuit sa campagne capillaire pour la venue de Neymar, et sa persévérance ferait de lui un bon politique. Cela dit, à l’image de ses pétards mouillés (15e, 55e), il ferait un mauvais terroriste. Il aurait pu bénéficier d’un pénalty quand Kaboul a décidé qu’il était normal de passer à travers un joueur pour toucher le ballon.

Lampard /4 : Super Frank poursuit une montée en puissance à laquelle plus personne (JTG compris) ne croyait. Un bon centre (22e) pour la tête d’Essien, une frappe puissante et osée (44e) pour ce but controversé, un une-deux avec Anelka pour le 2e but… Si le Ben Laden éliminé pourrait être un sosie, aucun doute, c’est le vrai Lampard que nous avons vu à Stamford Bridge.

Drogba /5 : Tel Al Qaida, Didier est partout. Avec des tirs de mortier longue distance dont un sur la barre (13e, 52e, 62e) il a sciemment joué de la perte de confiance de Gomes. Il a fait preuve de son adresse sur de belles déviations (28e, 74e) et a encore suppléer sa défense sur coup franc (38e).

Torres /2 : El Kid doit passer plus de temps à compter ses petits billets qu’à s’entrainer. Entre dribbles ratés et pertes de balles (5e, 9e, 28e… ), les bons moments ont été rares. Un bon dribble pour un centre dangereux (10e) et un bon retour défensif (26e) sont à peu près tout ce que Torres a offert.

Carlo /5 : Pour ce match, Ancelotti est revenu au duo Drogba – Torres. On aurait pu espérer que l’espagnol allait tiré à balles réelles après son but contre West Ham, donc on ne saurait reprocher cette formation à Carlo. Il voit qu’Essien est mal, sait que Defoe va être dangereux, et passe à l’arme atomique avec la rentrée de Ramires, très bon pour harceler les joueurs. Sortir Malouda pour Anelka est une bonne manière de dynamiser l’équipe, et finir par mettre un Torres sans réussite de côté pour faire rentrer un Kalou buteur est appréciable. De l’excellent Carlo.

 

Remplaçants :

Ramires : La fourmi atomique est pour nous une preuve qu’il ne faut pas sortir du nucléaire. Il sait harceler le porteur comme personne, et sa vitesse et son endurance en font un élément redoutable. Bien sûr il est maladroit, perd des ballons et ne sera probablement jamais un buteur providentiel, mais ce n’est pas ce que Carlo lui demande.

Anelka : S’il est à peine moins détesté que Ben Laden en France, Darth Vader a encore démontré que le bleu de Chelsea lui suffisait. Il est impliqué dans la belle action de la 74e et artisan du but marqué par Kalou.

Kalou : Le roi Salomon rentre dix minute, le temps de marquer un but et de montrer au monde que s’il n’a pas coûté bien cher, il mérite mieux que Fenerbahce.

 

John Terry Gilliam

 


7 thoughts on “La Blues academy note Chelsea-Tottenham (2-1)

  1. Adam, t’es vraiment dur avec Mikel… Il a fait un très gros match à la récupération, et je vois pas où étaient les ballons gaspillés. Il relance proprement, et permet toujours à l’équipe de se réorganiser. Si Ancelotti le titularise, c’est qu’il y a une raison. Et samedi, il est l’une des explications au fait que Tottenham se soit finalement montré si peu dangereux.

  2. Bon, au moins comme ça tout est clair, plus ils nous volent, plus ils vous en donnent. En gros, cette deuxième place nous revient, et si justice est vraiment faite, on l’aura en fin de saison.

  3. Toutes mes excuses à Carlo pour avoir dit qu’il n’aurait plus les cojones d’aligner Drogba et Torres au coup d’envoi.

    P’tain il me donne l’impression de decouvrir la PL avec chelsea le Fernando.

  4. Comment on dit déjà, ah oui, it’s a fucking disgrace.
    Et justifier cette victoire de l’arbitre avec une pseudo-comparaison a la coupe du monde, pathétique.

  5. @Fergie Time : en plus de voir s’éloigner les 3 titres convoités, le mancunien n’a pas trop d’humour …

  6. fergie time il est en colère, et a mon avis c’est parce que le match d’arsenal-manchester s’est terminé avant même que le Sir n’en décide de sa fin XD

  7. @Kirua. Mikel a tenté 5 transversales dans le match et en a raté 4. J’avais noté chaque occurrence mais j’ai malheureusement effacé mes notes après l’envoi de l’article. Je m’en excuse et les garderai la prochaine fois.
    Selon moi, Mikel a été titularisé pour deux raisons :
    1 – Ramires était blessé et revient seulement.
    2 – Il est un grand espoir du club.
    Je crois vraiment qu’il va s’améliorer, mais honnêtement, il a raté la plupart de ses matchs cette année.

    @Fergie Time. Si le « pathétique » est bien un mode littéraire, je lui préfère l’ironie et la satire. Je te renvoie aux définitions des-dits termes, et te remercie de ta participation au débat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.